Les sacs d'Olympia Le-Tan

Il serait facile de rester à distance du travail de la socialite Olympia Le-Tan, tant son image a tendance à se confondre avec celle d'un certain snobisme parisien underground frisant la caricature. DJette, figure récurrente du blog d'Olivier Zahm, complice du graffeur André et habituée du monde de la nuit, la fille de l'illustrateur fétiche de Modiano pourrait ainsi être un énième épiphénomène pseudo hype. Si ses créations ne valaient pas leur pesant de poésie...
Minaudières Olympia Le-Tan
Empruntant à Schiaparelli son sens du détournement, aux brodeuses d'antan leur dextérité et à son père Pierre Le-Tan son univers littéraire, Olympia Le-Tan offre à la maroquinerie chic une recréation délicieusement surréaliste. Véritables accessoires trompe-l'oeil pour étudiante désireuse de conjuguer amour des belles lettres et passion de la mode, les pièces imaginées par cette ex-collaboratrice de Gilles Dufour chez Balmain s'avèrent bien plus novatrices que la majorité des "it" bags de saison.
Il faut dire qu'en décidant de s'inspirer des couvertures originales de plusieurs romans iconiques afin d'en parer élégantes minaudières et valises au doux parfum rétro, celle-ci ne pouvait que retenir l'attention. À une époque où les babioles fashion se révèlent trop souvent aseptisées, calibrées et dénuées de toute âme, il est en effet particulièrement agréable de tenir entre ses mains un accessoire passé sous les doigts habiles d'une couturière...
En grignotant peu à peu les artisanats locaux, la mondialisation nous pousse à succomber aux produits authentiques (d'autant plus si ceux-ci arborent comme ici l'étiquette "Fait à Paris avec Amour"). Ainsi, si la dernière version de l'iPhone comble effectivement la majorité de nos attentes, ce tout virtuel n'en finit pas moins par nous rendre addicts - ou tout du moins sensibles - aux ouvrages dont l'élaboration nécessite patience, application et dextérité.
Seul bémol à cette jolie initiative (qui a d'ores et déjà séduit son petit monde, voir ici et ) : lorsque le fait main se retrouve au sein du temple de la hypitude, celui-ci devient des plus inaccessibles. Comptez en effet plus de 1000 euros pour une simple minaudière...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 28 juillet 2010 dans Wanted
Vous aimerez également
Comment bien choisir son sac de cours ?
Il y a 3 mois - 17
EN SAVOIR PLUS
Sacs printemps 2016 : l'anti-wishlist
Il y a 10 mois - 35
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
19 commentaires
Tous les commentaires
GisèleIl y a 6 ans
Je les ai vu chez Colette et c'est vrai que ca change de ce que l'on peut voir d'habitude au rayon sac hors de prix ...
L'idée est ok originale et les broderies sont bien faite mais sérieux le prix est démesuré !
Donc Olympia Le Tan colle pour moi toujours au cliché que tu évoques dans ton intro !
RÉPONDRE
lablondeIl y a 6 ans
Dommage que le prix soit juste délirant, c'est très mignon et je m'en serais bien prise une... à 30 euros, pas 1000 !
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
J'aime cette idée de mêler littérature et maroquinerie.
Mais je rejoins les commentaires précédents : le prix est indécent. Est-ce du au coût de fabrication ou à l'effet branchitude ?
RÉPONDRE
Kiddy94Il y a 6 ans
L'effet branchitude pardi , depuis quand un truc pareil que l'on peut faire soi-même avec l'entrainement peut coûter 1000 euros -_- ?

A moin que ce soit fait en poil de Dodo ou de mammouth, je ne comprend pas le prix du tout :o
RÉPONDRE
LaetiIl y a 6 ans
Pour avoir vu son travail de près, je trouve effectivement que c'est très novateur... Le prix se justifie-t-il par les heures de travail que nécessitent la fabrication de tels sacs et le fait qu'ils soient tous de pièces uniques ?
Malheureusement pour nous, nous ne pourrons pas arborer notre sac Olympia Le Tan, mais on peut piquer l'idée et faire pareil !
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
Une belle idée, des produits mignons et originaux...mais pas "Beaux"!
J'imagine les sacs entreposés dans une bibliothèque...quand quelqu'un me dit qu'il veut lire..j'imagine l'air surpris à la découverte qu'il S'agit de minaudière.
Malheureusement, ça ne restera que de l'imagination car une minaudière à 1090 EU?? Je suis désolé mais la HYPE..c'est trop quoi...Je rejoins Gisele. Ces prix et cet Halo de hype autour de ce projet nous renvoi directement au cliché que tu as évoqué dans ton intro!!

PS: Coco..Gilles Dufour=Balmain???
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 6 ans
@.... : J'ai très légèrement modifié l'article pour que cela soit plus clair. Gilles Dufour a effectivement travaillé chez Balmain entre 98 et 2000, Olympia Le-Tan faisait alors partie de ses assistants.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 6 ans
Je vais encore me la raconter (et me répeter) mais il s'agit là encore une fois (et comme souvent dans le monde du luxe) de l'effet Veblen...autrement dit : l'effet de snobisme !
En gros : plus le prix est faible, moins les gens ont envie d'acheter ! La hype attitude...

En plus, il n'y a rien d'extraordinaire...à part peut être le fabriqué main !
Mais esthétiquement...on peut faire beaucoup plus joli ! Êt je cherche encore la poésie...
L'idée est malgré tout bien intéressante... j'aime également lier mode et littérature à l'instar de Sonia Rykiel qui commercialisait des bouquins dans sa boutique de vêtement !
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 6 ans
Au risque de passer pour l'inculte de la hype de service, je ne connaissais pas Olympia Le-Tan.
Ces sacs sont mignons mais pour moi ça s'arrête là.
Rien de très innovant à reprendre une couverture de livre. 1000 euros chez Colette?
Je suis sûre qu'on peut en trouver à 30 euros chez Claudette, mais ça sera moins hype et ça, ça se paie.
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
Le concept seul atteint des sommets innovants de vanité, de snobisme et de puérilité. Alors le prix semble conséquent.
RÉPONDRE
CélineIl y a 6 ans
Quand j'ai vu ces sacs chez Colette, je suis tombée amoureuse.
En voyant le prix, ça m'a complètement refroidie.
RÉPONDRE
marieforeverIl y a 6 ans
En espérant qu'ils soient portés mais surtout lu ces beaux titres!!!
RÉPONDRE
oh!Il y a 6 ans
Tout ces commentaire haineux me font bien rire...
Ce groupe est "hype" (quel mot!) aussi grace a tout ces petits commentaires, qui créent eux meme une impression d'inaccessibilité qui doit bien leur plaire!
Franchement, Jennifer Eymere et sa clique portent tres bien leur nom : JALOUSE !

Sans pres-jugements aigris, le concept est super innovant et tenant compte du fait main, le prix, justifié ou pas, (là nest pas la question, on ne justifie pas le prix d'un Vuitton) n'est pas forcement incroyable par rapport a celui de certaines pochettes de grandes marques produites a la chaine en asie par des employés mal traités. Si vous voulez vous la péter lettrée mais que vous n'en avez pas les moyens, achetez vous une edition de poche et baladez vous avec.

Par ailleurs le concept, bien gardé, est -jugé- rentable puisqu'il avait ete repris par une chaine de grande distrib' americaine (si ma memoire est bonne) et elle leur a collé un proces quelle a gagné. donc cest pas que du vent fashion.

Faites pas genre vous snobez les snobs, ça serait trop drole!
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Roh la la ! Tout le monde râle : oui c'est cher ! Et alors ? On n'est pas ici pour critiquer le prix ! Il faut plutôt se concentrer sur le concept ! Louis Vuitton a bien fait des sacs "sacs poubelles" mais l'idée était originale et c'est ce qui compte... Donc oui ces sacs sont chers et le prix nous parait exorbitant mais ils sont beaux et originaux ! Si j'étais pétée de tunes, je n'hesiterai pas a me l'acheter mais en l'occurrence, je me contente d'apprécier son design, et non pas de me lamenter sur son prix puisque, tout le monde l'aura compris, c'est au dessus des moyens de la plupart d'entre nous !
RÉPONDRE
ElisaIl y a 6 ans
J'ai vu ces sacs chez Colette. Oui, ils sont vendus à plus de 1000 euros, oui ça fait beaucoup d'argent. Oui j'aurais aimé m'en acheter une mais je n'ai pas les moyens... mais combien voulez vous qu'elle les vende?!
Il y a des heures de boulot dessus, ça se voit! Et la main d'oeuvre en France, c'est pas donné! Le fermoir est très beau! Le tissus Liberty à l'intérieur.... Puis là dessus, si vous savez comment les choses fonctionnent, chacun prend sa marge!
Plaignez vous plutôt des sacs laids, mal fabriqués et hors de prix des grandes marques de luxe qui se remplissent les poches en faisant travailler des enfants!
Inutile de passer autant de temps à dire des horreurs sur ces minaudières qui sont franchement très mignonnes et très originales, juste parce que leur créatrice a une vie sociale qui vous dérange! Elle fait peut-être partie de ce "milieu" mais au moins elle fait des choses intéressantes!
RÉPONDRE
PoufIl y a 5 ans
Ecoutez, l'idee de convertir les couverture des livres en minaudieres pas mal. Tres peu d'investissement en terme de matieres, la broderie main doit se realiser qqpart, pas a Paris"avec amour" !!!!!
Pouf, arnaquer les snobistes parisiens ! Combien de temps ca va durer ces sacs ?

Porter les sacs Olympia, se monter chichi a paris ?

Refroidi devant le chiffre exhorbitant.
RÉPONDRE
..... !Il y a 5 ans
J'ai cherche un k-do ces jours_ci et suis tombee sur les minaudieres Le tan chez Colette. A vrai dire, le produit a juste son cote esthetique "fait main", on ne sait pas ou, mais l'article est loin de rester resistant si l'on compare avec les autres produits. Quelques goutes de pluie, de neige. Je rejoins les autres commentaires sur le prix : branchitude pardi ....

Je propose Le Tan revoir sa strategie et de chercher une balance entre qualite et prix.
RÉPONDRE
vesperIl y a 5 ans
tous les mois dans jalouse, un sac d'OLT, vive le copinage!!!
RÉPONDRE
JudeIl y a 3 ans
Génial ces sacs, j'ai toujours été une grande fan du travail d'olympia le tan, mais là je craque complètement...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode