Défilé Rodarte - Automne/hiver 2012-2013

Rattrapées par la réalité économique, les soeurs Mulleavy - connues pour leurs créations plus poétiques que commerciales - nous livrent aujourd'hui une collection Rodarte à la fantaisie maitrisée, bien plus accessible que d'ordinaire...
Défilé Rodarte 2013

Sur le podium automne/hiver 2012-2013 de Rodarte, rares sont les modèles qui n'apparaissent pas immédiatement transposables au quotidien. Une évolution de taille pour celles qui privilégièrent jusqu'ici l'expérimentation textile à l'accessibilité de leurs créations.

Directement inspiré de l'Australie coloniale des années 20, le vestiaire Rodarte puise ses références aussi bien au sein de la garde-robe de Nicole Kidman dans le film "Australia" qu'au coeur du patrimoine aborigène. Naissent alors des toilettes de jours rétro à l'allure pudique (dont les teintes sable se voient agrémentées de carreaux délavés et de cols en dentelle aristo) ainsi que des vestes à larges revers ceinturées haut sur la taille (qui ne sont pas sans évoquer les tenues de brousse de quelques amazones britanniques venues explorer le territoire australien).

Défilé Rodarte 2013

Viennent ensuite des tenues moins littérales, alliant volumes modernes, teintes empruntées au bush australien, folklore local et clin d'oeil rétro (on pense notamment à ces redingotes ultra structurées, à ces robes au corsage tee-shirt ou encore à ces toilettes à froufrous et empiècements années 20). En mixant ainsi les influences et les matières, les soeurs Mulleavy parviennent à composer bon nombre de pièces délicatement innovantes, à la fois faussement sages et néo-romantiques.

Des qualités qui ne réussissent cependant pas à éclipser totalement l'affligeante banalité des perfectos, robes et autres manteaux en peau retournée (seules deux redingotes - voir ici et là - parviennent en effet à tirer intelligemment parti du shearling). On regrette également que celles qui brillèrent autrefois par leurs tricots coutures se soient contentées ici de pull-overs torsadés au fashion appeal décevant. Sans parler de ces cols/bijoux un brin déjà vus (Miu Miu, Delfina Delettrez) et de l'imprimé primitif - bien trop premier degré pour réussir à nous enthousiasmer - infusant les mousselines du final.

Défilé Rodarte 2013

Point de vue accessoires, on note que si les souliers de saison aux talons de plexiglas nous apparaissent plus originaux que franchement esthétiques, difficile de résister aux barrettes "voie lactée" émaillant les coiffures 1900 des Kasia Struss et autres Arizona Muse...


Voir toute la collection : http://www.style.com/F2012RTW-RODARTE
Partager l'article
Par Lise Huret, le 15 février 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Rodarte - Printemps/été 2014
Il y a 3 ans - 19
EN SAVOIR PLUS
Défilé Rodarte - Automne/hiver 2013-2014
Il y a 3 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
21 commentaires
Tous les commentaires
CarlitoIl y a 4 ans
Je trouve la critique trop dure, certes la collection est moin créative que les saisons passées mais émane pas une certaine beauté dans la réalisation des vêtements..Les personnes qui écrivent ces articles semblent oublier que le contexte économique ne permet pas la même liberté créative qu'auparavant donc allez faire les vêtements vous-mêmes si vous les trouver si décevants que ça.
ps: Quand je lis ces articles, j'ai vraiment l'impression que ceux qui les écrivent parlent de la mode comme si c'était l'avenir du monde ou je ne sais trop quoi..pas besoin de prendre tout cela tellement au sèrieux, ok il y a des enjeux commerciaux mais pas besoin d'en faire toute une histoire pour une ou deux vestes..Si j'avais à critiquer une collection je parlerais plutôt de celle d'Oscar de la Renta qui est horrible.
RÉPONDRE
estelleIl y a 4 ans
Si la mode vous semble si futile monsieur carlito, que faites-vous sur un site de mode ? C'est dingue ca.
RÉPONDRE
PaulineIl y a 4 ans
Je suis d'accord avec le point de vue de Carlito, la critique est quand même plus sévère qu'elle ne devrait l'être! Je trouve aussi que les imprimés et la veste en peau retournée manquent cruellement de personnalité mais les formes des robes sont assez originales et portables au quotidien (ce qui est aussi le principe des collections il ne faut pas l'oublier!) L'originalité c'est bien mais ça ne suffit pas à faire vendre!
Par ailleurs je suis complètement fan du style de cette collection et des barrettes à cheveux! :D
RÉPONDRE
inesiIl y a 4 ans
Rodarte se banalise, dommage !
RÉPONDRE
Flo'Il y a 4 ans
L'article me semble assez équilibré moi (même si légèrement négatif).

Tiens par contre cette phrase du premier commentaire : "allez faire les vêtements vous-mêmes si vous les trouver si décevants que ça", ca c'est vraiment grave.

En gros il faudrait dire que tout est formidable tout le temps, vu que de toute façon on serait incapable de le faire soi même ? Quelle bêtise !
RÉPONDRE
LisaprazIl y a 4 ans
Tout à fait d'accord avec Coco. La magie Rodarte n'est plus là...
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Personnellement, c'est mieux que le défilé Disney/Van Gogh mais je n'accroche pas. A vrai dire, depuis que Rodarte a basculée pour une esthétique Laura Ingals/19°siècle, je me sens moins concernée. J'aime bien le manteau rayé de la 6° photo et puis c'est tout.

Cette Fashion-Week New-Yorkaise était d'un ennui. En plus d'être hyper longue, on a droit à ces mêmes shows soporifiques ou prétentieux.
Bizarrement, les rares 2-3 collections les plus interessantes étaient les plus "commerciales". Heureusement qu'il reste Paris et Milan (et Londres pour 2-3 shows)
RÉPONDRE
JulieIl y a 4 ans
Je n'aime pas du tout.. c'est du vu et revu ! Par contre, je craque complètement pour la barrette voie lactée !
RÉPONDRE
LiliIl y a 4 ans
On peut être une dingos de mode, sans pour autant prendre ça trop au sérieux, pour ma part en tout cas.
RÉPONDRE
sueIl y a 4 ans
Je trouve aussi la critique un peu dure, surtout qu'elle l'est beaucoup moins pour la collection Marc Jacobs, qui soi dit en passant est un méli mélo de n'importe quoi sous prétexte d'originalité.
Mais il faut relativiser, nous n'avons pas tous les mêmes goûts.
RÉPONDRE
CarlitoIl y a 4 ans
Oui, j'y suis peut-être allé un peu fort mais il faut quand même avouer que d'autres collections méritent une critique encore plus aiguisée.
RÉPONDRE
PalomaIl y a 4 ans
Les photos 2-5-6 sont quant à moi très réussit !
RÉPONDRE
Arthur M.Il y a 4 ans
@carlito
Cela fait au mois trois ans que je suis le blog de Coco et c'est vraiment la première fois qu'un commentaire m'a donné envie de répondre. Tu parles du contexte économique comme si c'était le fer de lance d'une collection mais honnêtement cette collection est de loin la plus décevante, des soeurs Mulleavy. Je regrette les patchworks, les mélanges de matières et les laines déstructurées qui caractérisaient pour moi Rodarte. Depuis la collection P/E 2011 (même si pour moi les robes imprimées 'porcelaine chinoises' étaient le seul élément qui redonnaient au show un réel caractère) aucune collection n'a (pour moi) égalée les précédentes. Le contexte économique actuel PERMET des libertés créatives, et au final la seule chose qui me révolte c'est que tu te permette d'insulter la seule personne qui, pour moi, publie les articles les plus inspirants et les plus intelligents de tous les blogs français. Essaie de te rendre compte de tout le travail que ce site représente, au lieu de critiquer le point de vue que Coco a pu avoir( et que je partage carrément d'ailleurs).
En tout cas Coco merci pour toutes tes analyses de défilés, des tendances, etc.. tu es le n°1 de mes sites favoris, continue, je suis certains que beacoupe de lecteurs (comme moi avant ce commentaire) n'osent pas te dire a quel point ton site est génial !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 4 ans
Le ton critique du 4e paragraphe est simplement à la hauteur de ma déception.
Rodarte apporta à ses débuts un véritable vent de fraicheur sur la fashion week new-yorkaise (réputée très commerciale), suscitant alors beaucoup d'espoir et d'enthousiasme.
Or, si depuis quelques saisons les deux soeurs continuent de livrer de belles pièces, elles peinent à se renouveler.
Je suis ainsi déçue par l'inégalité créative des créations A/H 2012-2013. A leur niveau, le banal ne peut qu'être regrettable.
RÉPONDRE
CocoIl y a 4 ans
@Arthur M : Merci pour ton commentaire, ca me touche vraiment beaucoup :)
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
@estelle: Oui mais tu vois dans la vie y a des gens qui ont un peu plus qu'on ou deux centres d'intérêts... Personnellement je regarde les collections parce que je trouve ça beau et que ça nourrit mon imaginaire. Mais jamais je ne me serrerais la ceinture pour m'acheter des chaussures ou un sac, et je me rirais toujours au nez des gens qui pensent que la mode et l'apparence prime sur tout le reste (faut redescendre de votre nuage je crois).

Cette collection je l'adore. J'ai pas envie de la comparer à d'autres ou aux précédentes, telle qu'elle est, je l'aime.
Coco pense ce qu'elle pense, je pense ce que je pense, et si des gens ont envie de dire qu'ils trouvent la critique de Coco trop sévère c'est LEUR DROIT et je vois pas pourquoi y en a qui se sentent obligés de nous faire croire qu'il existe UN bon goût ou UNE façon de voir les choses. Franchement ça sert à rien de faire de jolies phrases pour faire genre je suis quelqu'un de cultivé m'voyez, si c'est pour dire des énormités pareilles.
RÉPONDRE
sayidjarrahIl y a 4 ans
C'est marrant comme sur ce site il est facile de se faire taper sur les doigts quand on est pas d'accord avec Coco.
Je ne parle pas de se faire taper sur les doigts par Coco elle-même mais par toute une ribambelle d'aficionados de la dame qui se sentent obligés de prendre sa défense.
Chacun à le droit d'exprimer son avis, je ne crois pas que Carlito ait "insulté" Coco comme j'ai pu le lire dans le commentaire d'Henri, il a juste tenter de s'opposer à son avis, je ne crois pas qu'il faille l'envoyer au bucher pour autant.
Perso, je trouve que cette collection ne casse pas 3 pattes à un canard mais la simplicité des coupes me satisfait plutôt, dois-je aller au pilori ?
RÉPONDRE
AnnaKIl y a 4 ans
Moi ce que je trouve dingue c'est de dire a la journaliste : t'as pas le droit de critiquer un createur vu que tu saurais pas faire la meme chose. Vive la liberte d'expression.

J'aime le fait que coco disent vraiment ce qu'elle pense, ce n'est pas quelque chose que l'on voit partout loin de là. Apres que je sois d'accord ou pas,c'est un autre problème.
RÉPONDRE
carlitoIl y a 4 ans
Wow, c'était juste un petit commentaire donc écrivez encore et encore si vous voulez. Je dois avouer que certains de mes commentaires n'étaient pas tous très pertinents mais au moin cela fait réagir. Merci @sayidjarrah.
RÉPONDRE
carlitoIl y a 4 ans
@AnnaK : et vive la liberté de l'orthographe, "J'aime le fait que coco disent".
RÉPONDRE
Autour d'AudreyIl y a 4 ans
Sur un ton un peu plus léger, est-ce qu'il est possible de trouver cette barette voie lactée qui me fait rêver? merci!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode