Chronique #7 : Paris-Vancouver

À l'heure où la frontière entre vie privée et marketing social apparaît de plus en plus ténue, "Montre-moi ce que tu as, je te dirais qui tu es" s'impose comme le nouveau mantra en vogue. Un état de fait poussant designers, journalistes, artistes, photographes et autres acteurs du milieu à s'interroger sur la nécessité de dévoiler une part toujours croissante de leur intimité...
The Coveteur

The Selby, The Coveteur, The Glow... Autant de sites mettant en scène intérieurs, garde-robes et progéniture de cette faune ultra branchée dont la cote est dernièrement montée en flèche. Comme si, pour exister au sein des milieux "hype", il était devenu nécessaire d'afficher une réussite parfaite, un goût sûr, des enfants sublimes, une bibliothèque éclectique, une déco pointue...

Pourtant, cette exposition n'est pas sans contraintes, les personnalités shootées devant accepter de voir une partie de leur vie privée exposée ad vitam æternam sur la toile... un prix que beaucoup semblent aujourd'hui disposés à payer. Il faut dire qu'au-delà de satisfaire la part de voyeurisme présente en chacun d'entre nous, ce genre de mise à nu contribue à faire grimper l'aura de ceux qui s'y adonnent, leur apportant plus de sollicitations, de parutions, d'interviews ou encore de contrats.

The Glow

Autant dire que les rédactrices de mode ont aujourd'hui tout intérêt à exposer dans leur salle de bain une kyrielle de produits Kiehl's, de jeter sur leur lit un savant mélange de pièces créateurs, d'accessoires vintage et de vêtements chinés, de clouer au mur leurs bijoux Pamela Love et Aurélie Bidermann et d'éparpiller sur leur bureau Matali Crasset les derniers numéros de Love, Acne Paper et Interview Magazine. Sans oublier bien évidemment de stationner leur vélo dans l'entrée...

Ajoutez à cela soirées passées à fraterniser avec les RP (afin de s'assurer d'être invitée au maximum de défilés), vernissages et autres événements mondains - où le seul objectif est de "networker", afin de vendre au mieux son personnage - et vous obtiendrez une existence où le regard des autres sert de baromètre, où vos amis sont des relations de travail souvent plus intéressées que sincères et où votre bulle privée se doit de ressembler à une page de magazine branché.

Vancouver - Kitsilano

Un style de vie qui, s'il put dans un premier temps me faire rêver, m'apparut rapidement vide de sens une fois à ma portée. Oui j'aime la mode, ses incessantes mutations, son histoire, ses fantaisies, ses excès, ses acteurs, ses fées et ses muses, mais pas au point de m'y fondre toute entière.

Désireuse de pouvoir continuer à analyser, commenter et disséquer celle-ci en toute sérénité, je finis par ailleurs par prendre conscience de la nécessité de me tenir à distance de l'agitation chronophage ainsi que de l'incessante compétition y faisant rage (sous couvert de sourires friendly). Ce qui me permit d'arrêter de culpabiliser suite à mes refus de laisser tel magazine photographier mon appartement ou encore d'honorer les invitations à ces soirées où il "faut être vue"...

Peu à peu, je compris alors que cette nouvelle liberté se devait d'être vécue pleinement, sous peine de demeurer stérile. La magie d'internet me permettant d'écrire d'où bon me semble, nous avons donc décidé Julien et moi de partir à la découverte d'autres horizons, avec pour ambition de nous nourrir de clashs culturels, de nouvelles façons de vivre, de penser, de se vêtir, d'appréhender la mode et la féminité. Cela fera bientôt un mois que nous avons posé nos valises à Vancouver...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 27 septembre 2011
Vous aimerez également
Chronique #80 : Calendrier Pirelli 2017
Il y a 2 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Chronique #79 : Souvenirs scolaires
Il y a 7 jours - 29
EN SAVOIR PLUS
Chronique #78 : Canada Goose or not ?
Il y a 14 jours - 112
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
39 commentaires
Tous les commentaires
PandoIl y a 5 ans
Wouaaaaaah!
RÉPONDRE
PandoIl y a 5 ans
Je ne m'y attendais pas du tout!
Je dois dire que vous avez une belle plume et que la transition entre cette réalité actuelle et l'implication qu'elle a dans votre vie personnelle est bien réussie :)
Et puis c'est l'une des rares fois où vous vous mettez en scène.

En tout cas, c'est toujours un plaisir de vous suivre. Continuez comme ça, c'est super!
RÉPONDRE
JustineIl y a 5 ans
Un article qui fait plaisir à être lu (oui, encore plus que d'habitude) parce que l'initiative est sincère. Bon voyage surtout.
RÉPONDRE
LaetiIl y a 5 ans
BONNE CONTINUATION !! Quel chemin depuis Lyon ! :)
RÉPONDRE
AliceIl y a 5 ans
Bravo ! Un article tellement vrai...
RÉPONDRE
BrooklynIl y a 5 ans
J'adore... C'est tellement vrai ce que tu dis!!! Bonne continuation
RÉPONDRE
MarieIl y a 5 ans
Coco, ça me fait tout bizarre de lire un tel article ici. Depuis le temps que je te lis avec assiduité, j'ai fini le lycée, survécu à deux années de prépa et je suis désormais en école de commerce où je fais de tout, sauf de la mode... Moi qui n'ai jamais voulu en faire mon métier, je suis ravie de pouvoir suivre le blog d'une vraie passionnée, mais qui s'est refusée à tremper dans ce milieu ô combien bizarre et "érodé" qu'est celui des blogueuses mode. J'entends par là que ta discrétion, ta finesse d'analyse et ton investissement te distinguent largement des blogueuses alimentées aux billets sponsorisés et autres dérives narcissico-rémunérées. C'est pourquoi tu es la seule avec Garance et Géraldine de cafemode que j'ai continué de lire depuis le tout début, et de voir un bout de ta vie révélé ainsi, comme à la sauvette, ça me plait à chaque fois.

Je ne sais pas pourquoi je m'épanche comme ça, mais je suppose que ça doit te faire plaisir de savoir que tu as des lecteurs très fidèles, qui ne commentent pas forcément tous les articles qui les intéressent (on y passerait beaucoup de temps sinon!) mais qui gardent un oeil sur toi. Et contrairement au regard impitoyable qu'on porte sur les rédactrices selbiennes, tu fais l'objet d'un regard bienveillant !
RÉPONDRE
SoniaIl y a 5 ans
C'est rassurant de voir que l'on n'est pas forcément obligé de céder à cette mise à nue pour exister et vivre sa passion. En ce sens, les gens qui pratiquent la discrétion jusqu'à une certaine forme d'anonymat comme vous ou Margiela par exemple représentent mon idéal de sagesse.
Continuez surtout, c'est la rare pertinence de vos analyses qui vous rend précieuse, et cette mise à distance dont vous parlez ne peut effectivement qu'être bénéfique en plus d'être protectrice.
Bonne continuation.
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
Le titre m'a fait pensé à Chanel avec la serie des Paris-"..."
Mais finalement, on est pas si loin de Chanel puisqu'il s'agit de Coco qui nous régale avec sa septième chronique.
C'est assez courageux de finalement laisser ce monde de la mode, ce monde qui fait rêver beaucoup de tes lecteurs mais finalement, ce monde que tu remets en cause régulièrement sur TDM. C'est terriblement courageux de laisser son petit confort, son petit monde, ses petites habitudes pour aller à l'aventure. En lisant cet article, j'ai l'impression que ce départ est une sorte de pèlerinage dans un pays où la mode n'occupe pas encore tellement l'espace, où d'apparence, le territoire est presque vierge de trace mode. Presque car tu te retrouves dans le pays de Daria, des Dsquared et de Jeanne Becker.

Ça serait bête de dire que tu vas nous manquer mais vu que maintenant nous savons que analyseras la mode avec une plus grande distance, ça fera un peu bizarre.

En tout cas, bonne continuation, Beaucoup de mode et en espérant que CHANEL fasse vraiment une collection "Paris-Vancouver". Et Bonjour a Julien =D
RÉPONDRE
TaoIl y a 5 ans
BRAVO
RÉPONDRE
PalomaIl y a 5 ans
Wow, bienvenu au Canada, Coco et Julien !!! Je vous suis religieusement depuis Montréal, ça fait plus d'un an et demi, j'ADORE votre site. Merci.
RÉPONDRE
MeltIl y a 5 ans
Pendant une fraction de seconde j'ai cru que " tendances-de-mode" c'était fini j'a faili craquer ... ouffff !! en tout cas , cette frénésie fashion est super bien expliquée , bien perverse comme situation effectivement. Bne chance à Vancouver !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 5 ans
Merci à tous et à toutes, j'ai énormément d'affection pour chacun d'entre vous.

@... : A vrai dire cela ne devrait pas changer grand-chose pour TDM, la distance je l'avais déjà prise dans ma tête depuis quelques longtemps :)
RÉPONDRE
sarah babilleIl y a 5 ans
Tous les jours je clique chez toi, tous.Je suis toujours touchée par ton sens de l'analyse, par le choix de ton vocabulaire et par..ta distance. Comme quoi et peut-être justement que la distance permet de savoir ce qui est important pour toi et ce qui l'est pour TDM. Tes inspirations nourrissent l'un mais l'autre ne dicte pas ta vie. Je suis admirative souvent, impressionnée parfois et tes mots, ceux-ci m'interpellent.
Je n'y voyais que des intérieurs à tomber, de robes vintage et des bijoux artistiquement suspendus. Snas penser à l'envers du décor. Je m'interroge aujourd'hui même si je persisite à croire que les blogs ont une légitimité. Tout en gardant en tête que l'intimité doit rester ce qu'ell est. Je connais les sourires faux et l'hypocrisie et on ne s'en relève pas facilement. Mais je n'avais jamais envisagé ça sur les autres....
Bon voyage... toi et Julien, allez jusqu'au bout de vos principes. Prendre de la distance, observer. N'est-ce pas finalement comme cela qu'on regarde et qu'on voit le mieux un paysage ou un tableu ?
je t'embrasse
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 5 ans
Alors là, BRAVO Coco ! BRAVO Julien !
L'avant-dernier paragraphe est tellement vrai.
Je comprends tout à fait votre envie de prendre des distances.
Le monde de la mode est parfois tellement faux.
Quelle franchise dans ce texte !
C'est bien de vouloir rester solaire. De vouloir une vie à soi, loin des clichés du microcosme hype parisien.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 5 ans
Je voulais dire le paragraphe 5... c'est l'émotion !
RÉPONDRE
jeanne berreIl y a 5 ans
Bravo pour cet article authentique, sensible, et sans concession !!!
RÉPONDRE
Ju'Il y a 5 ans
Merci à vous, merci pour ce site qui à mes yeux est l'un des seuls à être resté ce qu'il était à l'origine tout en évoluant de manière cohérente et pertinente au fil des années.

Alors, peu importe l'endroit, le temps et la fréquence, pourvu que vous continuiez à faire ce que vous faites depuis 5 ans déjà; nous proposer des analyses soignées, perspicaces et convaincantes de ce monde complexe, à la fois cruel et enchanteur que peut être celui de la mode.
Merci à vous d'être malgré le temps, et malgré le succès croissant de votre site, restées des personnes manifestement intègres et désinterressées des chants des sirènes de ce milieu qui en a détourné plus d'un(e). Ca doit être cela que l'on appelle une passion, une vraie, faire les choses pour le plaisir, le plaisir de partager son savoir, son vécu, ses idées, sans pour autant vouloir à tout prix épater la galerie à coups de vêtements hors de prix et d'intérieurs art déco. Cette passion se ressent à travers vos écrits, et fait de vous à mes yeux LE site français de référence en matière de mode.

Bref, je vous suis depuis près de quatre ans à présent, et ne suis pas prête de vous lâcher Coco et Julien. Je vous souhaite une très belle vie canadienne, et le meilleur pour la suite!

Une fois encore, MERCI.
RÉPONDRE
dianeIl y a 5 ans
Sarah dit tellement bien ce que je ressens, j'aurai du mal à trouver les mots justes après (ceci n'est pas fausse flatterie serais-je obligée de le préciser...).
Ce texte est vraiment beau et résume tellement bien ce que l'on peut ressentir en ayant simplement frôlé ce drôle de monde (qu'est celui de la mode)...
Ce texte est très inspirant et je me souviendrai de ces mots.

Bravo en tout cas! Et Vancouver à l'air tellement belle!
RÉPONDRE
amratheIl y a 5 ans
Depuis presque deux ans Tendances de Mode est mon magazine d'information préféré!

Merci tout simplement!
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 5 ans
Nous vous suivrons !
RÉPONDRE
steldaIl y a 5 ans
Merci Coco, pour ta lucidité et ta discrétion, 2 qualités rares dans ce milieu où le Roi est souvent nu!
Bon séjour à Vancouver, les canadiens sont réputés pour leur gentillesse et leur simplicité, nul doute qu'ils vous feront bon accueil ;-))
RÉPONDRE
GraceIl y a 5 ans
Très bel article sans concession ! C'est agréable de voir une telle intégrité dans ce monde que chacun connaît...
RÉPONDRE
JuneIl y a 5 ans
Juste envie de dire merci, merci pour ta plume, ton analyse, la qualité de votre site, mais aussi merci pour ton refus de te mettre en scène, ton intégrité et enfin ta sincérité quand elle est nécessaire et seulement à ce moment là.
Encore merci.
Et bravo pour cette nouvelle vie
RÉPONDRE
tineIl y a 5 ans
Bonjour coco,
je crois que c'est la première fois que je commente ici alors que je te lis tous les jours. J'adore tes analyses pleines de finesse et de justesse mais ici c'est ta pudeur et ta lucidité qui m'ont interpellées. Je te souhaite bonne chance dans ta nouvelle vie canadienne, et j'espère (egoistement !) que tu posteras toujours aussi souvent.

très bonne continuation à vous 2 !
RÉPONDRE
julietteIl y a 5 ans
Depuis un mois ..? Je ne m'étais rendu compte de rien, à part peut être le fait que les articles sortaient plus tard. Mais en tout cas qualité et réactivité sont toujours au rendez-vous donc bravo !!!!
RÉPONDRE
Lo sur stilettoIl y a 5 ans
Je ne peux que rejoindre tout le monde, dans ses voeux de bonne installation et surtout de remerciement infini pour la qualité de ce qui est accompli et ce qu'il y a encore à venir. Aucun souci, il me semble que ce sera toujours aussi finement rédigé et analysé dans le futur. Ton point de vue ne flanchera pas et surtout, je crois que tu fais le bonheur de nombre de lecteurs (auxquels j'appartiens, assidûment même!)

MERCI ENCORE ET à demain!!
RÉPONDRE
guiguiIl y a 5 ans
Bravo
C'est la première fois que je prends la plume alors que je consulte régulièrement ton site;
Je suis de retour de Vancouver où je viens de passer 15 jours. Quelle ville agréable où il fait si bon vivre....Profitez pleinement et surtout del'ile de Vancouver en particulier Tofino dont je garde des souvenirs exceptionnels. Bonne chance
RÉPONDRE
CamilleIl y a 5 ans
Plein de courage à vous deux et bonne continuation :)
RÉPONDRE
lililabIl y a 5 ans
ce que tu dis me touche particulièrement car sans être rédactrice de mode, j'ai travaillé 12 ans à paris dans le milieu de la mode et depuis quelques mois j'ai définitivement retrouvé mon pays basque natal où je continue à travailler dans ce milieu mais plus humblement et plus sereinement avec d'autres priorités que le it -truc; le it appart, les it relations...je te souhaite donx beaucoup d'épanouissement personnel à Vacouver
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 5 ans
Merci pour tous ces témoignages, encouragements et gentillesses qui me vont droit au coeur.
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 5 ans
Une véritable bouffée d'air cet article ! J'ai adoré le coup de la déco pointue et du vélo dans l'entrée... Bien sûr, les images sont choisies lorsque l'on tient un blog mais delà à se monter une vie de toute pièce, c'est affligeant. Je comprends complètement la démarche et je suis certaine que tes articles n'en seront que meilleurs car plus objectifs et sincères. Bonne continuation :)
RÉPONDRE
CohibaIl y a 5 ans
Quel coup de théâtre ! Moi non plus, je ne m'étais pas rendu compte de cette prise de distance géographique. Mais la distance mentale, elle était là depuis bien longtemps, et c'est ce qui me fait venir si régulièrement sur TDM. J'aime l'esprit critique de ce site, qui est bien plus un site d'information qu'un simple blog. Les articles sont toujours solidement documentés, pointus, révèlent une vraie connaissance de la mode et sont, de plus, écrits avec une belle plume.

En tout cas, je suis admirative de ce choix. Changer de vie est déjà une démarche audacieuse, mais, en plus, s'éloigner de ce milieu qui suscite tant de fantasmes et d'envies. Bravo !
Finalement, cela doit nous éclairer sur le fait qu'il faut parfois goûter à ce qui nous attire irrésistiblement pour constater que l'on n'en avait pas fondamentalement besoin.

En attendant d'autres billets qui, à coup sûr, ne manqueront pas de lucidité, écrits loin de l'effervescence des métropoles de la mode, merci pour tout ce beau travail.
RÉPONDRE
MYIl y a 5 ans
COCO!!
Merci pour ce témoignage, je ne supporte pas non plus cet atmosphère (même si je bosse dedans...); et ça fait du bien de voir qu'il y a des personnes, qui même dans leur succès, ne se sont pas laisser engloutir toute crue... et surtout qui se sont rendu compte du mirage...

Ressource toi bien là-bas mais reviens quand même un de ces 4 chez nous, car on a besoin de gens comme toi dans le milieu...

Bisou tendre de la France

I Kiffe you COCO
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 5 ans
Je suis actuellement en train de lire "St Laurent Mauvais garçon" et dans le même temps, je relève sur une feuille à part, quelques phrases qui me semblent plus importantes, qui me touchent plus que le reste qui est écrit dans ce même bouquin. Et parmis les mots de l'auteur, il y a ce paragraphe que je me suis "amusé" à réécrire : "La mode est un milieu conformiste. Le pire des conformismes, celui de la nouveauté. Courtisans d'ancien régime, les gens de mode sont toujours prêts à retourner leur veste, laquelle n'est pas doublée de vison. Jamais les gens de mode ne s'habillent comme il leur chante. Survivre dans ce panier de crabes contraint à revêtir une seconde nature, toute d'apparence. On y change d'avis comme de chemise. En route, on oublie qui l'on est."
Je pense que ce sont ce genre d'écrits, le fait d'avoir du temps pour réfléchir, l'évolution de ces quelques derniers mois ou encore l'habitude de "vivre" la mode derrière mon écran depuis des années qui font que je n'ai pour ma part pas eus le besoin d'y mettre un pieds pour savoir que ce n'est pas un monde fait pour moi... mais qui en revanche, ne continue pas moins de m'intéresser fortement, au quotidien.

Te concernant Coco, c'est assez étrange, parce que l'on te connait pas. C'est assez curieux, même pour moi, mais cela fait un certain temps que j'ai tendance à t'idéaliser, à laisser mon imagination supposer qui tu peux bien être... et là où c'est contradictoire, c'est que je suis persuadé de me tromper fortement mais quand même temps je m'en fiche et je prends cette "idéalisation" pour exemple à suivre, pour mon propre chemin ! :)
RÉPONDRE
ElsaIl y a 5 ans
Wow ! Je ne m'attendais pas à cette chute ! Je crois que les autres ont tout dit. En tout cas, merci encore et toujours pour ce site, l'un de mes préférés si ce n'est mon préféré sur la mode :D. T'es la meilleure Coco :D.
RÉPONDRE
PaulaIl y a 5 ans
Bonjour Coco,
depuis que j'ai découvert votre blog (il y a 1 an) il est devenu LA référence avec Style.com pour la mode. J'adore votre plume, votre regard sans concessions et votre subtilité d'analyse.
Je confesse que j'ai essayé de savoir un peu plus sur vous mais sans succès. Je me demandais si vous étiez également styliste ?
Maintenant en lisant votre billet j'ai pu comprendre pourquoi vous êtes discrète et vous salue pour votre démarche.
Votre travail est admirable et je vous souhaite un fantastique séjour !
A très bientôt ! (maintenant je vais lire sur le défilé Dior !)
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
Moi aussi je pensais à une des collections Chanel...
Je suis contente Coco que tu aies pris une décision qui te fait du bien, je suis moi-même allée au canada cet été pendant deux mois chez de la famille mais malheureusement je ne suis allée qu'en Ontario et à Montréal donc je n'ai pas été à Vancouver mais j'imagine que comme tout le reste de ce pays ce doit être génial! Profites-en bien d'ailleurs mais je pense que ce qui te manquera le plus sera certainement les produits français hihi.
Je viens juste de découvrir d'ancienne chroniques à toi et ça me plaît beaucoup continues de nous raconter de petites histoires te concernant perso j'adore ça :)

Bon courage à vous deux et bonne continuation <3
RÉPONDRE
VictorIl y a 1 an
L'article de 2014 me renvoie ici.. Cet article, notamment le milieu, sont tellement vrais. Il met les mots exacts sur ma pensée, sur mon rapport à la mode et son "milieu". Je vais presque l'apprendre par coeur :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode