Chronique #30 : Vacances à la carte

Les vacances de plus d'une semaine d'affilée étant pour moi une douce utopie (choix professionnels oblige), j'ai depuis longtemps pris le parti de ponctuer mon quotidien de petites parenthèses de déconnexion totale. Des mini "sas de décompression" qui me permettent de ne pas ressentir le besoin vital de m'échapper pour un mois de farniente. En ce milieu d'été, j'ai décidé de vous en partager quelques-uns...
Le Jardin du Luxembourg
Saisir un roman, le lire pendant 20 minutes, le refermer en marquant la page d'une fleur séchée, puis le placer sous mon oreiller dans l'attente de le retrouver le soir venu.
Choisir une musique qui me plaît et m'emparer de Charles pour une danse endiablée.
Aller au Jardin du Luxembourg (à 2 minutes à pied de chez moi), choisir un grand arbre, m'asseoir en tailleur à son pied, respirer, fermer les yeux et essayer de ressentir les éléments qui m'entourent : souffle du vent, bruissement des feuilles, bourdonnement d'une abeille, foulée des joggeurs, murmure de la ville, éclat de rire d'un enfant...
Lorsque le travail s'accumule, m'évader dans l'une des salles de cinéma du quartier et visionner un film romantique, un paquet de guimauves au chocolat sur les genoux.
Sortir mon papier à lettres et écrire une longue missive à ma mère.
Préparer des sandwichs et aller déjeuner dans un parc avec Julien.
Bonbons Haribo
Téléphoner à mes nièces et me retrouver instantanément plongée dans l'univers à la fois confus et candide de la pré-adolescence.
Sortir tête nue lorsqu'il pleut et retrouver la joie que j'éprouvais enfant au contact de cette eau dégoulinant du ciel.
Décider de faire une tarte maison, aller chercher des fruits au marché couvert, nouer mon tablier, pétrir la pâte sablée, disposer les baies, enfourner et profiter de la délicieuse odeur se répandant dans l'appartement pour écrire mon prochain article.
Prendre le temps au réveil d'accueillir Charles dans nos draps et ne penser à rien d'autre qu'à nous trois durant un bon quart d'heure.
Appeler l'institut de beauté de la rue d'à côté, prier pour que leur masseuse spécialisée dans l'ayurvédique soit disponible dans la journée et booker une heure de massage.
Manger un sandwich au beurre de cacahuètes et des bonbons Haribo en regardant de vieux épisodes de Friends.
Vue sur le Louvre
Allumer une bougie et écrire à sa lueur au sein de mon carnet de bord.
Me laver les cheveux avec des produits dont le parfum me rappelle la plage.
Prendre un café avec une personne que j'aime ou que j'ai envie de découvrir et laisser s'éterniser le moment.
Aller faire un tour de manège à sensation lorsque la foire de Paris s'installe aux Tuileries et rire de peur dans les airs.
Courir quotidiennement.
Ecouter Chopin en faisant des assouplissements de danseuse classique.
Ouvrir ma boîte de couleurs et donner vie à de petits personnages espiègles.
Aller m'asseoir dans le choeur de Notre-Dame de Paris et m'abîmer dans le silence.
PS : Le blanc est le second thème que nous avons choisi d'aborder au sein des Particules Complémentaires - un collectif de journalistes, créatrices, color designers et rédactrices de mode, toutes liées par une affection et une admiration mutuelle, avides d'échanges et ayant pour point commun de posséder un blog. Cette série de 9 articles a pour ambition de vous offrir une vision plurielle d'un sujet nous ayant toutes inspirées. Retrouvez les 8 autres articles sur les blogs de Lili de Ma Récréation, Mai de Superbytimai, Lisa de Make My Lemonade, Olivia de Please magazine, Géraldine de Café Mode, Mathilde du blog Shoooes, de Domino de What Domino Wants et Virginie de VeePost.
Partager l'article
Par Mai Hua, le 25 décembre 2012
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
Aucun commentaire
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode