Les confidences de Carine Roitfeld

Après moult rumeurs concernant les causes de son départ, puis l'identité de son successeur, Carine Roitfeld se livre enfin dans une interview accordée à Style.com, permettant ainsi à la fashion sphère de faire le point sur l'actuel état d'esprit de l'ex-rédactrice en chef de Vogue Paris...
Carine Roitfeld
Depuis l'annonce de la démission de Carine Roitfeld de chez Condé Nast, on attendait impatiemment que celle qui façonna Vogue Paris à son image dix années durant sorte de sa réserve et s'exprime sur sa manière d'appréhender sa nouvelle liberté. Entre nostalgie et confiance en l'avenir, elle se confie aujourd'hui à Dirk Standen, rédacteur en chef de Style.com.
Dans un premier temps, elle révèle qu'être à New York sans assister à la fashion week - et ce après avoir passé une bonne vingtaine de saisons en front row - est pour elle aussi étrange qu'excitant. Il est vrai que si elle n'assiste pas aux shows, son emploi du temps n'en est pas moins complètement booké par ses nouveaux projets.
Entre les réunions de travail avec Olivier Zahm - son biographe - et Alex Wiederin - directeur artistique - visant à finaliser sa biographie (attendue pour l'automne prochain) et les nombreuses personnes désirant la rencontrer afin de collaborer avec elle, Roitfeld n'aurait ainsi guère le temps de s'apitoyer sur son sort.
Carine Roitfeld
Elle en profite d'ailleurs pour tordre le cou à certaines rumeurs : elle assure pêle-mêle être de nouveau en bons termes avec Nicolas Ghesquière, n'avoir jamais fait de consulting lorsqu'elle était chez Vogue - elle n'en aurait de toute façon pas eu le temps - et ne plus vouloir travailler avec Tom Ford.
Elle réaffirme également être partie de son plein gré : confrontée à une direction aspirant à un peu plus de mesure, celle qui n'a eu de cesse d'aller toujours plus loin dans la provocation aurait fini par se sentir bridée ; un mois après avoir quitté Condé Nast, elle se dit heureuse d'avoir retrouvé sa liberté. Enfin, en ce qui concerne la polémique des fillettes posant lascivement dans le numéro consacré à Tom Ford, elle déclare que l'on ne peut pas empêcher les gens de voir le mal partout...
Cependant, Carine Roitfeld a beau se montrer sereine, ses propos n'en deviennent pas moins doux-amers lorsque le journaliste se met à évoquer le futur de Vogue. Si elle juge l'équipe parfaite, elle estime ainsi que l'on ne pourra jauger leur travail que dans 6 mois, l'ex-rédactrice en chef ayant déjà planifié les 6 prochaines parutions.
Carine Roitfeld
Elle assure également que les débuts d'Emmanuelle Alt à la tête du magazine seront bien plus faciles que les siens, tout le monde désirant désormais travailler avec Vogue (contrairement à il y a dix ans). Elle confirme au passage les bruits de couloirs évoquant ses mauvaises relations avec miss Alt...
Enfin, en ce qui concerne ses futurs projets (qu'elle se garde d'évoquer trop clairement, par superstition), elle laisse entendre qu'elle souhaiterait contribuer à mettre en valeur le travail des jeunes créateurs à l'international.
Entre piques légèrement acides, relecture des événements à son avantage, dénonciation de la frilosité parisienne, réaffirmation de son indépendance vis-à-vis des annonceurs et volonté irrépressible de continuer à provoquer l'establishment, la ténébreuse sylphide semble déterminée à retrouver rapidement le chemin du succès. Reste à savoir si l'Amérique - qu'elle considère aujourd'hui comme son nouvel eldorado - sera sensible à la patte Roitfeld...
Lire l'interview : http://www.style.com/the-future-of-fashion-carine-roitfeld/
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 février 2011 dans Actu mode
Vous aimerez également
Mademoiselle C. : ce qui vous attend
Il y a 3 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Carine Roitfeld, plus que jamais au top
Il y a 3 ans - 24
EN SAVOIR PLUS
Carine Roitfeld chez Harper's Bazaar
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
7 commentaires
Tous les commentaires
Oh-tomate-hicIl y a 5 ans
Mmmmh un peu de langue de bois sur ce qui la touche personnellement et un peu langue de vipère sur les autres... Carine Roitfeld m'a l'air en plein forme ;)
RÉPONDRE
cricri Il y a 5 ans
Moi la Roitfeld je trouve que depuis qu'elle est partie de chez Vogue, elle a déjà un petit côté has been, dépassé.
Je crois que jamais elle ne retrouvera le statut qu'elle avait chez Vogue et les honneurs qui vont avec .
Et je ne suis pas d'accord avec elle, le boulot d'Emmanuelle Alt s'annonce quand même assez difficile parce qu'il va falloir qu'elle trouve une autre identité au magazine que le tout porno chic si cher à Carine...
RÉPONDRE
sandraIl y a 5 ans
Moui moui.... je me demande si elle est RÉELLEMENT si contente d'avoir retrouvé sa "liberté".... permettez-moi d'en douter !
RÉPONDRE
NonoIl y a 5 ans
et moi je dis vive la fin du porno chic, et de tout ce qui va avec.
la femme n'a pas besoin d'être vulgaire pour être sexy... rapport à certaines pages mode... j'ai toujours lu ce magazine, car très complet et couvrant trous les domaines artistiques, mais on sentait toujours la touche roitfeld qui est plus que dépassée. elle veut jouer la carte de la provoc mais utilise toujours les mêmes ingrédients, je comprends qu'on l'ait bridée ! je préfère nettement la rock attitude et la simplicité d'emmanuelle alt, toujours juste.
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
J'aime beaucoup Carine. Je trouve qu'elle a fait de très bonnes choses au VP. Aujourd'hui, c'est un peu facile de cracher sur elle mais pendant 8 ans, tout le monde l'adorait. Je trouve d'ailleurs le côté "On lui tombe dessus" un peu injuste.
Je trouve l'interview assez intéressante, pour l'avoir lue. Elle est effectivement en forme et répond clairement aux questions qu'on pose (même si elle ne va pas dire des choses qui la désavantagerait).
Après, sur ces 10ans chez Vogue, ça n'a pas été QUE DU PORNO CHIC tout le temps non plus. Sa force par rapport à Emmanuelle est qu'elle a un stylisme assez Varié. Elle pouvait faire quelque chose de très féminin et de totalement fou aussi. Le côté "toujours la même chose" on le doit aussi à Alt (même si j'aime ce qu'elle fait): Ses editos, les campagnes dont elle s'occupe sont souvent inspirés de son style personnel. Dans ce sens là, je pense que ce sera assez dur pour elle. Elle devra nous surprendre par rapport à ce qu'elle a déjà fait.

Il y a quelque chose de très drôle dans cette interview: Carine déclare essayer de chercher de nouveaux talents dans ses nouveaux projets alors qu'Alt, dans une interview dit qu'il n y a pas grand chose de nouveau et d'excitant.
Cela accroît encore plus le côté tendu de leur relation. De plus, la dernière couv' de Carine est totalement en contradiction avec Alt: Carine fait poser Un nouveau TOP, Saskia je crois et Alt, refait poser Gisèle à la plage (comme lors de la fameuse cover de Gisele en Smoking à la plage).

Pour l'avenir de Carine, pas d'inquiétude...Il n'y a qu'à comparer avec son ami TOM dont tout le monde disait qu'il avait l'air "POWERLESS" sans GUCCI/YSL....6ans plus tard, il élargit son empire.
RÉPONDRE
Swon-tiIl y a 5 ans
rien à voir, mais à quand un petit article sur mon actrice du moment, la scottish Karen Gillan, qui joue dans Doctor Who ? :D J'adore son style désinvolte !
RÉPONDRE
randiIl y a 5 ans
Je la regrette déjà Carine, je sens qu'on va s'ennuyer avec Emmanuelle Alt, je sais pas pourquoi !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode