Défilé Jil Sander - Automne/hiver 2012-2013

Pour son ultime collection chez Jil Sander, c'est un vestiaire sublime aux paradoxes émouvants que nous livre Raf Simons, entre candeur et modernité absolue, esthétique fifties et épure, volumes couture et lingerie faussement casual, évidence et déconstruction...
Défilé Jil Sander 2013

Salué par une standing ovation spontanée ayant ému aux larmes son créateur, le vestiaire Jil Sander présenté ce samedi 25 février à Milan semble n'avoir jamais flirté d'aussi près avec la perfection. Après sept années passées à dépoussiérer la notion de couture avec cette rigueur subtile qui n'appartient qu'à lui, Raf Simons nous offre en effet un défilé d'adieu bouleversant, à la beauté fragile et intense.

Dès les premiers passages, les amples manteaux pastel presque ovoïdes en drap de laine souple - que n'aurait certainement pas renié Betty Draper - diffusèrent ainsi une onde de douceur fédératrice.

Défilé Jil Sander 2013

À la fois chics et rassurants, ceux-ci recouvrirent successivement toilettes aux teintes nude (alliant jupe droite bourgeoise et corsage de maille diaphane), déshabillés en satin moiré et robes légères aux patchworks de textures duveteuses. Des silhouettes charmantes, qui se virent insuffler un twist finement futuriste par le biais de délicats escarpins aux éclats fluo et iridescents.

Plus que jamais chantre d'un minimalisme néo sophistiqué, la femme Jil Sander opte en soirée pour des toilettes carbone, où drapés, crevés discrets et coupes vintage se voient modernisés par l'usage audacieux de matières techniques aussi luisantes que l'obsidienne.

Défilé Jil Sander 2013

Particulièrement inspiré, Raf Simons parvient à hisser la simplicité au rang d'art suprême. Sous ses doigts, rien de gratuit ou de superficiel : chaque ligne, chaque teinte, chaque volume sert sa vision absolue de la féminité.

En fusionnant dans un ultime élan infinie douceur et rigueur géométrique, classicisme et sensualité, intensité et fragilité, créativité et affolante portabilité, Raf Simons plonge son public dans un état extatique, non dénué cependant d'une pointe de nostalgie. Il sera en effet difficile pour Jil Sander d'égaler la suavité contemporaine et incisive du créateur belge.

Cela dit, aussi émouvant furent les adieux milanais du désormais ex-DA de Jil Sander, nul doute que celui-ci ne tardera pas à retrouver un poste au sein de telle ou telle maison prestigieuse ; LVMH aurait notamment tout à gagner à lui offrir la succession de John Galliano chez Dior...


Voir toute la collection : http://www.style.com/F2012RTW-JLSANDER
Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 février 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Le cas Jil Sander
Il y a 4 ans - 17
EN SAVOIR PLUS
Jil Sander - Collection Pre-Fall 2012
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Le market bag de Jil Sander
Il y a 5 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
LolaIl y a 4 ans
émouvant en effet, même la jeune mannequin Kinga a pleuré lors du final ...
www.youtube.com/watch?v=w...
RÉPONDRE
JulieIl y a 4 ans
Superbe défilé ! Mais pourquoi part-il de Jil Sander ?
RÉPONDRE
ZoéIl y a 4 ans
Un vrai défilé coup de coeur où j'ai envie de beaucoup de choses, et pour moi c'est pas si souvent que ca que j'adhère totalement à une collection Jil Sander.
Raf Simons chez Dior ? Après ce défilé je ne peut que l'espérer!
RÉPONDRE
lizaTIl y a 4 ans
C'est fou mais ce défilé préfigure complètement une arrivée chez Dior autant pour les couleurs du vestiaire que pour les fleurs ornant le catwalk.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
Très très féminin - c'est sublime !
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
J'attendais ta review avec impatience Coco (tu es ma Cathy Horyn)
Cette collection était d'une beauté incroyable. Si minimale et pleine de vie. Le côté dragée et précieux. Je connaissais Raf par rapport à sa mode masculine qui est très percutante mais durant ces 7 années, il a montré de quoi il était capable et surtout, l'étendue de son génie.
La video de ce défilé est juste à couper le souffle et le final avec Anna Wintour qui se lève spontanément, suivie par Menkes et toute la salle et le Raf qui sort, hyper émotif.
37 looks d'une perfection incroyable!
Je ne pense pas qu'il ira chez Dior. Il semble qu'il ait à coeur de se recentrer sur sa maison et pourquoi pas (ça parait logique) d'ajouter une ligne femme.
Jil Sander peut être intimidée et à la fois fière de ce que ce designer pour homme à la base a fait de sa maison.

Comme quoi, LA MODE débute à Milan :-)
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
@...: LA MODE se passe à Milan.

Coco, la cathy Horyn française (sacré compliment).
RÉPONDRE
CocoIl y a 4 ans
@.... : C'est trop d'honneur :)
RÉPONDRE
artoIl y a 4 ans
Un des meilleurs défilés pour le moment. On peut le trouver à première vue austère, mais il est beaucoup trop subtil pour se résumer à ca.

Du très, très bon !
RÉPONDRE
PhosphoreIl y a 4 ans
J'ai du mal à comprendre pourquoi ce retour de Jil Sander chez Jil Sander... Raf Simons faisait du très bon boulot non ?

A son âge en plus, je pense qu'elle pourrait laisser la place aux plus jeunes quand même....
RÉPONDRE
maremeIl y a 4 ans
sublime, tellement moderne et élégant, aucune fausse note, racé, tout en subtilité, je ne me lasse pas de ces images.
RÉPONDRE
sueIl y a 4 ans
magnifique en effet, jusqu'à présent la plus belle collection automne hiver 2012/2013.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode