Défilé Prada - Automne/hiver 2010-2011

Si les collections de Miuccia Prada ne descendent que rarement dans la rue, la madone italienne n'en influence pas moins l'air du temps de manière récurrente. Espérons qu'il en sera de même avec le présent défilé Prada qui, s'il fait école, devrait quelque peu changer la norme en matière de mannequins...
Défilé Prada 2011

En coulisses, Miuccia Prada rejoint le propos d'un autre prescripteur de tendances - Marc Jacobs - lorsqu'elle déclare avoir voulu composer sa collection de vêtements "normaux". Pour ce faire, elle alla puiser dans les archives de la maison, et plus précisément celles concernant les années 90, qui virent la véritable éclosion du style Prada.

Les grands classiques de la griffe sont ainsi réapparus sur le podium, liftés et plus racés que jamais. Cachemire doublé, pea coat à col double, jupe ligne A en cuir souple ou à imprimé so Prada, ruchés, chandail dense et escarpins pointus composèrent alors une collection baignée de réminiscences 50's/60's. Cela dit, le ceinturage d'un ensemble entièrement tricoté, le twist issu d'un duo laine/cuir, l'usage d'un cuir ciré ou encore les touches de couleurs bleu acide ponctuant quelques looks ont irrémédiablement placé cette collection dans la modernité.

Au-delà de la collection en elle-même, un détail nous a très vite intrigués. Il faut en effet se rappeler que Miuccia Prada est en partie responsable de l'avènement des mannequins filiformes sur les podiums, le défilé milanais de la griffe étant bien souvent celui où l'on trouve les modèles les plus jeunes et les plus skinny du marché.

C'est pourquoi, lorsque le casting de la présentation automne/hiver 2010-2011 dévoila certaines têtes d'affiche du show Victoria's Secret, il y eut clairement de quoi être étonné. Comme si Miuccia Prada avait soudainement décidé de changer ses canons de beauté...

Défilé Prada 2011

Or, lorsque Miuccia Prada a une idée en tête, celle-ci - en plus de marquer immédiatement les esprits - a potentiellement le pouvoir de modifier le paysage fashion. C'est donc stupéfait et conscient d'assister à un évènement charnière que l'on vit les pulpeuses Doutzen Kroes, Catherine McNeil et Lara Stone ravir la vedette aux autres modèles, aussi minces et juvéniles soient ces dernières.

Irradiant l'espace de leur présence charnelle (au point de rendre Prada presque sexy), ces jeunes femmes ont su focaliser toute l'attention sur elles. En effet, alors que les ruchés masquèrent l'absence de rondeurs féminines chez les plus androgynes, Lara et Doutzen emplirent joliment leurs balconnets, plébiscitant une sensualité épanouie. À l'instar de Marc Jacobs (qui sélectionna quelques-unes de ses mannequins dans la rue), Miuccia Prada a ainsi injecté à son casting une dose de réalité, qui s'avère aussi libératrice que séduisante.

Enfin, en ce qui concerne le défilé en lui-même, on note que si la collection fut ponctuée de fautes de goût pradiennes (appelées comment souvent à devenir des musts ; on pense notamment aux hautes et épaisses chaussettes glissées dans les escarpins et aux lainages opulents gommant la silhouette), les chignons hauts sixties, les lunettes rétro ainsi que les vestes courtes en cuir ciré n'ont eut besoin quant à eux d'aucun temps d'adaptation pour apparaître désirables...


Voir toute la collection : http://www.style.com/F2010RTW-PRADA
Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 février 2010 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Prada - Printemps/été 2015
Il y a 2 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Défilé Prada - Automne/hiver 2014-2015
Il y a 2 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
JasmineIl y a 6 ans
Un petit coup de gueule : J'en ai plus que marre de lire que Lara Stone ou Doutzen Kroes sont pulpeuses... Je fais un 36-38, je me considère comme loin d'être pulpeuse, et pourtant, à lire ce genre de choses, je pense que je peux me classer directement dans la catégorie "hippopotame".
Ouvrons les yeux, ces filles sont aussi terriblement minces, bien plus que la moyenne. Pour moi, le fait qu'elles défilent au milieu de mannequins "skinny" ne change rien. Je ne voie quasiment pas de différences entre elles, à part leur âge, et la poitrine, pour Lara Stone. J'aimerais tellement voir à nouveau des mannequins à la Naomi, comme au début des années 90.. Un petit coup d'?il sur les défilés des années 90 et vous verrez des filles bien faites, minces, qui nous ressemblent. Et c'est vrai qu'elles paraissent grosses à coté des Freja Beha et autres Chanel Iman d'aujourd'hui...
Je pense qu'on est encore très très loin d'un casting "réel" et libérateur..
RÉPONDRE
cricriIl y a 6 ans
Moi qui n'aimais pas trop Prada, je trouve que cette collection est plutôt réussie.
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
J'ai aimée ce Show!!
Ce que j'aime chez Prada, c'est ce côté inquiétant...la femme PRADA est décalée et fait assez peur..
Ce côté Ladylike bourgeoise qui fait assez Sexy...ces chaussures extraordinaires, ces sacs...
Bref, Bravo Miuccia...Bon cru...Je pense que ce show affichera une certaine tendance puisque il ya 2ans, on a vu beaucoup de dentelle..alors..on verra cette année

Pour le Show en lui même, c'est une bonne initiative et pour une fois, je m'étais concentrée sur les vêtements..les robes étaient bien remplis, les jambes dévoilées au dessous des manteaux avaient des proportions normales...alors qu'en principe on remarque les corps décharné des mannequins et comme Miuccia aime les faire souffrir( Ete 2009), les vêtements sont oubliés...C'est drôle de voir les mannequins de VS....Miranda Kerr était encore là, elle fera surement Balenciaga la semaine prochaine..
RÉPONDRE
LaurenIl y a 6 ans
Doutzen : www.style.com/slideshows/...

Ben pour répondre à Jasmine, Doutzen est quand même plus en chair que les autres et c'est agréable à voir. Après c'est juste des filles "normale" et c'est ca qui est sympa. Le but n'est pas non plus de mettre des filles en surpoids sur les podiums
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
Décryptage très clair. J'adore la veste camel en cuir ciré ...
Cela fait vraiment du bien la diversité dans l'âge et la silhouette des mannequins.
RÉPONDRE
miniIl y a 6 ans
A noter que Rose Cordero a défilé pour Prada . Aprés une couverture magnifique de Vogue Paris, il fraudra surveiller ce mannequin de trés près.
RÉPONDRE
lili-popsIl y a 6 ans
Cette collection est assez réussie je trouve ! :)
RÉPONDRE
chlochloIl y a 6 ans
La dernière robe est vraiment très jolie...d'accord avec Jasmine au sujet de Lara Stone,par contre Doutzen a vraiment le profil d'une fille "normale" bien qu'elle ne soit pas grosse,mais si mince que canon plus..
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Merci encore pour l'analyse très complète =)
Perso je trouve la collection un peu "mémère" dans son ensemble mais il y a de bons éléments à en retirer et à réadapter aux looks de tous les jours .

PS : quand aux mannequins par rapport à ce que dit Jasmine, je vois surtout la jeunesse des "représentantes" de cette collection mais il faut en plus ajouter à cette impression que la coiffure/lumière/maquillage et le contraste par rapport aux vêtements leur donnent un aspect peut-être différent que ce à quoi on peut être habituées avec Prada (et ce malgré les changements de tête parmi les modèles)
RÉPONDRE
CohibaIl y a 6 ans
Comme toujours avec Prada, c'est l'étonnement au premier regard. Cette collection a de nombreuses qualités. Mais pour ce qui est de son caractère "portable", je ne vois pas en quoi elle diffère des collections précédentes. Prada a toujours fait du "portable", contrairement à Miu Miu, du reste (je ne parle que des pièces du défilé, car en boutique, c'est différent).
Miuccia reste fidèle à l'esprit de sa maison : des coupes classiques, presque austères, avec des tissus extrêmement travaillés, très luxueux, souvent en décalage avec la coupe du vêtement lui-même.
Les cuirs semblent magnifiques et beaucoup plus féminins que ceux de cet hiver. Le manteau beige à double boutonnage est une merveille. Il confirme, d'ailleurs, la forte présence de cette couleur pour l'hiver prochain.
J'aime bien les tricots également.
Et je mets une option sur les pantalons courts. Leur coupe est parfaite !

Pour ce qui est de la silhouette des mannequins, ça fait du bien de ne plus voir des zombies. Je suis d'accord avec cette analyse, la collection n'en est que d'autant plus exy, et c'est tant mieux.
RÉPONDRE
G.Il y a 6 ans
stupéfaitS, non ?
Sinon j'aime toujours Prada comme d'habitude, toujours cette indépendance avec un twist de je ne sais quoi de novateur et de l'humour...
RÉPONDRE
hanaIl y a 5 ans
JE TE donne raison jasmine mm si je trouve doutzen kroes suplime toutes ces filles sont des anorexiques elles ne mangent rien vous savez leurs taille poids?? 1M75 pour 50 kg!! c'est en general certaines c'est pire mais qui à par les folles pro ana fait ce poids là?? serieux se n'est pas un poids humain!! je me demande comment ces filles font pour tenir debout par fois! il y a 1 ans j'etais assez ronde j'ai perdu 20 kg et une fois je me suis evanoui dans un centre commerciale à force de me limité niveau bouffe j'ai atteri au urgences avec perf et tout le bazzare! et j'etais en surpoids! alors comme vont ces filles pour ne rien manger et etre en forme?? c'est pas possible!! vous allez me dire mais elles sont maigre de nature!! je veux bien mais toutes vous y croyez? de plus la plupart sont recruté à 15 ou 16 ans et à cette âge beaucoup de jeunes filles sont menus malgres qu'elles mangent beaucoup ça a etait mon cas je faisais 60 kg pour 1M75 et je bouffais du chocolas à longeur de journée mais la 20 taine passé j"ai pris du poids et je suis tombé en surpoids donc c'est pour dire que ces jeunes manequins vont changer et risquent de grossir donc à mon avis elles ont une alimentation tres restrantes genre legumes bouillis et soupe c'est horrible je suis contente de pouvoir mange de bon plats et de bons gateaux bien sur je ne me goinfre plus depuis mon regime mais le quoditien de ces filles doivent etre horrible!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode