Pringle of Scotland - Campagne printemps/été 2010

Prenez une actrice atypique au charisme mystique (Tilda Swinton) et un photographe aux inclinaisons naturalistes (Ryan McGinley), faites-les se rejoindre autour d'une griffe spécialisée dans le tricot depuis plus de deux cents ans et vous obtiendrez la toute récente campagne printemps/été 2010 de Pringle of Scotland...
Tilda Swinton - Ryan McGinley

Si parfois certaines collaborations entre marques et actrices nous apparaissent surfaites et artificielles, ce n'est à l'évidence pas le cas de celle-ci. N'ayant pas coutume de faire les choses à moitié, Tilda Swinton insuffle en effet cette campagne l'intensité qui la caractérise. En totale osmose avec le décor (une plage écossaise située à deux pas de Nairn, sa ville natale), elle n'hésite pas à se fondre dans l'univers de McGinley, se prêtant à toutes les envies du photographe.

Le paysage escarpé et dénudé d'une côte surplombée par les ruines d'une ancienne fortification est alors prétexte à composer des images fortes, d'une beauté parfois à couper le souffle. Si l'on ajoute à cela le visage anguleux, le regard abyssal et la silhouette androgyne de Tilda Swinton, on se retrouve au final avec des clichés transcendant la photographie de mode.

En parallèle de la campagne traditionnelle, McGinley a également réalisé un court métrage. S'il n'a pas vocation à délivrer un message particulier, ce dernier a le bon goût d'être hautement esthétique, soustrayant le spectateur à la superficialité du monde, afin de lui soumettre une vision brute de ce que la beauté a de plus pur.

Tilda Swinton - Ryan McGinley

Par ailleurs, le parti pris de choisir Tilda Swinton comme unique égérie des lignes femme et homme confère à la griffe - dont le retour en grâce auprès de la fashion sphère ne date que de quelques années - une aura intrigante, ancrant son discours dans l'air du temps sans pour autant succomber à la tendance.

Il faut dire que depuis 2005 et l'arrivée de Claire Wright Keller à la direction artistique de Pringle of Scotland, la griffe se détache peu à peu de son image légèrement poussiéreuse, et ce sans renier son identité. Pour preuve, la pertinence du duo réunit à l'occasion de la campagne printemps/été 2010. Celui-ci parvient en effet à retranscrire à merveille l'essence même de Pringle of Scotland : la force d'un héritage séculaire, l'amour de l'authentique et une sensualité plus organique que glamour...


Site officiel : http://www.pringlescotland.com/
Partager l'article
Par Lise Huret, le 28 janvier 2010 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
lili-popsIl y a 6 ans
Waw, Tilda Swinton a vraiment un visage atypique mais super joli ! J'aime beaucoup ce genre de photos, SO NATURAL !!! ?
RÉPONDRE
kiddy94Il y a 6 ans
J'apprecie pleinement !
Tilda Swinton est en adéquation avec le décor , c'est beau .
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
On dirait 3 femmes différentes sur ces photos. J'adore. Tu as la classe Tilda ...
RÉPONDRE
Flo'Il y a 6 ans
Je suis totalement fan du shooting et du mini métrage. C'est frais et froid, tout en étant très poétique. Génial !
RÉPONDRE
MathildeIl y a 6 ans
Whaa, tout simplement beau . et Naturel.
RÉPONDRE
CarryIl y a 6 ans
Tilda Swinton et Ryan McGinley, forme un duo parfait pour Pringle of Scotland, j'adore le travail de photographe de l'un et les performances d'actrice de l'autre. Le film est canon. Pringle of Scotland prend vraiment une nouvelle orientation avec ce genre de vidéo. et sort de son style classique. C'est chouette que des marques très traditionnelles comme Pringle ose prendre des risques.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode