Christian Lacroix à l'opéra

Si Christian Lacroix sera assurément le grand absent du prochain opus haute couture, cela ne signifie pas pour autant que le couturier se soit retiré en villégiature dans sa Camargue natale... Bien au contraire, celui qui révélait récemment avoir été un enfant terrorisé par l'ennui multiplie actuellement ses collaborations avec le milieu du spectacle. Il signe ainsi les costumes de l'Opéra Baroque Agrippine, dont la première aura lieu le 4 février à Berlin...
Christian Lacroix - Croquis
Le tumulte médiatique qui accompagna le dépôt de bilan de la maison Lacroix et les adieux éplorés de la profession au couturier ont eu tendance à occulter l'essentiel : il faudra en réalité bien plus qu'une cessation d'activité pour mettre un terme à la créativité du couturier. Maintes fois par le passé, l'homme a ainsi prouvé que la mode était loin d'être son seul champ d'action...
D'ailleurs, si l'on en croit l'interview qu'il donna en octobre aux Inrocks, la mode n'est pour lui qu'un moyen parmi d'autres de "rendre théâtral le quotidien". L'architecture, le design ou encore l'opéra pouvant être, selon les opportunités, autant de prétextes à créer.
Aujourd'hui, c'est au détour d'un carnet de croquis regroupant les différents costumes d'Agrippine que nous le retrouvons. Après avoir conçu ceux de Fortunio (qui se jouait encore récemment à l'Opéra Comique), le créateur est ainsi embarqué dans un nouvel univers, où son amour de l'Histoire et de la musique cohabitent à merveille.
Qu'importe la crise et ses aléas, Christian Lacroix semble être déjà passé à autre chose. Il avoue d'ailleurs aimer particulièrement travailler dans le monde du théâtre, qu'il considère comme un "vrai milieu artistique", contrairement à la mode qu'il juge au mieux comme un art appliqué.
Christian Lacroix - Croquis
Or, celui qui, dans sa couture, avait parfois tendance à se caricaturer lui-même, excelle lorsqu'il met sa créativité au service d'un texte ou d'un metteur en scène (Anges ternis, Shéhérazade, Ballet de l'Opéra de Vienne...). Libéré des codes-carcans de la griffe Lacroix, il laisse alors s'exprimer une dextérité frappante, servant au mieux le jeu des acteurs. Celle-ci lui valut le Molière du costume pour le Cyrano de Denis Podalydès, 12 ans après celui obtenu pour Phèdre...
Dans cette même interview, il avoue également jubiler à l'idée d'être présent là où on ne l'attend pas. Autrement dit, s'il effectue aujourd'hui de nombreux va-et-vient entre Berlin et la France afin de superviser les essayages d'Agrippine, il pourrait très bien concevoir bientôt un hôtel à Shanghai, relooker les taxis londoniens ou encore dessiner une robe sur-mesure pour Michelle Obama...
En attendant d'en savoir un peu plus sur ses projets (qui ne devraient de toute façon pas passer inaperçus, vu la personnalité de l'artiste), les nostalgiques de Lacroix pourront donc se consoler en s'envolant vers Berlin, où ils assisteront à un opéra en trois actes d'Haendel dont les costumes auront été conçus par le couturier...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 janvier 2010 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 6 ans
Je suis content pour lui mais, j'ai un peu du mal à comprendre certaines choses...
Lacroix a beaucoup de projets et ces projets lui rapporte de l'argent mais...l'argent qu'il gagne pourrait lui permettre d'acquerir SA Maison de couture et il pourrait travailler de manière presque artisanale comme ALAIA....alors pourquoi ne l'a t-il pas fait??

En tout cas, il semble heureux et presque libéré de cette maison de couture qu'il a créé..comme si, c'était un fardeaux....
C'est assez étonnant de voir des dessins Lacroix presque monochromes..le too much de tout....c'est fini??
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 6 ans
@.... : Le problème de la haute couture Christian Lacroix, c'est qu'elle n'a jamais été rentable. Au final, cela revient donc très cher de faire tourner la maison et ses 120 employés...
RÉPONDRE
PhosphoreIl y a 6 ans
Lacroix au théâtre ou à l'opéra semble aujourd'hui beaucoup plus à sa place que sur les podiums. L'équipe Podalidès à la mise en scène, Eric Ruf aux décors, Lacroix aux costumes me paraît particulièrement heureuse et gagnante : Cyrano à la Comédie Française et Fortunio à l'Opéra Comique, c'est eux ! Deux spectacles d'une grande beauté et d'une grande justesse, soignés dans les moindres détails, auxquels j'ai assisté avec un immense plaisir.
N'oublions pas, d'ailleurs, que les théâtres publics et tout l'opéra en général son largement subventionnés, ce qui libère les artistes de la stricte pression de la rentabilité.
RÉPONDRE
caroIl y a 6 ans
Cela me réjouit vraiment de voir que Christian Lacroix continue de s'épanouir, même sans sa maison de haute couture. Cela m'avait vraiment attristé quand j'avais appris la nouvelle... En tout cas, je vois qu'il n'a pas perdu son coup de crayon :)
RÉPONDRE
Be blessedIl y a 6 ans
J'avais effectivement entendu parler de cette nouvelle, au journal de 13h, sur TF1, jeudi dernier il me semble...face à la caméra, en plein esseyage, Lacroix semblait très emballé par tout cela !
J'aime le fait que l'on continue à entendre parler de cet homme !

La fin d'une époque pour Lacroix mais aussi pour seul et fabuleux !
J'ignore si ce nouveau pseudo sera définitif ou s'il n'est seulement que temporaire...en revanche, mon ancien pseudo ne correspond plus à mon état d'esprit du moment ainsi que mes nouvelles attentes ! Toujours un brin solitaire...mais une solitude moins empreinte de mélancolie ! Surement plus fabuleux qu'auparavant parce que beaucoup moins fermé dans une solitude qui bien que choisie, c'est avérée parfois pesante !
Enfin, l'année s'annoncant plutot sous le signe du changement qui plus est de manière positive, je trouve amusant de changer de pseudo...pour qu'il me corresponde mieux mais aussi et surtout pour le fun...
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 6 ans
Eh bien longue vie à Be blessed !

Heureux de te voir toujours parmi nous :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode