Tendances de Mode

Magdalena Frackowiak

Entre ovale slave, yeux de chat, pommettes glamour et morphologie de sylphide, la discrète Polonaise Magdalena Frackowiak est à 28 ans l'une des figures les plus appréciées de la fashion sphère. Et si son nom n'est pas encore sur toutes les lèvres, son professionnalisme, sa beauté féline et sa persévérance lui assurent néanmoins un emploi du temps bien rempli...

Magdalena Frackowiak

Si les mères ont généralement tendance à manquer d'objectivité lorsqu'il s'agit de juger du physique de leur progéniture, madame Frackowiak n'en a pas moins raison lorsqu'elle qualifie d'exceptionnelle la beauté de sa fille Magdalena. C'est d'ailleurs grâce à celle-ci, qui l'inscrivit à 16 ans à un concours de beauté organisé à Varsovie, que la jeune femme put faire ses premiers pas dans le monde du mannequinat.

Oui mais voilà, Magdalena a beau remporter la première place du Waterproof Model Search, il lui faudra cependant attendre plusieurs années avant de voir sa carrière de mannequin prendre son envol. Ce n'est en effet qu'en 2006, lorsque son agence - Next - lui décroche la couverture du magazine Glamour Italie que la belle commence à attirer l'attention.

Magdalena Frackowiak

Directeur artistique de la griffe Yves Saint Laurent, Stefano Pilati ne tarde ainsi pas à tomber sous le charme de la sublime Slave, au point de lui proposer d'ouvrir le défilé printemps/été 2007 de la maison parisienne. Adoubée par Pilati, la diaphane Polonaise - alors âgée de 22 ans - peut dès lors envisager l'avenir sereinement...

En 2007, Magdalena Frackowiak devient ainsi l'égérie de Ralph Lauren, promène la grâce volontaire de son visage anguleux d'une édition de Vogue à l'autre, avant de clôturer plusieurs shows lors des fashion weeks de septembre (Just Cavalli, Costume National, Balenciaga). Forte de son succès, Magdalena décide alors de changer d'agence (elle devient l'un des fleurons d'Elite et de DNA Management) et de s'installer à New York, "the place to be" pour toutes les mannequins en pleine ascension professionnelle.

Magdalena Frackowiak

Des choix judicieux qui lui permettent de donner un coup d'accélérateur à sa carrière : le Vogue Paris fait d'elle l'une de ses chouchoutes, la semaine de la haute couture parisienne met à l'honneur son port altier, tandis que des griffes telles que Proenza Schouler et Jil Sander lui font clôturer leur défilé...

En 2009, celle qui file le parfait amour avec l'artiste peintre Carlito Dalceggio devient le visage de Kenzo (aux côtés de Guinevere van Seenus) et du parfum "In The Mood For Love" de Gianfranco Ferré, tout en continuant d'enchainer les fashion weeks. 2010 la voit associer son image à Lanvin et à la fragrance Eaudemoiselle de Givenchy, défiler pour Victoria's Secret et truster les magazines de son allure aristocratique, tantôt sexy tantôt glaciale.

Magdalena Frackowiak

Un an plus tard, la belle continue de faire vendre : elle renouvelle son contrat avec Ralph Lauren, devient l'une des égéries de la griffe Blumarine, pose pour le calendrier Pirelli (sous l'objectif de Karl Lagerfeld) et apparaît à plusieurs reprises dans Vogue, Numéro et autres glossies fashion. 2012 sera néanmoins pour elle l'année de la consécration, lorsqu'elle illumine comme jamais le podium de Victoria's Secret...

Et si depuis 2006 son agenda a été particulièrement chargé, la belle n'en est pas moins parvenue à cultiver un mode de vie ultra sain. Situé dans le West Village, son appartement est ainsi un petit havre de paix où cohabitent chaleureuse cheminée, coussins orientaux, meubles chinés, peintures de son fiancé et bibliothèque bien fournie.

Magdalena Frackowiak

Celle qui débute toujours sa journée avec un bol de quinoa chaud et un verre de jus d'épinard aime par ailleurs flâner dans les boutiques vintage de New York (d'où sont issues la plupart des pièces de sa garde-robe), prendre des leçons de piano, partager un plat de raw food avec ses amies et enfourcher son vélo pour aller faire ses emplettes au marché bio du coin...

Suivez Tendances de mode sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Par Lise Huret, le 03 mai 2012

Brèves sur le même sujet

15 commentaires

Pipou03 mai 2012 à 19:20 / Répondre
Enfin dans les mannequins!
C.03 mai 2012 à 19:28 / Répondre
Kocham ci? Magdaleno!
paulo03 mai 2012 à 19:36 / Répondre
Ah enfin! :) j'attendais cet article
helena03 mai 2012 à 19:46 / Répondre
Pas du tout une découverte! Pour moi, elle cartonne depuis pas mal d'années...et je pensais qu'elle était aussi connue que natacha poly et co ^^ D'ailleurs je suis étonnée qu'elle ne figure pas plus tôt dans la rubrique .
J'aime bien son visage peu commun.
Zoé03 mai 2012 à 20:04 / Répondre
J'ai d'abord vu son visage et je me suis dit je la connais mais impossible de mettre un nom sur son visage. Contrairement à Freja Beha, Saskia De Braw, Erin Wasson, Arizona Muse etc
Donc effectivement Magdalena fait partie de ces filles que l'on voit beaucoup mais qui n'ont pas bénéficié d'un coup de buzz pour que leur nom s'inscrivent dans notre tête.
formeflakes04 mai 2012 à 00:11 / Répondre
je la connaissais déjà Magdalena, je n'arrivais juste pas à retenir son nom ! pour moi c'etait Magdalena point. Je l'aime beaucoup, sa beauté est bouleversante! je suis curieuse de voir son home sweet home! serait-il possible que tu nous mettes un lien Coco?
seul et fabuleux !04 mai 2012 à 00:25 / Répondre
"Un bol de quinoa chaud et un verre de jus d'épinard" ! Bon le bol de quinoa passe encore (quoi que de grand matin...) mais alors le jus d'épinard... Herk ! Mais bon, si ce "régime" (extreme ?) contribue à sa beauté... :)
Melt04 mai 2012 à 01:30 / Répondre
Au début je n'aimais pas du tout son visage , mais avec le temps , j'ai apprécié sa dégaine cool mais contrôlé . Sa couverture pour Numéro est une totale réussite, qui est le photographe ?
Julien - Tendances de mode04 mai 2012 à 02:33 / Répondre
@Melt : Il s'agit de Sølve Sundsbø, tu trouveras toutes les photos ici :
fakingfashion.livejournal...

@formeflakes : C'est par ici :
www.pixbang.com/images/1m...
www.pixbang.com/images/2m...
Paloma04 mai 2012 à 03:48 / Répondre
So late... ! Magdalena, ça fait bien longtemps qu'on la voit !! top model ;-)
lollipops2504 mai 2012 à 18:28 / Répondre
Pour ma part je ne l'avais jamais vue ! Mais elle a vraiment un très joli visage, bien sympathique
....04 mai 2012 à 19:48 / Répondre
Elle squatte littéralement le Vogue Paris et le Numero. Très versatile avec quelque chose d?extrêmement sexy. J'adore quand un mannequin est dynamique sur le Runway et elle l'est.
mashmallow16 mai 2012 à 03:32 / Répondre
C'est vrai qu'elle défile très bien et c'est vrai aussi qu'elle fait vraiment , à mes yeux, des filles du Vogue Paris. Magdalena Frackowiak, un nom ok difficile à retenir mais un visage que j'ai depuis longtemps retenu.
Je pense qu'elle va faire encore une longue carrière !
Célia30 juin 2012 à 14:09 / Répondre
Très jolie mannequin, en effet je pensais qu'elle figurait déjà dans la rubrique mais apparemment non mais vaut mieux tard que jamais. Et je suis aussi étonnée qu'elle soit si peu connue, je pensais vraiment qu'elle l'était à l'instar de Karlie etc

Je trouve qu'elle a un visage exceptionnel, de plus elle est très simple.
Brianna15 octobre 2012 à 23:48 / Répondre
Elle est superbe et à couper le souffle! Un visage parfait et bien structuré, elle est grande (1m80) et très mince. Pour moi, c'est une de mes mannequins préférées. Elle est reste incroyable avec ou sans maquillage en plus!

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
Envoyer