Balenciaga - Campagne printemps/été 2012

Si les défilés Balenciaga ont le chic pour surprendre, les campagnes de la griffe sont rarement en reste. Au décor gothico-minimaliste ultra léché de l'hiver dernier succède ainsi cette saison une mise en scène bien plus désinvolte, diffusant une intrigante impression d'inachevé...
Campagne Balenciaga 2012

Que ce soit en se focalisant sur une égérie star ou en s'amourachant d'un groupe de mannequins, les campagnes Balenciaga partagent depuis plusieurs années une certaine appétence pour les poses figées, voire robotiques.

Et si Steven Meisel essaya dernièrement d'apporter un peu de "souplesse" à la muse de Nicolas Ghesquière, le photographe fétiche de Carla Sozzani n'y était jusqu'ici pas encore véritablement parvenu.

Ce dernier eut ainsi beau tenter d'apposer une esthétique un brin destroyed à l'opus printemps/été 2011, l'échappée punk de la femme Balenciaga se vit brutalement freinée par la perruque lustrée de Gisele Bündchen. Six mois plus tard, nouvelle déception : shootées en mouvement, Julia Nobis, Liisa Winkler, Carla Gebhart et Juliane Grüner n'en affichent pas moins une allure aussi mécanique que glaciale...

Campagne Balenciaga 2012

Cela dit, l'été 2012 pourrait bien marquer le début d'un nouveau cycle pour Balenciaga. Moins "control freak" que les précédentes, la campagne de saison choque en effet presque par son manque - assumé - de précision.

Cheveux humides, yeux à moitié fermés, non-pose : la nouvelle recrue de Ghesquière - la Hollandaise Laura Kampman - a tout de la pré-ado hostile tentant de sublimer maladroitement sa beauté juvénile en piquant des pièces haut de gamme dans le placard maternel. On est ici très loin des filles sans saveur de l'été 2010, des top models en goguette sur mars de l'hiver 2010/2011 ou des inaccessibles élégantes de cet automne...

Décoiffée, photographiée télécommande à la main (obnubilée par on ne sait quel programme télévisuel), la Balenciaga girl revêt une humanité touchante, au point d'offrir aux vêtements de la griffe parisienne une désirabilité passée inaperçue lors du défilé d'octobre dernier...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 janvier 2012 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
La bonne surprise Balenciaga
Il y a 8 mois - 26
EN SAVOIR PLUS
Alexander Wang quitte Balenciaga
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balenciaga - Printemps/été 2014
Il y a 3 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
damnIl y a 4 ans
Je trouve que la première photo est cependant très belle, intrigante comme tu l'as dit, et un changement de cap pour l'image de la marque! J'aime mille mille mille fois plus cette esthétique que les précédentes! Les vêtements...je les vois à peine, je les trouve même pas très flatteurs, mais les photos! OUI POUR CETTE CAMPAGNE!
RÉPONDRE
MaïaIl y a 4 ans
Ca change ! La "Femme Balenciaga" est vraiment plus touchante comme cela ! Même si les fringues de cette collection ne passent toujours pas...
Je pense que je resterais à jamais nostalgique de la collection A/H 2007 de Nicolas Ghesquière.
RÉPONDRE
agatheIl y a 4 ans
les photos sont laide et on peut en dire autant du mannequin je ne la trouve pas jolie c'est d'une fadeur ; les décors sont inachevé on dirait qu'il on été fait a la va vite. pas de tenu pas de coiffure rien n'est bon
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Pour moi, cette campagne est la plus ratée de la saison...pour ne pas dire la plus ratée que j'ai eu l'occasion de voir.
Ca fait un moment que Balenciaga me deçoit et avec cette campagne et cette collection, on a atteint un sommet inégalable. Pour moi, tout parait forcé et rien n'est désirable.
Meisel ne va définitivement pas à Balenciaga. Que Ghesquiere revienne a Inez & Vinood ou David Sims. Je ne sais pas, il y a pleins de photographes qui peuvent faire des miracles pour Balenciaga.

Pour tout dire, cette campagne est une attaque visuelle. Je crois que je vais acheter le Vogue Paris plus souvent puisque c'est l'un des magazines où je ne risque pas de la voir.
RÉPONDRE
CaroIl y a 4 ans
Laura Kampman me fait penser à moi sortant de la douche... Pourquoi pas ! Je comprend Coco quand elle parle "d'humanité touchante" en opposition avec les filles super figées des autres campagnes. Mais bon est loin de l'orgasme visuel.
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
j'adhère pas ...mais pas du tout
RÉPONDRE
KarlIl y a 4 ans
Je ne sais pas si j'adore ou je déteste ...
RÉPONDRE
Flo'Il y a 4 ans
Très spéciale cette campagne....le summum étant la photo où la mannequin a les yeux à moitié fermés. J'aimerais bien avoir l'explication du photographe sur cette campagne, j'avoue que je suis un peu perdue.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
Ce n'est pas sans personnalité, c'est surprenant, on dirait du néo-grunch ; mais est-ce pour autant que l'on soit tenté par un des vêtement ???
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
Ben moi je dis vive le retour des filles faites de chair et de sang plutôt que de plastique ! Ça aurait été sympa de voir d'autres clichés mais moi j'aime bien être surprise donc cette campagne me plait beaucoup !
En tout cas c'est le genre de campagne sur laquelle je m'attarderais plus longtemps par opposition à la campagne Chanel qui me....ZZzzzZzzzzz....
RÉPONDRE
auroreIl y a 4 ans
J'aime bien ! Franchement ca change, et ca fait du bien !
RÉPONDRE
MGFIl y a 4 ans
on dirait du n'importe quoi
RÉPONDRE
PalomaIl y a 4 ans
En fait, toutes les campagnes sont laides selon moi...
RÉPONDRE
ChloéIl y a 4 ans
Je ne suis pas fan des campagnes Balenciaga !

Pourtant j'adore la marque, c'est d'ailleurs une de mes marques préférés mais je ne comprends vraiment pas leurs campagnes.

C'est dommage car c'est une marque prestigieuse et je trouve que ça gâche leur image...
RÉPONDRE
guermantesIl y a 4 ans
Pas convaincue même si d'habitude j'aime bien cette marque
RÉPONDRE
MonaIl y a 4 ans
Pas fan, vraiment pas fan.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode