Thomsen

Les concepts les plus simples peuvent parfois s'avérer les plus aptes à assouvir les désirs des modeuses. C'est précisément le cas de la griffe Thomsen qui, avec ses chemises parfaitement coupées aux cotonnades de qualité et aux motifs tradi-audacieux, parvient à renouveler avec esprit la notion de classique...
Chemises Thomsen

De l'actrice Léa Seydoux à la mannequin Caroline de Maigret en passant par le comédien Melvil Poupaud, tous ont adopté en un temps record les pièces imaginées par leur amie et créatrice Alix Thomsen. Il faut dire qu'en tant que compagne de Lionel Bensemoun (l'un des directeurs de la discothèque Le Baron), la jeune femme est bien placée pour savoir ce que la gent hype parisienne a envie de porter...

En 2009, après avoir fait ses armes chez Chloé auprès d'Yvan Mispelaere (lors de la période post-Phoebe Philo), puis assisté Christophe Lemaire chez Lacoste, Alix Thomsen se sent prête à lancer sa propre griffe. Un projet conforté par son précédent passage à la direction artistique de la marque "Yesterday Never Dies" : l'obligeant à voyager très régulièrement et à assumer davantage de responsabilités, ce poste lui fit entrevoir un métier plus complet que celui de simple styliste.

Chemises Thomsen

Imaginant un mini univers correspondant aussi bien à leurs goûts qu'à leur philosophie de vie, Alix Thomsen et Lionel Bensemoun lancent alors Thomsen, une griffe basée sur le plaisir de subtiliser au saut du lit la chemise de son homme...

Sans surprise, les modèles unisexe au twist dandy proposés par le duo ne tardent pas à convaincre Sarah Lerfel (Colette), qui n'hésite pas à leur faire une place de choix au sein de son concept store. Ainsi adoubé par la papesse du hype, Thomsen attire rapidement l'attention des acheteurs et autres rédactrices de mode. Parutions bankable et points de vente à l'international se multiplient...

Refusant de subir la valse effrénée des tendances, Alix Thomsen réaffirme alors saison après saison son goût pour les intemporels en proposant des chemises aux coupes des plus classiques. Et le résultat est là : entre popeline et voile de coton, les modèles donnent tous envie d'être adoptés au long cours.

Chemises Thomsen

Du mix and match d'influences (qui permet de conférer une touche de fantaisie aux vestes masculines tout en offrant aux chemises boyish une subtile sexyness) au choix des graphismes (fleurant bon une certaine nostalgie british), les pièces Thomsen parviennent ainsi à conjuguer avec brio élégance et modernité, poésie et branchitude, intemporalité et humour.

Un ADN qui ne devrait d'ailleurs pas tarder - si l'on en croit la créatrice - à se décliner en mode design. De quoi faire de Thomsen une griffe lifestyle à part entière...


Comptez 120 euros pour une chemise
Site officiel : http://www.thomsen-paris.com/
Boutique Thomsen : 98 rue de Turenne Paris 3e - Tél. : 01 42 71 54 15
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 avril 2011 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
yulilopIl y a 5 ans
perso je suis pas du tout séduite !
RÉPONDRE
MarieIl y a 5 ans
On trouve les mêmes chez Urban Outfitters... mais pas à 120 euros!
RÉPONDRE
LiloudouIl y a 5 ans
J'ai 2 chemises Thomsen et j'en suis très satisfaite : elles sont bien coupées et j'adore leur imprimés. Après c'est vrai que le buzz autour de cette marque doit beaucoup au carnet d'adresses de la demoiselle.
C'est plus facile de lancer sa ligne de chemises quand on est amie avec tout le gotha parisien/fashion que qu'en on est une illustre inconnue.
Mais cela n'enlève rien au fait que ses créations sont bien ! Je préfère les chemises Thomsen à celles The Kooples : car on risque moins de les voir sur tout le monde
RÉPONDRE
LiliIl y a 5 ans
Ca fait un peu chère la chemise.
RÉPONDRE
lucileIl y a 5 ans
Est-ce que c'est du made in france?

Car sinon je ne vois pas vraiment la différence avec maje, sandro, the kooples, cdc... (=du zara avec un prix à 3chiffres).
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
Les chemises sont certes très jolies mais le prix me bloque un peu beaucoup.
Puis je trouve que c'est pas non plus génial, c'est simple je vois pas ce qu'elles ont de particulier, à mon avis ce qui a fait son succès c'est aussi son entourage et son carnet d'adresses.
Je préfère passer mon chemin...
RÉPONDRE
MaudIl y a 5 ans
C'est sûr que c'est très intemporel ... On pourrait même dire déjà vu et revu.
RÉPONDRE
soIl y a 5 ans
Quelqu'un saurait me dire qui est la fille avec le chien sur les genoux?
RÉPONDRE
CorinneIl y a 5 ans
So : C'est Yaz Bukey, la créatrice des bijoux Yazbukey
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 5 ans
Rien de bien transcendant...
J'ai même presque envie de dire que c'est dépassé !
RÉPONDRE
raoulIl y a 5 ans
Hmm... la bande André / Lionel et leur potes commence à tourner sérieusement en rond. C'est sympa d'avoir des amis branchés mais il ne faut pas en abuser non plus!
Sérieusement, cette marque mérite-t-elle autant de presse???
RÉPONDRE
apollineIl y a 5 ans
bah moi je trouve ca pas si mal, ok ca sent trop fort le hype, terry richardson, olivier zahm et compagnie (et dieu sait que ca me saoule), mais les chemises ont l'air belles, et pas non plus hors de prix.
RÉPONDRE
dariaIl y a 5 ans
Je suis d'accord avec lucile. La marque veut dégager une image de bon gout, de high quality et de "sur mesure", mais pourtant c'est fabriqué en Asie comme le reste des marques lambda. Quel intêret alors ? les chemises ont l'air jolies mais moi, perso, je ne m'y retrouve plus dans cette surenchère des fringues à la qualité médiocre.
RÉPONDRE
JuliaIl y a 5 ans
Est ce que la production est faites à l'étranger ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode