Chanel - Défilé Paris-Bombay

Sublime trait d'union entre élégance indienne et patrimoine Chanel, la collection "Paris-Bombay" dévoilée ce mardi 6 décembre sous les voûtes du Grand Palais se révéla aussi dépaysante que fascinante...
Défilé Chanel Paris-Bombay

Avec la franchise désarmante qui est la sienne, Karl Lagerfeld avoua en coulisse de son défilé n'avoir jamais été en Inde, préférant rêver cette dernière plutôt que de se confronter à la réalité. Or, c'est précisément de cette vision fantasmée qu'est issu le dernier show Chanel...

Faisant honneur à la folie des grandeurs des fameux Maharadjahs, le couturier n'hésita pas à troquer les traditionnels catwalks contre deux allées incurvées longeant d'opulentes tables de banquets surmontées d'immenses lustres. Considérés comme des convives à part entière, les acheteurs et autres journalistes prirent quant à eux place devant une véritable débauche de mets exotiques, mâtinés de savoureux macarons...

Défilé Chanel Paris-Bombay

Ajoutez à cela un petit train circulant le long des tables (clin d'oeil à celui du Maharadjah de Gwalior, dont la locomotive, les wagons et la voie étaient en argent massif), de luxueux chandeliers et quelques poignées de pétales de rose et vous obtiendrez un décor d'une magnificence rare, à la hauteur d'une collection tout aussi fastueuse.

Pour cet opus Pre-Fall, Karl Lagerfeld mit en effet le talent des ateliers Lesage, Massaro et Michel au service de l'esthétique indienne, et ce sans jamais oublier d'apposer une touche chanelienne à ses silhouettes.

C'est ainsi que les Stella Tennant, Kasia Struss et autres Arizona Muse se glissèrent dans des toilettes mêlant saris, habits traditionnels du Rajasthan, pièces rappelant l'uniforme de la police indienne et modèles en tweed so Gabrielle. Parées de bijoux semblant tout droit issus du patrimoine moghol et la plupart du temps coiffées de dreadlocks, les belles distillèrent un doux parfum princier, aussi chic qu'enivrant.

Défilé Chanel Paris-Bombay

Entre drapés de cachemire, soies iridescentes, lainages rebrodés, sandales audacieusement surchargées, guêtres bicolores ornées de motifs traditionnels et bracelets dignes des parures des jeunes mariées indiennes, celles-ci se firent les déesses d'une contrée irréelle, dans laquelle les baluchons contenant le repas quotidien se seraient mués en sacs à main infiniment luxueux.

Et si l'on regrette parfois que Karl Lagerfeld ne se soit pas fait plus subtil dans ses citations, force est néanmoins de constater que l'extravagance chatoyante de son Inde fantasmée ne manque ni d'attrait, ni de sophistication, ni de beauté universelle...


Voir toute la collection : http://www.style.com/2012PF-CHANEL
Partager l'article
Par Lise Huret, le 07 décembre 2011 dans Défilés
Vous aimerez également
Hedi Slimane, bientôt chez Chanel ?
Il y a 6 mois - 14
EN SAVOIR PLUS
Chanel - Défilé croisière 2015
Il y a 2 ans - 54
EN SAVOIR PLUS
Les robes Chanel de Keira Knightley
Il y a 2 ans - 23
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
NooriIl y a 4 ans
Pour une fois je n'ai rien à redire : j'adore. Karl m'a fait rêver et c'est tout ce que je lui demande !
RÉPONDRE
carryIl y a 4 ans
Les sandales !!!!!!
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
J'ai l'impression qu'il se lâche vraiment avec ces collections. Un délice comme à chaque fois!
Ce que j'aime dans cette collection c'est que finalement, il n'est pas allé dans le cliché de l'Inde comme il serait facile de le faire mais il est plutôt allé puisé un peu partout: Des tenues des policiers, à celles des Maradja. C'est assez Masculin-Féminin et malgré l'Opulence, je ressent une légèreté extrême. Chaque look est synonyme de perfection et les nouvelles coupes de ses robes sont fabuleuses.
Et puis, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas refait des locks chez Chanel.
Bref, je suis aux anges et pour moi, Karl nous prouve ici pourquoi il reste l'un des meilleurs couturier que le monde ait connu (devant YSL pour ma part).
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
M. Karl Lagerfeld est très doué et sa dernière collection est encore une preuve - mais il faut laisser de côté ses réflexions et son égocentrisme...
Sa collection fait rêver et est une quintessence des Indes idéalisés. Mais quelle belle réussite de mélanger le Rajasthanà et la griffe Chanel!
RÉPONDRE
JulieIl y a 4 ans
Les mini sacs besaces sont splendides. La déco est comme toujours superbe et originale. Une seule critique générale : le maquillage est grotesque ! Eye-liner noir en traits épais.. Peut mieux faire ..
RÉPONDRE
artoIl y a 4 ans
Comme d'habitude c'est magnifique... mais tout ce faste (banquet, etc), n'est-ce pas un peu indécent en ces temps de crise?
RÉPONDRE
deedeeIl y a 4 ans
c'est "patrimoine moghol" pas "mongol" hihi !!!
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 4 ans
@deedee : Tout à fait, c'est corrigé.
RÉPONDRE
EDEMIl y a 4 ans
en parlant de l'Inde et des indiens, il faut connaitre YASEEN KHAN, l'un des indiens de Paris les plus inspirant, www.imnotapuertorican.com...
Karl l'a déjà surement croisé ;)
RÉPONDRE
SidhartaIl y a 4 ans
Waw c'est superbe !!!
Merci Coco d'offrir ce défilé à mes yeux fatigués !
J'espère vraiment que cette "inspiration indienne" descendra dans la rue
RÉPONDRE
poupoupidouIl y a 4 ans
j'adoooooooooooooooooooooooooooooooooooooore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
RÉPONDRE
ClaraIl y a 4 ans
Kaaarl mon idôle! Cet homme est tellement doué, tout ce qu'il touche se transforme en or !
RÉPONDRE
TBIl y a 4 ans
Quel voyage ! quel rêve ! De fabuleuses tenues, magnifiques couleurs et textures et coiffures originale ( je trouve les dreads splendides ). Bravo !
RÉPONDRE
AuraCreationsIl y a 4 ans
je les ai vu au infos hier soir et c'est vrai que le rendu est pas mal spectaculaire
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
@arto: en temps de crise, la meilleure chose qu'il soit reste de rêver. On en voudra jamais à un designer de faire une belle collection, fastueuse et luxueuse et surtout qui sert à promouvoir le patrimoine francais.
Cette opulence me fait du bien, tout comme la folie de la maison Chanel.
RÉPONDRE
SophieIl y a 4 ans
TOUT est absolument magnifique, les sandales, les tuniques, les bijoux, les coiffures, tout tout tout tout !
RÉPONDRE
DimitriIl y a 4 ans
@Arto : Je suis bien d'accord avec ce qu'on t'a répondu, c'est vrai que cette franche opulence a peut-être de quoi réconforter. Mais, d'un point de vue un peu plus poussé, je pense que ce défilé est loin de compter aux yeux des financiers de la maison CHANEL, comme l'un des plus coûteux... Pour le décor du moins, en ce qui concerne les petites mains, la question doit-être tout autre ! (Et une pensée ÉVIDEMMENT, pour le grand brodeur LESAGE à l'occasion de ce défilé qui a du faire être l'un de ses derniers travaux...)

Encore un défilé des Métiers d'Art somptueux, même si à mes yeux, rien ne vaudra le Paris-Moscou qui m'a sans doute marqué à tout jamais. Un peu trop plat au niveau des chaussures, mais c'est bien loin d'être une remarque négative en comparaison du florilège de merveilles que la maison CHANEL nous apporte...

A noter, la beauté fatale de ces mannequins indiennes... !

Et espérons que la venue au sein des Maisons d'Art de la broderie Montex nous permette l'an prochain de découvrir tout autant d'insolentes réussites stylistiques.
RÉPONDRE
Modeuz''Il y a 4 ans
Ok... là je suis bouche bée ! C'est magnifique =) Et puis, j'ai vu l'aménagement du podium et du défilé, c'était juste ... bah magnifique, comme les tenues !!lol
RÉPONDRE
MiriamIl y a 4 ans
Meme si j?ai encore des reservations envers la maison Chanel ? a la cause de son histoire ? la voir se perdre sur le catwalk, saison apres saison dans la main de Msieur Lagerfeld ? je recule comme si on perd quelque chose indefinissable et unique. Karl est tres talente, et les collections pour sa propre maison sont sublimes, mais l?eclectisme desespere avec lequel il dechire le style Chanel me rend plus et plus convaincue qu?il ne comprend rien du tout de Chanel. Prix de la survivance - quelle amertume!
RÉPONDRE
EvenisseIl y a 4 ans
Bref ? c?est quelque chose mais pas Chanel. Me manque. Le gout extravagant d?Inde pour remplacer la manque d?autre inspiration ? C?est intéressant, mais déjà vu. Il me semble plutôt Ungaro des années ?90. Pour quelconque raison j?aime toujours plus les créations authentiques des designers Indiens contre la même interprétation ? plutôt superficielle ? que les Européens aiment à donner à cette culture.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode