Pamela Love - Collection automne/hiver 2011-2012

Après avoir longtemps puisé son inspiration au sein de l'univers symboliste des chamans d'Amérique, la créatrice Pamela Love s'écarte cette saison de la citation afin de nous livrer une collection plus brute, moins ésotérique, à l'aura oscillant entre ode à la nature et magie des éléments...
Pamela Love - Collection automne/hiver 2011-2012

Si le récent opus Pamela Love x Topshop put nous donner l'impression que la jeune femme commençait à tourner en rond, ses toutes dernières créations destinées à parer l'intelligentsia fashion sont là pour nous prouver le contraire.

Cette saison, les multiples références au patrimoine amérindien ainsi qu'aux talismans en tous genres cèdent en effet la place à une débauche de pierreries, disposées de manière à donner l'illusion de jaillir de bracelets ultra épurés et autres colliers lune. L'alliage entre métaux martelés, cristaux bruts et pierres légèrement taillées donne alors naissance à des bijoux forts, à l'intensité quasi cosmique.

Pamela Love - Collection automne/hiver 2011-2012

Et si l'on regrette le manque de finesse de certains bijoux un brin trop premier degré, on ne peut s'empêcher de succomber à ces pièces coulées autour de cristaux translucides, à ces poignets d'argent aux boutons de manchette en pierres semi-précieuses ou encore à ces cornets d'or garnis d'éclats de minerais.

Par ailleurs, les nouvelles orientations stylistiques de Pamela Love - très proches de celles de la griffe Unearthen - ont beau quelque peu délaisser les babioles rituelles ayant fait le succès de la créatrice, la collection automne/hiver 2011-2012 n'en est pas pour autant totalement exempte.

Pamela Love - Collection automne/hiver 2011-2012

On y retrouve en effet les pentagrammes chers à la Californienne (sous la forme de bracelets enserrant l'avant-bras), quelques-uns de ses motifs de prédilection - croix, lunes, étoiles - ciselés sur de fines parures de métal ou encore tel ou tel bijou évoquant l'univers tribal.

Reste désormais à savoir si, en plus de leur capacité à transformer la plus banale des tenues en look susceptible de se retrouver sur Jak&Jil, les cristaux de Pamela Love possèdent - à l'instar de ceux de Gia Bahm - certaines vertus thérapeutiques ou protectrices. Un léger supplément d'âme susceptible de venir transcender le charme insolite de cette nouvelle collection...


Voir toute la collection :
http://www.tendances-de-mode.com/visuels/70-pamela-love-automne-hiver-2011-2012
Partager l'article
Par Lise Huret, le 07 juin 2011 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Le mariage de Pamela Love
Il y a 4 ans - 15
EN SAVOIR PLUS
Pamela Love, version low cost
Il y a 5 ans - 7
EN SAVOIR PLUS
Pamela Love pour Topshop
Il y a 5 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
5 commentaires
Tous les commentaires
DimitriIl y a 5 ans
La dimension fantastique de ces accessoires est absolument exceptionnelle !


Néanmoins, la quatrième photo, avec le magnifique bracelet cristallisé n'est pas sans rappeler les accessoires de la collection CHANEL suivante : 2.bp.blogspot.com/_bhX9Im...

Les deux derniers tournent plus dans un coté plus "ethnique" mais restant tout aussi magnétisant.
RÉPONDRE
MeltIl y a 5 ans
cette femme est un génie.
RÉPONDRE
saraIl y a 5 ans
Cette collection est sublime, je crois que je préfère encore celle-ci aux précédentes.
RÉPONDRE
DevouringIl y a 5 ans
Il me font presque peur ces bijoux, on dirait de la cryptonite,
RÉPONDRE
L'officiel de la modeIl y a 5 ans
Pamela est dingue et ses créations sont fantastiques..

Son interview en exclusivité sur lofficielmode.com :www.lofficielmode.com/201...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode