Les cabas d'Olympia Le-Tan

Alors que ses minaudières brodées main continuent de séduire aussi bien les rédactrices de mode que les actrices en quête d'originalité, Olympia Le-Tan propose cette saison une collection plus diversifiée - mais également plus commerciale - que d'ordinaire...
Cabas d'Olympia Le-Tan
Après avoir réuni toute l'intelligentsia hype autour de sa nouvelle collection intitulée "Housewives Choice" à la librairie Shakespeare et vu ses créations portées aussi bien par Anna Dello Russo que par Natalie Portman, la très connectée Olympia Le-Tan peut aujourd'hui se targuer d'avoir su séduire en un temps record bon nombre de personnalités influentes de la fashion sphère.
Dopée par son succès, la jeune femme choisit cette saison d'élargir son offre en concevant d'intéressantes variations autour de la minaudière (on pense notamment à ce micro-sac mappemonde), mais également en continuant d'imaginer de délicieuses valises rétro reprenant le gimmick de la couverture de livre brodée.
Oui mais voilà, loin de se contenter de ces petits bijoux d'artisanat, Olympia Le-Tan a également jugé bon de décliner d'autres pièces bien plus simples qui, privés de toutes broderies, s'avèrent très vite totalement dénuées de charme.
Si l'on peut comprendre que la jeune femme ait été tentée de proposer des produits demandant moins d'heures de travail (afin de pouvoir dégager une marge plus importante), on aurait apprécié que ceux-ci fassent un peu plus honneur à sa créativité. Avec ses cabas de facture presque cheap, imprimés en série et vendus 200 euros, la jeune femme frise en effet l'imposture fashion...
Au final, si l'on prédit malgré tout un bel avenir à ces sacs estampillés "hypissime" et distribués chez le très branché Colette, on ne peut s'empêcher d'y voir un parfait exemple "d'attrape-fashionistas"...
Cabas d'Olympia Le-Tan, 200 € chez Colette : http://www.colette.fr/24622767 (noir) - http://www.colette.fr/24622768 (bleu)

Partager l'article
Par Lise Huret, le 16 mars 2011 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
myrtilleIl y a 5 ans
Autant j'aime bien ces minaudières autant ses cabas me laisse indifférente. Pour 200 euros je préfère m'offrir un Vanessa Bruno
RÉPONDRE
Sasha LunaIl y a 5 ans
Depuis ses débuts, on vante les mérites d'Olympia Le-Tan, mais elle n'a pas inventé grand-chose. Ma petite cousine a réalisé pour sa maman l'année dernière un magnifique sac brodé qui n'a rien à envier aux créations de la demoiselle hype. Seule différence : elle n'a que 10 ans et pas de nom... Personnellement, je préfère consacrer mon budget à de vraies belles pièces.
RÉPONDRE
lauraIl y a 5 ans
Attrapée en flagrant délit de profiter un peu trop de son côté hype ! 200 pour un cabas tout bête ? Sérieusement ???

Bravo Coco !
RÉPONDRE
Lo sur stilettoIl y a 5 ans
D'un point de vue personnel, je ne trouve pas grand chose de beau à ces minaudières. Que l'on s'extasie sur la trouvaille intellectuelle du livre détourné, soit. Très rive gauche.
En revanche, le travail de broderie ne me semble guère esthétique...

Vive les brodeuses du Paraguay ou autres pays d'Amérique latine, qui valorisent à la fois un vrai savoir-faire avec des finitions impeccables et de belles qualités de coloriste. Nous parlions justement du Navajo il n'y a pas si longtemps.

Quant à ces cabas, cela semble presque ironique vis-à-vis de la distribution gratuite de cabas avec le Manifesto....
RÉPONDRE
SolèneIl y a 5 ans
Des cabas on en voit partout en ce moment, alors mettre 200 € dedans.....
RÉPONDRE
CohibaIl y a 5 ans
C'est exactement l'expression qui convient : une imposture fashion.
On frise la débilité.
RÉPONDRE
yulilopIl y a 5 ans
j'adore les motifs mais je ne suis pas du tout cabas. Je trouve cette forme de sac cheap donc je ne mettrais jamais 200 euros dans un tel sac !
Malgré le talent que je lui reconnais je trouve que c'est une escroquerie !
RÉPONDRE
JulieIl y a 5 ans
Le cabas c'est cheap mais avec ces motifs .. c'est pire ! Je ne suis pas du tout fan d'Olympia le Tan.. je ne crois pas trop l?engouement pour cette marque..
Vive les bons sacs en cuir :)
RÉPONDRE
paricilavieIl y a 5 ans
dans la série foutage de gueule merci Olympia car sans ses motifs cabinet de curiosité pécho dans un bon vieux livre ben ses cabs ne valent pas tripette, en plus les anses bleu layette c'est juste pas possibeule. 200? jusqu'au prix qui indique que la dame vit dans un monde parallèle où une babiole vaut de l'or.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode