Tendances de Mode

H&M - Collection automne/hiver 2012-2013

En prise directe avec l'univers streetstyle de sa dernière guest star (l'extravagante Anna Dello Russo), la collection H&M automne/hiver 2012-2013 apparait plus osée que jamais. Comme si chaque silhouette imaginée par le bureau de style suédois avait pour origine un cliché de Tommy Ton...

H&M - Collection automne/hiver 2012-2013

Véritable radar socio-fashion, H&M ne cesse de faire évoluer le contenu de ses collections en fonction des tendances et du comportement des modeuses. C'est ainsi qu'après s'être fait un nom en déclinant quasi instantanément - et pour un prix modique - les points fort stylistiques aperçus sur les podiums, puis avoir donné naissance au concept de "masstige", le voilà aujourd'hui s'inspirant des nouvelles bibles modesques que sont les blogs streetstyle.

H&M - Collection automne/hiver 2012-2013

Difficile il est vrai de ne pas penser aux fashionistas shootées aux abords des derniers défilés - voir ici et - lorsque l'on découvre le lookbook de rentrée d'H&M. Aux ersatz de must have facilement identifiables se substituent en effet cette saison des pièces faisant davantage écho à tel ou tel look aperçu chez Tommy Ton qu'à une silhouette vue sur le podium Prada ou Isabel Marant.

H&M - Collection automne/hiver 2012-2013

Nombreuses sont ainsi les associations chères aux trend-setteuses que l'on retrouve au fil de la collection, à l'instar du duo maxi gilet/mini-jupe glitter, du blouson teddy chicisé à coup de jupe moulante et d'escarpins ou encore du short Balenciaga s'adoucissant au contact d'un pull-over cosy. Sans parler des modèles glitter en diable pile dans l'esprit Anna Dello Russo, des accessoires expérimentaux en cuir glamour très Taylor Tomasi et des manteaux à carrure oversize so Columbine...

H&M - Collection automne/hiver 2012-2013

Ajoutez à cela des modèles fleuris un brin obsolètes, des pantalons s'inspirant du travail de Nicolas Ghesquière ainsi que bon nombre de pièces texturées et vous obtiendrez un opus H&M frôlant certes la caricature, mais n'en proposant pas moins quelques friandises fashion à consommer en mode dépareillé.

On pense notamment aux blousons teddy, aux sweats un brin rigides, aux escarpins colorés à bout ultra pointus ou encore aux harnais bijoutés. Autant de pièces qui mériteront certainement une petite séance d'essayage en boutique...


Voir toute la collection :
http://www.tendances-de-mode.com/visuels/146-h-m-automne-2012
Suivez Tendances de mode sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Par Lise Huret, le 12 mai 2012

Conseils sur le même sujet

Sweat court rose H&M Il y a 8 mois
Slim gris fleuri H&M Il y a 8 mois
Sweat gris oversize H&M Il y a 9 mois
Veste zippée H&M Il y a 1 an
Jupe longue H&M Il y a 1 an

Brèves sur le même sujet

17 commentaires

Khia12 mai 2012 à 20:28 / Répondre
Le blouson teddy est une pure merveille!
Khia
Lydy12 mai 2012 à 20:37 / Répondre
Anna Dello russo, sors du corps de cette jeune et innocente mannequin !
lablonde12 mai 2012 à 21:11 / Répondre
Dommage que ca soit aussi too much.

Mais c'est vrai que certaines pièces sont belles, avec un peu moins de paillettes et sans les casquettes ca aurait pu être pas mal du tout.
MGF12 mai 2012 à 21:17 / Répondre
ouii le teddy de la toute première photo est top !
arto12 mai 2012 à 21:21 / Répondre
Le street-style prends de plus de place dans la mode, si ca continue tommy ton va devenir plus puissant qu'anna wintour....
c.13 mai 2012 à 01:35 / Répondre
j'aime, ça va droit au but et c'est assumé. Et les pièces sont loin d'être inintéressante.
ya du flaire quoi!
Dexter13 mai 2012 à 04:33 / Répondre
ANNA DELLO RUSSO !!!!
C'est fou c'est vraiment son style et ce n'est vraiment pas le mien ! Mais comme toujours avec H&M je trouverais bien des trucs que j'aime dans cette collection automne/hiver. Mais je ne m'inspirerais pas de leur look book pour me créer des looks !
Sophia13 mai 2012 à 13:35 / Répondre
Je ne comprends vraiment pas cette tendance de la casquette; vraiment pas.
....13 mai 2012 à 16:23 / Répondre
Tout d'abord, je salue la sortie du minimalisme parce que je pense qu'on en a vu assez, il temps de revenir à plus d'individualité. Le minimalisme des années 90 avait laissé place à un bling bling Post-minimaliste au début des années 2000 et je sens qu'on se dirige vers le même schéma.

J'ai un problème avec cette collection: la qualité. Evidemment Dolce & Gabbana peuvent créer des pièces opulentes de goût. Evidemment que Nicolas Ghesquiere peut expérimenter toutes les matières qu'il veut mais la qualité suit. Là, les pièces sont très travaillées mais la qualité ne suit pas. Et quand elle ne suit pas, ça fait cheap. Le lookbook bénéficie du travail d'un photographe, de stylistes et de Photoshop. Dans la vraie vie, on a pas tout ça et on sait très bien que cheap peut très vite basculer du côté de la vulgarité. Après avoir vu l?exécution de la collection Versace, j'ai très peur pour celle-ci.
Sissor13 mai 2012 à 23:08 / Répondre
Eh oui si la qualité n'est pas au rendez-vous c'est même pas la peine de faire le déplacement (looks sympa ou pas), et avec h&m je crois qu'il ne faut pas trop s'attendre à des miracles. Je pense que j'y passerai quand même, mais bon ...
sublime14 mai 2012 à 04:32 / Répondre
Cela me paraît très vulgaire......pas de H&M cet hiver....SORRY
Emmanor14 mai 2012 à 15:35 / Répondre
je suis assez d'accord avec les commentaires précédents : quand on achète du H&M, il vaut mieux rester dans le sobre !!!! ou alors mixer une petite pièce avec du chic !
Jean Marc14 mai 2012 à 15:40 / Répondre
J'aime beaucoup les deux premiers mais je ne pense pas que ce soit très portable tous les jours. A en voir les commentaires, ça va avoir du mal à prendre.
Esther14 mai 2012 à 18:54 / Répondre
C'est parfait, c'est (bientôt) Halloween !
Non, franchement, ceci est une monstruosité importable.
Je me demande à quoi ils ont pensé, dans leur studios de création... Mais bon, ils peuvent bien se permettre une ou deux collections ratées.
Julie14 mai 2012 à 21:17 / Répondre
Jolie collection qui il est vrai mérite des matières nobles.. plus qu'à attendre pour voir le résultat. Mais H&M commence à monter d'un cran, c'est bien !
PaulineD15 mai 2012 à 17:36 / Répondre
Bonjour à tous !

Je fais un travail de recherche sur le phénomène du "Masstige" et je manque de réponses !

Le terme de « Masstige » est la contraction des mots « masse » et « prestige ». Si le terme est récent, le concept lui est ancien, l?union entre une marque de prestige et une marque de grande consommation, n?est pas nouveau. La collaboration de Karl Lagerfeld pour l?enseigne H&M, Paul Smith avec Habitat, ou encore Jean-Paul Gauthier avec La Redoute sont des exemples récents de" Masstige" . Le champion de ce genre d'opération est le géant suédois H&M qui multiplie les collaborations ne laissant aucun répit à ses consommateurs. La marque offre sans cesse de nouvelles collections capsules (Sonia Ryckiel, Versace, Stella Mc Cartney ... et Marni en mars dernier). Pas de doute, les marques de luxe deviennent enfin généreuse et réenchante notre quotidien !

Le but de mon étude est d'étudier:

1. Les impacts du « Masstige » sur les consommateurs, la grande distribution et les maisons du luxe
2. Les limites du "Masstige"
3. Les perspectives d?avenir de ce genre de collaboration.

Voici le lien qui vous permet d?accéder directement à mon questionnaire !

docs.google.com/spreadshe...

Sans votre aide (de cinq minutes), ma recherche ne pourrait ne pas aboutir.

Je vous remercie

Cordialement,

Pauline D.
sandrine26 mai 2012 à 01:02 / Répondre
+1 pour la veste Teddy de la première photo, je dirais même la tenue complète mais sans la casquette.

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
Envoyer