Theyskens' Theory - Collection croisière 2012

Sans avoir l'air d'y toucher, Olivier Theyskens est peu à peu parvenu à rendre la fashion sphère accro à la coolness chic et urbaine de Theyskens' Theory. L'ex-DA de chez Rochas semble en effet n'avoir jamais été autant en osmose avec ses contemporains...
Défilé Theyskens' Theory

Loose mais pointu, désinvolte mais étudié, flou mais structuré, plat mais néanmoins sexy... telles sont les équations qu'Olivier Theyskens se met au défi de résoudre à chacun de ses défilés pour la griffe Theory. Depuis quelques mois, ce n'est ainsi rien de moins que le vestiaire idéal de la fashion-trotteuse du 21e siècle que le jeune Belge nouvellement new-yorkais a entrepris de composer. Libre, sophistiquée, évanescente et finement rock, la Theyskens' girl semble être à 2011 ce que la fille Balenciaga fut à 2007 et celle de Balmain à 2009, à savoir une créature se fondant parfaitement dans l'air du temps.

Chaque passage du défilé croisière résonne en effet comme une hallucinante évidence. De cette jeune bikeuse smart en jean boyfriend justement coupé, perfecto en cuir (dont le dos taillé en U lui offre la souplesse d'un cardigan), boots tomboy et mini sac chanelien à cette néo classic girl en pull-over col rond bleu nuit, escarpins compensés et pantalon fluide (dont les graphismes s'inspirent de l'oeuvre du peintre James Ensor) en passant par cette demoiselle preppy en savant et moderne camaïeu de rose, nombreuses sont les silhouettes à dégager une douce assurance matinée de nonchalance chic.

Défilé Theyskens' Theory

Il faut dire qu'entre les vestes du show (bénéficiant d'une parfaite science de la coupe), les savants mix and match d'accessoires edgy et de mousseline boho et cette pléthore de pièces faussement casual, l'opus Resort de Theyskens' Theory n'est pas loin du sans fautes. À la fois humble et 100% portable, le vestiaire imaginé par celui qui nous enthousiasma à maintes reprises chez Nina Ricci est donc à consommer sans modération...


Voir toute la collection : http://www.style.com/2012RST-TTHEORY
Partager l'article
Par Lise Huret, le 16 juin 2011 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Tee-shirt liquette Theyskens' Theory
Il y a 5 ans - 11
EN SAVOIR PLUS
Escarpins compensés Theyskens' Theory
Il y a 5 ans - 18
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
JulieIl y a 5 ans
J'aime beaucoup !
RÉPONDRE
EmeIl y a 5 ans
Ces vêtements ne font que ressortir la maigreur des mannequins, elles ont l'air de cacher leur ossatures saillantes sous des vêtements amples et sans forme...
RÉPONDRE
RoxaneIl y a 5 ans
Et c'est reparti...
RÉPONDRE
FaerellaIl y a 5 ans
Merci Roxane pour cette phrase pleine de bon sens, je n'aurais pas su faire mieux en si peu de mots !

Je suis particulièrement fan de la robe de la 4ème photo, magnifique. Histoire de ne pas vouloir en rajouter une couche, je trouve qu'elle met bien en valeur la silhouette du mannequin.

C'est parfois difficile de transmettre son "ton" par écrit, mais juste histoire de préciser, je ne suis en aucun cas ironique...
RÉPONDRE
LéaIl y a 5 ans
Bonjour à tous,

Tout d'abord, pour ma part, je trouve cette collection particulièrement réussi, un retour aux sources après le color block et les silhouettes fruitées/fleuries qui n'étaient pas à mon goût. C'est rock et frais à la fois, jeune et portable, cette collection regorge de pièces simples et fortes à la fois.

Pour en revenir à cette histoire de maigreur chez les mannequins, il serait temps d'arrêter d'en parler. Je lis quotidiennement articles et commentaires sur ce blog, et les réflexions sur la maigreur deviennent franchement lassantes.

Premièrement, je vous rappelle que la France et les pays développés comptent plus d'obèse que d'anorexique et que cette obésité et franchement plus morbide et dangereuse. Deuxièmement, je vous assure pour avoir travailler auprès de certains designers que les mannequins mettent vraiment en valeur les vêtements, et donnent à chaque création une allure qui donnent envie de l'acheter, c'est difficile à admettre mais c'est vrai.
Troisièmement, si la presse féminine regorge de pages régimes c'est parce que la plupart des femmes veulent être minces, donc il s'agirait d'un cercle vicieux, puisque l'on dénigre ce que l'on rêve d'être...

Arrêtons d'être hypocrites quelques instants, dites vous que ces filles sont grandes et minces et c'est tout. Et je vous assure que vue en vrai elles ne sont pas toutes si minces que ça.

Je me permets de donner mon avis sur l'article de Kristen Mcnemany par la même occasion. Car les critiques vont bon train aussi, on lui reproche d'avoir un corps de jeunes filles de 16ans, mais cela ne vous traverse pas l'esprit qu'elle est naturellement mince avec les hanches étroites tout comme Naomi ou Elle. On reproche aux gamines de 14ans d'en faire 20, à celle de 40 d'en faire 16 pourtant aujourd'hui de plus en plus de femmes ont recours à la chirurgie esthétique et aux crèmes anti âge, que voulez vous, si la mode vous vend du rêve, elle exprime aussi ce que vous attendez.

Alors avant de tout critiquer demandez vous pourquoi les créateurs font ça, et si c'est eux qui vous influencent ou au contraire si ce ne serait pas vous qui leur donnerait matière à vous influencer...
RÉPONDRE
thegoldiegirlIl y a 5 ans
@Léa
Euh Naomi ou Elle ont des corps beaucoup plus "healthy" que Kristen. Je suis moi même maigre donc je ne blâme pas ça mais je pense que montrer des femmes comme Kristen de cet âge avec un corps pareil c'est faire culpabiliser et donner l'impression aux femmes de 40 ans qu'un corps comme ça c'est ce qu'il faut à tout prix atteindre. Alors que c'est faux.
RÉPONDRE
G.Il y a 5 ans
Merci Léa pour cette intervention juste, maintenant on n'en parle plus, d'accord c'est un sujet important, mais il faut arrêter d'en parler tout le temps, surtout sur un article traitant d'une collection, n'ayant aucun trait avec les mannequins/la problématique de l'anorexie/des malheureuses déclarations à ce sujet.
Pour parler de cette collection, Theyskens m'éblouit, ça fait longtemps que j'avais pas vu une collection à la fois belle, portable, sans prise de tête et pointue, sans en faire trop.
Là, on peut limite s'habiller en total look Theyskens, et quand même rester dans le juste, sans en faire trop , ce qui devient rare pour une marque de haut standing!
Par ailleurs, je trouve que Theyskens puise ses inspirations clairement dans des produits bien belges: James Ensor, comme tu dis, le peintre flamand, mais aussi les silhouettes du dessus me rappellent la dégaine aiguisée des flamandes du quartier Dansaert à Bruxelles, adeptes de la simplicité pointue, misant tout sur les coupes et les matières.

Les silhouettes du dessous fleurent bon la balade en vélo dans le plat pays, sur les routes champêtres du Brabant, en reprenant les codes couleurs: gris, bleu marine et pâle, anthracite du ciel et de la mer belges, ainsi que les couleurs des fleurs des champs.
Rien d'étonnant à cela quand on sait qu'Olivier Theyskens est un pur enfant du Brabant :-)
Belle collection, à mon sens.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 5 ans
Très belle collection qui revisite bien les années 70, souplesse et longueur, simplicité des lignes, belle palette de couleurs, le tout avec une dose de chic en plus.
Ces vêtements vont certainement mieux à une fille longiligne, justement du style Françoise Hardy de cette époque, mais elle plus facilement modulable et adaptable que les robes moulantes d'il y a quelques années.
Nous sommes les premières à critiquer la maigreur de certains mannequins, mais ce n'est pas nouveau.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 5 ans
Petit HS : Certains ont pu éprouver des difficultés ces derniers jours à poster des commentaires (un problème touchant le Code anti-spam). Le problème devrait désormais être corrigé. N'hésitez pas à nous contacter par email si un tel problème se reproduit.
RÉPONDRE
roseIl y a 5 ans
MERCI Léa, je suis tout à fait d'accord avec toi

Pour en revenir à la collection , j'adore le perfecto de la première silhouette. Les tenues sont simples et j'aime beaucoup la cambrure des models, c'est typiquement Theyskens' Theory !
RÉPONDRE
liseIl y a 5 ans
collection quasi parfaite! un pur bonheur visuel
RÉPONDRE
JulieIl y a 5 ans
Silhouettes 3, 5 et 6. Gaaaaah. Magnifique.
RÉPONDRE
EmmanuelisIl y a 5 ans
Collection très intéressante en effet.

Quand aux mannequins, c'est un faux débat, puisque cela ne changera rien..

En revanche, il est important de noter que Olivier Theyskens est un talent véritable que l'on a décidément un peu vite jugé en Europe et qui est parti tenter sa chance ailleurs, et le succès est au rendez-vous... Si les maisons françaises étaient moins frileuses avec la jeune garde, et comme les pays anglo saxons, prête à donner une chance à la créativité, peut être que nos belles maisons en perditions renouvelleraient brillamment leur image un rien ennuyeuse et figée...
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 5 ans
petit corrigé de notre poste de tout à l'heure; nous voulions dire

"...ils sont plus facilement modulables..."

voilà, c'est fait
RÉPONDRE
fioIl y a 5 ans
Les lunettes donnent un effet "virtuel" j'adore! En effet, la cambrure et l'effet "flottant" donnent à la collection un esprit cohérent et rafraichissant... ça fait rêver (:
RÉPONDRE
liliIl y a 5 ans
C'est vrai qu'on parle souvent de ma maigreur des mannequins qui présentent les collections. Mais pour moi, au delà de l'image du corps qu'elles renvoient et qui est un autre sujet, ça me pose problème car même si cette collection me fait rêver, je sais qu'avec mon 1m60, mes hanches et ma taille 36 (qui est pourtant considéré comme mince), je n'aurais JAMAIS la même dégaine que ces mannequins.
Donc certes la collection est "pointue, désinvolte mais étudié, flou mais structuré, plat mais néanmoins sexy", mais sur une fille d'1m80 qui fait du 32/34, c'est beaucoup beaucoup moins compliqué.
Là la maigreur des mannequin devient un problème "pratique" et c'est vrai que je préfère voir un lookbook avec des filles un peu plus "normales", afin de me projeter...
RÉPONDRE
17Il y a 5 ans
C'est étrange, je n'arrive pas à imaginer ces silhouettes sur d'autres personnes que des mannequins ou des look like models. Les mannequins de la collection Theyskens donnent vraiment bien le ton, pour les filles moins longilignes cette collection est un peu intimidante.
RÉPONDRE
JuIl y a 5 ans
Magnifique! Surtout les silhouettes 1, 5 et 6
j'adore les couleurs, les coupes... Tout ça est un mélange rock/bohème/cool qui fonctionne à merveille.
RÉPONDRE
FloIl y a 5 ans
Magnifique!!
RÉPONDRE
CohibaIl y a 5 ans
J'ai eu un vrai coup de coeur pour la collection de cet été et ai jeté mon dévolu sur quelques pièces. La collection de l'hiver prochain et la collection resort restent dans le même esprit : cool et chic, nonchalent et élégant. Theyskens manie les contraires avec un grand art, comme l'expriment les adjectifs que tu utilises - "loose" vs. "pointu", "désinvolte" vs. "étudié", "évanescent" vs. "rock" : toutes les qualités stylistiques que l'on rêve de réunir, en fait !

Les matières sont belles, les coupes parfaites. C'est de l'intemporel.

La collection resort est un peu moins dark que les précédentes, avec beaucoup de voiles et de motifs floraux. C'est d'une grande fraîcheur.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode