Tendances de Mode

Vika Gazinskaya

Alors que la plupart des socialites et autres égéries streetstyle affichent un appétit démesuré pour les derniers must have, la Russe Vika Gazinskaya n'hésite pas à marquer sa différence en se servant des abords des fashion weeks non pas pour tenter de ravir la vedette à Anna Dello Russo, mais bel et bien pour promouvoir ses propres créations...
Vika Gazinskaya
Si la frêle jeune femme qui se fit récemment remarquer en associant robe féminine et baskets fait indubitablement partie des stars streetstyle du moment, rares sont ceux qui savent que la belle est également une créatrice talentueuse. Il faut dire que ses modèles aussi espiègles que raffinés ont mis du temps à se faire connaître. Difficile en effet de se faire un nom au pays des oligarques, dont les épouses ne jurent que par Roberto Cavalli et Dolce & Gabbana...
Vika Gazinskaya
Élevée au sein d'une famille russe très modeste, la petite Vika ne connait ni les magazines de mode, ni les Barbies. Si bien que lorsque l'empire soviétique s'effondre, la fillette de 11 ans éprouve un véritable choc culturel en voyant arriver sur le marché les sublimes poupées Mattel. Des poupées qui, une fois en la possession de celle qui se découvre alors une véritable passion pour la mode, se verront confectionner une garde-robe pléthorique...
Vika Gazinskaya
Quelques années plus tard, l'adolescente décide de partir à Moscou pour étudier stylisme et modélisme. Peu de temps après, elle remporte le premier prix d'un concours de mode (Russian Silhouette), qui lui vaut de pouvoir faire un stage chez L'Officiel Russie. Après un an passé au sein du magazine, elle est embauchée en tant que rédactrice de mode, poste qu'elle occupe en parallèle de ses études.

En 2007, elle présente sa première collection lors de la fashion week de Moscou, où son esthétique mêlant grammaire couture, constructions futuristes et détails régressifs interpelle les acheteurs. Une véritable performance au vu des moyens extrêmement modestes dont dispose la jeune femme...
Vika Gazinskaya
La reconnaissance internationale viendra un peu plus tard, notamment avec le succès streetstyle des Miroslava Duma et autres "it" fashionistas russes, qui n'hésitent pas à porter les créations de leur compatriote lors des fashion weeks. Sans parler du concept store Colette (qui lui consacra une vitrine lors de la dernière semaine Haute Couture), mais aussi de Vika Gazinskaya elle-même, qui se révèle être la meilleure ambassadrice de sa marque (voir ici, ici et )...
Vika Gazinskaya
Reste à espérer que les grandes consommatrices de mode que sont les Russes finiront par s'intéresser d'un peu plus près à leurs designers locaux, afin d'offrir à Vika Gazinskaya le succès qu'elle mérite...

Site officiel : http://www.vikagazinskaya.com/
Suivez Tendances de mode sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Par Lise Huret, le 22 octobre 2012

Brèves sur le même sujet

11 commentaires

Laeti Clic Clac Hop22 octobre 2012 à 20:56 / Répondre
Elle a également fait partie des finalistes de l'ANDAM Fashion Award de 2012 ! :)
milky22 octobre 2012 à 22:04 / Répondre
J'aime beaucoup son parcours, en voici une qui se bat tous les jours, et qui a du talent !
lablonde22 octobre 2012 à 23:29 / Répondre
J'avais beaucoup aimé son look de paysanne russe il y a quelques mois, elle est belle et assez inspirante.
raphaelle22 octobre 2012 à 23:47 / Répondre
Ca fait un moment que je l'ai remarqué. Elle fait son chemin de son côté et elle se débrouille très bien je dirais pour le moment.
matchingpoints23 octobre 2012 à 09:36 / Répondre
Très belle ligne et fluidité. Elle mérite d'être plus connue !
Emmanor23 octobre 2012 à 11:05 / Répondre
Comme j'admire cette volonté et cette persévérance. si je pouvais en avoir ne serait-ce que la moitié ...
seul et fabuleux ! 23 octobre 2012 à 21:12 / Répondre
Ca se travaille ce genre de choses... ;)
miss3824 octobre 2012 à 15:52 / Répondre
Eh oui la patience qui va avec la perseverance .. Et la volonté avec le courage.. Donc serrez les dents et perseverez.
bidule23 octobre 2012 à 14:59 / Répondre
j'aime bien son côté à la fois très fi-fille et un peu garçon manqué (les cheveux, sans doute, le visage en général peut être aussi).
du coup je trouve son style mais surtout son allure très mignons.
Mato24 octobre 2012 à 05:40 / Répondre
J'adorerais faire ce qu'elle fait ! Malheureusement je n'ai pas son talent...
Sheigh25 octobre 2012 à 09:52 / Répondre
Il y a de l'idée dans son style, même si je suis très loin de succomber mais au moins je vois son travail!

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
Envoyer