Les compensées selon Prada

Pour sa collection printemps/été 2011, Miuccia Prada a choisi de télescoper les genres. C'est ainsi que son prêt-à-porter estival s'est vu réchauffer d'étoles en fourrure, que des angelots baroques se sont mis à flirter avec une poignée de rayures et que les années 20 se sont conjuguées en mode fluo. Or, si ce mix and match insolite s'avère au final particulièrement réussi, on ne peut malheureusement pas en dire autant des chaussures compensées ayant étayé le show...
Les compensées selon Prada
Si Prada rime souvent avec concept alambiqué nécessitant quelques semaines de gestation avant de se voir apprécier à sa juste valeur, on doute que le temps fasse évoluer notre jugement quant aux variations opérées cette saison par la griffe autour des semelles compensées.
En effet, si l'on aime lorsque Miuccia Prada se hasarde hors des sentiers battus et alimente la mode en créations aussi ambitieuses qu'inattendues, il arrive parfois que l'originalité se mette à parasiter l'esthétique, au point de donner naissance à des OFNI que même la rédactrice de mode la plus avant-gardiste aurait du mal à défendre.
Les compensées selon Prada
Or, c'est précisément le cas de cette série de souliers compensés qui, sous prétexte de vouloir jouer les puzzles arty, en oublie d'être élégante. Il faut dire qu'en choisissant de recourir à un socle bi-matière à l'aura bas de gamme, Prada hypothèque ses chances de voir ses pièces frayer avec la notion de chic : alors que la première semelle en corde tressée aurait suffi à offrir une dégaine atypique - mais potentiellement désirable - au produit, la seconde (en mousse compressée) précipite l'ensemble au royaume du cheap.
Pourtant, l'idée dé départ - offrir aux Creepers une nouvelle interprétation, aux Brogues un twist funky et aux escarpins une patine printanière - avait de quoi séduire...
Les compensées selon Prada
Au final, si l'on comprend fort bien la démarche de Miuccia Prada (la créatrice a voulu injecter à ses créations une énergie estivale basée sur l'humour et le détournement via un clin d'oeil aux sandales de plage), on ne parvient pas à dépasser l'aspect quelque peu ridicule de ces plateformes à l'esthétique hasardeuse. À l'évidence, ces cadavres exquis shoesesques auront plus de chance de se retrouver dans les séries mode de Vogue qu'aux pieds des fashionistas. À moins que ces dernières ne se nomment Anna Dello Russo...
Cela dit, que les Prada's addicts se rassurent : les sandales rétro en cuir tressé multicolore - voir ici et - côtoyant ces inénarrables compensées sont quant à elles absolument parfaites...

Voir toute la collection : http://www.zootonline.com/prada-shoes-spring-summer-2011/

Partager l'article
Par Lise Huret, le 28 janvier 2011 dans Les tendances
Vous aimerez également
Défilé Prada - Printemps/été 2015
Il y a 2 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Défilé Prada - Automne/hiver 2014-2015
Il y a 2 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
13 commentaires
Tous les commentaires
MYIl y a 5 ans
euh......... non!
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
Dommage qu'elle ne s'est pas arrêtée à la semelle de corde tressée car franchement ça aurait pu plaire !
J'adore le fait de mélanger les genres, les brogues à talons compensés de toile c'est superbe,, ingénieux! C'est super joli, enfin c'est mon avis lol
Même si ça restera dans les pages de magazine c'est bien quand même de voir que certains créateurs osent même si parfois ils osent un peu trop...
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 5 ans
C'est dommage de ne pas montrer les versions plus portables présentes également dans la collection.

Pour l'homme comme pour la femme, il exister bien un modèle vu notamment sur un élégant monsieur lors de la semaine milanaise : www.gq.com/style/street-s...

Elles existent aussi dans des coloris plus sobres...
RÉPONDRE
FredIl y a 5 ans
C'est vrai que c'est très conceptuel!
La 1ère photo me rappelle une paire de Buffalo que j'avais acheté à Londres à la fin des année 90 !!!
Sinon, j'ai été très surprise ce matin en apprenant que Prada avait choisi de défiler à Hong Kong maintenant et d'y installer ses bureaux, c'est dingue non?
(A moins que j'ai interpreté l'info de travers...)
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 5 ans
@Fred : Prada a annoncé être entré en bourse à Hong Kong. Rien ne change géographiquement... Gucci est aussi côté dans un autre pays par exemple.
RÉPONDRE
yulilopIl y a 5 ans
j'aime pas du tout, pour moi ça manque de raffinement
RÉPONDRE
FredIl y a 5 ans
@ emmanuelis : ok mais la production? Moins de choses seront fabriquées en Italie non?
Je ne le savais pas pour Gucci.
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 5 ans
@ Fred : L'introduction d'une société consiste en à lever des fonds en ouvrant son capital, en vue de se développer. Il s'agit de finance. Cela ne concerne en rien les défilés, la production ou les bureaux. Toujours est-il que certains produits de la maison (comme beaucoup de marques de prestige) sont également fabriqués en Chine, avant d'être assemblé en Italie. Mais cela est un autre sujet, que Coco a peut être déjà traité...
RÉPONDRE
emmanorIl y a 5 ans
j'aime beaucoup les blanches à lacets , existe t'il un site internet sur lequel on peut les acheter ?
merci d'avance
RÉPONDRE
SanaIl y a 5 ans
Hein, c'est quoi ça!! pas pour moi merci.
RÉPONDRE
weiweiIl y a 5 ans
Je n'aime pas du tout, je dirais presque que je deteste ! Ses compensées me font penser a des baskets Nike !
RÉPONDRE
JulesFashionIl y a 5 ans
En effet, je partage votre avis et pourtant j'ai entendu beaucoup de monde venter les louanges de cette collection...

Moi perso je n'aime absolument pas et même les modèles dit plus "portables"

Mais nul doute qu'Anna Dello va adorer
RÉPONDRE
Marla-art-rebelsIl y a 5 ans
Eh bien moi j'aime beaucoup! Surtout la paire noir à découpe spirale et la bronze. Ca sort de l'ordinaire. Parfait pour mon style. De plus je ne met que des compensées mais j'ai souvent du mal à en trouvée qui me tape dans l'oeil à moins de 1000.- (il me semble les avoir vu à 450?).
:)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode