Défilé Altuzarra - Automne/hiver 2011-2012

Cette saison, les toilettes über sexy - n'ayant rien à envier aux femmes fatales Gucci (période Tom Ford) - émaillant d'ordinaire les collections de Joseph Altuzarra ont laissé la place à des tenues moins radicales, dont le charme grungy ne devrait pas laisser indifférentes les fashionistas désireuses de conjuguer féminité et pragmatisme...
Défilé Altuzarra 2012

En backstage de sa présentation automne/hiver 2011-2012, celui qui a rapidement su attirer l'attention des rédactrices de mode les plus courues de la fashion sphère révèle avoir voulu offrir un peu de répit à sa muse en privilégiant le confort à la sexyness.

Pour ce faire, le créateur s'est inspiré de la reine du mix and match grungy/chic, celle qui ne se départ jamais de son sex-appeal (et ce même en bottes Hunter) : Kate Moss. C'est en effet à partir de photos de la jeune femme - alors en pleine période "Johnny Depp" - la montrant lovée dans une parka réchauffant sa légère robe de soirée qu'Altuzarra s'est mis à imaginer sa présente collection.

Défilé Altuzarra 2012

N'hésitant pas à reprendre tel quel le style de l'icône britannique, le premier passage du défilé, entre maxi parka olive et robe asymétrique, préfigure parfaitement la suite du show, qui mêlera sans rougir sensualité, roots attitude et glamour un brin rétro.

Très vite, les robes de mousseline aux imprimés plaid se font ainsi arachnéennes, se réchauffant au contact d'un gilet délibérément rustique. De leur côté, les jupes crayon se taillent dans des lainages semblant tout droit sortis d'un surplus de l'armée, tandis que les blousons aux volumes masculins se mettent à fusionner avec l'ADN du poncho et que les parkas se doublent d'un matelassage satiné. Ainsi réchauffées, les Altuzarra's girls n'hésitent alors pas à se glisser dans des toilettes sexy en diable, qu'elles associent à des bottes lacées de call girls.

Défilé Altuzarra 2012

Par la suite, les parkas se voient remplacées par de longs manteaux 3/4 sobres et faussement classiques, tempérant avec tact l'ardeur des toilettes affriolantes qu'ils surmontent. Continuant de suivre le fil rouge de sa collection (consistant à mélanger cosyness et séduction), Altuzarra décline alors le duo pull-over warmy/jupe hautement fendue, avant de conclure sur des toilettes années folles délicieusement glitter, boudant l'étole au profit de blousons so Aspen.

On regrettera cependant les nombreuses similitudes entre la présente collection et celle d'Alexander Wang. Amis à la ville, les deux jeunes hommes semblent en effet avoir eu du mal à se défaire de leur influence mutuelle, nous livrant au final des garde-robes dont certains points forts se retrouvent quelque peu galvaudés par leur présence simultanée au coeur des deux vestiaires...


Voir toute la collection : http://www.style.com/F2011RTW-ALTZRRA
Partager l'article
Par Lise Huret, le 15 février 2011 dans Défilés
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
7 commentaires
Tous les commentaires
MeltIl y a 5 ans
Perso , Wang et Altuzarra sont pour moi les petits princes de la fashion week de NY! J'ai cependant un question , est-ce que des designers comme Wang ou Altuzarra peuvent avoir un poste chez une marque de luxe en tant que designer ? je veux dire si par hasard givenchy ou dior ou chanel ou peut importe , cherche à remplacer leur DA actuel , est-ce que ces deux là peuvent être choisis ? par rapport à leur griffe déjà montante ? ou alors il faut un designer moins côté mais déjà plébiscité comme ce fameux Max Simoens dont tu nous a parlé ?
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
Je préfère encore le défilé Rag&Bone...
Dommage que tu n'aies pas fait d'article sur la collection Band of outsiders :)
RÉPONDRE
The Working GirlIl y a 5 ans
En effet, on retrouve certaines similitudes entre A. Wang e Altuzarra... notamment au niveau du "manteau-manta" ;-)
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
Une collection assez inégale. J'ai adorée les premiers passages mais au fur et à mesure, ça ressemble un peu à n'importe quoi...
Je ne trouve pas cette collection transcendante non plus..je suis presque déçue.
Il n'est pas un mauvais designer mais j'ai l'impression qu'il est quand même surestimé....peut-être que j'ai du mal à me remettre de son horrible collection d'été.
RÉPONDRE
lablondeIl y a 5 ans
Moi je la trouve plutôt sympa cette collection, enfin surtout au début. Faut dire que j'adore les parkas =)
RÉPONDRE
anoushkaIl y a 5 ans
Je ne sais pas s'ils se sont concertés, avant de faire leurs collections respectives, mais là, c'en est à un point ou l'on pourrait croire que ce n'est qu'une seule et même collection... c'est bien triste...
RÉPONDRE
thegoldiegirlIl y a 5 ans
C'est à croire que les bureaux de tendance influencent AUSSI les créateurs. Les similitudes, même avec Rag&Bone, sont impressionnantes.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode