Défilé Dior - Haute Couture Automne/hiver 2012-2013

Entre mur de fleurs naturelles, catwalk se frayant un chemin parmi les spectateurs et toilettes couture subtilement modernes, le premier défilé de Raf Simons chez Dior inaugure une nouvelle ère pour la griffe parisienne. Honorant les codes maison tout en tentant de leur insuffler sa propre grammaire, le successeur de John Galliano semble avoir trouvé la recette pour faire entrer Dior dans le 21e siècle...
Défilé Dior Haute Couture 2013
Pétrie d'humilité, de références éclairées et d'audace visionnaire, la première collection haute couture imaginée par Raf Simons peut se targuer d'offrir à Dior une dimension plus contemporaine que jamais. Ici, point d'esbroufe stérile : passée au filtre de l'épure, la mythique garde-robe de la femme Dior voit chacun de ses points forts revisités en douceur.

Sous les doigts du créateur belge, la fameuse veste-bar se décline ainsi en toute discrétion sur un sage smoking carbone, lorsqu'elle n'inspire pas le bombé de manteaux cintrés de métal ou les basques bijoux de tops sensuels. Porteurs d'une nouvelle énergie où portabilité, science des volumes et équilibre des lignes sont les maitres mots, les rouges glamour, pieds-de-coq, gris chic et autres smokings couture chers à Christian Dior apparaissent également en parfaite osmose avec la grammaire personnelle de Simons.
Défilé Dior Haute Couture 2013
C'est ainsi que les robes du soir s'ouvrent sur quelques pantalons noirs simplissimes, que les toilettes en organza sublimement ouvragées flirtent avec la fantaisie d'une esthétique bicolore et que les créations "tapis rouge" dévoilent lignes insolentes et teintes osées.

Sans parler des modèles en astrakan à l'élégance transgénérationnelle, des poches conférant une dégaine nonchalante aux toilettes les plus précieuses ainsi que des robes de bal dénichées dans les archives maison, que Raf Simons choisit de raccourcir drastiquement (de manière à leur insuffler une aura contemporaine)...
Défilé Dior Haute Couture 2013
S'ils s'avèrent indéniablement rigoureux, joliment graphiques et néo-romantiques (tout en se montrant respectueux de l'héritage Dior), les débuts de Raf Simons à la tête de la maison parisienne n'en demeurent pas moins emprunts d'une rationalité un brin trop sage. Une retenue studieuse qui devra rapidement s'estomper, afin de laisser s'épanouir pleinement cette "nouvelle Couture" que Raf Simons appelle de ses voeux...

Voir toute la collection : http://www.style.com/F2012CTR-CDIOR
Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 juillet 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Alber Elbaz, bientôt chez Dior ?
Il y a 1 an - 40
EN SAVOIR PLUS
Rihanna, le nouvel atout Dior
Il y a 1 an - 24
EN SAVOIR PLUS
Les cuissardes selon Dior
Il y a 1 an - 26
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
25 commentaires
Tous les commentaires
artoIl y a 4 ans
Sacrément changement avec l'ère galliano ! Je ne sais pas trop quoi en penser pour le moment, je me laisse un peu de temps pour digérer...
RÉPONDRE
DivinecmdIl y a 4 ans
Pour ma part, je fus très déçu de cette collection. On peut voir très vite les looks de sa dernière collection chez Jil Sander par exemple. De plus, je ne vois pas trop ce qu'il y a de si différent avec ce qu'à pu faire Bill Gaytten. On est dur avec lui mais pas avec Raf ? Bill Gaytten aussi a fait preuve d'humilité et a inscrit Dior au 21ème siècle. Là, je fais preuve d'incompréhension que tout le monde ( Cathy Horyn, Suzy Menkès, Sylvia Jorif entres autres ) s'esclaffent et crient au génie. Raf Simons pouvait faire au-delà de ce qu'on a vu.
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
hummmm j'arrive pas à savoir si j'aime ou pas :s
RÉPONDRE
YamatoIl y a 4 ans
Dans l'ensemble j'aime beaucoup, mais je pense quand même (désolée de faire ma rabat joie) que certaines tenues auraient été beaucoup plus adaptées à des femmes moins maigres.
RÉPONDRE
CaroIl y a 4 ans
cf la robe jaune !
RÉPONDRE
geoffroyIl y a 4 ans
Moi, j'avoue ne pas avoir aimé du tout! Changer de directeur artistique pour ce résultat!!! Raf Simons a oublié que nous étions au XXIè siècle. Qui voudra porter ces tenues qui donnent à la femme qui les porte 20 ans de plus? Sa dernière collection pour Jil Sander était plus contemporaine et plus dior que celle-ci, qui fait vintage, avec des copies de silhouettes d'il y a deux ans de Marc Jacobs pour Louis Vuitton, et de la dernière collection croisière présentée à Versailles par Lagerfeld pour Chanel. Quelle grosse déception! tout ça pour ça!!!!!
RÉPONDRE
RomainTIl y a 4 ans
J'ai pris peur en voyant les premières silhouettes qui ont en effet un rendu sage, mais lorsque les robes ouvertes sur un pantalon, les robes d'un tombé si...pétale! Celle au volume faussement crinoline, je suis d'accord pour crier au coup de génie.
La dernière collection Jil Sander avait sincèrement peu de point en communs, ou du moins que je puisse retrouver ici : le tombé des fameuses robes bicolores est tel que la plupart du tissu se retrouve derrière la demoiselle, créant en quelque sorte un effet doublé en continuité, ce qui permet de voir la seonde couleur. On retrouve à peut près cette technique pour les manteaux simples et essentiels de la dernière J. Sander par Simons!
Dites-moi si je me trompe! (on se rend mieux compte en vidéo, d'ailleurs le live était une excellente idée)
RÉPONDRE
c.Il y a 4 ans
J'aime beaucoup! une collection tout en élégance. Sure, que le travail de Raf Simons est moins exubérant que celui de Galliano, et donc forcément moins facilement séduisant. Mais, très beau travail de coupe, de subtilité. Les vêtements sont vraiment intéressant, et très recherché mine de rien.
Maintenant faudrait pas que toute les collections Dior soit que des dissertations sur le vêtement... donc pour la prochaine ça mais avec plus de hapiness!
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
Un peu sage, un peu classique, on sent la timidité qui s'estompera peut-être la prochaine la prochaine fois.
RÉPONDRE
LisaTIl y a 4 ans
C'est surtout que l'on associe beaucoup la Couture avec une opulence de matières luxueuses et qui en mettent plein la vue. Le travail de Simons se fait avant tout dans le détail. Cependant, je trouve que la collection ferait presque pret a porter.
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Les attentes étaient grandes et la déception l'est d'autant plus. Raf Simons n'avait pas une tâche facile. La maison traverse une crise identitaire depuis 1an et demi et une crise créative depuis le recadrage de Galliano. Et surtout, il revient après 3 collections très "couture" chez Jil Sander donc une dernière collection sublime, tout en émotion et innovations.
Les attentes étaient grandes donc. LVMH a mit les moyens et a invité tout les designers qui étaient pressentis pour prendre la place chez Dior.
Le résultat: Une collection simpliste, de belles coupes, quelques bonnes propositions, un casting un peu douteux et surtout un manque d’émotion. J'ai beaucoup aimé les tailleurs pantalons, les manteaux simples et beaucoup moins les robes mais finalement, on aime car c'est tout ce qu'il y a de plus classique. C'est une beauté accessible qui plait au plus grand nombre mais la Haute Couture est censée provoquer des réactions fortes. Qu'est ce qui differencie les tailleurs pantalons du début aux tailleurs pantalons que Dolce & Gabbana a présenté il y a 2 saisons? On parlera de coupe mais c'est le minimum qu'on attend d'une maison de luxe du calibre de Dior. Sachant que le minimalisme a été exploré par Galliano chez Dior et par Simons chez Sander, il aurait été intéressant de voir vraiment Dior hors d'un certain classicisme et de traiter tout cela avec insolence.

Depuis l'arrivée de Karl chez Chanel en 1982 et les nombreux changements de Directeur Artistique qui ont suivit dans le monde de la mode après, il y a quelque chose qu'on a bien appris: traiter une marque avec respect ne marche jamais.

Quand on regarde les vidéos, les réactions des invités veulent tout dire mais, ce n'était que sa première collection. J'attends avec impatience le pret-à-porter et aussi sa prochaine couture. Je suis de celles qui pensent que Dior, pour être moderne, n'a pas besoin de nous sortir son New-Look a toutes les saisons. J’espère vraiment que Bernard Arnault ne s’immiscera pas autant qu'il l'a fait avec Galliano pour Simons. Il est talentueux et j'ai vraiment envie de voir ce qu'il peut proposer pour Dior.
RÉPONDRE
strassIl y a 4 ans
Raf Simons est trop rigoureux pour une maison comme Dior. Je regrette vraiment l'époque Gianfranco Ferré...
RÉPONDRE
divinecmdIl y a 4 ans
Totalement d'accord. Tu as dit exactement ce que je pensais.
RÉPONDRE
martinagiaIl y a 4 ans
Raf Simons ne s'est pas encore coupé de Jil Sander. Les ressemblances sont frappantes lorsque l'on regarde le défilé Jil Sander automne hiver 2012 2013.
RÉPONDRE
CarlaIl y a 4 ans
J'aime beaucoup la petite touche sage et chic qu'il apporte à cette collection. Les volumes sont, à mon avis, superbes. Le fait de souligner les hanches, je trouve ça féminin et un brin rétro, j'aime ! Je suis fan du manteau rouge !!!
RÉPONDRE
SophiaIl y a 4 ans
Très memère tout ça.... Décevant !!!!
RÉPONDRE
MariIl y a 4 ans
Fini les temps du carnaval sont commencé les temps du carême..
RÉPONDRE
SheighIl y a 4 ans
Qu'est-ce qui s'est passé ?
Tout celà est d'une laideur pathétiquement fade à mourir!
RÉPONDRE
IrèneIl y a 4 ans
Je n'est rien du vue d'aussi beaux ; très chic, la France , Paris , beaucoup de travail; des tissus fabuleux; enfin de la vrais haute couture .Je ne suis pas riche ,mais de vegardé ce défilée n'a plus qu'émerveillée merci merci....j'embrasse toutes les personnes qui ont participer a ce travail si parfait .
RÉPONDRE
MademoiselleIl y a 4 ans
Ce n'est pas de la haute couture !
RÉPONDRE
W.Il y a 4 ans
J'ai l'impression que la majorité ici n'a pas aimé ce défilé, mais moi je l'ai trouvé formidable. De superbes imprimés, tout en restant chic et assez simple. Et le décor était magnifique, les murs recouverts de fleurs ( bon, j'avoue que si on est allergique au pollen ce n'est pas super ... ).
Franchement, je trouve les gens durs avec Raf Simons qui a pour moi réussi avec brio.
Peut-etre que les les coupes sont assez simples, mais ou est le mal la dedans ?

@Yamato : Il est vrai que les mannequins sont assez fines, mais c'est malheureusement souvent le cas lors des défilés.
RÉPONDRE
llIl y a 4 ans
iiii jadore la robe jaune
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
@....: C'est marrant les réactions des invités veulent tout dire mais personne n'a rien osé dire...Comme d'hab.
Galliano et son exubérance! Ca plait ou pas mais ça provoquait des réactions folles!! C'est fait pour ça la Haute-Couture! Gayten a été traité comme un sous DA, je n'ai vraiment pas apprécié...Second de Galliano ou pas!

Les coupes de Raf sont jolies mais ça fait PAP...avec les moyens de Dior!!
C'est son premier essai...J'ai hâte de voir ce qu'il va proposer dans quelques jours ou heures en PAP...Espérons qu'on ait pas du New-Look à toutes les sauces...

Raf pourquoi es-tu parti de chez Jil Sander? Tu étais à ton apogée chez la Femme!
Intelligence ne rime pas forcément avec collection réussie...On verra la suite! Courage (il doit avoir une pression)!
RÉPONDRE
Kawette Il y a 4 ans
cette collection reste un peu sage et j'ai sérieusement bloqué sur certaines pièces, les tailleurs sont sublimes, la jupe bouffante bleue reste mon coup de coeur mais certaines robes aux couleurs cruellement fades m'ont déconcertée, heureusement, Raf se rattrape un peu sur la S/S collection.
RÉPONDRE
murielleIl y a 3 ans
j adore ces robes sont sublime
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode