Tommy Ton, futur designer ?

Depuis que Tommy Ton immortalise pour Style.com les folies stylistiques du petit monde de la mode, le jeune canadien n'a eu de cesse devoir sa cote grimper en flèche. À tel point qu'il envisage aujourd'hui de troquer son appareil photo contre une carrière de designer...
Tommy Ton
Faisant régulièrement la pluie et le beau temps sur la popularité des belles se pressant à l'entrée des défilés, le streetstyler Tommy Ton évoqua lors d'une récente interview son rapport personnel à la mode - qui s'est vu totalement chamboulé par son ascension médiatique - ainsi que son désir de passer de l'autre côté du miroir en habillant celles qu'il s'était jusqu'ici contenté de photographier.
On apprend ainsi qu'à force d'évoluer dans un milieu où le style est primordial, celui qui immortalisa à plusieurs reprises les abords du Pitti Uomo s'est peu à peu transformé en fashionisto. De plus en plus photographié, celui-ci serait même allé jusqu'à développer un comportement quasi compulsif, le poussant à acheter au moins un vêtement ou accessoire par jour...
Tommy Ton
Le jeune homme évoque par ailleurs son envie - d'ici cinq ans - de lancer sa propre griffe. Celle-ci pourrait alors proposer des pièces inspirées de ses propres "archives" (qui regroupent les silhouettes les plus marquantes de ses créateurs fétiches), mais également des produits susceptibles de compléter de manière sensée et originale la garde-robe des élégantes capturées par son objectif.
Une initiative risquée, qui ferait de lui le premier streetstyler à oser se muer en designer à part entière. Car si nombreux sont ceux à avoir collaboré avec une marque de prêt-à-porter (Garance Doré pour Gap, Cherry Blossom Girl pour Etam ou encore Leandra Medine pour Del Toro), aucun d'entre eux n'a jusqu'ici tenté de capitaliser sur son aura en lançant une collection en nom propre.
Tommy Ton
Reste à savoir si évoluer au plus près de l'air du temps, shooter constamment les derniers must have et avoir l'oeil pour saisir La silhouette susceptible de faire mouche auprès de la sphère mode s'avérera suffisant pour concevoir des créations dignes de ce nom...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 12 avril 2012 dans Actu mode
Vous aimerez également
Quand Tommy rencontre Anna
Il y a 5 ans - 7
EN SAVOIR PLUS
Les confidences de Tommy Ton
Il y a 6 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Anna Dello Russo x Tommy Ton
Il y a 6 ans - 11
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
ZohraIl y a 4 ans
à voir... ce n'est pas lui qui a crée des sacs pour la marqua "Club Monaco".
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 4 ans
Tout à fait :)
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
j"attend de voir , mais je suis plus interessé par Slimane chez YSL et Raf Simons chez Dior ! can't wait !
RÉPONDRE
formeflakesIl y a 4 ans
je me permets d'ajouter que Chiara Ferragni a lancé sa propre marque de chaussures il y a deja deux ans je crois.. même si elle n'a fait que reprendre des modèles dejà existants et que son travail est tres largement critiqué de façon negative, elle a bel et bien profter de l'incroyable reussite de son blog pour creer sa marque.. ce n'est peut-etre pas toujours une bonne chose!
RÉPONDRE
JuneIl y a 4 ans
Si c'est dans la veine de ses sacs pour Club Monaco, il court droit à l'échec. Les sacs sont sans âme, sans audace et ont déjà l'air démodés... bref à l'opposé de ce qu'on aime voir dans les photos de tommy Ton
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Qu'il s'abstienne. On a besoin de promouvoir de jeunes talents aujourd'hui. Par cela, j'entends de jeunes designers.
Apparemment, l?échec de Kanye West ne semble pas être assez dissuasif. Si on va dans son sens, toutes les rédactrices qui se font Offrir/Prêter et qui achètent des pièces de Designers tout les jours devraient se mettre à créer des vêtements?

Aimer la mode c'est bien Tommy. Tu la photographie et c'est une belle contribution et surtout la seule que l'on pourra/voudra accepter de ta part.
RÉPONDRE
La missIl y a 4 ans
Effectivement il devrait probablement mieux s'abstenir, ses photos sont très bien mais je doute que l'on puisse s'improviser comme ca designer. Enfin en général ca finit mal, à l'exception du cas Victoria Beckham bien sûr...
RÉPONDRE
leslieIl y a 4 ans
Je vous trouve bien négatives...laissez-lui au moins sa chance, la création ne doit pas être réservée à une élite !
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
C'est justement parce que la création ne doit pas être reserver à une élite que Tommy ne doit pas la créer. Certes il faut du talent, et il y a une "elite creative". Mais Tommy Ton designer ne renvoi pas un très bon message à ces jeunes qui essayent de se faire un nom. A ces John Galliano qui pilulent les écoles et les ateliers du monde.
Juste parce qu'on aime la mode, la photographie et tout ne signifie pas que l'on est fait pour être designer.
Karl est l'un des plus grands couturiers mais malheureusement et contrairement à ce qu'il croit, il est un désastreux réalisateur.

Et puis, si la collection de Tommy ton consiste à "proposer des pièces inspirées de ses propres ?archives? (qui regroupent les silhouettes les plus marquantes de ses créateurs fétiches)", qu'il s'abstienne définitivement.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode