Le it bag en mode artisanal

Cette saison, la mode tente de renouer avec l'authenticité en misant sur des savoir-faire artisanaux longtemps délaissés. C'est en effet à des techniques issues d'un patrimoine jusqu'ici jugé obsolète qu'ont fait appel la plupart des it accessoires du printemps/été 2011...
Sacs Dolce&Gabbana et Salvatore Ferragamo
Alors que peaux précieuses et cuirs parfaitement travaillés font souvent figure d'incontournables au sein de la maroquinerie de luxe, voici que le haut de gamme décide de s'attarder sur des matières plus habituées à accompagner le quotidien de quelques ethnies ancestrales ou à garnir les trousseaux d'antan qu'à s'exposer dans les vitrines de l'avenue Montaigne.

Se voulant à la fois plus familier et moins inaccessible, le luxe puise ici dans l'inconscient collectif des références à un passé plus chaleureux, où napperons, coussins et autres draps brodés étaient réalisés avec minutie, patience et amour par la maîtresse de maison. La dentelle a ainsi la part belle chez Dolce&Gabbana, recouvrant certains sacs de la collection printemps/été de la griffe. De son côté, Salvatore Ferragamo tente de remettre au goût du jour la technique du crochet.
Indémodables parce que déjà démodées, ces créations à l'aura rétro et au caractère authentique touchent juste. Au point peut-être de donner envie à la fashionista de blacklister les matières néo modernes de sa garde-robe au profit d'un sac à main au point de croix joliment exécuté...
Sacs Emilio Pucci et Dior

En parallèle, on assiste également à l'engouement des créateurs pour un artisanat plus exotique, en provenance directe de contrées aussi bien amérindiennes qu'africaines. On note ainsi la présence chez Emilio Pucci de sacs aux tissages horizontaux semblant tout droit sortis d'un tipi, ou encore celle chez Dior du tressage du raphia, qui permet de conférer une dégaine tribale chic aux sacs de saison.
À l'heure où l'individu est de plus en plus en quête d'authenticité, où le marché du vintage explose, où le commerce équitable remplit nos placards d'accessoires éthiquement corrects et où les ateliers de couture font salle comble, il était prévisible que la mode finirait par chercher à flatter la corde sensible de sa clientèle en lui donnant à consommer des produits moins interchangeables qu'à l'ordinaire, où le savoir-faire prime sur le "Made in China"...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 janvier 2011 dans Les tendances
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
petit nounoursIl y a 5 ans
Qu'est ce que c'est LAID ! ! !
RÉPONDRE
EmyleeIl y a 5 ans
Je trouve le premier sac assez mignon moi.
RÉPONDRE
EllenIl y a 5 ans
Je suis pas fan du tout :(
RÉPONDRE
The Working GirlIl y a 5 ans
L'esprit est sympa, même si aucun de ces 4 modèles ne m'emballe à 100%.

Mais je préfererais nettement aller choisir mon sac "artisanal" dans un vrai marché artisanal, et m'offrir autre chose avec les 1.000? économisés ;)
RÉPONDRE
weiweiIl y a 5 ans
Sérieusement, je ne trouve pas ça beau du tout. Le concept est sympa mais le modele ... C'est a revoir !
RÉPONDRE
loloIl y a 5 ans
Pas fan non plus ! Le premier passe mais alors les trois autres...
RÉPONDRE
angienoelleIl y a 5 ans
Très beaux les sacs, ils sont absolument dans les matières les tons et goûts de l'époque , voici des créations qui rassemble à la nature , merci les artistes !!!!
RÉPONDRE
Saloa N.Il y a 5 ans
C'est marrant le 2e sac me fait penser à une sorte de plaid que j'avais comme ca quand j'étais gamine.... il était moche, mais très cosy !
RÉPONDRE
anabelleIl y a 5 ans
j'aime beaucoup les 2 premiers! un peu de fraîcheur désuète! du changement! même si j'avoue être plus du genre à tenter d'en faire moi-même que de les acheter!
RÉPONDRE
PalomaIl y a 5 ans
J'adore le premier, c'est completement mon style !!!
RÉPONDRE
MabIl y a 5 ans
Et ben moi mon sac artisanal issus de "techniques issues d'un patrimoine jusqu'ici jugé obsolète" et fait dans des matières "plus habituées à accompagner le quotidien de quelques ethnies ancestrales ou à garnir les trousseaux d'antan", non seulement je le fais moi même (voir je filerais la laine moi même !), mais en plus il déchirera sa race parce qu'il sentira pas la mamie (ah pardon, le rétro), lui.

Ceci était le coup de gueule totalement gratuit d'une nana qui passe son temps à se faire traiter de hippy parce qu'elle aime les arts de la laine, et qui en a marre de voir associé "mailles" avec "rétro".
RÉPONDRE
BenIl y a 5 ans
Réjouis-toi alors, au lieu de prendre des airs outrés: on te dit que ça revient à la mode!
RÉPONDRE
marieIl y a 5 ans
Symap, mais je me posais une question? c'est sac sont frabriqué par des artisans? parce que c'est le principe de l'artisanat
RÉPONDRE
JodieIl y a 4 ans
Perfect, i love it !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode