Défilé Burberry Prorsum - Printemps/été 2011

Retransmis en direct aux quatre coins du globe, admiré sur place par la crème des VIP, boosté par l'annonce d'une néo politique de distribution (constituant à pouvoir commander une sélection de pièces directement après le défilé), le défilé Burberry Prorsum était à n'en pas douter l'événement majeur de la fashion week londonienne. Restait à savoir si le contenu de la collection serait à la hauteur de la médiatisation du show...
Défilé Burberry Prorsum 2011

Dépositaire chez Burberry d'un héritage plus que conséquent, Christopher Bailey s'est apparemment fixé pour objectif d'en exploiter un pan différent à chaque nouvelle collection. Ainsi, après avoir réinterprété cet hiver les vestes d'aviateur et autres bombardiers (faisant partie intégrante des archives de la griffe), c'est aujourd'hui au tour du blouson de motard - conçu par Thomas Burberry en 1900 - de jouer les guest stars...

Oui mais voilà, si les pièces en shearling de la saison dernière eurent un impact retentissant au coeur de la fashion sphère (notamment grâce à leur dégaine à la fois authentique et moderne), il n'en sera peut-être pas de même pour la collection "Heritage Biker" de cet été. Il faut dire qu'après avoir confronté peau lainée et dentelle arachnéenne - composant ainsi des silhouettes inédites et fascinantes - sur les pièces de son opus hivernal, Bailey propose aujourd'hui une collection bien plus commerciale qu'inspirée...

En outre, en choisissant de s'attaquer au thème déjà surexploité du vestiaire de motard, le créateur s'est dès le départ retrouvé au pied du mur, se voyant obligé d'en proposer une interprétation radicalement novatrice s'il voulait réussir à tirer son épingle du jeu.

Défilé Burberry Prorsum 2011

Or, en décidant d'apposer au trench les gimmicks du perfecto (lui greffant au passage une multitude de clous dorés), Christopher Bailey tombe dans la facilité. Sans parler des imprimés léopards ayant grandement fait leur temps ou encore des - certes très trendy - skinny qui, en reprenant les détails des pantalons de motards, flirtent dangereusement avec la redite Isabel Marant...

Mais où est donc passée la fille Burberry empreinte de cette nonchalance chic et british que Christopher Bailey savait si bien magnifier ? A sa place, on retrouve désormais une armée de jet-setteuses accros à la sexyness et aux cuirs qui claquent. Dommage...


Voir toute la collection : http://www.style.com/S2011RTW-BURBERRY
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 septembre 2010 dans Défilés
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 6 ans
LA GROSSE déception de cette fashion week Londonienne et même de la saison entière.
Burberry a définitivement perdu de son charme. Une collection définitivement bloquée dans le passé et qui n'a rien d'excitant. Le vocabulaire et le stylisme n'évoluent pas...
En bref, cette collection qui n'est pas en phase avec son temps et donc avec moi. De plus, la politique de distribution=INUTILE, INCOMPRÉHENSIBLE...
RÉPONDRE
andreaIl y a 6 ans
Ce que je trouve drôle, c'est tout le buzz qu'il ont voulu mettre autour (ils ont pas fait un truc en 3D cette année tiens d'ailleurs ?), et le truc qui tombe à plat parce que la collection est bof... ils auraient mieux fait de s'abstenir sur ce coup !
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
Et oui ! Le Spleen Burberry a fait long feu ... Je ne me reconnais pas du tout dans les skinny en cuir que l'on peut enfiler à condition d'avoir les cuisses de la taille d'un bras, et dans les robes, comment dirais-je, très fashion-poufs.
Ceci étant dit, les trenchs me font toujours aussi envie.
RÉPONDRE
GirlfriendIl y a 6 ans
Quel est le nom du top qui a chuté ? Je trouve qu'elle marchait comme un petit robot... Pas très vendeur.
RÉPONDRE
FRED249Il y a 6 ans
Le prénom du mannequin qui a chuté à la fin du défilé s'appelle NINA PORTER
RÉPONDRE
lagarfeldIl y a 6 ans
Grosse deception, je m'attendais à une collection beaucoup plus sophistiquée en plus je trouve le mannequins hideux
RÉPONDRE
DimitriIl y a 6 ans
Seul bonheur dans ce défilé...

Lisanne de Jong qui ouvre le bal !

Haaaaa !

Je suis amoureux =D
RÉPONDRE
najwa27Il y a 6 ans
ARETEZ! De tout les défilés printemps été c de loin le mieux! Regardez marc jacobs et proenza shouler! Alors ca c bien par rapport...
RÉPONDRE
Flo'Il y a 6 ans
C'est pas forcément moche, je dirais même que c'est bien au dessus de la moyenne. Sauf qu'ici on est pas chez une marque lambda, on est chez BURBERRY ! Oui oui, la griffe qui nous a tous fait rêver ces dernières saisons !! Non franchement je suis super décue.....
RÉPONDRE
JudithIl y a 6 ans
Comme Patou dit "fashion pouf" ça va on en a suffisamment dans certains quartiers et lieux, je suis ultra déçue. Sachant que la dernière collection est si belle qu'elle me fait monter la larme à l'oeil de désir (oui les prix même en solde aie aie aie).
Je resterai sur ma CelineMania et mon minimalise classieux Céline mais quelle déception, pire que Christopher Kane car lui ses robes restent formidables niveau coupe et tombé !
RÉPONDRE
G.Il y a 6 ans
Ouais, ou sont passés les filles romantiques et british des saisons passées? Le spleen burberry a disparu, et c'est pourtant ça qui m'a fait aimer burberry. La j'ai l'impression de voir Sandro ou une de ces marques récentes.
RÉPONDRE
AmbrineIl y a 6 ans
Je n'ai pas détestée cette collection, loin de là, d'ailleurs le cuir c'est mon truc, et le léopard aussi mais que d'une seule couleur, la vraie l'unique. Cette collection est très commerciale certes, mais elle n'est pas mauvaise. Lorsque Nina Porter est tombée, les clous de la veste ont volé, c'est SCANDALEUX, en considérant le prix. (de cinq à onze mille euros pour la plus chère)
RÉPONDRE
weiweiIl y a 6 ans
je trouve ça tres décevant. Je m'attendais a tellement mieux ! Mais j'aime toujours les trenchs. Je ne reconnais pas du tout Burberry dans cette collection !
RÉPONDRE
yannIl y a 6 ans
Avis mitigé sur cette collection.

Les vetements en eux memes sont superbes, les manteaux studdés sont désirables, et les petits cabans également. Une palette de couleur égayée par du vert, on est en été chez Burberry.

Les accessoires ne sont pas en reste, de très beaux sacs, surtout ceux en python. Magnifiques!

Les chaussures : c'est LA où cela ne passe pas. Une chute + 1 ou 2 ratage en fin de podium + 2-3 mannequins tenant leur shoes en main.

Cela ne fait pas bonne figure. Si meme les mannequins, dont le métier est de porter l'importable, chutent, qu'adviendra t il de la fashionista lambda???

Ils devraient revoir la hauteur de leur talons et la stabilité de leur shoes avant de les mettre sur le marché.

Voilà, mon sentiment sur ce défilé Burberry.
Bravo tout de meme à Christopher Bailey.
RÉPONDRE
SevenIl y a 6 ans
Oui même si j'ai du mal à l'admettre avec mon chéri Christopher Bailey, il faut bien avouer que cette collection était une immense déception à part 2 ou 3 pièces mais il faut aussi remarquer que les collections d'été n'ont jamais été à la hauteur de celles d'hiver, un détail qu'il faudrait pourtant régler :S
Quand au problème de stabilité des mannequins je pense que cela provenait plus du podium laqué que des talons qu'on a vu plus vertigineux.
RÉPONDRE
JezabelIl y a 6 ans

oh non !!!

burberry a toujours été ma marque préférée !!
jpeux juste pas croire quils ont sorti ÇA.
jsuis hyper décue :(

mais sur qui je vais triper maintenant ?

hmmm.. jai bien aimé les défilés D&G cette saison...
moi qui ait toujours détesté cette marque, pourtant...

on dirait que les deux marques on switcher de styles !!

dommage :(
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode