Han Huohuo, le blogueur star chinois

Frère spirituel de Bryan Boy, le blogueur chinois Han Huohuo est sans conteste l'une des "sensations 2.0" du moment. Véritable star en son pays, celui-ci se voit en effet courtisé par une industrie du luxe en cruel manque de vecteurs de communication avec la gent fashion chinoise...
Han Huohuo
Entre ouverture en grande pompe de la première boutique Louis Vuitton à Shanghai, exposition Chanel à Hong Kong et résultats encourageants (Cartier réalise près de 25% de son chiffre d'affaires en Chine), l'Empire du Milieu apparait plus que jamais comme "The Place To Be".

Il est vrai que pour les maisons de luxe, l'enjeu est de taille : confrontées à la crise économique mondiale, celles-ci doivent sans cesse trouver de nouveaux relais de croissance pour réussir à perdurer. Avec ses innombrables nouveaux riches et sa population jeune avide de consommer, la Chine apparait dès lors comme une cible de choix.
Han Huohuo
Oui mais voilà, qui dit autre continent, dit également autres codes ; d'où la nécessité de collaborer avec des acteurs locaux pour promouvoir son image.

Blogueur de 28 ans aux looks excentriques revendiquant plus d'un million de lecteurs, Han Huohuo n'a pas tardé à taper dans l'oeil des Prada et consorts. Il faut dire que cet ex-journaliste de Marie Claire Chine apparaît comme une véritable icône de mode aux yeux de la jeune génération chinoise, entre pantalons moulants, talons aiguilles, débauche d'accessoires et coupes de cheveux insolites...
Han Huohuo
Ultra prescripteur (il a été classé parmi les 20 personnalités "mode"  les plus influentes en Chine par le magazine Business of Fashion), Han Huohuo fait aujourd'hui figure de messie aux yeux de l'industrie du luxe, qui voit en lui un très bon moyen de s'immiscer au sein des désirs des modeux chinois.

Choyé de toutes parts (entre cadeaux griffés, voyages en première classe offerts par Chanel ou LVMH et traitement de star lors des fashion weeks), le jeune homme est ainsi devenu en quelques saisons le porte-manteau officieux des ténors du luxe, autrement dit un "KOL" - Key Opinion Leader - de choix.
Han Huohuo
Et qu'importe si celui-ci ressemble aux yeux des Occidentaux à une caricature de blogueur vendu aux marques : en Chine, la "magie 2.0" rime systématiquement avec billets sponsorisés, avalanche de cadeaux et avantages en nature, et ce sans jamais soulever la moindre polémique.

Reste à savoir désormais si Han Huohuo parviendra à conserver son aura bankable et à créer autour de son Weibo - réseau social se situant entre Facebook et Twitter - une sphère d'influence durable, à l'instar de ses homologues américains et européens...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 08 août 2012 dans Mannequins & Icônes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
MeltIl y a 4 ans
Hum ...too much Bryan Boy mais bon , il semble assez important , en fait c'est un pion stratégique niveau communication.
RÉPONDRE
materiaIl y a 4 ans
Les chinois sont décidément les rois de la copie...
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Je le trouve plutôt fun. Il porte très bien la mode femme et m'insupporte moins que Bryan Boy.
Le fait que ce soit un éditeur reconvertit en blogueur est assez surprenant par rapport à la sphère de blogueurs présente depuis des années. Il s'agit juste d'une personne qui a toujours travaillé au service des marques et qui aujourd'hui a trouvé un autre moyen encore plus fort de les servir.
En France, c'est évident que ça ne passerait pas. Même si je trouve qu'il accumule trop de hits et qu'il est une sorte de caricature chinoise d'une idée de la mode "edgy" et occidentale, c'est un personnage à suivre.

Mais personnellement, je dois avouer regretter de voir ce que les blogueurs sont devenus. A part quelques uns, il n'y a vraiment rien de nouveau
RÉPONDRE
Flo'Il y a 4 ans
Je trouve qu'il ne s'habille pas de manière trop excentrique, franchement cela aurait pu être bien pire. Sympa sinon sa coupe !
RÉPONDRE
KarenIl y a 4 ans
Je dois avouer que je commence sévèrement à saturer avec les blogueurs. Non content d'être des odes à la vanité, ils sont aussi complètement creux à force de vouloir suivre les tendances.

C'est sans doute la peur de devenir has been, les pousse à en faire toujours plus ( trop). Mais le fait est que lorsqu'on passe sa vie à se prendre en photo, à s'auto-proclamer "muse" et à s'exhiber dans les derniers évènements mondains, on ne peut pas en demander plus.

J'ai bien peur que la blogosphère finisse par s'asphyxier. Car tout ces gens sont là pour "être quelqu'un " et non pas pour faire quelque chose.
RÉPONDRE
BillieIl y a 4 ans
"J'ai bien peur que la blogosphère finisse par s'asphyxier. Car tout ces gens sont là pour "être quelqu'un " et non pas pour faire quelque chose":

Bien entendu mais je pense que vus de la Chine, les choix stylistiques entrepris par ce jeune homme font preuve d'une certaine audace dans la mesure où il adopte des attributs vestimentaires féminins au risque de s'exposer à des remarques homophobes, dans un pays encore conservateur quant à l'homosexualité.
RÉPONDRE
Oph'Il y a 4 ans
Moi même chinoise, je tiens à dire que même si l'homosexualité reste tabou dans les traditions, il s'avère être tout autrement dans les médias.

En effet, il n'est pas rare de voir des gens ouvertement homosexuel(le)s dans les médias, notamment à la tv où des animateurs présentent des émissions de beauté entre autres.

Après, si c'est bien vu, c'est un autre débat. Mais je souligne le fait que l'image de l'homosexualité est certes divulguée, mais elle pourrait être présentée d'une meilleure manière.
RÉPONDRE
mariamIl y a 4 ans
Un peu hypocrite tout ca, même si pour le coup je trouve qu'il a plus de goût que bryan boy (pas compliqué en même temps).
RÉPONDRE
khaddaIl y a 4 ans
Je trouve que c est très bien de voir que la jeunesse chinoise a envie de passer a autre chose, il exprime une liberté encore toute fraiche et ça c est très bien, les chinois ont besoin de s'ouvrir au monde et surtout d'exister et faire partie du 21 eme siècle.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode