Sessilee Lopez

Alliant la fougue d'une Grace Jones à la majesté d'une Naomi Campbell, la belle Américaine d'origine porto-cubaine-dominicaine Sessilee Lopez est peu à peu parvenue à imposer sa beauté subliment métissée au sein du fashion cosmos...
Sessilee Lopez
Née le 4 janvier 1989 à Philadelphie, la petite Sessilee grandit entourée de sa mère professeur d'école et de ses deux soeurs Kristian (sa jumelle) et Letoya. Très vite, elle rêve de devenir mannequin, mais ne se fait guère d'illusions : entre son eczéma et sa peau beaucoup trop foncée à son goût, l'adolescente estime avoir peu de chance de réussir à percer dans ce milieu.
De son côté, sa mère - qui la surnomme sa "petite top-model" - ne cesse de la soutenir, n'hésitant pas à déménager à New York afin de lui permettre de poursuivre son rêve. Âgée de seulement 14 ans, Sessilee commence alors à courir les castings. Quelques semaines plus tard, elle est repérée par la prestigieuse agence IMG, qui lui fait signer un contrat.
Sessilee Lopez
En février 2004, elle fait ses débuts sur les podiums à l'occasion des shows Daryl K et Vivienne Tam. Peu après, David Sims la photographie pour Benetton. Un an plus tard, les choses s'accélèrent pour la fringante Afro-Américaine : elle devient l'égérie du parfum cKOne, puis apparaît sur plusieurs shows majeurs lors des fashion weeks de février 2005, de Zac Posen à Karl Lagerfeld en passant par Vivienne Westwood, Armani et Dries Van Noten.
Peu à peu, les magazines commencent à tomber amoureux de cette beauté féline. On la voit ainsi poser sous l'objectif de Steven Meisel (Vogue Italie), lorsqu'elle n'irradie pas de sa beauté exotique les pages des différentes éditions du ELLE, Glamour et autres Harper's Bazaar.
Sessilee Lopez
Les marques également la sollicitent : elle est shootée par Karl Lagerfeld pour Adidas, puis par Peter Lindbergh pour DKNY. En 2007, Sessilee Lopez quitte IMG pour l'agence Major Model Management.
L'année suivante, Sessilee connaît la consécration avec le numéro "All Black" du Vogue Italie, qui lui offre sa couverture, à l'instar de Naomi Campbell, Liya Kebede et Jourdan Dunn ; à l'intérieur, pas moins de 30 pages lui sont exclusivement consacrées. La jeune femme ne tarde alors pas à se voir courtisée par les plus grandes maisons, de Givenchy à Christian Lacroix en passant par Jean Paul Gaultier (dont elle ouvre le défilé en octobre 2009).
Sessilee Lopez
La même année, Sessilee Lopez se voit shootée par Steven Meisel, Terry Richardson ou encore Inez van Lamsweerde & Vinoodh Matadin, avant d'intégrer le cercle très fermé des filles Victoria's Secret.
Et si rien n'est jamais vraiment acquis pour une beauté issue de la diversité (comme on put le constater lors de la diffusion en 2010 sur Paris Première du documentaire "Les filles en Vogue"), celle qui posa à nouveau pour le Vogue "All Black" de février 2011 continue de garder confiance en l'avenir. Il faut dire qu'outre le mannequinat, la petite amie du mannequin Wendell Lissimore se verrait également très bien s'essayer au cinéma, ou même devenir institutrice... comme sa mère.
Sessilee Lopez
Cela dit, au vu de ses récentes apparitions dans la presse (voir ici et ), Sessilee Lopez semble être en mesure de savourer sereinement sa vie de top, qu'elle partage entre les shootings, l'avion et son appartement new-yorkais situé en plein coeur du East Village...
Partager l'article
Par Mary, le 18 août 2011 dans Mannequins & Icônes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
11 commentaires
Tous les commentaires
IIl y a 5 ans
Belle "beauté exotique" !
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 5 ans
dommage de devoir à chaque fois faire une référence aux ainées... Elle n'a absolument rien de Naomi ou de Grace. Elle est belle uniquement, sans ressembler à d'autres...
RÉPONDRE
JazzyIl y a 5 ans
Merci beaucoup pour cet article, j'attendais de ces nouvelles depuis que j'avais vu le reportage "les filles en vogue" qui était plutôt pessimiste sur son avenir dans le mannequinat... Elle est magnifique, et comme le dit Emmanuelis, elle a sa propre beauté, et ne ressemble à aucune autre top.
RÉPONDRE
JilIl y a 5 ans
Si jamais, pour celles qui ont manqué la sortie du DVD, "les filles en Vogue" est en entier sur Youtube. Le documentaire suit aussi Sasha P. Freja, Natasha Poly et notre petite Constance :)
RÉPONDRE
LucieIl y a 5 ans
Elle est absolument magnifique !
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
J'adore, magnifique, gracieuse et elle a un regard magnifique!
c'est vrai qu'en regardant la ba du dvd, les commentaires étaient assez pessimistes, mais je suis contente qu'elle soit de nouveau sur les podiums et les magazines.
Elle ressemble beaucoup à sa mère et j'aimerais bien voir une photo de sa jumelle =)

Merci beaucoup Jil pour ces infos, ça m'intéresserait bien de le voir =D
RÉPONDRE
Chérie noireIl y a 5 ans
Merci pour ce bel article sur un splendide mannequin !
RÉPONDRE
IngridIl y a 5 ans
Quand on a regardé le documentaire "Les filles en Vogue", je trouve cette article un peu hypocrite.
Cet article essaie de nous voiler la face, parce-que bizarrement pour une fille en "vogue" et "in", elle a du mal a avoir du boulot en France contrairement à l'étranger.
Mais enfin bon.
RÉPONDRE
thegoldiegirlIl y a 5 ans
"pessimiste sur son avenir dans le mannequinat" ? Croyez-moi il y a des mannequind qui galèrent beaucoup plus et qui n'ont jamais été bookées pour les fashion weeks PAP.
Mais je suis d'accord que la mode en France a un modèle stéréotypée de la beauté qui n'a pas lei d'être.
RÉPONDRE
lilouIl y a 4 ans
Enfin une mannequin qui me ressemble !!! Sessilee Lopez devrait être plus prise en photo dans Elle ou dans ce genre de magazines car elle ressemble à toute une partie de la population qui n'est pas représentée dans les mag de mode.
RÉPONDRE
LyahIl y a 3 ans
Elle est magnifique!! Je l'ai vue dans "Les filles en Vogues", et il est vrai que dans le monde du mannequinat il y a surtout des blondes aux yeux bleus parfois très belles mais aussi parfois fades...on aimerait avoir plus de diversité, de filles typées, il commence a avoir des asiatiques et c'est bien...concernant les mannequins noirs (ou métisses) il y a pas mal que j'aime comme Sessilee mais aussi Jourdan, Anais Mali, Joan Smalls, Emanuela de Paula, Lais Ribeiro...j'aime moins Chanel Iman je l'avoue mais il y a peu de noires et surtout peu de noires qui décroches des contrats intéressants!!
Bon après c'est vrai que c'est une question de critères du moment et les européennes nordiques ont la côte...
Mais bon je préfère Sessilee a certaines d'entre elles tout de même!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode