Alice au Pays des Merveilles au Printemps Haussmann

Depuis que Tim Burton a annoncé son intention de porter à l'écran le conte fantastique de Lewis Carroll, les collaborations entre le monde de la mode et l'imagerie Disney se sont multipliées (Tom Binns, Stella McCartney, Paul & Joe...). Dès le 2 février, les vitrines du Printemps Haussmann accueilleront une preuve supplémentaire de l'attrait de la fashion sphère pour la petite Alice...
Alice au Pays des Merveilles au Printemps Haussmann

Si Sephora a déjà annoncé la sortie d'une ligne de cosmétiques dérivée de l'univers carrollien, on peut également s'attendre à voir paquets de céréales, macarons et autres Kinder Surprise se décliner subitement en mode Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet ou encore Chat du Cheshire. Cependant, aucune de ces initiatives commerciales ne semble être en mesure d'égaler le degré de créativité que l'on pourra retrouver dès demain au coeur des vitrines du Printemps Haussmann.

En effet, alors que Tim Burton s'est laissé carte blanche pour revisiter les personnages de Lewis Carroll, la crème des créateurs a également laissé libre court à son imagination (le temps d'une pièce unique), afin d'honorer la fantaisie chère à l'écrivain anglais.

Alice au Pays des Merveilles au Printemps Haussmann

Le chausseur Nicholas Kirkwood a ainsi conçu un soulier en hommage au lapin blanc so british du conte (son personnage préféré), sa chaussure comportant aussi bien une montre gousset qu'une accumulation de mini services à thé.

De son côté, Charles Anastase n'eut aucun mal à concevoir une robe destinée à sublimer l'héroïne de Lewis Carroll, celui-ci ayant toujours été fasciné par Alice Liddell, la fillette ayant inspiré à l'écrivain son héroïne. Pour ce faire, il alla chercher son inspiration non pas en visionnant le dessin animé de Walt Disney - où il trouve le costume d'Alice plus qu'ennuyant - mais plutôt en regardant l'une des illustrations originales de John Tenniel...

Alice au Pays des Merveilles au Printemps Haussmann

Haider Ackermann élabora quant à lui une tenue destinée à la Duchesse (qu'il juge plus complexe - et donc plus intéressante - que la repoussante Reine de Pique), tandis que la Maison Martin Margiela imagina une toilette conceptuelle bleu turquoise renversée sur le visage d'Alice, comme si celle-ci venait de traverser le miroir. Enfin, l'équipe de chez Chloé composa une robe marine fluide et plissée pouvant habiller toutes les filles de la nuit, ces dernières étant - selon elle - autant d'Alices au Pays des Merveilles contemporaines....

Pour admirer le tout dans son décor et découvrir les nombreuses autres toilettes conçues pour l'occasion (Alexander McQueen, Christopher Kane, Bernhard Willhelm...), direction le Printemps Haussmann, dont le voyage en terre fantastique se terminera le 13 mars. Il n'y aura alors plus qu'à patienter jusqu'au 7 avril, date à laquelle sortira le film de Tim Burton...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 01 février 2010 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
IsaIl y a 6 ans
Bonjour Coco,
Je me délecte chaque matin de vos articles toujours géniaux. En novembre j'avais écrit un petit quelque chose sur le style Alice au Pays des Merveilles. Je me suis permis une mise à jour de mon post en y apposant un lien vers votre article.
Merci de me faire rêver, Isa.
RÉPONDRE
RomyIl y a 6 ans
Le film de Burton a l'air absolument abominable, avec un casting redondant et une BO à donner envie de vomir (avril lavigne, tokio hotel). Tout cet attrait autour d'Alice est purement commercial et je trouve ça vraiment agaçant.
Malheureusement pour moi, il y a une chose à laquelle je vais devoir céder: la ligne de produits de beauté à l'effigie d'Alice par PAUL & JOE.
RÉPONDRE
ChloetteIl y a 6 ans
EnnuyEUX pas ennuyant sivouplait :'|
Très bon article mis à part ça.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 6 ans
@Chloette : On peut dire les 2, même si je pense que le mot ennuyant est plus adapté ici :

"Le mot ennuyant signifie « qui provoque de l?ennui, de la lassitude, du désagrément; qui ennuie passagèrement »."

Source : 66.46.185.79/bdl/gabarit_...
RÉPONDRE
juh'lyIl y a 6 ans
oui bon bref c'est pas un site d'orthographe mais de MOOOODE ! (l'article est super et le film a l'air ressemblant a l'original mais plus dans un esprit "burtonien" ^^)
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 6 ans
@juh'ly : C'est vrai ! Merci de me remettre les idées en place de temps en temps :)
RÉPONDRE
LILI-LABIl y a 6 ans
sANS PARLER DE MARKETING L'UNIVERS d'alice est assez riche pour que les createurs revisitent son univers!
RÉPONDRE
LeiIl y a 6 ans
Moi qui adore le conte de Lewis Caroll quasiment jusqu'a l'obsession je ne peux que me délecter d'un tel article, en revanche je crainds le pire avec la sortie du film, les produits marketing risquent fort de dénaturer l'oeuvre..

Chapeau (de chapelier toqué) bas pour les chaussures de Nicholas Kirkwood, elles sont 'merveilleuses' ...

En revanche c'est la Reine de Coeurs et non de Piques, elle risquerait de vous couper la tete...
RÉPONDRE
juh'lyIl y a 6 ans
derien ! ça commencait a tourner au cour de francais ... et ... VIVE COCO ! ;)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode