Cathy Horyn se met à Twitter

Alors que la fashion sphère se met progressivement à vivre au rythme d'Internet, les grandes personnalités de la mode, respectées aussi bien pour leur oeil critique que pour leur avis dénué de toute pression commerciale, ont elles aussi choisi de monter dans le train des nouvelles technologies. Pour preuve, l'incontournable Cathy Horyn du New York Times utilisera Twitter pour commenter en direct les fashion weeks...
Cathy Horyn

Cathy Horyn est à la critique de mode ce que l'académicien Maurice Druon était à la défense de la langue française : essentiel, indispensable et incontournable. C'est effet grâce à ce genre de personnages sans concessions que les milieux en constante mutation - tels que la mode ou la linguistique - parviennent à être observés et décortiqués avec lucidité.

À l'instar de Suzy Menkes, Cathy Horyn manie ainsi la plume - et désormais le tweet - avec une précision sans état d'âme, déchirant régulièrement le voile du commercialement correct derrière lequel se cachent trop souvent les journalistes de mode.

Bien plus préoccupée par ce qui se déroule sur les podiums que par l'élaboration de son propre look, Cathy Horyn fait partie des rares "fashion observer" qui ne mélangent pas les genres en associant dégaine de mannequin et casquette de rédactrice de mode. La pertinente journaliste, dont le blog pointu est régulièrement alimenté par ses analyses taillées au cordeau, n'a pas encore succombé à la surenchère sévissant dans l'espace-temps des fashion week et visant à surpasser toutes ses consœurs non pas par ses écrits, mais par le look arboré...

Cathy Horyn préfère ainsi se focaliser sur ce qui anime en profondeur le milieu de la mode, d'où son récent billet sur le comportement des griffes de luxe face à Internet. De là vient d'ailleurs peut-être sa décision d'utiliser activement ces nouveaux médias instantanés, permettant de partager impressions et réflexions quasiment en temps réel.

C'est ainsi que dès le début des fashion weeks Homme, les fashion addicts accro à twitter ont pu se mettre à "follower" la nouvelle venue, dont la réputation promettait quelques tweets savoureux...

Cathy Horyn

Ils ne furent d'ailleurs pas déçus. En adoptant ce nouveau mode de communication, la journaliste n'a en effet rien perdu de sa verve, parvenant sans difficulté à traduire ses pensées en quelque 140 caractères.

Ainsi, lors du show Dior Homme, elle n'hésite pas à afficher clairement sa déception : "Dior Homme muddles on. No energy, no vision, no excitement. Are we talking about the same line of 3 or 4 years ago ?". Plus tard, elle égratigne la collection Yves Saint Laurent : "Headed for Rick Owens after a fey YSL show of scoop-neck tweed jumpsuits w/matching jackets and pleated shirts. Naive, and not in a good way".

Avec Cathy Horyn en guise de commentatrice, il est certain que les fashion weeks vont gagner en lisibilité et en intérêt. La semaine de la haute couture venant de débuter, Mrs Horyn aura sûrement beaucoup de choses à nous faire partager... alors tous à vos Twitters !


Découvrez la page Twitter de Cathy Horyn : http://twitter.com/CathyHorynNYT
Partager l'article
Par Lise Huret, le 25 janvier 2010 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
5 commentaires
Tous les commentaires
PatriciaIl y a 6 ans
J'ai mis le temps pour me mettre à Twitter, mais j'y suis ! C'est vrai que c'est sympa, même s'il faut tout de même faire attention à ne pas suivre trop de gens, sous peine d'y passer ses journées ! Mais pour faire de la veille, c'est super ; on ne rate aucune info !

Pour en revenir à Cathy Horyn, c'est quelqu'un que j'admire beaucoup, comme Suzy Menkes que tu cite également. Vive les rédactrices sans pailllettes et totalement objectives (enfin je veux dire sans les annonceurs derrières) !
RÉPONDRE
maryIl y a 6 ans
J'adore Cathy Horyn, je suis expat' et je savoure de pouvoir lire en France ses papiers sur le site internet. C'est chouette qu'elle se soit mis à Twitter
RÉPONDRE
LéoIl y a 6 ans
Intéressant cet article, je pense comme toi que nous assistons à un vrai bouleversement de la mode (comme beaucoup de secteurs en fait) grâce à internet. Maintenant, qu'est-ce que cela va vouloir dire concrètement ? Sûrement plus d'interactivité et un rapprochement entre les "hautes sphères" de la mode et la fan de mode derrière son écran... du tout bon :)
RÉPONDRE
MathieuIl y a 6 ans
Belle analyse, ca fait plaisir de lire ce genre de choses sur internet, c'est si rare !
RÉPONDRE
Madchen spieleIl y a 6 ans
Twitter, pas aussi connu que son grand frère facebook, est une arme redoutable pour faire passer des messages ou créer le buzz. Par contre, à l'inverse de Facebook, je ne crois pas au potentiel actuel de twitter. C'est un phénomène de mode qui sera bien vite délaissé, du fait qu'il ne cible pas à mon sens un public assez large.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode