Christophe Decarnin quitte Balmain

C'est désormais officiel : Balmain se sépare de son directeur artistique Christophe Decarnin. Après avoir brillé par son absence lors de son dernier défilé, le créateur tire officiellement sa révérence, clôturant ainsi quatre années de plébiscite de la part des stars et autres "it" girls...
Défilé Balmain
Lorsque Christophe Decarnin accède en 2007 au poste de directeur artistique de Balmain, difficile d'imaginer que ce jeune homme ultra introverti s'apprête à révolutionner les codes de la maison parisienne. Pourtant, dès ses premières collections, celui-ci parvient à redonner un nouveau souffle à la fille Balmain, entre jeans ultra skinny, micro-robes glitter, vestes épaulées et tee-shirts destroy de luxe.
En plus de lui offrir un véritable coup de jeune, la nouvelle grammaire stylistique de la griffe séduit immédiatement critique, star-system et acheteurs. Sans surprise, le succès commercial est rapidement au rendez-vous : en dépit d'afficher des prix stratosphériques, les pièces s'arrachent, faisant grimper au septième ciel le chiffre d'affaires de la maison.
Les créations de Decarnin font alors la couverture des plus grands magazines de mode. De leur côté, les belles du showbiz ne jurent que par ses mini robes aussi affolantes qu'oversexy, tandis que la rue se met à arborer ses couleurs, aidée en cela par une industrie du fast retailing qui n'en finit pas de copier les gimmicks fashion de la griffe. La Balmainmania est en marche...
Kate Moss/Victoria Beckham
Oui mais voilà, au coeur du petit monde de la mode, succès foudroyant rime souvent avec pression dévorante. Depuis quelques saisons, cette dernière semble ainsi avoir fini par inhiber quasi totalement la créativité de Christophe Decarnin, qui préféra alors se réfugier dans une routine bankable plutôt que de prendre le risque de se renouveler.
Le résultat ne se fit d'ailleurs pas attendre : si sa clientèle continua de le suivre, la critique se fit de plus en plus sévère à son endroit ; Balmain commençait indubitablement à perdre de sa superbe. En parallèle, des tensions se développèrent entre le PDG de la griffe, Alain Hivelin, et son directeur artistique, les deux hommes ne parvenant pas à s'accorder sur l'orientation à donner à la marque.
Déstabilisé par cette profonde mésentente et submergé par le stress, Christophe Decarnin - dont la timidité et l'extrême discrétion laissent entrevoir un homme d'une grande fragilité - aurait alors peu à peu sombré dans la dépression...
Anne Hathaway
Espérons simplement que sa liberté retrouvée lui apportera la sérénité nécessaire pour se reconstruire et que Balmain parviendra à lui trouver un successeur - on parle notamment de Melanie Ward, qui intégra le studio il y a de cela quelques mois - susceptible de renouveler intelligemment l'image de la griffe...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 07 avril 2011 dans Actu mode
Vous aimerez également
Rihanna chez Balmain
Il y a 2 ans - 24
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balmain - Automne/hiver 2013-2014
Il y a 3 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balmain - Printemps/été 2013
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
Flo'Il y a 5 ans
C'est triste, j'espère qu'il se rétablira vite !
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
D'un côté je suis pressé de voir ce que nous réserve le prochain DA de la griffe mais d'un autre côté c'est toujours triste.
Mais bon ça commencer à devenir lassant, c'est juste dommage qu'il parte de cette façon.
RÉPONDRE
MeltIl y a 5 ans
J'avoue que Balmain m'a un peu lassé , je m'attendais toujours aux mêmes pièce , et effectivempent Decarnin ne surprenait plus. Maintenant on compre nd mieux , s'il était " bridé " par une stratégie marketing qui ne lui plaisait pas , dur dur d'évoluer et facil de sombrer. J'espère qu'il se remettra et retrouvera de sa superbe.
RÉPONDRE
yulilopIl y a 5 ans
Les capitalistes tuent les artistes ! Ok un maison de couture doit faire du chiffre d'affaire pour subsister mais en emprisonnant les stylistes pour engendrer des profits et en leur infligeant un pression monstre cela ne peut que nuire à leur création et à leur état de santé. je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec Galliano qui a mon avis est quelqu'un de bien qui a chaviré à cause du système.
Bref tout cela est navarant !
RÉPONDRE
EmmanuelisIl y a 5 ans
Le problème c'est que face au phénomène nervous breakdown actuel des créateurs, qui visiblement, s'enchaine comme une mauvaise loi des séries, les maisons devraient prendre conscience de la limite des créateurs.

Après un Galliano et un Decarnin sont payés en conséquence pour le travail qu'ils réalisent et savent que la pression fait partie du boulot.

Je ne pense pas qu'il faille trouver triste ou terrible ce genre de situation. Le monde est en mouvement, et tout finit par passer.

Il y a des enjeux financiers et commerciaux, qui aussi dommage cela soit-il, sont primordiaux pour permettre aux maisons de vivre et faire vivre les centaines d'employés qui contribuent dans l'ombre au succès d'un créateur star.

En revanche, ces derniers devraient aussi avoir consciences de leur limite, car à faire 32 collection par an comme les enchainait Galliano, il y a de quoi devenir fou effectivement. Peut être les maisons devraient elles parceller la création entre plusieurs créateurs selon les lignes, mais encore faut-il ménager les susceptibilités et les égos sur-dimensionnés des uns et des autres...
RÉPONDRE
isisIl y a 5 ans
En fait je pense qu'il avait aussi du mal à se renouveler, ok il a fait une saison canon, mais après c'était franchement toujours pareil....
RÉPONDRE
marieforeverIl y a 5 ans
Donc, c'est donc encore une styliste qui prendrait le job?
RÉPONDRE
carrieIl y a 5 ans
Je vais être méchante, mais on ne le regrettera pas ! C'était tout le temps la même chose, ennuyant à la fin !

Par contre je suis désolée pour lui, niveau perso.....
RÉPONDRE
The StyllustratorIl y a 5 ans
Voir mon commentaire illustré sur le départ de Decarnin
styllustrator.blogspot.co...

et mon petit hommage à ce créateur malgré tout
styllustrator.blogspot.co...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode