Pamela Love

Lorsque Zac Posen, Lily Donaldson et Olivier Zahm se mettent à craquer pour la même personne, allant jusqu'à plébisciter son travail au quotidien, on ne peut qu'être intrigué. C'est en fait en proposant des bijoux mêlant ésotérisme, naturalisme et influences seventies que la jeune créatrice new-yorkaise Pamela Love a conquis la crème de la fashion sphère...
Pamela Love
Dans un milieu plus habitué aux sages agencements de pierreries qu'aux bracelets évoquant les serres d'un aigle, l'aura quasi sauvage de ses créations détonne. Il faut dire que Pamela Love n'est pas une orfèvre comme les autres : là où certains recherchent la composition classiquement parfaite ou le clin d'oeil girly, la créatrice n'est attirée que par l'étrange, le mystique, le tribal.
Cela fera bientôt trois saisons que cette ex-styliste, musicienne et réalisatrice consacre ses journées new-yorkaises à élaborer des bijoux comme autant de mini sculptures. Après avoir touché à tout et notamment fréquenté le milieu de la mode, Pamela Love a en effet senti que seule cette voie pouvait lui apporter satisfaction. À ses yeux, le bijou est le seul accessoire de mode susceptible de dépasser sa condition d'objet en flirtant avec l'art ; il peut également devenir - aux yeux de ceux qui le portent - un talisman à dimension quasi magique, porteur d'histoires.
Pamela Love
Dès lors, celle qui depuis l'enfance transforme en parures les objets les plus hétéroclites - fillette, elle fut si fascinée par les poils de sa brosse à dents qu'elle les fondit ensemble afin de s'en faire un bracelet - entrepris de transformer en métier ce qui n'était jusque-là qu'un hobby, puisant constamment dans un imaginaire alimenté par de nombreux centres d'intérêt. Ceux-ci, allant de l'astronomie au rock'n'roll en passant par la science (sans oublier sa soif inconditionnelle de voyages), ont fini par donner naissance - après plusieurs années passées à peaufiner sa technique - à une ligne de bijoux unique en son genre.
Sa dernière collection puise ses racines dans un récent road-trip au Nouveau-Mexique, lors duquel Pamela Love s'intéressa aux rites locaux, et plus particulièrement à la tradition des bijoux composés de reliques animales (dents, griffes, crânes...), censés apporter protection à leur porteur. Cela donna naissance à d'hallucinants bijoux, à la fois foncièrement uniques et étrangement universels.
Pamela Love
Le talent de cette coolissime jeune femme n'a d'ailleurs échappé à personne : c'est ainsi l'un de ses bracelets que porta Julia Restoin Roitfeld sur les publicités Gap, tandis qu'en 2008, la maison Marchesa lui confia la réalisation des bijoux de son défilé.
En 2009, c'est Zac Posen qui lui laissait carte blanche pour créer les parures visant à magnifier sa collection. Plus récemment, Opening Ceremony lui demanda de dessiner une série de bijoux s'inspirant du dernier film de Spike Jonze : "Where the wild things are".
À chaque fois, Love dévoile une impressionnante capacité à capter l'univers du créateur, tout en parvenant à y apporter sa propre touche. Le résultat, inattendu, s'avère souvent sublime...
Pamela Love
Dernièrement, c'est le sulfureux rédacteur en chef de Purple Magazine qui offrit sa bénédiction à la jeune femme, en lui demandant d'imaginer un bijou exclusif disponible en édition limitée sur Purple Diary (le blog d'Olivier Zahm). La réputation de Pamela Love était faite...
Cerise sur le gâteau, depuis la présentation de sa collection en octobre dernier chez MilK, dans un décor fascinant, oscillant entre cabinet de curiosité et hutte de chaman, toutes les rédactrices de mode ne désirent plus qu'une chose : arborer au poignet ses fameux bracelets en serre d'aigle.
Les étranges et hypnotisantes micro-sculptures de cette non moins atypique demoiselle n'ont donc certainement pas fini d'égratigner l'image convenue - et parfois bien poussiéreuse - de l'or 18 carats...

Site officiel : http://www.pamelalovenyc.com/
En vente chez Colette : http://www.colette.fr/pamela+love

Partager l'article
Par Lise Huret, le 08 avril 2010
Vous aimerez également
Le mariage de Pamela Love
Il y a 4 ans - 15
EN SAVOIR PLUS
Pamela Love, version low cost
Il y a 5 ans - 7
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
JacintheIl y a 6 ans
J'adhère à 100% à son univers. C'est vraiment différent de ce que l'on voit.
Même si a première vue on pourrait se dire qu'elle surfe sur la tendances "bijoux tête de mort" ( Dior, Les bijoux de Sophie ) en fait c'est complètement différent. Et c'est vraiment plus intéressant.
RÉPONDRE
AnnaIl y a 6 ans
J'aime beaucoup son travail MAIS ses collections ne se renouvellent pas assez...
RÉPONDRE
JulieIl y a 6 ans
C'est assez bizarre, mais pourquoi pas...
C'est drôle de voir que sur la pub Gap Julia Restoin Roitfeld porte le bracelet en serre d'aigle, c'est assez décalé et ca permet d'imaginer comment porter ce genre de bijoux.
On n 'a pas besoin d'avoir un look destroy. Je pense qu'au contraire sur un look classique ca doit faire beaucoup d'effet.
RÉPONDRE
AmbrineIl y a 6 ans
Moi j'suis carrément fan, mais c'est vrai qu'on a l'impression que toutes ces créations qu'importe la saison, proviennent d'une seule et même inspiration. Cependant, je continue de penser qu'au cours de sa carrière elle pourrait bien nous étonner.
RÉPONDRE
MarineIl y a 6 ans
Je veux le sautoir à tête d'oiseau...
RÉPONDRE
lioIl y a 6 ans
J'avais vu cette fille sur le blog de Purple, en plus d'être bourrée de talent elle est super jolie.
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Je trouve que ces bijoux sont vraiment splendides en plus d'être totalement innovants, cependant ça ne colle pas du tout à mon style ! Alors j'apprécie de voir ça sur d'autres !
RÉPONDRE
ZzaIl y a 6 ans
Les bijoux ont l'air très beau, très bien fait. Cependant j'aime pas du tout les pattes d'animaux et encore moins les cranes (beurk)

C'est un univers intéressant cela dit... mais que j'aime pas beaucoup.
RÉPONDRE
lili-labIl y a 6 ans
c'est interessant mais un peu too much pour moi!
RÉPONDRE
cricriIl y a 6 ans
J'adore porter des animaux morts, c'est juste super beau entre hippocampe et os en serre tête; ces bijou sont fait pou moi .
RÉPONDRE
AmbrineIl y a 6 ans
Elle a crée des bijoux pour le clip de Lady gaga : Alejandro :)
RÉPONDRE
LinaIl y a 6 ans
J'adore ce qu'elle fait, il y a vraiment des choses très belles et complexes. Mais, c'est toujours hors de prix...
RÉPONDRE
terileeIl y a 6 ans
Has anyone found a version of the short film Pamela Love made with Elise Overland out one Val Kilmer's New Mexico ranch? "Say Goodmorning to the Night"?
RÉPONDRE
pandoraIl y a 5 ans
J'ai vu la dernière collection de Pamela Love et c'est plus aussi génial qu'au début. J'ai l'impression que la demoiselle tourne un peu en rond. La preuve : au début j'ai cru que je regardais la collection de cet hiver et non c'était celle de l'été 2012.
Mais bon, je suis quand même contente de m'être acheter un joli collier de sa collection chez Topshop.
RÉPONDRE
chunlynnIl y a 5 ans
Moi aussi un peu déçue par Pamela Love ces derniers temps. Ces collections ne sont plus aussi surprenantes qu'avant. Je ne sais pas si c'est parce qu'elle est bcp copiée mais le style "Pamela Love" est de plus en plus vu donc de moins en moins intriguant. Il faut que j'aille voir à quoi ressemble sa collection été 2012 !
RÉPONDRE
Marie FIl y a 4 ans
Les bracelets de Pamela Love sont d'une beauté ! Les bracelets manchettes en "or" sont à tomber. J'en ai acheté un ce printemps et j'ai hate d'avoir la peau bronzée pour pouvoir le porter !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode