Le brocart, nouvelle it matière ?

Cette rentrée, il sera de bon ton de ressortir ses livres d'histoire, la mode ayant décidé d'emprunter au XVe siècle l'une de ses matières phares. Conçu par les Chinois, développé par les Byzantins et porté à son apogée par les tisserands génois, le tissu brocart pourrait en effet retrouver un peu de son lustre d'antan sous l'impulsion des maisons Balmain et Etro...
Le brocart
Pour la plupart d'entre nous, les riches étoffes brochées de fils d'or que l'on appelle "brocarts" étaient jusqu'à présent bien plus assimilées aux tentures luxueuses d'un autre temps qu'à une matière susceptible de refaire surface dans le prêt-à-porter. Il faut dire que si du temps de la renaissance italienne, la cour n'hésitait pas à se parer de brocart, la lourdeur de l'étoffe la cantonna dès le XVIIe siècle à l'ameublement de prestige.
Cela dit, si le brocart dans sa version originale a peu à peu perdu du terrain dans le domaine de l'habillement, de nouvelles techniques utilisant moins de métal précieux ont donné naissance vers 1800 à des étoffes plus légères, faisant ainsi perdurer "l'esprit" du brocart dans la mode. Il n'en fut pas moins surprenant de voir l'un des princes de la fashion sphère s'enticher soudainement de ces tissus brocarts, qui semblaient ne plus avoir leur place dans le prêt-à-porter actuel.
Se piquant de baroque, Christophe Decarnin s'est pourtant appliqué à faire revivre cette technique, brodant de fils d'or la plupart des pantalons, robes bodycon et vestes de son dernier défilé. Le DA de Balmain y a peut-être vu une nouvelle manière de traiter la notion de glitter si chère à son coeur...
Le brocart

Toujours est-il que si Louis XIV s'aventurait aujourd'hui entre les portants de la boutique Balmain du 44 rue François 1er, il ne serait certainement pas totalement dépaysé. Même constat à la vue des bottines en brocart du vestiaire Etro, qui n'ont rien à envier aux souliers du Roi Soleil...
Reste désormais à savoir si ces pulsions baroques parviendront à cohabiter avec la lame de fond seventies annoncée pour la rentrée. À ce sujet, si les pantalons d'apparat signés Balmain ne trouveront leur parfaite expression que sur les jambes fuselées - et sponsorisées - d'Emmanuelle Alt, on imagine par contre fort bien les low boots Etro ennoblir un denim pattes d'eph'...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 juillet 2010 dans Les tendances
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
13 commentaires
Tous les commentaires
LauraIl y a 6 ans
C'est une très jolie matière et j'aime bien quand tu nous fait l'historique de ce genre de chose, j'apprends toujours plein de trucs ;)
Après je ne sais pas si j'avais les moyens si je craquerais pour un pantalon Balmain, ca doit être assez difficile à porter.
Je préfère le brocart sur les tentures du château de Versailles.
RÉPONDRE
GaranceIl y a 6 ans
Je trouve l'utilisation du brocart intéresante, en revanche, je m'inquiète déjà des horribles répliques cheap qui pourront descendre dans les boutiques, c'est le genre de style qui peut tout simplement être immonde lorsqu'il descend des podiums ...
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
Sur une jupe courte, ça peut le faire. Ou en ton sur ton réglisse.
De toute façon, c'est le haut ou le bas. Evitons le total look.
RÉPONDRE
julietteIl y a 6 ans
Je n'adhère pas pas du tout. Au début j'aimais bien Balmain, mais depuis quelques années je n'y trouve plus mon compte. J'ai l'impression que Descarnin est complètement déconnecté. En plus il fait une mode qui peut être rend bien sur les podiums mais qui malheureusement influence la rue. Or H&M, Zara etc n'ont pas les moyens de faire du beau Balmain, donc ca fait du cheap et ca rend l'image de Balmain encore plus floue. Je crains donc que le brocart ne suive ce même schéma de dépréciation.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 6 ans
La nouvelle tendance selon moi, ce serait d'éviter tout ce qui est "it" !
Néanmoins...agréable ce petit cours d'histoire !
RÉPONDRE
cricriIl y a 6 ans
Une matière sublime, dure à porter. ( j'ai un magnifique corset)
Par contre j'ai peur des horreurs que vont nous sortir nos marques pas chères ...
RÉPONDRE
andreaIl y a 6 ans
Beau, très beau même ! Par contre j'ai peur d'avance rien qu'à penser à ce que ca va donner à la sauce H&M. Et vu que les filles ne sauront absolument pas comment le porter, ca va donner de belles horreurs !

Les bottes sont sublimes sinon !
RÉPONDRE
carineBIl y a 6 ans
D'accord avec l'article, portées avec une tenue soft (voire un patte d'eph comme on nous le suggère), les bottines en brocart de la 2e photo peuvent donner un vrai style....au moins sur le papier !
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
Je trouve le brocart très beau sur les pantalons Balmain mais là c'est plus la coupe du pantalon qui m'inquiète. Autant sur le slim de Carmen, j'imagine une version Cheap en prix mais belle et surtout portable de Zara..autant l'autre, je le trouve plus compliqué en tout... Balenciaga avait fait des pantalons en Brocart en 2006...non?
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 6 ans
" Les souliers du roi soleil" :-) C'est comment dirais-je.... Chargé non??
RÉPONDRE
rikIl y a 6 ans
Les chaussures sont justes sublimes...... mais evidement toujours trop cher tout ça. Heureusement qu'on a des copieurs de folie Zara et ses amis pour nous permettre de croire (de très loin bien sûr) qu'on porte de la creation haute couture!!
RÉPONDRE
tiffanyIl y a 6 ans
Great, How beautiful shoes!!!!!
RÉPONDRE
.Il y a 3 ans
STOP il y en a marre. Peut-être que le brocart peut descendre dans le "cheap" avec Zara ou H&M mais cela ne veut pas dire qu'ils puissent faire de belles pièces! Ne méprisez pas ces magasins comme s'il étaient des petites boutiques où l'on trouve tout à moins de 5€!!
Si l'utile peut rencontrer l'agréable, le "cheap" peut rencontrer le beau..
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode