Défilé Haider Ackermann - Printemps/été 2013

Sereine et mieux maitrisée que jamais, la magie Haider Ackermann subjugue une fois de plus par son exotisme zen, ses envolées dramatiques et son tailoring androgyne ultra féminin. Hiératique et gracile, la femme Ackermann fascine...
Défilé Haider Ackermann 2013
En gagnant au fil des saisons en précision, Haider Ackermann parvient à offrir à sa grammaire une expression plus nette, moins aléatoire, où portabilité et constructions savantes fusionnent pour nous livrer des silhouettes certes toujours assez théâtrales, mais néanmoins nettement plus accessibles que par le passé.

Il est vrai que si esthétique asiatique et emprunts au vestiaire masculin continuent en 2013 de composer l'ADN du vestiaire Ackermann, ce dernier n'en gagne pas moins en finesse et en acuité...
Défilé Haider Ackermann 2013
Sur le podium, le fameux smoking YSL se voit ainsi repensé en mode japonisant, tandis que les blazers flirtent avec de discrètes basques origami et que les tenues d'intérieur chères aux dandys se muent en de subtils ensembles robe de chambre/pantalon en flanelle.

De leur côté, les superpositions emblématiques de la griffe donnent naissance à des looks aussi finement rock qu'audacieusement chic. On pense notamment à l'ensemble aussi efficace qu'affolant associant chemise mouchetée, perfecto matelassé, pardessus doublé de soie et étroit pantalon ⅞ (le tout se voyant cintré par le biais d'une large ceinture de cuir), mais aussi aux vestes étroites jouant avec des bandes de satin smoking finissant en volutes.
Défilé Haider Ackermann 2013
On note au passage que lorsque les Daria Strokous, Karlie Kloss et autres Ming Xi se mettent à délaisser leurs atours androgynes, ce n'est que pour mieux se glisser au sein de rêves de mousseline, qu'elles corsent au contact de pantalons goth/rock...

Et si vers la fin du défilé les silhouettes perdent quelque peu en impact à force de se complexifier (entre détails de coupes samurai, mix d'imprimés, obi en cuir et clin d'oeil à YSL), cette collection estivale - paradoxalement très couvrante - n'en affiche pas moins dans son ensemble une élégance extrême, une beauté universelle et un charme lyrique non dénué de pragmatisme...

Voir toute la collection : http://www.style.com/S2013RTW-HACKERMAN
Partager l'article
Par Lise Huret, le 30 septembre 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Veste militaire Haider Ackermann
Il y a 6 ans - 6
EN SAVOIR PLUS
Boots Haider Ackermann
Il y a 6 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
LaurentIl y a 4 ans
Merci pour l'article !!!!!!
RÉPONDRE
Claire and the FrogIl y a 4 ans
C'est très certainement mon défilé préféré de toute la fashion week, ça fait plaisir de voir un article sur Haider Ackermann ici ! Merci Coco !
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
M. Ackermann est un des créateurs les plus authentiques avec van Noten et Maier. Il manie la couleur comme peu y arrive.
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
C'est dramatique à souhait! J'adore.
C'est plus portable, réaliste mais on n'arrête pas de rêver. Il y a quelque chose de très solennel dans ses présentations. Il est surement avec Galliano et DVN l'un des meilleurs coloristes de notre époque.
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
Looks 2 & 15, PAR-FAIT
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
Beaucoup de créativité, c'est beau, certes ! Mais cherchons-nous des oeuvres d'art ou des vêtements portables ? Le pragmatisme parait bien loin. Tout nous fait penser un enterrement par ce côté dramatique...
RÉPONDRE
EmmanorIl y a 4 ans
Je trouve cela magnifique mais plus pour une saison automne hiver !
RÉPONDRE
SheighIl y a 4 ans
Je suis époustouflée! C'est si merveilleux!
RÉPONDRE
deedeeIl y a 4 ans
HA me rappelle pourquoi j'aime la mode, et qu'on peut faire portable ET magnifique
RÉPONDRE
milkyIl y a 4 ans
Incontestablement le meilleur défilé de la saison !
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
Avec Alexander McQ de Sara Burton, grandiose :-)
RÉPONDRE
SibylleIl y a 4 ans
Impérial! Haider Ackermann parvient à rendre le noir et le gris légers, quasi frivoles tout en conservant leur sérieux et leur tranchant. La collection est de plus tout à fait portable. Karlie Kloss n'a jamais été aussi sublime... La femme Ackermann me paraît être au-delà des genres. Un 3e sexe? :)

En tout cas, Haider Ackermann chez Yves Saint Laurent, ça aurait été autre chose...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode