Défilé Alexander Wang - Printemps/été 2011

Le petit prince de la mode new-yorkaise semble être actuellement à un moment charnière de son évolution. Alors que l'ouverture de sa première boutique est prévue pour cet automne, Alexander Wang nous livre en effet un vestiaire dans lequel la déconstruction continue d'être reine, mais où les jupes mi-mollet ont remplacé les longueurs sexy. Au risque de décevoir les wangettes accros aux micro shorts de leur créateur fétiche...
Défilé Alexander Wang

Cette saison, point de noir chez celui qui nous avait habitués jusqu'ici à une palette de teintes sombres, aux accents street et citadins. Pour l'été 2011, Alexander Wang déclare avoir envie de pureté, d'optimisme et de fraîcheur, ce qui se traduit dès les premiers passages par une succession de looks monochromes virginaux.

Cela dit, s'il délaisse les couleurs carbone, aubergine et charbon de sa précédente collection, il n'en continue pas moins de développer le savant travail de déconstruction initié la saison dernière.

S'intégrant dans le champ lexical des chantiers de construction (au sein desquels la vie d'Alexander Wang est plongée depuis quelques mois, entre sa boutique, l'agrandissement de son studio et son nouvel appartement), le vestiaire de l'été prochain lui emprunte aussi bien le blanc des uniformes de peintre que le gimmick des gilets de charpentier ou les bretelles larges et lâches des salopettes (apposées ici sur d'amples combinaisons ou jupes midi). Sans parler du hair code des mannequins, qui s'apparente à peu de chose près à une traînée de peinture blanche dans les cheveux...

Défilé Alexander Wang

En outre, si sa vision de l'été à venir se pare de clins d'oeil au style streetwear ayant fait son succès (pantalons amples resserrés par une bande molleton, poche ventrale rappelant celle des tops de sport, vestes en jean cropped, blousons de biker revisités ou encore maille loose), on sent que le créateur hésite entre accentuer la dégaine sporty de ses modèles et leur injecter une néo allure inspirée de l'école belge.

Il est vrai que l'on assiste à un curieux mix des genres, entre vestes en Tyvek (rappelant les matériaux d'isolation), pantacourts recouverts de taches argentées, robes de mousseline "esprit Rodarte" arrivant mi-mollet, amples jupes pistache et robes-portefeuille terre de Sienne aux inclinations très Dries Van Noten.

Au final, difficile de savoir où Alexander Wang veut réellement nous emmener. Ce qui est sûr, c'est que cette collection marque le début d'une nouvelle ère : reste à savoir si celle-ci sera aussi faste que la première...


Voir toute la collection : http://www.style.com/S2011RTW-AWANG
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 septembre 2010 dans Défilés
Vous aimerez également
Alexander Wang quitte Balenciaga
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
13 commentaires
Tous les commentaires
lili-labIl y a 6 ans
à suivre, donc!!!
RÉPONDRE
CarlittaIl y a 6 ans
Argghhhh, de moins en moins convaincue par Alexander Wang ! Ca devient trop compliqué, et s'éloigne des trucs super sexy et moderne qu'il faisait avant. C'est quoi cette dégaine de fille en jogging de certaines silhouettes???
Et c'est vrai que dans ce défilé j'ai vu du Ann Demeulemeester, du Dries van noten, mais ca ne lui va pas trop de s'inspirer des 6 d'anvers !!!
RÉPONDRE
CoralieIl y a 6 ans
Perplexe : voila mon état d'esprit quand je regarde ce défilé. C'est sur que Alexander Wang doit évoluer et c'est ce qu'il fait mais je préférais quand même son style d'avant même si la presse Us à l'air de kiffer grave le new Wang...
RÉPONDRE
The Working GirlIl y a 6 ans
Bof... là, franchement je ne suis pas fan. Et un peu déçue...je préfère les tenues arborées par ses invitées à l'after party (hum le look génial de Agyness Deyn!).
RÉPONDRE
artoIl y a 6 ans
C'est dommage, Alexander Wang nous fait du moins en moins portable, je trouve personnellement que ca oscille entre le "déjà vu partout" et le n'importe quoi (cf les 2 derniers looks). Au moins son défilé sur le foot américain était fun !
RÉPONDRE
liliIl y a 6 ans
En plus d'être bizarre comme défilé, je n'y ai pas vu de futur "it" accessoire alors que d'habitude Alexander Wang est fort dans le domaine.
Par contre son after party avait l'air de valoir le coup d'œil ! J'ai adoré le look d'Agyness Deyn
RÉPONDRE
OliveIl y a 6 ans
Il parait que la presse adore, mais moi je suis plutôt comme toi : perplexe et on est pas les seules... Cathy Horyn aussi :):)
RÉPONDRE
lablondeIl y a 6 ans
Rien de très inspirant....je veux bien qu'alexander wang évolue, mais pas comme ca... là je m'endort !
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
D'un point de vue purement personnel...j'adore parce que c'est portable, c'est doux et même les pièces compliquées me donnent envie...mais d'un autre, je me rends compte qu'il s'agit d'Alexander Vang et que cette collection n'a que très peu de Wang et beaucoup de Demeulemeester. Donc je ne sais pas, déception de voir une collection en apparence si nouvelle mais qui en fait ne l'est pas ou heureuse de voir des vêtements frais et presque portableS?

Pour les chaussures, on repasse...
RÉPONDRE
DanièleIl y a 6 ans
Wouah, l'été est même pas fini qu'on pense déjà au prochain... Je verrai en temps et en heure !
RÉPONDRE
najwa27Il y a 6 ans
Je suis TROP déçue par ces couleurs simples! Dans aucune collection ppour le printemps été je n'ai été convaincue! Moi qui croyait qu'alexander wang allait faire mon bonheur =(=(=(=(=(
RÉPONDRE
simonIl y a 6 ans
c'est très laid , j'ai même pas envie d'argumenter
RÉPONDRE
LEMOND1Il y a 6 ans
Moins bon il faut avouer , doublé et archi bien doublé par derek lam ou jason wu, petit alexander nous fait du Marc JAcobs version 2000 ..va falloirs e reveiller !!! Alerte PAS de Sacs???
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode