Défilé Saint Laurent - Printemps/été 2013

Si Hedi Slimane semble avoir cru qu'il lui suffirait de gommer le "Yves" d'Yves Saint Laurent pour s'affranchir de l'héritage de la maison parisienne et ainsi livrer une vision novatrice de la femme YSL, c'était visiblement surestimer sa propre capacité à prendre le pouvoir sur cinquante ans d'histoire...
Défilé Saint Laurent 2013
On la rêvait affutée, infiniment moderne, androgyne et séductrice... la muse d'Hedi Slimane nous est finalement apparue caricaturale, banalement rock, mais également étonnamment tournée vers le passé (contrairement à ce que l'arrivée d'un directeur artistique en prise directe avec la jeune génération nous laissait espérer).

Alors que les récents évènements semblaient annoncer de profonds changements au sein de l'univers Saint Laurent (entre refonte du logo et déménagement des bureaux de la griffe à Los Angeles), l'ex-coqueluche du Tout-Paris s'est empêtrée - pour son premier défilé prêt-à-porter femme - dans une déconcertante succession de citations littérales.
Défilé Saint Laurent 2013
Il est vrai qu'entre sahariennes à peine revisitées, lavallières XXL, variations plus que faciles autour du smoking, rêves de mousseline époque Tom Ford et pantalons skinny ultra prévisibles, Hedi Slimane se perd au sein d'une collection fleuve ayant tout de la mauvaise rétrospective.

Sans parler de l'énergie rock et contemporaine que son CV promettait d'injecter à l'héritage maison et qui se voit ici déclinée en mode premier degré, entre slim en cuir, total look carbone et sexyness sans surprise.
Défilé Saint Laurent 2013
Difficile au final de déceler dans ces cow-girls à la Kate Moss ce qui a pu pousser Pierre Bergé à définir ce défilé comme "le plus beau depuis le départ de Yves". Loin de faire honneur à l'héritage de son ancien amant, cette logorrhée dark et brouillon peine en effet à combler les - légitimes - attentes d'une fashion sphère qui s'attendait à voir Hedi Slimane transfigurer la femme YSL...

Voir toute la collection : http://www.style.com/S2013RTW-YSLRG
Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 octobre 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Hedi Slimane/Saint Laurent : la rupture
Il y a 8 mois - 44
EN SAVOIR PLUS
L'illusion Saint Laurent
Il y a 11 mois - 54
EN SAVOIR PLUS
Saint Laurent, la pub de trop
Il y a 1 an - 17
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
39 commentaires
Tous les commentaires
JazzyIl y a 4 ans
Un grand merci Coco pour cet article.
J'ai aussi été très déçue par cette collection, et encore plus par les critiques élogieuses que j'ai pu lire un peu partout aujourd'hui...
Comme tu le dis si bien, caricatural et passéiste, pas grand chose à rajouter.
RÉPONDRE
JazzyIl y a 4 ans
Enfin si, je rajouterais : bravo pour ce franc parler!
RÉPONDRE
KarenIl y a 4 ans
Merci Coco pour cette objectivité et cette liberté de ton, qui fait que je viens ici tout les jours depuis plusieurs années !
RÉPONDRE
PipouIl y a 4 ans
C'est dingue, on dirait un défilé automne
RÉPONDRE
ElsaIl y a 4 ans
Oui, merci pour cette analyse, franche et objective !
RÉPONDRE
Lola bisIl y a 4 ans
Décue mais alors décue ! Je pense que tout le monde a surestimer Hedi Slimane
RÉPONDRE
EvaGGBIl y a 4 ans
Déçue par rapport aux éloges que j'ai entendu, mais de là à le trouver pas terrible, quand même pas. Il y a des tenues très réussies, si on ne prend pas en compte le fait que c'est Slimane et qu'on attendait beaucoup, peut être trop justement.
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
Ah ! enfin quelqu'un qui le dit franchement , un version papier de " tendances-de-mode" devrait être éditée , je passe tous les jours lire ce site. Hedi Slimane a raté son 1er défilé , ça c'est dit !
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
La plus grosse blague de la saison. La pire collection YSL depuis l’époque Alber Elbaz.
On croirait assister à un défilé Mango de 2008. Pire, le côté boho-chic (qui tourne trash ici) me rappelle le look Rachel Zoe-Nicole Richie d'il y a déjà bien longtemps. Voila, Hedi Slimane est resté bloqué en 2007.
Le changement de nom, le sabotage des collections de Stefano, les Pseudo-teaser de Salma Hayek, la présentation aux acheteurs (uniquement) de la croisière et de l'homme...tout ça était, est et restera hyper prétentieux.

C'est ça la femme Rive Gauche de St Laurent? Belle De Jour?

Un autre point: Pierre Bergé.
En plus d'être sérieusement antipathique, il est aussi ingrat. Il y a bien quelque chose qui me sidère, particulièrement dans le monde de la mode, c'est l'ingratitude.
Mr Bergé passe son temps à dénigrer Pilati et Ford qu'il a par le passé adoré. Quand il déclare "C'est merveilleux! Cette maison est sauvée enfin après avoir été si malmenée pendant plus de dix ans par Tom Ford et Stefano Pilati", il oublie qu'il a empoché le gros chèque que le GG lui a laissé au moment du rachat de la marque. Il oublie la situation désastreuse dans laquelle YSL était dans les années 80-90 (Cigarettes YSL, chemises vendues chez Auchan...). Il oublie que ces 2 designers pendant 10 ont fait tout ce qu'ils ont pu pour préserver ce patrimoine et le rendre Bankable. Sans Ford & Pilati, il n'y aurait surement pas de Slimane aujourd'hui.

Que dire des nombreuses Expositions organisées dans le simple but de les saboter et autres lynchages médiatiques. C'est très bien de critiquer un designer alors qu'on assiste a un défilé financé largement grâce aux ventes astronomiques des Tribute et autres Sacs Chyc & Muse.

De toute les façons, ce show était un combat d'ego: Je ne vois rien d'Yves, je vois HS & PB. Ne vous amusez pas à aller lire les critiques des journalistes français. Elles sont toutes complaisantes.

Quand on regarde la première collection d'Alber, celle de Tom et celle de Stefano, on se rend compte de leurs génie. 15, 10 ou 7 ans après, elles sont portables et contemporaines. Voila la marque des grands.

Qu'il reste à L.A.... C'est surement la meilleure contribution qu'il pourra apporter à la mode.
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
MDR @... Je me marre dans ma vie de "nobody". Mais attendez, vous avez vu la réaction de Slimane quand quelqu'un a le courage de dire ce qu'il pense de sa collection. Lisez la lettre de réponse qu'il a faite à Cathy Horyn. Les créateurs n'acceptent plus la critique...des "critiques de mode". Ces maisons ont une influence mondiale et gagne beaucoup d'argent. Leurs collections sont déclinées mainte fois. Et on a plus le droit de dire "je n'ai pas aimé?"

Donc pour toutes les journalistes qui sont complaisantes, elles tiennent à conserver leur place en front row (comme d'hab'). Alors qu'en coulisse, le show était loin de faire l'unanimité, en public, c'est motus et bouche cousue...Dommage!

Par contre, le truc intolérable, c'est les propos de PB envers les anciens DA de la maison: une insulte envers Tom Ford et Pilati (pour certaines collections). Les 3 loustics (Elbaz, Ford et Pilati) doivent avoir les oreilles qui sifflent.

Tu vois, je ne me rappelais même plus que YSL était distribué à Auchan...Comme quoi, tout le monde oublie vite!

Et en effet, le coup de la saharienne copié-collé des années 70 ans, il aurait pu la retravailler un peu.
En fait, si on outrepasse la créativité, on a l'impression sur les photos que ça ne fait même pas PAP de luxe. C'est ça qui me dérange...Je n'ai même pas regardé le prix...
Mais bon, on verra la prochaine collection, il va peut-être nous surprendre!

Tout ça pour dire: 100% D'accord avec ton com'!
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Sur le site, il y a dans la section "premiers modèles" des images d'Anja Rubik portant certaines pièces de la collection. On se demande donc comment en si peu de temps, on est passé de 2012 à 1968. C'est presque consternant.
On attend déjà la Pre-Fall. Il a quand même du talent donc j'ai espoir mais là ce n'est ni à la hauteur de sa réputation, ni à la hauteur d'Yves Saint Laurent.
RÉPONDRE
deedeeIl y a 4 ans
Haider Ackermann reprend YSL, ça vous dit ? Moi ça me dit !!
RÉPONDRE
PalomaIl y a 4 ans
haider Ackermann pour YSL ... Oh que oui ! hell yeah
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 ans
Le manteau en fourrure zébrée façon blaxploitation est horrible. Les silhouettes sont ultraminces certes mais peu convaincantes; c'est tellement triste, si peu estival. La presse française est élogieuse, normale elle sauve son annonceur. Même les mannequins n'ont pas du tout l'air sublimes. Quelle franchise mesdames Coco et "... "!

J'espère que le talentueux Hédi se lâchera au fil des collections. Finalement, il devrait peut-être envisager de créer à Paris.
RÉPONDRE
KarlIl y a 4 ans
Déçu...
Bling et quasi vulgaire, trop rock...

A voir les prochaines collections, une fois le buzz médiatique finement orchestré passé.
RÉPONDRE
C.O.DIl y a 4 ans
HEDI SLIMANE INCARNE LA MODE INTEMPORLLE SANS FAUX CHIC NI GLAM'OVER ; CEUX QUI CRITIQUENT DEVRAIENT PRENDRE UN PEU DE RECUL OU BIEN SIMPLEMENT REVISER LEURS COURS D'HISTOIRE DE L'ART POUR SE RAPPELER L'ESSENTIEL DE LA MODE / LE PASSé NE PEUT SE CONJUGUER QU' A UN SEUL TEMPS CELUI DE LA CREATIVITé , UNE FOIS CE RAPPEL FAIT CHERS CRITIQUES INVITEZ-VOUS A PARTICIPER A CETTE NOUVELLE TRAVERSEE DU MAGISTRAL DESERT SLIMANIEN ET N'OUBLIEZ PAS DE VOUS MENER DE VOS SAHARIENNES!
RÉPONDRE
C.O.DIl y a 4 ans
(RECTIFICATION) N'OUBLIEZ PAS DE VOUS MUNIR DE VOS SAHARIENNES!
RÉPONDRE
SheighIl y a 4 ans
J'ai été agréablement bien surprise par cette collection, ce côté rock un peu sorcière, très androgyne. Le tout enveloppé de cuir et d'élément très 70! Et je fonds aussi pour cette capeline, j'aimerai la porter avec autant d'élégance.
Pourtant, j'avais lu beaucoup de critiques négatives alors j'avais forcément des réserves, sauf que je ne les partage pas du tout. Je ne dirai pas que ce travail est exceptionnel, ce serait mentir, mais il y a un fondement, une prise de position, des coupes travaillées, des couleurs et matières bien agencées. Je ne sens pas au contraire de Dior un manque d'engagement, il est là, même s'il manque à tout le monde. L es modèles présentés sont très ancrés dans le temps, c'est peut-être cela qui effraie, on ne projette plus de fantasmes dans la haute couture, tout est là, à porter de main, très contemporain.
Quand au manteau fourrure zébré, je lui trouve un certain charme qui amadouerait bien Catherine Deneuve je pense.
RÉPONDRE
virginieIl y a 4 ans
Pas du tout d'accord, au contraire l'exercice de style est parfaitement réussi, tous les codes Saint-laurent sont là mais effectivement sans le Yves. Comme dans les années 70, quand les égéries de l'époque (Bianca jagger et cie) se sont appropriés sa mode avec désinvolture et non comme sur ses défilés. Hedi a mis de la modernité dans tout ça et sa touche rock évidente. C'est tout à fait cohérent.J'ai croisé Betty Catroux (égérie d'YSL) l'autre jour dans la rue et elle avait exactement cette allure libre et rock, elle sifflotait et j'ai tout de suite pensé à elle lorsque j'ai vu le déffilé !
RÉPONDRE
cocainecoutureIl y a 4 ans
Merci à C.O.D, Sheigh et Virginie !

Complètement d'accord, Slimane remporte haut la main le défi qui l'attendait. On retrouve l'essence d'Yves St Laurent, la vraie (cf. Histoire de la Mode), la touche rock mais tjs chic de Slimane, et dire qu'il n'amène rien est sans fondement. Le "je ne sais quoi" parisien est bien là.

Au passage, les critiques à base de "ce manteau est horrible" n'ont à mon avis rien à faire ici, on ne parle pas de la dernière collection de Zara ! C'est légèrement plus pointu par ici.
RÉPONDRE
LNAIl y a 4 ans
Pour ma part j'ai trouvé ce défilé plus que réussi, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant enthousiasmée pour un défilé. J'ai trouvé que cette collection conjuguait à merveille l'esprit Saint Laurent (lavallière, capelines, saharienne, tailleur,etc..) et le côté rock chère à Slimane. C'est tout à fait l'image que je me fais de la femme Saint Laurent, une femme élégante, rock, libre et moderne. J'imagine bien Kate Moss et Catherine Deneuve, icônes YSL par excellence dans ces tenues.
Après il est vrai que les silhouettes inspiraient plus l'hiver que l'été mais qu'importe ! Slimane rend un très bel hommage à Saint Laurent.
RÉPONDRE
LDRIl y a 4 ans
Slimane déménage les bureaux à L.A., Philo à Londres; c'est du grand n'importe quoi.
RÉPONDRE
fashionpuppetIl y a 4 ans
LNA=cocainecouture=virginie=sleigh Ce n'est pas parce qu'on prend de multiples pseudos et que l'on répète 4 fois la même chose en changeant le ton/la syntaxe que cet avis pèse plus. La méthode coué ne fonctionne pas ici. ;-)
RÉPONDRE
HoneyIl y a 4 ans
Je ne comprends pas du tous ceux qui défendent cette collection (même si je les respecte, attention).

Déjà rien que les chapeau c'est une blague, on dirait un défilé de champignons... Mais le pire, c'est ce qu'il y a en dessous, tout est ultra vu et revu, c'est faussement sexy, ca ne fait pas rêver....
RÉPONDRE
yasIl y a 4 ans
Quand je vois cette collection je n'arrête pas de penser a Tom Ford .... Alors oui elle est plate aucune surprise et surtout vulgaire . Mais la question est de savoir si Slimane peut offrir autre chose que sa dégaine de rock star qui carbure à la cocaïne ??? En tout cas si Rachel Zoe était au défilé elle devait avoir un orgasme a chaque passage ... Autant le côte petit pantalon , chemise et perfecto marche sur moi mais le reste d'une platitude la ou un Raf Simon arrive a retravailler les codes de la maison Dior avec son style et sa grammaire personnelle en offrant quelque chose de neuf et frais , ici c'est juste du déjà vu a la limite de la caricature . Si c'était pour faire ça bah ils auraient pu garder Pilati pour le coup .... J'ai jamais compris l'acharnement qu'il a subit tout n'est pas a jeter loin de la .
RÉPONDRE
STLIl y a 4 ans
Je demande à voir la réaction des gens si Pilati avait produit cette collection. Il aurait pris cher...
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 ans
@STL, Pilati a fait une excellente collection A/H 2011, je m'en souviens parfaitement, j'ai beaucoup aimé ! Par contre l'imprimé fraise ne pas touché. Reprendre les rênes de la maison Yves Saint Laurent est difficile. Mais Slimane est le chouchou de Pierre Bergé et d'une grande partie de sa garde rapprochée. Il a fait déménager les studios à LA. Tout ce remue-ménage pour que la maison Yves Saint Laurent accouche de la souris Saint Laurent Paris. Slimane a bénéficié de meilleures conditions de travail que Ford ou Pilati. Et, vraiment les bisbilles entre Cathy Horyn et Slimane sont vraiment de trop. J'espère qu'il y aura plus de sérénité et moins de nervosité dans les prochaines collections. Slimane a renouveler le vestiaire masculin, pour la femme c'est peut-être un peu plus long et difficile, surtout dans une maison qui possède une si forte identité.
RÉPONDRE
LaurenIl y a 4 ans
J'ai un peu de mal à me prononcer, je comprends chaque avis, mais je dois avouer que la collection me réjouis, en cela qu'Hedi Slimane n'a pas cherché à tout prix à coller à la tendance, à injecter LE truc hyper-hype-innovant-bla-bla (et souvent moche, genre les escarpins en fourrure du dernier Céline).

Les grands créateurs actuels sont sous une immense pression à chaque saison pour innover, innover, innover encore ! Mais parfois, l'innovation est dans la sobriété, l'humilité, l'évidence d'un vêtement bien coupé, classique diront certains.
C'est pour moi un retour aux sources, des bases que l'ont pose, histoire de redescendre un peu sur terre pour se restituer, surtout face aux jeune et très jeune générations.

Hedi Slimane a rappelé ce qu'était Yves Saint Laurent, avec une dégaine rock, actuelle, que demander de plus ?
On ne peut pas proposer à chaque défilé un nouveau gadget (genre it-bag ou it-shoes).
Enfin si, on le peut, mais quel est l'intérêt, si ce n'est de toujours alimenter l'appétit effréné des fashionistas et bloggeurs en mal d'authenticité...
RÉPONDRE
LaurenIl y a 4 ans
J'ai même l'impression qu'Hedi Slimane, en étant étranger, nous donne une meilleure vision de ce qu'est la femme parisienne d'aujourd'hui. Il est évidemment difficile pour la parisienne de s'évaluer objectivement, n'ayant aucun recul.
Peut-être donc que ce qui fait mal à la plupart des personnes réfractaires à ce défilé, c'est de réaliser que la parisienne n'est pas la femme supra-hype que chaque créateur essaye de décrire à chaque saison.
La parisienne, c'est peut-être d'abord une silhouette, des tissus précieux et des couleurs raffinées, avant d'être la fashionista errant de défilé en défilé pour se faire photographier.
RÉPONDRE
jujuIl y a 4 ans
Hedi Slimane est français et né a Paris mais a décider de faire transférer la partie créatif de YSL a LA et malheureusement ça se sent ...
RÉPONDRE
AnnaIl y a 4 ans
Merci Coco pour ton analyse et les divertissants commentaires qu'elle engendre.
J'éviterai pour ma part, d'intellectualiser à outrance et ne chercherai pas à justifier le bien-fondé ou non de ce que je vois : c'est très Mango 2008 - pas la collection été je précise :)
RÉPONDRE
mestiriIl y a 4 ans
Du noir, encore du noir. Hedi Slimane semble ignorer qu'Yves Saint Laurent était un merveilleux coloriste, un des rares couturiers parisiens à savoir manier avec brio et subtilité une large palette.
RÉPONDRE
le cancre83Il y a 4 ans
Je viens de lire la lettre de ouverte de Slimane.Outre le defilé qui à été plus que largement commenté ici(moi perso j'ai cru voir un show Dior homme ac de temps en temps des robes Tom Ford pour YSLRG.Je crois qu'il est temps que le petit Hedi prenne un peu de recul parceque si l'on accepte pas les critiques autant ne pas présenter son travail.J'ajouterai que le soutient de CH a Simons n'a rien à voir ac l'affaire et que ne pas l'inviter est vraiment le comble de ridicule et de l'immaturité.Attention M Slimane la chute risque d'etre trés dure...
RÉPONDRE
SibylleIl y a 4 ans
On a retrouvé le manteau de Cruella! (sauf que Hedi Slimane se sert de zèbres, apparemment...)
RÉPONDRE
STYLE Il y a 4 ans
Que de remous et de critiques, que de débats et de commentaires à propos du premier défilé du créateur italo-tunisien en tant que directeur artistique du pret-à-porter féminin et masculin de la désormais maison "SAINT LAURENT paris". Il y avait beaucoup d'attentes et de pressions. Voilà, le lundi 1er octobre 2012 au Grand Palais,le rideau est tombés,les projecteurs se sont allumés,la mélodie ouvre ce défilé;sous les yeux de la French First Lady, de monsieur et madame Pinault etc le premier modèle ouvre ce show agité. A mon très humble avis, monsieur Saint Laurent est le plus grands des couturiers, le "grand maître","ilest celui qui inspira tous les couturiers mais il est aussi la somme de tous les couturiers" comme l'a si bien dit la très estimée journaliste Laurence Benaïm. M. Saint Laurent le disait si bien "un grand couturier est celui qui sait donner un coup de coeur à une femme en faisant un vêtement très simple". La magie a-t-elle opérer le lundi 1er octobre? A vous de juger. Pour avoir la prétention d'accepter le poste de directeur artistique du prêt-à-porter féminin et masculin de l'éternelle maison de monsieur Saint Laurent, il faut à mon sens, s'en montrer digne! Défilé à l'hôtel intercontinental,mettre en fond de décors le logo de la maison,diffuser une musique douce en adéquation avec l'esprit maison,savoir respecter ses convives,les mannequins se doivent de jouer à la perfection sur un podium YSL! Pour la maison de monsieur Saint Laurent, il faut opter pour l'excellence du travail, du geste et du comportement. Ne jamais oublier et effacer de la mémoire que la maison se nomme en autres "SAINT LAURENT paris" et non "SLIMANE paris". Quand au défilé en lui même, je dirais juste que le bilan est mitigé. Je me demandes vraiment si une femme va arriver à marcher ou à respirer avec ses pantalons. Dommage qu'en plus de ses chapeaux champignons, le créateur n'a pas mit de lasso, une sacoche en cuir et là on se serait cru dans un remake féminin d'Indiana Jones. Certains modèles rappellent tout de même l'esprit YSL. Le noir, les robes drapées, la saharienne, les tissus fleuris,les noeuds. Une collection ennuyeuse, statique, sans vie apparente, ou les mannequins quasi-inexistantes cachés sous leurs chapeaux défilent tels des portes-manteaux robotisés. Manque de créativité avec beaucoup de répétitions,Cruella d'enfer est de retour en voici la preuve! Et que la mode soit avec vous
RÉPONDRE
Kawette Il y a 4 ans
Ah Lauren, tes commentaires me font plaisir, je ne comprends pas ces high expectations que tout le monde a vis-à-vis des nouveaux créateurs (Hedi n'est pas nouveau, mais ça reste un petit nouveau chez YSL), chacun a des attentes qui, dès qu'elle ne sont pas comblées donnent aux gens le droit de descendre le créateur en question, franchement, composer un vestiaire n'est pas donné à tout le monde, encore moins un qui donne envie et l'accorder aux différentes espérances de tout le monde, alors là c'est mission impossible. Perso, cette collection me plaît beaucoup, chaque pièce est très belle, et les looks sont très chics avec une irrésistible touche rock, certaines robes sont à tomber par-terre, comme tu dis Lauren, Slimane n'a pas cherché midi à 14h, il a simplement dessiné une très belle collection sobre & moderne, certainement pas au goût de tout le monde mais de là à dire que tout ça ne vaut rien du tout et qu'il faut le virer ASAP, moi je dis c'est injuste, il faut plusieurs collections pour juger d'un travail, s'il se répète ou s'il copie tel ou tel créateur (comme c'est le cas de la très culottée Erin Wasson) alors là oui, virons-le mais là, il fait un travail très correct. Bref, moi j'adore.
RÉPONDRE
évaIl y a 4 ans
Merci pour cette franchise!!!!Défilé d une tristesse absolue.Quel manque de créativité, mr Sliman s est trompé, en aucun cas l esprit de la maison ysl n' est respecté. Monsieur saint laurent, nourrissait ses collections en observant , en voyageant (tissus ethnique),en lisant ou est la couleur, le glamour, les formes...LA FEMME?
RÉPONDRE
JamieIl y a 4 ans
certains looks pantalon noir sont sympas mais enlevez les chapeaux' zorro est arrivé- et la fourrure
RÉPONDRE
SophiaIl y a 3 ans
!! Je supplie les muses de revisiter notre petite planete parce que depuis quelque temps on semble que la mode est devenue pire que dingue ... insipide. Meme sans l'argent il me manque l'envie d'avoir la plupart des pieces des defiles.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode