Défilé Burberry Prorsum - Printemps/été 2010

Célébrant le retour de Christopher Bailey sur son sol natal, la dernière collection Burberry, dénommée "Twisted Classics", porte décidément bien son nom. Le trench emblématique de la légendaire maison britannique s'est en effet prêté à mille mutations sexy, afin de séduire la fine fleur des jeunes femmes en vogue...
Défilé Burberry 2010

À l'occasion des 25 ans de la fashion week londonienne, Burberry Prorsum se devait de déserter Milan au profit des podiums anglais. Pour célébrer dignement l'événement, la griffe s'est offert un parterre de stars haut de gamme - dont l'entrée fut immortalisée par un photo call qui vit les photographes se déchaîner - ainsi qu'une soirée au siège de la marque, lors de laquelle champagne et autres friandises millésimées coulèrent à flots.

Par ailleurs, Burberry Prorsum a profité de ce défilé pour confirmer son ambition de rajeunir sa clientèle. Ainsi, après avoir choisi comme égérie la jeune Emma Watson, Bailey persiste et signe en composant une collection dédiée aux silhouettes élancées et filiformes des canons de beauté actuels. Il laisse derrière lui mousselines mélancoliques et dégaines romantiques, au profit d'une énergie glamour 100% luxe.

Les micros jupes aux néo drapés le disputent alors aux mini robes rose givré, tandis que les camaïeux de couleurs pastels atténuent la sexyness de certaines tenues et que les trenchs rivalisent de créativité...

En quelques passages, Bailey réussit ainsi à prouver que le trench n'a jamais été autant d'actualité. Pour ce faire, il le raccourcit franchement, lui adjoint une pincée de détails army bien pensés et n'hésite pas à le traiter comme la plus précieuse des robes de cocktail. On imagine alors fort bien Miss Watson se lover dans un des modèles en soie duchesse aux reflets luxueux...

Défilé Burberry 2010

Ceci dit, si les ateliers Burberry Prorsum excellent dans l'art du traitement de la matière (ils savent en effet mieux que quiconque comment lier gaze de soie et gabardine lavée, torturer le tulle jusqu'à en extraire le tombé parfait, innover dans le domaine du drapé et mettre au point une gamme de délicieux coloris), on regrette l'absence de cette poésie mélancolique qui avait su rendre la griffe si légère et désirable.

Et si les duos associant top épaulé vert lagon ou jersey arachnéen crème à cette fameuse jupe nouée - véritable gimmick de la collection - laissent éclore une jolie nonchalance huppée, les toilettes en satin de soie, les pardessus aux effets de matières alambiquées et les robes trop facilement sexy plombent insidieusement l'ensemble.

Néanmoins, plus Versace que finement british, cette collection a tout le potentiel pour séduire cette tranche de "it" girls que Burberry Prorsum semble tant convoiter...


Visionnez toute la collection sur Style.com : http://www.style.com/S2010RTW-BURBERRY
Partager l'article
Par Lise Huret, le 23 septembre 2009 dans Défilés
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
PatouIl y a 7 ans
J'ai vu le défilé en live sur le site Burberry. J'ai beaucoup aimé mais c'est vrai que la plupart des modèles ne peuvent être seyants que sur des silhouettes taille 34 ou 36.
Trés jolis couleurs pastels ... mais je n'en porte quasiment jamais.
Quant aux souliers, ça sentait un peu le réchauffé.
Les trenchs, par contre, sont sublimes ... mais hors de prix !!!
Je regrette que la marque Burberry, plus abordable, ne s'inspire pas davantage des défilés de Bailey pour mettre à la portée des acheteuses lambda l'esprit des collections.
Je vais quand même cette année économiser pour m'offrir un de ces trenchs que je convoite depuis un moment.
RÉPONDRE
TeenstyleIl y a 7 ans
Moi j'aime bien Burberry mas c'est vrai que comme le dit patou,ce n'est pas toujour trés abordables,masi c'est chic et classe,trés ceinturés...Et je trouve que Emma Watson représente bien la marque
RÉPONDRE
PliineIl y a 7 ans
Magnifiques ! Surtouts le premier modèle !!
RÉPONDRE
....Il y a 7 ans
Je ne sais pas si j'aime cette collection!
Ok, elle est sexy, jeune, colorée et tout mais, il ya quelque chose qui cloche....
Le stylisme ou les souliers, ou les mannequins ou les matières....je ne sais pas mais ce qui est sûr c'est que je préférais les précédentes collections....
C'est bizarre: à Milan, il fait des collections très londoniennes et à Londres, sa collection fait très italienne..!!??!!
Bref, pour le moment, à Londres, Luella remporte tous mes suffrages!

PS: en réponse à tes brèves pour la Wintour!C'est normal qu'elle ne soit pas contente....être à côté de It-Girls, quel affront pour Diva Wintour....lol
RÉPONDRE
geoffroyIl y a 7 ans
J'ai regardé le défilé en direct hier soir sur le net. J'ai la même impression que beaucoup de personnes. J'ai adoré la subtilité des pastels. Mais ces jupes drapées ne peuvent être portées que par de grandes filles ne pesant pas plus de 47 kgs. Ce qui n'est pas la majorité des clientes. J'avais l'impression de "déjà vu". Dommage d'avoir refait les épaules marquées. Dommage ces chaussures à plateau qu'on voit depuis trois ou quatre saisons. Comme l'a écrit si justement quelqu'un, cette collection présentée à Londres faisait terriblement "italienne". Certains modèles avaient l'air de venir des studios Versace, d'autres portés par des filles échappées du podium Gucci. Quant au trench parme satiné, il est complètement raté.
RÉPONDRE
CelineIl y a 7 ans
Cette collection m'a permis de m'interesser davantage au travail de Bailey car ça m'a beaucoup plus. En fait je n'ai rien trouvé à redire de cette collection, chaque modèle est un véritable plaisir pour les yeux. si je le pouvais je crois que je m'achèterai toute la collection!
RÉPONDRE
vuxIl y a 7 ans
Peu convaincu, comme beaucoup ici.
Le trench est un vetêment militaire, qu'il ait fait les grandes heures de la maison Burberry est une chose, lui enlever son essence boyish comme dis Coco mais le rendre ultra sexy en est une autre, plus concevable à Milan qu'à Londres d'ailleurs. Cela manque cruellement de légèreté, Mr Bailley a choisi le luxe avant la mode !
Quand aux prix, il me semblent abordables comparés à du Balmain par exemple ou il faut facilement ajouter un zéro ...
RÉPONDRE
G.Il y a 7 ans
Déçu vraiment... ce qui avait fait le charme des anciennes collections, c'est à dire la mélancolie, l'esprit british, les couleurs très "forêt", ne se retrouvent plus ici, et on a l'impression d'être devant une collection dessinée par un jeune italien qui a plagié Burberry... Bref, je suis assez déçu par Bailey ! Moi qui étais fan de son travail et des ambiances qu'il arrivait à créer...
RÉPONDRE
AntoineIl y a 7 ans
Complètement d'accord avec geoffroy, le trench parme ressemble à un paquet cadeau !
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 7 ans
I look to youuuuu...o yeahhh ... and when melodies are gone, in you i hear a song...

On ne peut pas dire que se soit désagréable a regarder mais il est clair pour moi comme pour d'autres personnes ici présentes que les collections précédentes etaient plus séduisantes !
Des vetements mais rien d'autre... pas d'histoire qui se raconte, pas d'atmosphere qui s'en dégage, pas d'émotions...le plat total ! Bouhhhh...
RÉPONDRE
ericIl y a 7 ans
Très belle collection. Difficile à imaginer sur une personne "normale", mais c'est aussi un peu ça la machine à rêves des podiums.
RÉPONDRE
EliaIl y a 7 ans
J'aime beaucoup Burberry . Mais j'avoue ici que je trouve que les trenchs rose et violet ne correspondent pas vraiment a l'esprit de la marque , notamment a cause du tissu satiné du trench lilas et a cause de cette ceinture bizarre sur le trench rose pale .... La robe anis ne fait pas non plus tres "Burberry" .... Le reste en revanche est très joli , et colle bien à l'esprit "Londres sous la pluie " de la marque , je trouve . Donc je ne suis qu'a moitié décue !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode