Photoshop, désormais assumé

Après avoir déclenché moult controverses, le logiciel Photoshop pourrait bientôt regagner en crédibilité. Car c'est désormais assumé et traité comme un outil artistique à part entière qu'il s'impose désormais dans certains magazines. Il donne alors naissance à des séries photo surréalistes, permettant au photographe d'étayer en toute honnêteté son point de vue sur telle ou telle tendance...
Photoshop, désormais assumé
Hautement prisé des photographes pour ses pinceaux magiques capables d'affiner tailles et cuisses en quelques clics, l'outil graphique Photoshop a récemment montré ses limites. Il est vrai qu'à force de vouloir exploiter à outrance ses capacités quasi miraculeuses, les professionnels de l'image ont fini par obtenir des résultats incohérents et inesthétiques, voire proprement ridicules.
Nous avons ainsi tous à l'esprit les hallucinantes publicités Ralph Lauren, les photos ultra amincissantes de Demi Moore ou encore les derniers clichés de la campagne Burberry, sur lesquels Emma Watson avait purement et simplement perdu une jambe...
D'un logiciel de retouches utilisé pour gommer quelques imperfections, Photoshop est donc progressivement devenu un outil bouleversant radicalement l'image, au point de jeter la suspicion sur n'importe quelle photo sur papier glacé.
Le phénomène prit dernièrement tellement d'ampleur qu'il était temps que la mode finisse par dépassionner le débat. Pour ce faire, elle choisit de prendre le contre-pied de ces fourberies visuelles, en les assumant pleinement à coups de séries photo officiellement retouchées. Il ne s'agit alors plus de mystifier le lecteur, mais plutôt de lui proposer une image forte et hyperbolique, traitant librement d'une tendance donnée.
Photoshop, désormais assumé
C'est ainsi que chez Zink, le photographe GL Wood n'a pas hésité à se servir ostensiblement de Photoshop, afin d'appliquer à son modèle le principe du miroir déformant. Entre illustrations numériques et photographies, les clichés clairement photoshopés ne portent alors plus à controverses et peuvent être admirés par le lecteur sans que ce dernier ne se sente manipulé.
À l'instar des photomontages de Man Ray, ces derniers pourraient bien devenir une nouvelle forme d'expression, mettant à disposition de la mode un nouveau champ lexical porteur de mille et un possibles. Il suffirait pour cela que comme chez Zink, Photoshop serve dorénavant non plus à concevoir d'irréels modèles féminins, mais bien plus à débrider l'imagination des différents acteurs de la mode...

Voir toutes les images : http://fashioncopious.typepad.com/get-in-shape.html
Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 janvier 2010 dans Analyses
Vous aimerez également
Les mannequins, anti-Photoshop ?
Il y a 3 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Coco Rocha, non photoshopée
Il y a 5 ans - 17
EN SAVOIR PLUS
Les mannequins, privées de Photoshop ?
Il y a 7 ans - 21
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
kiddy94Il y a 6 ans
Oh , damned ! Mais que c'est vraiment vraiment pas beau ! Après , c'est juste mon avis ;)
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
Voilà un usage intelligent et artistique de Photoshop. Je dis bravo !

Quant au photos retouchées et trompeuses, je n'en peux plus ...
RÉPONDRE
Les DemoizellesIl y a 6 ans
Je travaille sur Photoshop tous les jours et ce depuis 10 ans maintenant. C'est un logiciel super mais effectivement très dangereux. Je suis pour que la la loi qui souhaite intégrer la mention de retouche sur les publicités. Cela permettrait à certaines femmes de décomplexées et de se sentir mieux dans leurs baskets... Un petit exemple : aujourd'hui même le rôti dans les prospectus est retouché à mort. Plus rouge et moins gras nous demande-t-on ! Imaginez un peu les photos de mode !!!!!
RÉPONDRE
CélineIl y a 6 ans
Je préfère largement ces clichés où photoshop est clairement mis en lumière, en gardant l'idée de base du mannequin pris en photo pour une quelconque campagne tout en créant un univers créatif. Une pierre deux coups: un résultat esthétique sans bourrage de crâne pour les femmes complexées qui ont du mal à vivre à cause d'images retouchées de gamines de 16 ans irréelles.
Je plussoie aussi le commentaire de Les Demoizelles.
RÉPONDRE
norubbishIl y a 6 ans
Exellente idee, autant aller au bout de la demarche et apporter un aspect plus ouvertement artistique. J'espere que cette tendance va se developper pour le plaisir de nos mirettes.
RÉPONDRE
QuestionIl y a 6 ans
Dis Coco, t'es sur que c'est une vraie campagne de pub pour Ralph Lauren, çà me semble tellement improbable et choquant! Ne serais-ce pas plutôt les délires numériques des pro-ana qui ont déformées pas mal de pub de mode???
RÉPONDRE
clémenceIl y a 6 ans
Au moins pour une fois on ne nous prends pas pour des abrutis, ca change un peu ! La pub de Ralph Lauren est quand même le comble du ridicule, en plus si j'avais bien suivi la nana s'était faite virer parce qu'à la base elle était trop grosse... bref, on nage dans le n'importe quoi, ca leur ferait pas de mal de revenir un peu sur terre.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 6 ans
@Question : Non ce n'est pas un "fake", c'est une vraie campagne. Tu trouveras plus d'explications sur cette page :
www.huffingtonpost.com/20...
RÉPONDRE
dianeIl y a 6 ans
c'est très réussi, mais l'utilisation de photoshop dans des buts artistiques n'est pas nouveau, il me semble. et avant photoshop, on faisait collages, agrandissement et réduction à la photocopieuse, on usait du calque, etc. :D
comme tu le dis pour Man Ray. :-)
RÉPONDRE
xxxIl y a 6 ans
alors la photo de mode aurait évolué dans deux directions bien affirmées: le photoshop artistique et le streetstyle réaliste? j'aime bien cette dualité
RÉPONDRE
La perchéeIl y a 6 ans
oui c'est une utilisation trés intéressante !
un bon point pour eux !
RÉPONDRE
oh!Il y a 6 ans
Nouvelle je ne sais pas, mais super initiative !

Avec ou sans la jambe d'emma watson cette campagne burberry est d'une laideur...! (et le sac, mais quelle horreur)
RÉPONDRE
PonponIl y a 6 ans
Le plus simple ne serait-il pas de créditer le studio de graphisme / graphiste? Il participe à la photo au même titre que le modèle, le styliste, le photographe... Ainsi il est clair que la photo est retouchée, tout en évitant un bandeau "PHOTO RETOUCHÉE" qui gâcherait tout... Ça me parait tellement simple...
RÉPONDRE
LizIl y a 6 ans
Un article excellent sur un logiciel que j'adore et utilise régulièrement pour mes créations graphiques.
Je trouve la série de photos présentée ici magnifique, sobre, et bien représentative des possibilités de Photoshop...
Il est vrai que tout le monde semblerait -à permière "vue"!- favorable à la mention "retouché avec Photoshop" mais je pense que l'image est aussi là pour nous faire rever, et que ce que le maquillage n'arrive pas à faire, pourquoi ne pas le créer ou le renforcer?
Tout est une question d'angle , de lumière et de point de vue...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode