Boots de cow-boy Martin Margiela

Si l'été semble être en avance, orteils et mollets sont encore loin de la fameuse teinte pain d'épice susceptible de sublimer K.Jacques et autres sandales. Du coup, pour pouvoir étrenner nos tenues légères sans ressembler à une aoûtienne blafarde et parvenir à faire la transition entre dressing d'hiver et garde-robe estivale, une paire de boots dite d'été semble indispensable...
Boots de cow-boy Martin Margiela
Si une légère robe liberty peut rapidement prendre une allure enfantine lorsqu'elle se voit associée à quelques spartiates, elle se fera beaucoup moins lisse et girly accompagnée de bottines un rien roots. Il en va de même pour les petites jupes corolle pastel ou les liquettes en denim.

Autrement dit, en attendant la véritable envolée des températures (qui relèguera alors les préoccupations stylistiques au second plan, au profit d'un certain pragmatisme), on préfère le duo "boots + tenue légère" à l'équation "sandales + tenue d'hiver". Reste à savoir sur quel type de modèle jeter son dévolu... Là encore, un minimum de réflexion s'avère nécessaire.

Tout d'abord, on ne recyclera pas les cuissardes et autres bottes hautes de la saison précédente, afin de ne pas apparaître plus vulgaire que printanière. On prendra ensuite soin d'éviter les pièces trop sophistiquées ou trop connotées "trendy" : aux santiags revisitées de chez Isabel Marant, frangées et munie de chaînettes légèrement démodées, on préférera ainsi des bottes plus sages et plus intemporelles, moins estampillées "über fashionista".

Dès lors, les mini santiags épurées, à la latitude basse et à la teinte craie issues de chez Maison Martin Margiela apparaissent idéales. Moins folkloriques qu'un modèle traditionnel et plus stylées - de par leur réel minimalisme - qu'une bottine Jonak, ces boots illustrent un concept sans le caricaturer. C'est d'ailleurs ce que l'on aime chez MMM : cette capacité à épurer au maximum les objets et vêtements du quotidien, de manière à leur faire prendre une dimension iconique...

Ces boots de cow-boy urbain finement branché casualiseront ainsi toilettes féminines et tenues citadines sans les affadir. On pense alors à les associer à une délicate création rétro de chez Vanessa Bruno Athé et à un blazer sable aux manches roulottées, à une légère baby doll Malene Birger réchauffée d'un gilet Aubin & Wills ou encore à un tee-shirt esprit Prada, un short en denim et une capeline...

Boots de cow-boy Martin Margiela, 595 € chez Net-a-Porter : http://www.net-a-porter.com/60366
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 avril 2010 dans Wanted
Vous aimerez également
Les boots à plateforme de Chiara Ferragni
Il y a 1 an - 61
EN SAVOIR PLUS
Wanted : une paire de boots effet python
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
MillyIl y a 6 ans
Un peu cher mais bon c'est du Margiela, à part ca elles sont justes parfaites :):):)
RÉPONDRE
chiaraIl y a 6 ans
tout simplement parfaite ......... je suis équipée des bottes plates en peau Isabel Marant en couleur sable et couleur gros souris ......... Un peu la mm idée mm si déjà bcp vues, effectivement ça permet d'attaquer tout de suite le printemps avec une garde robe d'été avant l'heure des orteils à l'air (que j'affectionne de toute façon assez peu à Paris)
RÉPONDRE
xxxIl y a 6 ans
j'adhere à fond à cette analyse... toutefois la sobriété de ce modèle me semble ne rien n'avoir d'original, et de mémoire j'ai entrevu ces bottines déjà chez qq chausseurs "highstreet" dont jonak justement et depuis qq saisons... pas sure que la différence soit si voyante

(il me semble surtout attendre du luxe de l'extraordinaire et voir affichées ces bottines tout à fait basiques à 600 euros me fait assez mal au coeur!)
RÉPONDRE
elsaIl y a 6 ans
magnifique, même si elles restent chère.
RÉPONDRE
GaranceIl y a 6 ans
Elles sont magnifiques, et me font penser ...à la paire de bottes que j'ai achetée il y a un mois, et qui doit donc être une (bonne) copie de ce modèle. Avec une robe liberty et une veste en jean, c'est une tenue printanière parfaite.
RÉPONDRE
smartieIl y a 6 ans
Cà fait déjà pas mal d'entre saisons que je me ballade en santiags/robe légère. Je porte des Tony Mora, qualité "woouaw", genre qui embelli avec le temps, sans payer le prix MMM (c'est pas le prix Jonak non plus, hein! faut pas déc...).
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode