Défilé Christopher Kane - Automne/hiver 2010-2011

Chez Christopher Kane, si une débauche de motifs floraux a succédé au vichy primesautier de l'été 2010, le créateur ne nous propose pas pour autant un vestiaire outrageusement romantique. Le styliste écossais n'a en effet de cesse de développer le côté obscur de sa muse, aimant à sensualiser ses atours trompeusement sages...
Défilé Christopher Kane 2011

Il est rare qu'une collection Christopher Kane génère un immédiat sentiment d'euphorie au sein de l'assistance. En s'emparant d'éléments peu enclins à entrer facilement au hit-parade des tendances, le petit protégé de Donatella Versace déstabilise souvent son public, avant de l'amener - au bout de quelques passages - à aduler son travail.

Il faut dire que Kane sait comme personne comment rendre désirables matières et graphismes peu prometteurs. Pour l'automne/hiver 2010-2011, il s'empare ainsi d'une dentelle carbone sans véritable attrait et de fleurs brodées rappelant les motifs ornant les étoles des prêtres catholiques pour les placer au contact du cuir, de manière à leur offrir un léger twist fashion.

Sur le catwalk, l'adolescente rebelle - qui inspire chaque saison un nouveau personnage à Christopher Kane - délaisse progressivement son kilt de collégienne pour des tenues de plus en plus dark sexy chic. Jamais trash et toujours maîtrisées, les toilettes de Kane jouent avec les paradoxes : elles bénéficient en effet de mix and match d'éléments antagonistes, poussant leur ambiguïté à leur paroxysme. Les tops en dentelle se voient alors apposer un strict col en cuir brodé, tandis que les jupes droites se marient à des empiècements impudiques.

Dans un premier temps discrètes, les broderies envahissent peu à peu le cuir réglisse, mais sans pour autant adoucir réellement les robes tranchantes, tour à tour japonisantes ou sexy. Fleurs et dentelles ne sont jamais apparues aussi cérébrales que sous le regard froid et perspicace du styliste écossais...

Défilé Christopher Kane 2011

Et si Kane pourrait être légèrement tancé pour ses inclinaisons monomaniaques (qui le poussent à respecter à la lettre les points forts de sa griffe - tels que les micro longueurs, la robe sexy ou le perfecto - et à développer consciencieusement un seul et même thème au sein de ses collections), on ne peut nier que son application de bon élève donne au final des résultats hautement satisfaisants.

Dans un premier temps, toutes ses pièces - aussi inventives soient-elles - apparaissent ainsi parfaitement portables. Puis, une fois l'oeil habitué et l'esprit éduqué par une dizaine de passages, elles deviennent désirables. Les dernières tenues - que leurs fins bijoux brodés destinent au soir - n'ont quant à elles eu besoin d'aucun temps d'adaptation pour se révéler totalement brillantes et addictives...

Enfin, en ce qui concerne les cachemires réalisés en collaboration avec la maison écossaise Johnstons, on est prêt à parier qu'ils se retrouveront dès septembre sur les plus pointues des rédactrices de mode...


Voir toute la collection : http://www.style.com/F2010RTW-CKANE
Partager l'article
Par Lise Huret, le 24 février 2010 dans Défilés
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
5 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 6 ans
J'adore...mon coup de c?ur de la London fashion week...Quand j'ai vue les photos, j'étais en extase....
On peut dire que le poulain de Tata Donatella assure....La ligne d'ailleurs ressemble assez à ce qu'il fait chez versus mais en beaucoup, beaucoup plus poussé, expérimental...
il a réussit à rendre un motif mémérisant et pas du tout attrayant sexy et dans l'air du temps...peut-être que ça fait too much une fois sorti du défilé mais là...on en veut...
Et ses chaussures........OUHHHH!!!!!

Christopher..I love You!!!!!
RÉPONDRE
AmbrineIl y a 6 ans
Oh, J'aime ! Sauf peut être le perfecto, j'ai l'impression qu'ils ont utilisé les cheveux de ma grand-mère, j'ai une sorte de blocage :)
Mais ces chaussuuuures ! J'les adore
RÉPONDRE
CaroIl y a 6 ans
Je ne suis pas fan, mais ça reste purement personnel : les motifs un peu viellos sortis d'un tableau de Van Gogh (je n'ai jamais aimé Van Gogh, ceci explique peut-être cela!) et je trouve que le tout est très sage. Par exemple : la petite chemise boutonnée de haut en bas, les jupes jusqu'au genou...Remarquez, ça plaira peut-être aux puristes!!
Mais un point particulier aux chaussures qui, je trouve, dynamisent l'ensemble !
Enfin, comme l'a dit "....." je trouve également que cette collection a un côté assez expérimental, un peu ovni...Bon, pour les connaisseurs cette collection n'est peu-être pas une révolution, mais je trouve qu'il y a un coté "expérimentation" ...
RÉPONDRE
DiannIl y a 6 ans
J'adore Chris Kane, ses collections réfléchies, sa façon de donner un sens aux vêtements, à intellectualiser les choses en quelques sortes !

Comme tu le disais, il a un talent fou pour associer des piéces et des symboles completements opposées !

Gros coup de coeur de cette fasion week londonienne pour moi !
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Je trouve ça un peu trop noir, Kane nous a habitués à mieux selon moi, cependant quelques silhouettes se détachent et les chaussures que j'aime beaucoup !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode