Streetstyle, l'authenticité perdue

Qu'il semble loin le temps où les abords des fashion weeks brassaient une faune authentique aux looks hétéroclites, entre pièces vintage, accessoires issus de la grande distribution et modèles denichés chez tel ou tel créateur confidentiel... Avec l'avènement du streetstyle, leur caractère commercial s'est en effet considérablement renforcé, les marques étant désormais prêtes à tout pour faire apparaître leurs produits sur les trendsetteuses...
Streetstyle, l'authenticité perdue
On aurait tort de croire le streetstyle forcément synonyme de modeuses éclairées et de tenues composées devant sa penderie : si l'on eut l'occasion de nous émerveiller plusieurs saisons durant devant la capacité des belles du Sartorialist à se composer des looks aussi novateurs qu'élégants à partir de vêtements d'origines diverses, la montée en puissance des sites de streetstyles et de leurs muses de prédilection a fini par changer la donne.

Inutile en effet de chercher un tant soit peu de spontanéité dans les derniers looks des Taylor Tomasi, Hanneli Mustaparta, Anna Dello Russo et autres "high visibility style influencer", celles-ci se contentant désormais bien souvent d'arborer les pièces que les griffes leurs offrent ou leur mettent à disposition. Sans parler des maisons n'hésitant pas à offrir entre 2000 et 10000 dollars à certaines blogueuses pour se glisser dans leurs créations le temps d'une journée...
Streetstyle, l'authenticité perdue
Un nouveau mode de communication hautement rentable pour les griffes, qui peuvent évaluer en temps réel leur retour sur investissement via le nombre de pages vues de tel ou tel blog ou le nombre de retweets. Ajoutez à cela la multiplication des collaborations entre marques et stars streetstyle et vous obtiendrez un paysage fashion trouble, où s'entremêlent vision personnelle de la mode et sponsoring.

Que dire en effet de l'authenticité stylistique d'une Anna Dello Russo arborant les bijoux issus de sa collaboration avec H&M, d'une Garance Doré lookée par Net-a-Porter pour ses "Pardon My French" ou encore d'une Caroline Issa prenant la pose pour J.Crew, si ce n'est que celle-ci semble avoir de moins en moins sa place au sein d'un système apparaissant de plus en plus "professionnalisé" ?

EDIT du 18/09 : Garance Doré tient à démentir tout prêt de vêtements de la part de Net-a-Porter concernant ses "Pardon My French"
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 septembre 2012 dans Street style
Vous aimerez également
Streetstyle - Automne 2016
Il y a 1 mois - 19
EN SAVOIR PLUS
Street style - Été 2016
Il y a 4 mois - 13
EN SAVOIR PLUS
Street style - New York Hiver 2016
Il y a 9 mois - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
73 commentaires
Tous les commentaires
KarenIl y a 4 ans
Excellent article ! Je suis tout à fait d'accord. D'ailleurs, Anna Dello Russo le soulignait elle même dans le pardon my french de Garance Doré où elle présente ses accessoires pour H&M.

Garance lui dit : " Tu sais avec mon style, je suis plus décontractée "

et Anna de répondre avec ironie : " décontractée ? On était décontractée avant. Maintenant on a perdu çà..."

Garance clos la question très vite en changeant de sujet d'office.

Cette séquence de quelques secondes en dit beaucoup cet industrie. En effet, c'est facile de jouer les girls next door avec des T shirt simples, mais on sait tous qu'elle les paye 200 euros...

À suivre...
RÉPONDRE
OliviaIl y a 4 ans
C'est le terme streetstyle lui même qui est totalement faussé. Le look de la rue, c'est la citoyenne lambda inspirée. Pas l'éditorialiste russe (au hasard), sponsorisée, stylisée, s'habillant exprès pour la caméra (cf l'interview des trois beautés russes dans the Coveteur, qui disaient qu'Anna Dello Russo mettait la barre tellement haut qu'il fallait que chaque sortie soit préparée de manière stratégique).
Même des sites qui semblent chercher un peu d'authenticité comme le Sartorialist (l'image romantique du chasseur d'images parcourant New York en vélo) sont un piège. On ne sait jamais si la personne photographiée était bien une jeune étudiante audacieuse ou quelqu'un du milieu de la mode.
Enfin, je dis ça, je suis un vrai pigeon de tout le système, car je suis prête à manger des nouilles pour économiser pour le collier Aurélie Bidermann de Garance ou un PS11.
RÉPONDRE
FionaIl y a 4 ans
Le problème n'est pas qu'elle porte des tee-shirts à 200 euros si elle peut se les payer tant mieux pour elle, mais plus que maintenant on ne sait plus si ces filles portent des trucs qu'elles aiment à 100 % ou si elles portent ou mettent en vant sur leur blog ( quand elles en ont un) des pièces plus ou moins données par les marques etc
Avant on pouvait dire un tel à du style c'est plus compliqué maintenant, vu qu'elles ont à leur disposition styliste et garde robe illimité.. c'est moins naturel, moins vrai
RÉPONDRE
Alex'Il y a 4 ans
Super article ! Vive TDM !
RÉPONDRE
EdIl y a 4 ans
Voila pourquoi je vous adore.
RÉPONDRE
A. Il y a 4 ans
Ah cela fait plaisir de lire un article comme celui-ci, vous faites de supers articles depuis le début de la fashion week, c'est vraiment agréable.
RÉPONDRE
LucieIl y a 4 ans
Total look, it bag, Louboutin... sérieux je ne vois plus grande différence entre les séries mode des mag et les photos de street style.
Je n'ose même pas imaginer tout ce qui se trame derrière, les RP doivent être à fond pour placer leur produits ! Mais franchement je ne suis plus dupe quand je vois une blogeuse ( Garance ou une autre) parler d'une pièce en particulier ( style : oh j'adore ces Miu Miu elles sont géniales) on se doute que la marque du produit en question n'est pas étrangère à ce genre de billets.
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
AH !!! SUPER ARTICLE !!! parfait je me demandais si j'étais le seul à penser comme ça.
RÉPONDRE
SteldaIl y a 4 ans
Non, tu n'es pas le seul! J'adorerai assister à un défilé mais franchement, si on m'invitait, je crois que je n'oserais plus y aller de peur de paraître miséreuse :D. Je sortirai un bon vieux t-shirt et un levi's et basta. En juillet, j'hallucinais devant les sortie des défilés. Le spectacle n'est même plus sur le podium, on croirait que les créations des stylistes ne sont plus que les faire-valoir des modeux. C'est triste...
RÉPONDRE
Marie Il y a 4 ans
Je ne crois pas que les blogueuses (Garance, Kling et autres) ont pour but de nous duper. Elles disent parfois clairement qu'elles ont reçu tel ou tel pièce, qu'elles réalisent un partenariat avec une marque,... et je ne vois pas où est le mal.

Il faut faire la part des choses : avoir conscience que les marques utilisent les blogs pour placer les articles, mais ne pas devenir paranoiaque.
D'ailleurs c'est clair que les blogueuses/blogueurs gardent leur style : si l'on s'amusait à présenter une série de silhouettes sans dire à qui appartiennent les vêtements présentés, nous serions nombreuses à reconnaitre à qui ils appartiennent.

Donc voilà, c'est vrai que cet article est intéressant (comme toujours je dois dire) mais il ne faut pas non plus stigmatiser tous les blogueurs.
RÉPONDRE
JustineIl y a 4 ans
Bon, on peut dire que vous lui avez taillé un costume pour toute la durée des FW à Garance.
Jalouise quand tu nous tient...
Peu importe que l'on parle de vous en bien ou en mal, l'essentiel c'est qu'on parle de vous et ça les marques le savent bien. Avec les blogueuses, les marques sont vues sans être égratignées et les lecteurs ne sont pas dupes. Donc tout le monde est content. Et puis l'effet cascade fonctionne bien, 1 com laissé chez Garance apporte plusieurs visite sur votre propre blog.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 4 ans
Je suis admirative du travail de Garance et de sa capacité à se renouveler, loin de moi l'idée de la jalouser.
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
Je suis une des premières fans de Garance mais on ne peut plus parler d'authenticité car elle a une équipe avec qui bosser, des assitantes et un agent. Je ne connais pas toutes les bloggeuses mais elles n'ont pas d'agents. Après, respect pour cette femme car elle a l'air toujours aussi gentille et accessible et surtout, c'est une autodidacte. Mais tout ça devient un business juteux. J'ai appris dans l'express que the Sartorialist gagnait plus de 250 000 dollars rien qu'avec ses deux sponsors Net-à-Porter et American Apparel. Donc on est plus dans les mêmes sphères au final. Même si tout ça est proportionnel aux nombre de visiteurs de son site.

Mais Coco est la seule à avoir un esprit critique sans méchanceté envers les gens. C'est juste du journalisme. Et ça remet un peu tout ça à plat.
RÉPONDRE
The XXfashionIl y a 4 ans
Tout à fait d' accord avec vous Coco.
Un article très juste.
@ Justine excusez moi mais je ne suis pas d'accord avec vous! Garance étais qqun des frais et geniale avant de sortir avec Scott et maintenant elle se la pete grave...
RÉPONDRE
JustineIl y a 4 ans
@Coco et @The XXFashion,
Je n'ai pas été assez précise, ma réflexion allait aux commentaires, pas à larticle. Bonne soirée à vous.
RÉPONDRE
severi27Il y a 4 ans
Très intéressant, il y a peu, j'ai voulu poster un commentaire sur le blog de Garance Doré concernant le look d'Anna Dello Russo.
Je pensais naïvement que la parole était libre et que tout commentaire serait publié dans la mesure où il était argumenté et non injurieux. Résultat : boycott de miss Doré qui visiblement ne tolère que les commentaires allant dans son sens.
Je pense que ce type de censure a démarré avec la professionnalisation de certains blogs, il n'y a en effet plus de différence avec les magazines féminins qui présentent des articles hors de prix et de portée de la plupart des lectrices. Le naturel et l'originalité des débuts ont laissé la place au marketing et sponsoring de toutes sortes, c'est décevant et un peu insultant parfois car on nous prend pour des idiotes qui ne seront pas faire la différence entre vrai coup de cœur et coup de PUB !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
RÉPONDRE
ZoéIl y a 4 ans
Hallucinant ! On se fout vraiment de notre g......
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
Elle a toujours boycotté les avis contraires. Elle contrôle énormément ça. Après, c'est son blog, elle fait ce qu'elle veut.
RÉPONDRE
severi27Il y a 4 ans
Elle fait ce qu'elle veut en effet STL, et moi aussi donc je ne la lis PLUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
RÉPONDRE
abrielynIl y a 4 ans
Oh rassurrez-vous, ce n'est pas Garance qui a bloqué votre commentaire, mais un des assistants stagiaires de son Community Manager!
RÉPONDRE
inesIl y a 4 ans
j'ai une fois suggéré au grand gentleman photographe des copines de sa copine que ses clichés pris dans la rue de gens normaux étaient beaucoup plus beaux que les portrait des aristos de la mode et de leurs chiens de faïence et porcelaine..bein mon com à la poubelle (pourtant je l'avais présenté de façon très léchée et je l'avais posté parce que j'avais l'impression que lui même avait envie de passer à autre chose).
Granace ne répond à aucun com et pourtant c'est elle qui pose des questions ..pou avoir des com , donc montrer aux sponsors sa puissance blogistique (blog plus logistique..hum...). Bref le couple me semble avoir coupé net avec leurs élan initial . Maintenant c'est "pardon my funisterie" et "the léchorialist"...
RÉPONDRE
inesIl y a 4 ans
mon com est bourré de fautes, garance, fumisterie etc... mais bon il est lisible quand même.
RÉPONDRE
clem'Il y a 4 ans
A part ici, j'ai l'impression de ne jamais lire ce genre d'articles "franc jeu", que ce soit sur le net ou dans les magazines. Pourquoi cette langue de bois ? La presse féminine ne pousse pas assez à la reflexion, c'est le moins que l'on puisse dire.
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
Ils veulent tous nous vendre du rêve. Et nous, on achète comme d'hab' avec leurs jolies couvertures...
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
En tout cas, ton article Coco est vraiment bien car ça permet de prendre conscience que le streetstyle n'est plus comme à ses débuts. Et j'espère que ça va finir par s'essoufler car tout ça finit par ressembler aux magazines de mode. Et j'ai pas besoin de voir des clones, j'achète déjà les magazines.

M'enfin...Il y a plus grave dans la vie...Genre la dette! Ok, je sors!

(Et je ne suis pas Marie mais STL...)
RÉPONDRE
DWNLD A HLIl y a 4 ans
Je trouve çà franchement cela un peu risible de se rendre compte de çà maintenant. Je veux dire : peut importe à quel point on aime la mode, il faut vivre dans une illusion pour ne pas se rendre compte que comme l'industrie du tabac ou du pétrole par exemple c'est un univers essentiellement négatif, cynique et obsédé par l'argent... Et je dis çà en restant passionné par le vêtement. Juste, l'hypocrisie, çà ne va qu'un temps. Assumez.
RÉPONDRE
deedeeIl y a 4 ans
Garance a eu du succès parcequ'elle est talentueuse (bonne photographe, illustratrice, styliste) mais il faut dire ce qui est : je n'y vais plus parceque je ne sens plus de connection avec moi.
Son blog est trop "pro" , ce n'est plus une fille de la rue, elle fait partie de l'industrie de la mode maintenant...et c'est arrivé à la majorité de blogueuses influentes..la plupart ont été récupérées (les fameuses "collaborations" pour créer des shoes ou des sacs, qui flatte leur égo de wanabee créatrices et qui ne sont que des coups de pub pour les marques)
Une grosse partie du fait que ton blog soit mon tout premier blog mode que j'ai découvert (et le dernier que je visite a part Punky et Bali), c'est les CONSEILS. Ca c'est un truc que personne d'autre ne fait, qui doit représenter un temps de dingue, et qui aide vraiment TOUT le monde !!
Alors franchement big up ! et continue....(le reste est bien aussi, hein ;))
RÉPONDRE
SwannIl y a 4 ans
Sans répéter ce qui à été dit précédemment, je suis tout à fait d'accord, autant sur la transformation du phénomène Streetstyle en en bon gros marché juteux auquel tout le monde veut sa part, que sur les petites critiques de Garance qui en sont ressorties. Mais comme le dit DWNLD A HL, ce n'est absolument pas nouveau, l'industrie de la mode fonctionne sur ces principes de rentabilité profit et tout ce qui suit, quitte à nous (simples mortels) prendre pour des cons, et ce avant l'avenement streetstyle.
RÉPONDRE
LouIl y a 4 ans
Oui effectivement ce n'est pas nouveau que l'industrie de la mode fonctionne comme ça, mais ce qui est dommage c'est que l'on avait, avec le streetstyle, quelque chose de différent, de moins réfléchis, simple et spontané. C'était vraiment intéressant de découvrir tous ses looks fait de bric et de broc. Aujourd'hui je ne me sens plus concernée par ce que je vois dans tous ces blogs, car ce qui est présentée est bien trop hors de ma portée..
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
+10 pour Coco! le streetstyle est tellement génial de voir des looks qui sortent du lot ou repérer une attitude. Mais on ne voit que les "bankablestyle" professionelles de la profession se faire photographier et franchement l'intérêt est très limité.
RÉPONDRE
LouIl y a 4 ans
Et je voudrais rajouter, heureusement qu'il reste des sites comme Tendance de mode, qui reste franc avec nous, et où l'on n'a pas peur de donner un avis critique sur des sujets qui sont bien souvent évités. Parce qu’il est vrai qu'on ne verra pas souvent un article dans vogue ou autres magasines de mode donner vraiment son avis sur une collection. Merci Coco
RÉPONDRE
HülyaIl y a 4 ans
Oui, merci pour cet article clairvoyant...et merci pour ce blog qui laisse la parole à ses lectrices.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 ans
L'article est complètement dans le vrai, super ! Cela démontre que la mode est avant tout et surtout une industrie. Le streetstyle a été habillement récupéré. Entre les héritières richissimes qui ont les moyens de s'offrir les looks les plus pointus et les professionnelles de la mode couvertes de cadeaux, il y a de moins en moins de place pour des looks et des personnalités en dehors du microcosme. Ce que l'on a gagné en rêve s'est perdu au niveau de l'accessibilité. C'est un peu dommage car les débuts du streetstyle tenait de l'ode à la débrouille, à la créativité "made in supermarché", à l'antimode. C'était une sorte de contre-culture de magazine, et là, on se retrouve avec des filles de magazines et des it-girls en tout genre en pleine page "live" de magazine.
RÉPONDRE
FannyIl y a 4 ans
Completement d'accord avec Spunky ! Un article réussi et tellement vrai, on a presque tué le streetstyle, car on ne nous montre plus les vrais looks ceux qui viennent de la rue et non des défilés. On ne voit que des filles, super modèles bien taillés dans leur talons; habillé et sponsorisé par les marques parfois.. c'est navrant. C'est plus du style c'est "j"essaye davoir toutes les pièces pointus et tendance surtout pour avoir un style"!
RÉPONDRE
StéphanieIl y a 4 ans
Enfin quelqu'un qui ose le dire...
Cela fait des lustres que je ne vais plus sur le site de Garance (j'avais déjà déserté le blog de son homme bien avant) pour cette raison. Du coup j'ai été voir les pardon my French: même sans parler du total look net à porter, la fraîcheur, la sincérité, la spontanéité n'y sont plus du tout. Pourquoi pas après tout, mais je confime que je m'y retrouve plus du tout!
J'ai lu plus haut des commentaires sur la censure des commentaires justement: c'est leur gagne-pain, ils veulent contrôler le contenu de leur site tout simplement parce que leurs revenus en dépendent....
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
Il est excellent, ce billet. C'est rare, les personnes qui aiment la mode et n'hésitent pas à porter un regard critique lorsque c'est nécessaire.

A propos de Garance Doré, il est vrai que le côté béni oui-oui des commentaires qui sont publiés sur son blog est assez agaçant. Il m'est arrivé seulement une fois d'avoir été censurée, sinon, je ne peux pas dire que je me sente privée de liberté de parole lorsque j'y laisse un commentaire. Mais je le fais de moins en moins, car l'enthousiasme niais des réactions des lectrices à chacun de ses billets ou à chacune de ses vidéos ne me donne aucune envie de m'y joindre.

Par ailleurs, Garance joue à fond le jeu de l'industrie de la mode, c'est indéniable. Probablement en ferais-je autant si j'étais blogueuse et me voyais proposer d'alléchantes rémunérations pour faire la promo de telle ou telle marque. Qui refuserait, franchement ? Mais, bien sûr, la conséquence en est que son blog n'a presque plus rien d'authentique. Les Pardon my French sont de plus en plus de véritables démonstrations de l'hystérie ambiante dans le monde de la mode (gloussements aigus pendant les interviews, excitation devant des tatouages navrants de banalité ou la couleur sans intérêt d'un vernis à ongles, entre fashionistas on est toutes ultra-copines, etc.). C'est dommage, car Garance a des qualités, de l'humour. Mais, encore une fois, qui aurait envie de consacrer du temps et de l'énergie à un blog sans retour sur investissement ? Elle a raison de penser à ses intérêts financiers et puis, nous sommes libres de ne plus fréquenter son blog. Lorsque les annonceurs constateront que la stratégie perd de son efficacité et que les clientes (pigeonnes) potentielles désertent les blogs de streetstyle, ils s'adapteront, exactement comme ils l'ont fait avec la presse de mode magazine qui est concurrencée par les blogs aujourd'hui.
Des filles comme Garance ou Elin Kling sont en train de détrôner Anna Wintour ou Emmanuelle Alt. A leur tour, elels seront détrônées par d'autres. Ainsi va le système. Mais au bout du compte, tant que les gens sont prêts à acheter, l'industrie est toujours gagnante.
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Je suis d'accord avec toi sur certains points mais de là à dire qu'elles détronent Anna W et Emmanuelle Alt, Il y a un pas!
Certes on a l'impression qu'elles détonnent les magazines mais la réalité est toute autre. Des marques comme Vogue sont des références dans le monde et l'influence économique et sociale qu'à une rédactrice ne peut être comparée à celle des blogueuses.
Emmanuelle Alt a lancé des tendances (aujourd'hui, on voit des filles en IM dans le monde. Ce qui me paraissait impensable il y a 6 ans) et Anna W continue de lancer la carrière de jeunes designers.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
@ ... : qu'est-ce qui nous permet de dire que demain ce ne seront pas des filles comme Garance qui donneront le ton en matière de tendances et qui lanceront des carrières ?
C'est d'ailleurs déjà en grande partie le cas. Si les bijoux d'Aurélie Biedermann étaient déjà présentés dans Vogue Paris depuis quelques temps, le focus que Garance fait sur cette créatrice (elle porte ses colliers, l'invite en Corse dans sa maison familiale, etc.) contribue énormément à populariser ses produits.
De même, la collaboration entre Guess et Elin Kling montre bien que les blogueuses ont elles aussi une très forte influence économique et sociale.

Oui, tu as raison, pour l'instant les rédac chef de magazines comme Vogue font encore largement autorité, mais les rapports de force ont énormément changé. Avant l'existence des blogs, ces magazines étaient les seules références en matière de mode. Ils avaient le monopole du trendsetting. Avec l'apparition des blogs et avec l'immense popularité de certains d'entre eux (sartorialist, Garance, Elin Kling, Manrepeller, etc.), le centre de gravité s'est déplacé et les Voguettes ne sont plus les seules à décider des tendances. D'ailleurs, Vogue UK aussi bien que Paris présentent une rubrique inspirée du streetstyle sur leurs sites internet respectifs. Même le Elle US réalise des interviews de fashionistas anonymes. Si la presse de mode s'inspire des blogs cela veut bien dire quelque chose, non ?
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est juste que tes premiers propos paraissaient un peu "gros" :)
Je trouve quand même intéressant que ce débat se soit focalisé sur les blogueurs et leur évolution que sur le street-style.
Je pense qu'une grande partie des lecteurs attendaient des blogueurs qu'ils restent ces critiques un peu "extérieurs" du monde de la mode et qu'ils soient en touche avec la réalité. Maintenant, la mode est leur réalité.
J'ai un peu l'impression que beaucoup de lecteurs ont l'impression d'avoir créer des "monstres".
Personnellement, j'admire Garance parce qu'elle a un talent. Tout comme Tommy Ton.
Scott et Bryan Boy me sortent par les yeux. Je suis allé faire un tour sur le blog de BB et franchement, ceux et celles qui critiquent le virage "corporate" de Garance vomiraient à la vue de ce blog!
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
@ "..." : Ce qui est regrettable, c'est certain, c'est que l'authenticité et l'indépendance du point de vue des blogueurs est en train de disparaître. Ils sont récupérés par le système. Mais, encore une fois, je crois que c'est pratiquement inévitable : internet est devenu un vecteur marketing d'une puissance ahurissante. Je suis allée faire un tour sur le blog de Brian Boy, puisque tu viens d'en parler : Garance apparait comme une véritable "untouchable" à côté de lui, en effet !
Boy est l'exemple typique de la force du blogging et de la façon dont celui-ci est en train de mettre k.o. la presse de mode papier : quand un vêtement ou un accessoire nous plaît dans un magazine, il faut consulter la liste de points de vente, faire une petite recherche sur internet ou dans l'annuaire, sortir de chez soi pour se rendre jusqu'à la boutique où l'on n'est pas certaine de trouver l'article en question. Avec des blogs comme celui de Brian Boy, il suffit d'un clic sur la référence du vêtement présenté, et hop, on est aussitôt transportée dans l'univers merveilleux de net-a-porter où le vêtement est là, devant nous, dans notre taille. Un mouvement de doigt, et il est à nous... Il n'y a rien d'autre à faire qu'à attendre que le livreur de DHL vienne sonner à notre porte.
Face à cela, la presse papier n'a aucune chance de survivre. D'autant plus que les blogs nous donnent une impression de fausse spontanéité, de faux naturel. Le vêtement est présenté dans la rue, dans une situation de la vie quotidienne. Il paraît plus accessible. La lectrice peut se projeter plus facilement dans la situation mise en scène sur la photo du blog que dans l'univers irréel des photos artistiques de Vogue. On s'identifie plus aisément à Garance Doré portant une paire de Louboutins qu'à un modèle nu shooté par Helmut Newton chaussé du même type d'escarpins. Avec les blogs, la distance a été abolie. L'univers de Vogue pouvait impressionner, paraître d'un luxe inaccessible avec ses créatures hors-normes et sur lequel la lectrice se prenait à rêver sans forcément trop y croire. Avec les blogs, c'est la "girl next door" qui porte les vêtements, donc il n'y a plus aucune raison que nous ne l'imitions pas, puisqu'elle est comme nous, elles nous ressemble.
RÉPONDRE
ConsueloIl y a 4 ans
Rien de plus à rajouter si ce n'est que j'en ai un peu marre de voir dans les streetstyle les sempiternelles Anna, Taylor, Caroline and so on !
RÉPONDRE
PenelopeIl y a 4 ans
Excellent article Coco;
En ce qui concerne Garance Doré, elle a eu une sacrée évolution avec son blog, qui ressemble à Vogue on line; trop de pub, sponsors, ses nouveaux Pardon My French son clairement moins bien qu'avant. La question est en fait Comment garder l'authenticité d'un blog quand vous commencez à être influente dans le monde la mode ? pas facile...
RÉPONDRE
DianouilleIl y a 4 ans
Je suis d'accord avec cet article : il n'y a plus de fraicheur dans le streetstyle. Avant, on pouvait vraiment y trouver des looks inspirants, que l'on pouvait transposer sur nous. Là, c'est juste un étalage des tendances du moment à travers des pièces ultra-pointues, trop pointues. Quand j'ai envie de voir des tenues originales, je préfère maintenant me promener dans des quartiers étudiants.
RÉPONDRE
CéliaIl y a 4 ans
Je trouve que les blogs sont inintéressants la plupart du temps, c'est devenue un phénomène incontournable presque toutes les filles s'y mettent et c'est assez moche car ça n'a plus rien d'original mais c'est comme ça, on ne peut pas les empêcher de faire ce qu'il leur plaît.
C'est pour cela que je ne vais sur aucun blog mode contrairement à auparavant, même si j'aime beaucoup le concept malheureusement les blogs se ressemblent beaucoup et rien n'est très innovant. C'est très superficiel, des marques, du luxe... La plupart des modeuses ne s'intéressent pas à la mode elle-même, idem pour le streetstyle c'est surfait...
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
C'est un super article qui a provoqué et suscité beaucoup de commentaires.
Il est évident que le streetstyle du début n'existe plus; tout est rentré dans un moule et on ne retrouve plus cette fraicheur d'improvisation et d'originalité. Il faudrait peut-être quelques nouvelles têtes dans la blogosphère pour renouveler ce monde qui se complait un peut trop.
Mais quelle réussite pour Garance !
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
Chapeau bas ! :D
RÉPONDRE
Lolita et autresIl y a 4 ans
Franchement ! Bravo pour cet article constructif et empreint de clairvoyance Coco. De Québec, on considère que vous avez frappé dans le mille avec votre critique !
RÉPONDRE
JessicaIl y a 4 ans
Pour ce qui est du streetsyle je ne regarde que le blog Style and the City, les autres m'ont trop déçu
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
Merci pour l'info :-)
handmode.worpress.com
RÉPONDRE
catarinetabellachichiIl y a 4 ans
Bravo pour cet article !

Mon affection pour les photos de streetstyle s'est arrêtée le jour où, dans tes brèves, tu as posté une photo de Taylor Tomasi, et je ne sais plus quelle "it girl", posant nonchalamment à côté d'un SDF à 15cm d'elles, sans que cela ne les touche un temps soit peu !! Quelle honte, quelle superficialité, quel dédain pour la race humaine ! J'aime la mode, mais ce milieu me dégoûte de plus en plus !

(pardon pour ma digression :) )
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
Suis tout à fait d'accord avec toi. J'adore la mode, la vraie mais ce petit monde nombriliste et hors du monde réel est répugnant.
RÉPONDRE
MaeligIl y a 4 ans
Catarinetabellachichi: Mille mercis de parler de cette photo !

J'ai été étonnée qu'elle ne fasse pas plus de bruit.
Pour ma part, elle m'a profondément choquée et j'avoue avoir été déçue qu'elle soit "traitée" dans les brèves.
Alors bien sûr, ce site n'est pas la pour faire de la polémique et Coco fait son travail à merveille, c'est un site que j'ai plaisir à consulter, il est de grande qualité.
Mais c'est vrai, j'aurai aimé en savoir plus sur cette photo : elle représente un instant T, peut-être injuste pour ses protagonistes, qui sait ? Quel est le contexte ?
Après peu m'importe que ces jeunes femmes paradent des sacs à 10000 $, là n'est pas le problème. On ne leur demande pas non plus de sauver le monde.
Mais il est vrai que là, comme ça, sans rien savoir de plus dessus, cette photo me dégoûte tant elle est cruelle. Et j'ai de la peine pour ces dindes ecervelées.
Voilà, c'est tout. Il paraît qu'une société a les idoles qu'elle mérite...
RÉPONDRE
murielIl y a 4 ans
Avez-vous lu le billet posté aujourd'hui par Garance sur l'évolution de son blog? Un vrai cantique à la lueur des cierges!

Ce passage est particulièrement remarquable :
"Mon blog n’est pas un projet commercial où je dois répondre à des attentes. (..) C’est une plateforme artistique"


MDR
RÉPONDRE
murielIl y a 4 ans
j'ajouterai que tous ces pubards qui s'imaginent faire de l'Art, quand ils ne sont que les instruments d'une machine à fric bien rôdée, devraient faire un tour dans un musée (si possible pas l'expo Marc Jaccobs x Louis Vuitton, hein) pour comprendre ce qu'est le travail d'un véritable artiste...
RÉPONDRE
isaIl y a 4 ans
Une réponse à l'article ci-dessus ? Garance tente de se justifier mais ca sonne creux, ca sonne comme une énième mise en scène de la fille cool qu'elle n'est plus depuis longtemps...
Je laisse ce com ici et non pas chez Garance, car chez la demoiselle seuls les commentaires élogieux et beats sont acceptés ;)
RÉPONDRE
LouIl y a 4 ans
Effectivement petite réaction de Garance, ceci dit certains sujets sont évités..
RÉPONDRE
GuermantesIl y a 4 ans
Je vous trouve dures avec Garance Doré. Elle a du talent. Elle présente un monde idéalisé et elle est toujours très positive, mais c'est bien aussi de faire rêver. Elle arrive à faire croire qu'elle fait tout ça très facilement et sans effort, alors qu'elle doit certainement beaucoup y travailler.
Je continue à aller chez elle et chez Scott avec un peu de TdM et qq autres.
Effectivement, on peut se demander si son dernier post est lié au débat qui a lieu ici.
RÉPONDRE
CachouIl y a 4 ans
Je suis très déçue par le dernier post de Garance,qui démontre à la fois la justesse del'analyse de Coco,et l'aspect commercial voire technique de son blog (très américain 1er degré en fait) désormais.
C'est devenu bien trop sérieux tout ça....
RÉPONDRE
OliviaIl y a 4 ans
Un post sur l'authenticité du streestyle s'est transformé en débat sur le cas Garance Doré. Sans doute parce qu'une "fille comme nous" vit maintenant le rêve américain. Hors d'accès. Facile de critiquer mais pour être là où elle est, il a fallu du talent, de la persévérance, de la chance sans doute, être au bon endroit au bon moment, savoir et vouloir fonctionner avec le système, avoir une volonté et une capacité d'autopromotion, vouloir s'exposer (l'approche contraire de Coco). C'est une insider et non plus une observatrice, mais j'aime voir ce monde hors de ma portée à travers son regard, parce que je sais d'où elle vient. Son parcours force l'admiration, elle ne prétend pas être ce qu'elle n'est plus, elle ne s'endort pas sur ses lauriers. Les plus durs avec elle continuent de la lire, ça sent un peu la jalousie tout ça...
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 ans
Il ne s'agit pas d'un débat sur Garance Doré, elle est évidemment citée car elle tient un blog qui traite du sujet streetstyle et qui a contribué au changement notable mentionné dans le post de Coco. Je fais partie des lectrices qui ne la lisent plus car j'y retrouvais les mêmes protagonistes que dans les magazines féminins ...
RÉPONDRE
maeva.Il y a 4 ans
Je suis tout a fait d accord avec toi Olivia. Elle ( garance doré ) n'est pas parfaite, mais elle a du talent, de l'humour. Même si j'ai pu remarquer ces gloussements ( on peut le dire forcés ) dans les pardon my french , je n'en suis pas moins admirative du talent qu 'elle possède en tant qu'illustratrice et photographe. Chaque jours je suis heureuse de voir de nouveaux post sur son blog , car ce monde fou qu'est la mode me fait rêver. Bien sur ,la mode est parfois incohérente, folle ,et énervante ,mais c'est tout de même la mode : quelques choses de passionnant qui nous fais rêver. Et n'oublions pas que la mode est quelque chose qui ne sauvera pas des vies .Ca reste de l'art. Quelque chose qui doit nous éblouir ,nous faire s'évader, nous donner des émotions. Donc , pour moi sa n'a aucune importance que Garance doré et Co , perdent de l'argent en s'achetant leurs fringues à 10 000 dollars ou nous donne des vidéos, photos ou textes superficielles car le sujet l'est. C'est leurs problèmes. La mode est superficielle . La mode est un divertissement pour ceux qui ne travaillent pas dans ce milieux. Et je remercie Garance Doré de nous vendre du rêve.

Si ces filles s'habillaient avec moins de marques qu'est ce que sa changerait ? Oui , nous pourrions nous acheter leurs vêtements mais sa ne veut pas dire que ces tenues seraient plus belles à celles qu'on voit sur les blogs de maintenant. Puis, le monde ne deviendrait pas plus beau parce que ces "it girls " s'habilleraient avec du H et M ou avec les habits achetés au marché du coin. Les problèmes politiques et écologiques ne se régleront pas. Certains commentaires sont vraiment un coup de gueule pour rien . Franchement qu'est ce qu'on s'en fou que certaines filles soient devenus superficielles, c'est leurs problèmes pas le notre. Si elles veulent se gâcher la vie en pensant 2 mois à l'avance de ce qu'elles vont porter à la fashion week c'est LEURS problèmes .Tout cela est futile , laissons les faire et savourons juste.
RÉPONDRE
AnneIl y a 4 ans
Salut Coco, en quelques articles, ton blog est devenu le premier que je consulte, (en meme temps que celui de Garance d'ailleurs, ); et je l'ai tout de suite aimé pour la liberté de ton et l'esprit critique, qu'on ne trouve plus nul part. Un défilé, une tendance hasardeuse, tout est tres bien décripté , et on ne prend pas le lecteur pour un con ici;

Merci!

Et si jamais une avalanche de blogueuses pas contentes t'ecrivent ou répondent via leur blog, whatever!! Chacun son job et ici c'est du jounalisme!
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
@maeva: non, l'art ne vend pas de rêve. Tu confonds avec la publicité ! Manger des paillettes, bon pour la ligne ...
RÉPONDRE
GeeIl y a 4 ans
Exact.
RÉPONDRE
yolulIl y a 4 ans
Moi aussi j'adore Tendance de Mode. Et d'accord avec la majorité d'entre vous sur Garance Doré. Elle est passé de l'autre côté de la force. Tant mieux pour elle, mais du coup je ne lis plus trop son blog non plus. Parce que ça ne me parle plus.
Bravo Coco pour tes conseils, pour ta réactivité et pour ton écriture. Continue surtout !
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
Globalement, les commentaires sur Garance sont assez acerbes, et je ne trouve pas cela justifié. Garance est vraiment talentueuse, elle a de la créativité, de l'humour. Elle est la seule à pouvoir nous parler de la couleur de nos culottes ou à émettre des doutes sur un choix d'escarpins. J'aime beaucoup aussi sa rubrique "Careers" : c'est toujours très positif, et toutes les filles qu'elles inteviewe montrent leurs points faibles, les difficultés qu'elles ont traversé. Ok, on me répondra que c'est très américain comme état d'esprit, mais c'est justement ce que j'apprécie.
En plus, Garance contribue beaucoup à diffuser la french touch outre-Atlantique. Elle est devenue culturellement influente, c'est indéniable.

Comme je l'ai dit précédemment, ce qui me gêne dans le blog de Garance, ce n'est pas le contenu qu'elle lui donne, bien au contraire, car il est excellent et évolue sans cesse, mais le manque de conversation de ses lectrices. Il n'y a aucun débat, aucun échange de points de vue contradictoires. Les lectrices se pâment toutes devant les photos, peu importe ce qui y est montré. Ca finit par ressembler à de la Garance-mania. Mais ce n'est en rien la faute de Garance. Je crois qu'elle sollicite beaucoup ses lectrices, leur demande leur point de vue. Pourquoi les lectrices de TDM font-elles montre de plus d'esprit critique et prennent-elles davantage goût au débat ? Peut-être cela vient-il du fait que le lectorat de TDM est essentiellement français (ou francophone) - et en France, on adore râler, débattre -, tandis que celui de Garance est beaucoup plus international.
RÉPONDRE
catherineIl y a 4 ans
Son équipe censure les commentaires négatifs, faut pas chercher plus loin.
RÉPONDRE
inesIl y a 4 ans
une fois que tu as compris que ses fausses questions ne vise qu'à rassembler moult commentaires, tu ne lis plus ses articles .
RÉPONDRE
GeeIl y a 4 ans
Merci pour cet article, Coco. Chapeau bas pour cette franchise qui me fait revenir ici tous les jours.
RÉPONDRE
17Il y a 4 ans
Sur le site fashionista.com Scott Schuman répond aux critiques. Il semblerait que le NYTimes, l'aticle de Coco ont touché la où ça fait mal.
RÉPONDRE
KarenIl y a 4 ans
Ouep, ca leur a apparemment pas fait super plaisir : Scott et Garance ont tout les deux répondu à leur manière (plus ou moins convaincante). Ce qui est certain c'est que ces articles les ont chatouillé...
RÉPONDRE
inesIl y a 4 ans
Le monde de la mode se sert d'eux (qui ne reconnait pas au premier coup d'oeil les abonnés du cliché de leurs blogs...) et eux se servent de cette grosse boite à fric et à notoriété qu'est l'industrie de la mode. Chacun flatte l'égo de l'autre: tu mets ma photo sur ton blog", "tu es ma copine et je deviens une it girl"(ou un it boy..).... Ils savent que ça ne va pas durer éternellement, ils encaissent et se font un nom. Un jour les blogs fermeront et ils seront rédac en chef ou consultants ou..mais trouveront des jobs en or. En fait ils font ce que chacun fait des bidonvilles aux quartiers chics: ils construisent leur planque..on va pas les mettre an taule pour ça et seuls les niais pensent que c'est juste du partage..on sait reconnaître la pub là où elle est...le risque étant pour eux que leur blogs deviennent des agences de pub (J crew, Net-à-porter...). On est en pleine éducation sentimentale "l'art au service de l'industrie"...
RÉPONDRE
LolitaIl y a 4 ans
J'adore cet article Coco!! Bravo! J'adore également lire les commentaires de ces derniers mois, j'ai l'impression que les gens se réveillent et ne veulent plus se laisser influencer ou duper par ces hauts personnages de la mode!
Cet article ressort exactement mes dernières pensées en regardant les dernières photos de ces fameuses trendsetteuses!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode