Yves Saint Laurent - Campagne printemps/été 2012

Après le carré d'Arizona Muse et la coupe garçonne de Raquel Zimmermann, c'est aujourd'hui au tour de la mini frange de Mariacarla Boscono de faire le sel de la dernière campagne Yves Saint Laurent...
Campagne Yves Saint Laurent 2012

Si les souliers du show Yves Saint Laurent printemps/été 2012 ne devraient avoir aucun mal à se classer au sein du top ten des "it" shoes de saison, difficile d'en dire autant du reste de la collection de Stefano Pilati. Il faut dire que l'aura bourgeoise de ses silhouettes - aux volumes tantôt coutures, tantôt classiques - peine à susciter l'enthousiasme. Sous les doigts d'un Stefano Pilati que l'on ne cesse d'annoncer sur le départ, la femme YSL apparaît de plus en plus maussade et lunatique.

C'est donc sans surprise que l'on découvre aujourd'hui une campagne printemps/été 2012 en demi-teinte, entre atmosphère étrange, make up conceptuel et stylisme consensuel. Des clichés insolites ni franchement inspirants, ni vraiment fascinants, au sein desquels les sourcils décolorés - remplacés par un trait noir arqué - et la frange monacale de Mariacarla Boscono apparaissent comme une tentative désespérée de conférer un peu de relief à l'univers YSL. On est décidément loin du fameux carré d'Arizona Muse, qui boosta à lui seul la campagne printemps/été 2011 de la maison parisienne...

Tentant de lier classicisme et prise de risque esthétique, les très austères photos de David Sims - qui remplace cette saison le duo Inez van Lamsweerde & Vinoodh Matadin - ne parviennent donc pas à faire émerger une image désirable et contemporaine de la femme Yves Saint Laurent. Une femme qui a décidément bien du mal ces temps-ci à définir son identité...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 décembre 2011 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Hedi Slimane/Saint Laurent : la rupture
Il y a 8 mois - 44
EN SAVOIR PLUS
L'illusion Saint Laurent
Il y a 11 mois - 54
EN SAVOIR PLUS
Saint Laurent, la pub de trop
Il y a 1 an - 17
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
24 commentaires
Tous les commentaires
babarIl y a 4 ans
Marre de Pilati de ses collections arides et maintenant de ses pubs ennuyantes et flippantes !
RÉPONDRE
zoéIl y a 4 ans
Ces photos ne sont pas mieux :
www.style.com/blogs/style...

C'est la première fois que je n'aime pas une campagne avec Mariacarla Boscono
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Quel gâchis de Mariacarla :(
Pour moi c'est simple, YSL n'a plus aucun intérêt depuis 7 saisons. Les défilés ne sont plus qu'un pretexte pour vendre des chaussures ou des sacs à main, seuls éléments potables des collections.
Pilati est entrain de détruire YSL pour moi. La séduction, le sexe, l'exotisme, une certaine extravagance...tout cela a disparût de chez YSL aujourd'hui. C'est triste...
Là, Pierre Bergé ne fait pas de déclarations chocs dans la presse, n'organise pas de rétrospectives à tout va comme il l'a fait avec Tom Ford.
Bref, campagne flippante pour collection tout aussi bizarre. La boucle est bouclée...Voilà.
RÉPONDRE
VinsIl y a 4 ans
Yves saint laurent a juste voulu rester dans une atmosphére classissisme sans l'étre vraiment, la coiffure à la garconne ( meme si j'approuve pas) est la pour nous interpeller et ainsi faire de cette campagne un concept plus novateur, il veut permettre de mettre en avant ses création à travers une campagne qui marque.
RÉPONDRE
VinsIl y a 4 ans
cependant ses créations, j'ahdére pas du tout, déja vu...
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
Pilati commence à se fatiguer ...
RÉPONDRE
yulilopIl y a 4 ans
MOi j'adore les vêtements de la première photo
RÉPONDRE
JulieIl y a 4 ans
Juste horrible... ca ne donne pas du tout envie de porter les vêtements. Et puis la coupe de cheveux.. c'est peut-etre novateur mais juste hideux !
Dommage.
MAIS les escarpins (en lien) sont magnifiques !!
RÉPONDRE
serdaneIl y a 4 ans
Je ne suis pas un grand fan de l'élitisme 7ème arrondissement de Yves St Laurent mais cette collection semble s'inspirer de ce has-been qu'on connait depuis les débuts de la maison qui a fait son succès mais qu'il faudrait dorénavant changer. Entrer dans l'air de la rébellion tout en gardant les code de l'élégance parisienne ne ferait pas de mal, à l'instar de Lanvin ou encore Sonia Rykiel.
RÉPONDRE
ursulaïIl y a 4 ans
Je ne comprend pas ou Stefano Pilati veut en venir
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
Non je n'aime pas l'esthétique de la femme YSL cette saison.
RÉPONDRE
...Il y a 4 ans
Mon dieu...je commence à en avoir ras-le-bol de ce massacre signé Pilati !

Yves Saint Laurent se détruit sous nos yeux depuis trop longtemps ! Des parfums à gogo avec des égéries de plus en plus cheap ! Que fait Emily Blunt la secrétaire du diable s'habille en Prada sur la dernière pub OPIUM ? Déjà que Mélanie Thierry nous avait refroidis avec son regard de poisson mort !

Sans parler de la dernière pub " Parisienne" ou Kate Moss laisse place à un modèle lambda vulgairement incrusté sur le pont alexandre 3 !

3.bp.blogspot.com/-cs_z9S...

J'espère que la mode ne prendra pas le meme tournant que l'Art contemporain. C'est à dire a sacrifier le beau sur l'autel d'un élitisme pseudo conceptuel !
RÉPONDRE
helenaIl y a 4 ans
Emily Blunt n'est pas qu'une secrétaire du diable s'habille en prada ! non mais n'importe quoi...d'ailleurs elle a joué dans plusieurs films, avec des rôles différents à chaque fois. Et elle ne fait pas cheap .
RÉPONDRE
...Il y a 4 ans
@ helena : Désolé mais pour moi elle n'a absolument rien à faire sur une campagne yves saint laurent.
RÉPONDRE
ClasseIl y a 4 ans
@...: je peux comprendre que tu sois un brin agacé par YSL et notamment Pilati qui dégrade peu à peu cette maison, mais de là à critiquer à tout va tout ce qui a été fait avec une certaine violence c'est peut-etre exagéré ;)

(et puis personnellement, je trouve que la pub "Parisienne" n'est pas mal meme si c'est loin d'etre la meilleure de la marque ..
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Apparemment il y a "..." à ne pas confondre avec moi (j'ai 4 petits points) =D
RÉPONDRE
.....Il y a 4 ans
En tous cas, «...» et «....» semblent avoir une opinion qui abonde dans le même sens ;-)
RÉPONDRE
CéliaIl y a 4 ans
C'est vrai que le défilé n'était pas terrible, sauf les chaussures qui étaient sublimes.
Quant à cette campagne je n'aime pas trop, et je ne comprends pas le choix de l'égérie...
RÉPONDRE
olivierIl y a 4 ans
JOYEUX NOEL A COCO ET JULIEN !!!!
mille fois merci pour ces superbes articles et longue vie a Tendances de Mode :)
RÉPONDRE
CocoIl y a 4 ans
@Olivier : Joyeux noël à toi !
RÉPONDRE
LizIl y a 4 ans
Moi, contrairement aux autres (voir commentaires négatifs ci-dessus), je trouve cette campagne plutôt belle, et que ces photos dégagent un petit quelque chose en plus, un je ne sais quoi... sans doute du à la beauté "atypique" du mannequin... serais-je donc la seule à apprécier ce visuel??
A moins que les internautes ne soient inconsciemment influencées par l'avis de Coco avant de poster. Les gouts, les couleurs...:)
RÉPONDRE
Joli felinIl y a 4 ans
La premiere photo n'est pas si mal. J'en ai juste un peu marre de Mariacarla et de sa beaute d'outre tombe.
RÉPONDRE
céliaIl y a 3 ans
Moi j'adore les vêtement de la première photo!!!j'aime les motif de la jupe et le haut,il demonte!!!!
RÉPONDRE
eli-shaIl y a 3 ans
Encore cette horrible mini frange... heureusement que la mannequin est très belle, ca rattrape un peu cette campagne yves saint laurent un peu étrange !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode