Karl Lagerfeld et l'anorexie

Karl Lagerfeld a décidément le chic pour faire grincer les dents... Après avoir jugé la chanteuse Adèle "un peu trop grosse" (puis s'être excusé), le voici aujourd'hui balayant d'un revers de main le problème de l'anorexie dans le milieu du mannequinat...
Hanne Gaby Odiele
Si la plupart des filles évoluant sur les podiums doivent leur morphologie de brindille à un métabolisme élevé ou tout simplement à leur jeune âge, les autres n'ont bien souvent d'autre choix - pour réussir à se glisser saison après saison au sein de vêtements frôlant la taille "-1" - que de réduire drastiquement leurs apports en calories.

Un état de fait corroboré par de nombreux témoignages, tels que le documentaire "Picture Me" de Sara Ziff ou les déclarations en 2010 de Coco Rocha, qui avoua avoir vu les shootings se raréfier drastiquement au fur et à mesure que son corps d'adolescente se transformait en corps de femme.

Un problème qui ne laisse désormais plus indifférente la fashion sphère, qui reconnaît aujourd'hui - après des années d'omerta - avoir un rôle à jouer aussi bien dans la protection de la santé des mannequins qu'au niveau de l'image de la femme renvoyée à la jeune génération (on pense notamment à la charte "The Health Initiative", signée par 19 rédactrices en chef de chez Condé Nast).
Anja Rubik
Dans ce contexte, les récentes déclarations de Karl Lagerfeld selon lesquelles l'anorexie "n'aurait rien à voir avec la mode" apparaissent aussi provocatrices qu'hypocrites.

Plutôt que d'essayer de minimiser le problème en mettant en avant le fait que 30% des Françaises seraient en surpoids (contre 1% en sous-poids), Karl devrait peut être penser à proposer à ses mannequins une alternative à la taille 0, ce qu'il leur permettrait de ne pas à avoir à surdoser diurétiques et laxatifs avant leurs séances d'essayage...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 12 octobre 2012 dans Actu mode
Vous aimerez également
Quand succès rime avec maigreur
Il y a 1 an - 67
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
28 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 4 ans
Personnellement, les propos de Karl ne me choquent pas/plus. Il a le mérite d'exprimer tout haut tout ce que l'industrie pense tout bas.
La Health Initiative de Conde Nast est une petite blague. Il suffit d'ouvrir les magazines. Le Vogue US heureusement maintient le cap.
Avec l'arrivée de Slimane, j'ai l'impression qu'on va revenir encore à l'époque very slim.

Ce n'est pas la première fois qu'il s'exprime sur le sujet mais j'ai toujours trouvé son langage plutôt déconnecté quand on voit la morphologie de ses collaborateurs, clientes...

Je suis d'accord avec toi pour la conclusion surtout qu'au dernier défilé Chanel, on voyait bien qu'il fallait quelques kilos à beaucoup de mannequins pour pouvoir exploiter le potentiel des looks.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
Si on pense au fait qu'une grande partie des cliente de Chanel haute-couture (et même pap) sont originaires du Moyen-Orient, région du monde où l'ultra-minceur n'est pas particulièrement valorisée, il est certain que Lagerfeld est complètement déconnecté.
Mais auprès de la cliente occidentale, ça passe sans doute plutôt bien, tant il est vrai qu'aux Etats-Unis comme en Europe, la minceur est un marqueur social.
RÉPONDRE
LolitaIl y a 4 ans
Tout à fait d'accord avec Cohiba.
Et ces dernieres collections Chanel sont plus des collections à faire plaisir à cette riche bourgeoisie plutot qu'à devenir des inspirations pour le monde de la mode...
RÉPONDRE
EdIl y a 4 ans
En effet, l'anorexie PEUT n'avoir aucun rapport avec la mode... Aussi je ne pense pas que l'anorexie des "mannequins" soit la même que celle de l'ano "ordinaire".
Sinon, c'est vrai que de faire certaines d'entre elles des icones, des références, c'est absolument ridicule et malsain !
RÉPONDRE
ManonIl y a 4 ans
Complètement d'accord ! Ça n'a rien à voir, on ne peut pas parler d'anorexie dans ce cas !
RÉPONDRE
yolulIl y a 4 ans
Je déteste voir des mannequins ultra maigres comme les photos dans cet article. C'est pas beau, et ça ne reflète en rien le rêve d'une femme ou d'un homme. D'ailleurs les personnalités qui réussissent le mieux dans les pubs sont plutôt des actrices ou des chanteuses aux corps plus naturels. Les publicitaires se trompent complètement en nous servant des sacs d'os. D'accord il faut des filles bien gaulées. Mais les anorexiques ça ne marche plus !
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
Karl Lagerfeld ne fait que révéler sa relation difficile à son propre poids.
RÉPONDRE
ghjhhIl y a 4 ans
exactement
RÉPONDRE
JJIl y a 3 ans
haha, ouais je suis d'accord.
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 ans
il m'énerve cet homme
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
Où Karl Lagerfeld a-t-il fait cette déclaration ? Pas que je sois d'accord avec lui, mais j'aimerais bien lire la chose en entier avant de prendre position.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 4 ans
Le lien est dans l'article, au niveau de "les récentes déclarations de Karl Lagerfeld" :)
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 4 ans
Merci ! :D
RÉPONDRE
ManonIl y a 4 ans
Mais la phrase comme quoi l'anorexie n'a rien à voir avec la mode ne me choque pas du tout !

L'anorexie est une maladie beaucoup plus profonde qu'une simple restriction calorique afin de rester mince voir maigre. La motivation n'est pas la même. Ça n'a rien à voir !

Là il s'agit de filles qui se restreignent afin de garder un corps assez mince pour pouvoir avoir des contrats. L'anorexie c'est un contrôle permanent de son corps due a une souffrance psychologique.

Donc oui l'anorexie n'a rien à voir avec la mode. Mais par contre cela est vrai que ça véhicule une certaine image de beauté aux jeunes filles qui peuvent vouloir maigrir afin de ressembler a ses mannequins. Mais on ne parle pas de la même chose !
RÉPONDRE
LolitaIl y a 4 ans
Je suis pas moins d'accord avec les commentaires au dessus. Ce n'est pas choquant ce qu'il dit, en plus c'est dans son "personnage", il aime provoquer.
Je trouve que plus ca va et plus son image associé à Chanel est de moins en moins cohérente. Dans ces propos, l'image qu'il renvoie...

Je pense qu'il serait temps que Chanel trouve un nouveau styliste plus jeune et qui casserait cette image d'air hautain tellement exagéré que Karl Lagerfeld a mis au point.
Cette citation " Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue" perd tout son sens...
J'adorerai Chanel (enfin meme si coté prix, il était pour moi inacessible) mais depuis quelques années, j'ai du mal à m'y retrouver entre les icones qu'il choisit et les collections qu'il nous a sorti...
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 ans
Karl a raison, l'anorexie est une maladie (mentale) qui n'a rien à voir avec la mode. Toutefois, la mode donne des images anxiogènes a de nombreuses femmes. Par contre, pourquoi s’intéresse t-on aux 1% d'anorexiques quand il y a 30% d'obèses et que les maladies qui en découlent iront crescendo ?
@Cohiba, effectivement Karl ex-gros, ex-obèse développe une certaine haine à l'égard de ce qu'il fut.

Je pense que la clientèle Chanel est assez filiforme, les Asiatiques le sont davantage que les Occidentales. Les femmes du Moyen-Orient optent souvent pour les accessoires.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
L'anoréxie est une maladie grave, et la mode peut influencer les filles et maintenant aussi les garçons qui trouvent là un moyen d'exprimer leur mal-être.

Mais parlons du critère de la beauté - est ce que c'est beau de voir les filles qui ont l'air mal nourries donc malades ? Nous avons eu l'occasion de voir un groupe de très très jeunes filles avant un shooting - elles étaient maigres et tellement transparentes. Ce n'est pas ça la féminité ! Bien sur, une fois habillées et maquillées ces lianes sont superbes sur les photos, mais ce n'est ni enviable ni digne pour quelqu'un comme Karl Lagerfeld qui se veut esthète. Peut-être KL a-t-il fait son temps ?

Et il n'est pas le seul dans ce milieu ou le dictat de la maigreur reste de rigueur.
Eternel débat, nous le disons chaque fois.
RÉPONDRE
gabrielleIl y a 4 ans
Une fille très mince naturellement ne ressemble pas à Hanne Gaby Odiele. Toutes les filles anorexiques ont tendance à se ressembler et cette mannequin leur ressemble beaucoup.
RÉPONDRE
RomainIl y a 4 ans
Une amie habilleuse sur le show Saint Laurent la semaine dernière était horrifiée...Des filles en si mauvaises santé, décharnée, qu'au moindre frottement elles saignaient. Elles saignent dans leurs chaussures, à la fermeture d'un zip, ongles de l'habilleuse frôlant leur peau, ça saigne, il n'y a pas de chaire.
RÉPONDRE
SibylleIl y a 4 ans
... terrifiant ... !
RÉPONDRE
syrineIl y a 4 ans
je suis allée à un défilé . On aurait dit des insectes. Cette dictature de l'image encourageant l'anorexie doit cesser. Viva la revolutione !
RÉPONDRE
SophiaIl y a 4 ans
Je crois que la taille des mannequins est devenue tres mince parce que les agences de mode, selon l'arithmetique des annees, preferent employer des mannequins tres tres jeunes (si elle a 14-15 ans elle peut travailler plus), alors que le look "fashion" est devenu "etre maigre".
La maigreur, par opposition a la sensualite, a ete choisi aussi pour que l'accent soit pour les vetement, et pour le look et le concept entier de mode, pas sur le modele, en esseyant de combattre le voyeurism. Pour que les femmes s'habillent pour eux memes et pas pour les hommes et vice-versa. Pour etre chic pas necessairement sexy. Je pense que cet attitude est tres specifique au domaine de la mode et aussi une limite definitoire.
C'est vrai qu'aujourd'hui on s'exagere mais je ne crois que faire une correction par force (comme "dictature" des "gens normaux") detruira la balance delicate de cette domaine qui est a la fois artistique que social.
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 ans
"Si la plupart des filles évoluant sur les podiums doivent leur morphologie de brindille à un métabolisme élevé ou tout simplement à leur jeune âge"...
Le jour où un article ne commencera plus comme ça ( qui dit clairement que la plupart des mannequins ne sont pas anorexiques...), un grand pas aura été fait aussi sur ce site.
Je comprends que la généralisation n'est pas de rigueur, mais quand même, vouloir toujours être politiquement correct alors que ces filles sont des sacs d'os, ni plus ni moins, et que franchement, ça devient plus que moche!.. Quand je vois ces mannequins, même hyper bien sapées, je ne peux pas m'empecher de les trouver dégueu, on dirait des mortes et c'est glauquissime.
Sans rentrer dans l'excès inverse, les créateurs ne pourraient-ils pas faire défiler des filles "normales"??
Pour moi, les canons de beauté resteront ceux que véhiculaient Claudia, Naomi, Cindy et les autres modèles des 90's, des filles saines et souriantes!
RÉPONDRE
EgeryIl y a 4 ans
Il ferait bien de sortir de chez lui et d'avoir une approche plus innovante. les mannequins squelettiques qui semblent porter tous les malheurs du monde ,c'est OUT.

La tendance 2012 13 14 c'est la belle rondeur des vraies femmes avec des seins , des fesses, de belles courbes.Et non pas des clones de non-femmes .

Quant à Adèle est ce qu'il a dit aussi qu'Elton etait trop gros ? Je parierais que non...
RÉPONDRE
ynesIl y a 4 ans
la maigreur des modèles, en plus retouchée , encourage l'anorexie chez les jeunes femmes et culpabilisent inconsciemment les adultes . L ' avenir le dira.
Qui va enfin oser casser ce modèle qui malheureusement perdure? Qui aura le courage de faire enfin avancer la mode vers un esprit plus contemporain et multiculturel ?
RÉPONDRE
maremeIl y a 4 ans
oui, mais je pense qu'une grande partie du poids qu'il a perdu provient de son cerveau... certes une fille malade d'anorexie a plus de chance de passer inaperçue , voire d'être enviée par les squeletophiles, qu'une fille obèse qui va s'en prendre plein la gueule mais je ne pense pas que cla soit une bonne chose... Apparemment il adhère (vu ses régimes successifs) à l'idée qu'il vaut peser 34 kilos et être perfusée de force dans un hôpital que de porter un slim huilé taille 46 . Vu qu'il n'arrive pas à maintenir son poids , qu'il se fasse vomir, comme ces femmes qu'il admire tant, ça sa bouche sera moins occupée à dire des conneries....
RÉPONDRE
maremeIl y a 4 ans
vaut mieux peser...
RÉPONDRE
bonnelIl y a 1 an
Dans les années 50,plusieurs essayages étaient nécessaires chez les couturières pour adapter le modèle à la morphologie de la cliente;pinces de poitrine,tombé d'épaules,ajustement de la taille...
le ptrêt à porter s'installe et la maigreur apparaît.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode