Eva Zingoni

Après avoir essuyé les plâtres d'une tendance green-fashion aux produits plus militants que seyants, la mode responsable se détache peu à peu des clichés, au point de proposer désormais une vraie alternative à toutes celles qui ne fonctionnent qu'aux shoots de musts have. Or, c'est au sein de ce néo-processus faisant rimer luxe, recyclage, qualité et intemporalité que s'inscrivent les créations couture d'Eva Zingoni...
Eva Zingoni

Sur les tapis rouges, il est devenu courant de voir une ou plusieurs actrices arborer fièrement telle ou telle robe vintage. Il faut dire que si jusqu'à encore récemment on ne jurait que par l'éclat de la nouveauté, l'action conjuguée de Didier Ludot et de Nicolas Hulot a fini par sensibiliser la modeuse au charme de l'ancien et à la nécessité de mettre un frein à sa boulimie fashion.

Consommer moins mais mieux - ou tout du moins acheter de manière réfléchie des pièces résistant aussi bien au temps qu'aux tendances - étant devenu le nouveau concept à la mode, l'offre écologiquement correcte s'est considérablement élargie, stylistes aguerries et griffes de luxe n'hésitant pas à damer le pion aux utopistes importateurs de pièces en toile de chanvre...

Eva Zingoni

Délaissant la fibre de bambou, ces dernières ont entrepris de recycler matières insolites ou précieuses, tout en tirant parti de l'artisanat d'exception propre à l'industrie du luxe. C'est ainsi que depuis 2008, Ilaria Venturini Fendi et sa marque de sacs patchwork "Carmina Campus" font le bonheur des fashionistas fans d'Al Gore, tandis que la ligne ethnique aux accents couture d'Eva Zingoni conjugue écologie et élégance.

Formée au Studio Berçot puis à l'IFM, Eva Zingoni entame sa carrière en décryptant l'air du temps pour l'une des chasseuses de tendances les plus réputées : Li Edelkoort. Rien ne pouvait mieux convenir à cette jeune femme à la curiosité insatiable et aux pulsions de globe-trotteuse. Cela dit, la mode pure l'attirant de plus en plus, elle n'hésite pas à pousser la porte de Ralph Lauren, où elle fera le trait d'union entre les fournisseurs et la griffe. Elle finit enfin par poser ses valises chez Balenciaga, chez qui elle affûtera son oeil de styliste six années durant.

Eva Zingoni

Au départ préposée au service des rééditions, Eva Zingoni se voit ensuite confier les missions VIP, qui l'amènent à faire le tour des palaces afin d'habiller au mieux les stars ayant jeté leur dévolu sur Balenciaga. Or, aussi féerique soit ce travail et aussi attachée soit-elle à la maison Balenciaga, la jeune femme n'en est pas moins tenaillée par l'envie de voler de ses propres ailes.

Repue de paillettes, de caprices mondains et de pièces à la gloire éclair, Zingoni choisit alors d'en prendre le total contre-pied. Après avoir flirté avec les impératifs du turn-over de la mode et la nécessité de créer la tendance, la pétillante Argentino-Italienne décide ainsi de concevoir une ligne de vêtements exclusivement cousue dans les fournitures inutilisées qui encombrent les ateliers des griffes haut de gamme une fois les collections terminées.

Eva Zingoni

Si elle peut alors profiter de matières luxueuses, les couleurs parfois datées l'obligent à faire fi des tendances. Elle privilégie donc les coupes intemporelles - avec toujours autant d'à propos - et laisse les influences Balenciaga guider ses ciseaux. Naissent ainsi de subtiles petites robes et vestes oversize où se télescopent avec grâce mousseline et gros grain, mais aussi modernité de la coupe et citations sixties.

Héritière spirituelle du duo E2, Eva Zingoni parvient à conférer au recyclage une note précieuse. Cousues en toutes petites séries dans les règles de l'art, ses créations ont la rareté du luxe, l'élégance de l'intemporel et la fraîcheur de celles qui croient encore pouvoir changer le monde...


Comptez entre 95 et 550 euros pour une pièce
Site officiel : http://www.evazingoni.com/
En vente à l'Espace des Créateurs - 7 rue Commines - 75003 Paris
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 juin 2010 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
Honey-hijoIl y a 6 ans
J'aime bien les vetements mais la mannequin prend des poses vraiment moches !
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 6 ans
C'est vrai que la mannequin prend des poses étranges et puis j'espère qu'avec l'argent qu'elle a gagné pour cette publicité, elle a pu s'offrir un séjour au soleil ou encore une bonne bouteille de champagne... autant je peux apprécier la mélancolie de certaines publicités que là, on est limite dans la dépression !!! Le message serait il le suivant : "Acheter mes vêtements, pour mieux déprimer !!" ??
Bien que conçus dans de bonnes matières et aussi bien coupés sont ils...ces vêtements me paraissent fades ! Ou alors, c'est la faute aux photos...
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Oui la campagne de pub est très particulière... ou déprimante je ne sais pas.
Heureusement que les vêtements et l'idée sont sympa !
RÉPONDRE
andreaIl y a 6 ans
On reconnait très clairement la patte de Ghesquière derrière tout ca, c'est très balenciaga ! J'aime bien et j'aimerais bien toucher les pièces pour voir à quoi ca ressemble...par contre faut dire à la mannequin se sourire, là c'est très triste !
RÉPONDRE
AmbrineIl y a 6 ans
Jolis vêtement, mais quelle horrible campagne, c'est pas très vendeur. C'est pas une mauvaise chose d'un côté. :)
RÉPONDRE
LisaTIl y a 6 ans
Les vêtements sont vraiment très bien et la campagne est géniale! Et depuis quand, le bronzage est signe de bonne santé? N'importe quoi...
RÉPONDRE
KaaaarineIl y a 6 ans
Le mannequin semble ... mort :O !
Cependant il y a de beaux vêtements même s'ils ne sont pas mis en valeur.
RÉPONDRE
LauraIl y a 6 ans
eh, oh ... On a compris que vous n'aimiez pas le mannequin mais je crois pas que ce soit le cœur du sujet, non ?
Je crois qu'il serait plus intéressant de réagir sur le concept de cette styliste qui est pas mal du tout je trouve.
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
J'aime bcp les coupes et les prix aussi.
N'est-ce pas jouissif de pouvoir porter les créations de quelqu'un ayant travailler avec NG, avec les bouts de tissus choisi et touchés par NG ?
Bon, j'arrête l'adulation ...
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 6 ans
Laura : pourquoi ne pas avoir réagit également dessus, alors ? Je suis curieux de connaitre ton avis ou plus précisement ce qui t'emballe à ce point pour trouver ce concept "pas mal du tout" pour reprendre tes mots et dire que je suis d'accord avec toi !!
Après, nous sommes d'accord aussi, que le mannequin n'est pas le sujet de l'article !!! Par contre, si l'on devait toujours se cantonner au sujet ou à ce que l'on nous dit (ou écrit) quesque la vie serait ennuyeuse...(ce n'est que mon humble avis) !!!

LisaT : je me sens un peu visé ! ;)
Ce que j'entends par "séjour au soleil", c'est plutôt dans le sens ou le soleil donne le morale et donc le sourire !
RÉPONDRE
JulietteIl y a 6 ans
Les premiers commentaires lus m'étonnent au plus au point, je trouvais justement les photos sublimes...
RÉPONDRE
Kiddy94Il y a 6 ans
seul & fabuleux :

Completement HS avec le sujet , mais je crois que je suis de la normalité car , je ne supporte pas le soleil o_o .

Si je vois un soleil en me levant , j'ai plus envie de me lever .
Bizarrement , ça n'arrive qu'en France , en Australie (mon enfannnnnnce *_*) , j'adore ça.

Bref , juste pour dire que faire des généralités pareilles "c'est plutôt dans le sens ou le soleil donne le morale et donc le sourire !" est asses dangereux , car ce n'est pas forcément le cas pour tout le monde .x)
RÉPONDRE
amigalableIl y a 6 ans
moi aussi j'aime la mélancolie qui émane de cette publicité et j'aime aussi le faite que ce ne soit pas du tout vendeur.
RÉPONDRE
Laurie-AnneIl y a 4 ans
Je suis une fan inconditionnelle des robes Eva Zingoni, elles sont souvent très simples, mais tellement élégantes ! Je trouve que les photos de cet article sont très représentatives de son travail, par contre on n'est pas obligé de faire la moue en les portant hein lol
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode