Tom Ford, ultra confidentiel

Si en septembre dernier la présentation Tom Ford fut des plus privées, que dire de celle qui s'est récemment déroulée à Londres ? Plus confidentielle que jamais, cette dernière est en effet presque passée inaperçue. Reste à savoir si cette politique du mystère servira sur le long terme les intérêts de mister Ford...
Tom Ford
Ceux qui espéraient voir filtrer de la fashion week londonienne quelques twitts ou photos volées de la collection automne/hiver 2011-2012 de l'ex-DA de chez Gucci en ont été pour leurs frais. Il faut dire que contrairement à son premier défilé (où il s'était montré un brin trop confiant envers ses convives, qui n'hésitèrent pas à éventer - via leurs iPhone et autres Blackberry - la teneur de sa présentation), Tom Ford prit cette fois-ci toutes les mesures nécessaires pour préserver la virginité médiatique de sa seconde collection.
La liste des invités fut ainsi réduite à la portion congrue, chacun d'entre eux se voyant contraint de signer un contrat de confidentialité l'obligeant à ne rien dévoiler de ce qu'il allait voir. Or, si l'on peut comprendre que Ford veuille tenir ses créations à l'abri de la voracité des fast retailers tout en attisant le désir de ses clientes, on éprouve tout de même quelques difficultés à saisir les raisons de son hostilité envers la critique.
L'homme ne s'en cache d'ailleurs pas : s'il organise des présentations si confidentielles, c'est avant tout pour se prémunir des commentaires des rédactrices de mode, qui peuvent en un coup de plume faner l'image d'une griffe. Partant du fait que de belles créations n'engendrent pas forcément de bons papiers, le réalisateur de "A Single Man" préfère donc se passer des services de la presse... tout du moins jusqu'à l'arrivée en boutique de sa collection.
Tom Ford
Oui mais voilà, à vouloir se faire toujours plus élitiste, Ford pourrait bien finir par lasser une sphère mode toujours plus avide d'images, de nouvelles tendances et d'analyses de shows. Il est vrai que si sa première collection fut - en dépit d'avoir été auréolée d'un mystère un brin artificiel - très bien relayée par la presse, elle le doit pour beaucoup au buzz créé par le retour du designer. Or, celui-ci étant par définition éphémère, on se dit que le Texan aura du mal à maintenir l'intérêt de l'appareil médiatique à son égard si d'aventure il choisissait de persister dans cette voie.
Lassées de voir bridée leur liberté d'expression, les rédactrices influentes pourraient en effet très bien décider de bouder le créateur en "oubliant" sciemment de parler de sa fameuse collection lorsqu'on les y autorisera enfin...
En tentant de prendre le contre-pied d'un système au coeur duquel le mot "patience" apparaît aujourd'hui presque anachronique, Tom Ford joue un jeu dangereux, qui risque fort de se retourner un jour contre lui...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 24 février 2011 dans Actu mode
Vous aimerez également
Les cuissardes gladiateurs Tom Ford
Il y a 3 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Défilé Tom Ford - Automne/hiver 2013-2014
Il y a 3 ans - 29
EN SAVOIR PLUS
Tom Ford change de stratégie
Il y a 3 ans - 17
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
10 commentaires
Tous les commentaires
CéliaIl y a 5 ans
D'un côté il a pas tord... Mais c'est vrai que c'est risqué, enfin je pense qu'il connaît les conséquences, et qu'il sait parfaitement ce qu'il fait :)
RÉPONDRE
Caro Il y a 5 ans
C'est vrai que c'est un peu bizarre qu'on ait quasi rien sut de ce show. D'un côté je respect sa démarche, mais c'est vrai que de se mettre à part comme ca c'est un peu quitte ou double. Et je trouve ca un peu "lâche" de se débrouiller pour que les rédactrices de mode ne puissent pas dire ce qu'elles pensent sur le moment de sa collection...
RÉPONDRE
lolilolIl y a 5 ans
C'est vrai que si on l'oublie il ne va pas faire des vieux os dans le milieu de la mode. mais je crois qu'il a plus d'un tour dans son sac pour rester sur le devant de la scène ...
RÉPONDRE
VéroniqueIl y a 5 ans
Quand on fait son métier, il faut savoir se jouer de la critique bonne ou mauvaise. Et en plus son attitude empêche à tout un chacun, dont moi, de regarder ses défilés tout en rêvant un jour de pouvoir porter un jour ses créations...
RÉPONDRE
ScarletteIl y a 5 ans
Cette fashion week est étrange, on a droit à du tout ou rien. Entre Christopher Bailey chez Burburry Prorsum qui dévoile en direct sa collection lors du défilé et Tom Ford qui la cache, j'ai bien hate de voir quelle direction vont prendre les autres désigners...
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 5 ans
"Lassées de voir bridée leur liberté d'expression, les rédactrices influentes ..." A vrai dire, pourquoi acceptent-elles de signer ?? Elles font du tort à leur métier de journaliste...

Et pourquoi Tom Ford les invite-t-elles dans ce cas ? Ne devrait-il plutot pas inviter ses clientes ?

Effectivement à l'heure où certains shows se vivent en direct, quel intérêt d'aller chercher une info s'il n'y en a pas.

Et entre nous, on pourra toujours trouver sa première collection sublime dans les pages d'un Vogue ou d'un W sur je ne sais quelle diva du cinéma, il n'en demeure pas moins que cela n'est en rien commercial, et que l'on ne peut s'empêcher de se demander si le modèle est viable sur un long terme.
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
J?apprécie la démarche mais il faut rappeler qu'il y avait des rédactrices et quelques journalistes: Anna Wintour, celles du Bazaar' et etc...
Quelques Tweets ont filtrés nous informant qu'il y a des stilettos et des sacs appelés CARINE et DOILLON et quelques infos sur le casting.
Je pense que l'idée d'une présentation élitiste avec quelques amies et femmes influentes est intéressante. Et puis, contrairement à al collection d'été, celle d'hiver sera distribuée dans quelques magasins chics.
LA collection d'été a été un peu frustrante car très belle mais finalement après les images, on a rien vu. Quelques stars se sont faites prêter des vêtements (Mr choisi qui il va habiller et envoi des robes), les accessoires, à part 3-4 photos, pas plus....

Et puis, après ce qu'il a reçu de son temps chez YSL, on peut un peu le comprendre. Mais bon, il impose ses règles et je trouve cela très courageux et juste pour ça, et pour plein d'autres choses, je L'admire.

Voici 2 sujets concernant la collection:
-www.latimes.com/features/...
-www.vogue.it/en/magazine/...
RÉPONDRE
lilowIl y a 5 ans
Autant la dernière fois je pouvais comprendre, mais là si c'est tellement secret que personne ou presque n'est au courant... ca devient un peu ridicule non ?
RÉPONDRE
mashIl y a 5 ans
personne était au courant et tout le monde en parle quand même !!! Tom a raison , pourquoi vouloir toujours tout dévoiler , que ça soit toujours instantané , du direct et accessible à tout le monde ? honnêtement peut être que c'est vrai ,il veut "se prémunir des commentaires" négatifs des rédactrices de mode... et si c'était simplement éviter tous les commentaires de la presse , élogieux ou déstabilisants ?
enfin il ne pourra jamais "lasser une sphère mode toujours plus avide d'images".. , ceux qui sont lassés ou trouvent cela ridicule peuvent se tourner vers Burberry ou Dolce Gabbana .
RÉPONDRE
Marlee.Il y a 5 ans
C'est une stratégie risquée, mais ça peut également être un sacré coup de pub, étant donné, que les gens, parlent et parlent en attendant la nouvelle collection. Donc, je pense que c'est quand même une bonne chose pour lui.. A voir comment ça se passera sur le long terme.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode