Pamela Love, version low cost

Si les bijoux de Pamela Love ont le chic pour séduire massivement les jeunes femmes avides de twist tribal hype, ils n'en restaient pas moins jusqu'ici hors de prix. C'était cependant avant que la créatrice ne se décide à faire quelque peu évoluer les choses...
Pamela Love - Resort 2012
Il semblerait que sa récente collaboration avec Topshop - consistant à concevoir des bijoux en mode grande diffusion - ait donné envie à la piquante Californienne de renouveler l'expérience sous son propre nom. À l'occasion de l'opus Resort 2012 de Pamela Love, les pièces emblématiques de ses deux dernières collections se voient ainsi déclinées en version light, tant niveau prix que niveau poids.
Bien consciente que l'aspect un brin massif de ses parures ethnico-mystiques ait pu en effrayer plus d'une, la jeune femme a en effet décidé d'en livrer pour la rentrée une déclinaison légèrement plus discrète.
Pamela Love - Resort 2012
Adieu dès lors pendentifs oversize et métaux pesants : colliers et bracelets ont été revu et corrigé de manière à ne plus peser que quelques grammes. Dans la pratique, cristaux et argent cèdent ainsi la place à des résines légères et translucides. Avec plus ou moins de succès...
Et si l'on comprend aisément que Pamela Love ait eu envie de damer le pion à tous les Urban Outfitters, Asos & co (qui n'hésitent pas à décliner largement son univers dans une gamme de prix plus abordable), cette initiative n'en demeure pas moins périlleuse. En troquant ses fameux métaux polis contre une résine n'en ayant ni l'aspect ni l'intensité, la jeune femme prend en effet le risque de transformer en simples babioles des bijoux jusqu'ici appréciés pour leur aura brute, quasi sauvage.
Pamela Love - Resort 2012
Disponible dès le mois d'octobre, cette mini collection semble cependant promise à un bel avenir. Il est vrai que les modeuses ont toujours été friandes de ce genre de fantaisies hype et bon marché, le succès de la collaboration Topshop x Pamela Love en étant la plus parfaite illustration.
En y regardant de plus près, la version translucide des pendentifs en argent massif ainsi que la mini bague au faux cristal de cette collection Resort se révèlent d'ailleurs au final assez tentantes...

Voir toute la collection : http://www.fashionologie.com/Pamela-Love-Resort-2012
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 juillet 2011 dans Actu mode
Vous aimerez également
Le mariage de Pamela Love
Il y a 4 ans - 15
EN SAVOIR PLUS
Pamela Love pour Topshop
Il y a 5 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
7 commentaires
Tous les commentaires
adelineIl y a 5 ans
Je préfère la version argent, mais celle en résine sera dans plus dans mes moyens, alors pourquoi pas ?
RÉPONDRE
Flo'Il y a 5 ans
Je crois que sur ce coup là, elle aurait mieux fait de s'abstenir...
RÉPONDRE
mIl y a 5 ans
Je ne vois vraiment pas l?intérêt de s'orner de bijoux Pamela Love si on ne peut même plus jouer les valkyries.
RÉPONDRE
BrownieIl y a 5 ans
@ m : j'adore ton commentaire!

C'est vrai que c'est dommage que baisse de prix soit toujours associée à baisse de qualité. Ca perd de son vrai charme.Parce que c'est gros, c'est lourd... on est roots ou on l'est pas! :-P
RÉPONDRE
margotIl y a 5 ans
Je suis d'accord avec l'article et les commentaires, l'intérêt de pamela love c'était justement les matières de grande qualité, là autant aller à la fête foraine, on trouve les même dans les tirettes...
RÉPONDRE
Claire and the frogIl y a 5 ans
Les colliers en résine de la dernière et avant dernière image pourquoi pas, même s'ils font un peu cheap. Mais le reste aïe, ce qui fait la beauté de ces bijoux ce sont les matières et les pierres. Sans ça je ne vois plus trop l'intérêt. Dommage les prix correspondraient déjà mieux à mon budget.
RÉPONDRE
lenaIl y a 5 ans
Quelle drôle d'initiative, qu'elle laisse la cheapisation aux autres franchement, là on frôle le ridicule parfois.

Pour moi c'est une grosse erreur !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode