Tendances de Mode

Chronique #12 : Paris I Love You

Après 18 mois de vie canadienne, mon récent séjour - aussi court qu'intense - dans la capitale française fut l'occasion pour moi de comprendre enfin pourquoi les étrangers nous envient tant Paris...
Paris I Love You
Lorsque je me trouve à l'étranger, il est toujours frappant de constater à quel point la simple évocation de Paris suffit à déclencher moult réactions émerveillées chez mon interlocuteur. Un interlocuteur qui, après avoir loué le charme de la ville et souligné ma chance d'y avoir habité, finit le plus souvent par me demander ce qui a bien pu me pousser à quitter un tel endroit...

Récurrents, ces élans d'enthousiasme finirent par me donner l'impression que j'avais raté quelque chose. Je réalisai alors que si j'avais pu apprécier la vie parisienne, j'avais bien souvent trop tendance à me focaliser sur les défauts de la ville pour savourer celle-ci pleinement. Il aura ainsi fallu que j'en parte et que je l'oublie un peu pour redécouvrir, une fois de retour, toutes ces petites choses qui rendent Paris si unique, si délicieusement français, si furieusement romantique et finalement si sublimement imparfait. En voici quelques-unes...
Paris I Love You
Déambuler au sein de ruelles étroites, encaissées entre deux murs d'immeubles qui penchent et qui vous laissent entrevoir le passé la ville (une vision envoûtante, après plus d'une année passée au sein d'artères aussi larges que parfaitement rectilignes)
Commander un sandwich jambon beurre et de se le voir servir dans une assiette rutilante par un serveur en tablier blanc
Savourer le goût unique de la baguette qui craque sous la dent
S'extasier devant la désinvolture vestimentaire étudiée des passants
Voir son chemin pavé de galeries d'art
Boire son café dans une tasse et non dans un gobelet en carton à emporter
Manger dans un restaurant où les burgers sont absents de la carte
Déguster un plateau de fromages chez des amis gourmets
Admirer le chic désuet des élégants se pressant à l'entrée de l'Opéra Garnier
Paris I Love You
Se faire plaisir en testant tous les parfums des macarons Ladurée (ultra cliché, mais tellement délicieux... difficile de faire plus régressivement addictif que le macaron "fraise bonbon")
Se laisser envahir par la sérénité matinale de la cour carrée du Louvre
Succomber aux effluves irrésistibles s'échappant d'une boulangerie
Croiser un vieux monsieur fumant la pipe
S'amuser de la mauvaise humeur surjouée de certains commerçants
Feuilleter les dernières acquisitions d'un libraire prévenant, ayant pris soin de rédiger pour chacune d'entre elles un petit texte expliquant son point de vue sur le roman ou l'essai en question
Aller voir un film dans un cinéma de quartier
Traverser en dehors des clous sans se faire klaxonner
Déguster un vrai chausson aux pommes
Paris I Love You
Acheter des fleurs chez une fleuriste gouailleuse à souhait
Redécouvrir la beauté architecturale de la ville by night
Avoir toujours un spectacle à aller voir le soir
Admirer la façade en pierre de taille des immeubles Haussmanniens
Profiter des sièges en métal vert éparpillés un peu partout au sein du Jardin des Tuileries pour lire quelques pages d'un bon livre, emmitouflée dans un épais manteau
Dévaliser le rayon "bonbons" de Monoprix (qui s'avèrent incontestablement plus savoureux que leurs homologues canadiens)
Pouvoir se promener dans la même journée chez Colette, L'éclaireur, le Montaigne Market, Merci et Centre Commercial...
Suivez Tendances de mode sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Par Lise Huret, le 18 janvier 2013 dans Actualité

Articles similaires :

47 commentaires sur Chronique #12 : Paris I Love You

STL 18 janvier 2013 à 21:03Répondre
On ne se rend jamais compte que la chance qu'on a...Et on a toujours tendance à convoiter ce qu'il y a chez les autres. Et à la fin, on se dit souvent: "finalement, j'en avais de la chance quand-même".

Mais bon même si on est chanceux d'être à Paris, c'est sympa de voir un peu ce qu'il y a ailleurs. Ca change ou ça te dépayse...En tout cas, ça te nourrit!

Après avoir passé 3 ans à Edimbourg, je suis rentrée à Paris beaucoup plus ouverte d'esprit...Et quelle vie étudiante...Donc pas de regrets!
velouria 18 janvier 2013 à 21:20Répondre
Ce que tu décris correspond en effet à Paris centre, lieu touristique, habitant dans le 19 ème, je n'ai pas du tout la même vision de Paris
LisaT 18 janvier 2013 à 22:05
+ 1
céliane 18 janvier 2013 à 22:38
et tu ne vas jamais dans le centre ? j'ai du mal à comprendre ton point de vue.....
AurélieM 18 janvier 2013 à 22:48
Râleurs parisiens...Ca fait aussi parti du charme de Paris! Et encore tu peux t'estimer heureuse, certains vivent en banlieue!
chloro 18 janvier 2013 à 22:59
Ah c'était ca la "mauvaise humeur surjouée" ? ;)
July 19 janvier 2013 à 11:20
Je ne suis pas sûre que Velouria "râlait". Je vis dans le 20eme et j'adore mon quartier ainsi que le "centre" de Paris. Mais c'est vrai que les expériences dont Coco parlent sont assez localisées. Mais c'est aussi pour ça qu'on aime cette ville, on a toutes notre Paris à nous.
Syl 21 janvier 2013 à 00:33
Je ne vois pas en quoi c'est une tare de vivre en banlieue...vive le parisianisme à deux sous
velouria 21 janvier 2013 à 11:50
je confirme ce que dit July. Pour me punir, je vais goûter tous les parfums des macarons ladurée ;-)
AurélieM 24 janvier 2013 à 05:37
@Syl : Suceptible...Certaines banlieues sont bien évidemment plus jolies que certains quartiers de Paris. Mais d'autres craignent aussi (pour y avoir vécu!)
titiparisien 05 février 2013 à 15:43
eh bien ma grande il va falloir prendre le bus , te promener et ouvrir grand tes mirettes.
kikoula 05 février 2013 à 15:45
je ne pense pas du tout que les banlieues soient mieux . N importe quoi ! VIVE PARIS !
lilow 18 janvier 2013 à 21:49Répondre
C'est vrai que les américains sont complètements fous de paris, pour eux c'est une sorte de disneyland avec son architecture qu'ils ne connaissent pas du tout.
titiparisien 05 février 2013 à 15:48
ouh ! la méchante avec ses clichés. Arrête de regarder la télé.
MAFALDA 18 janvier 2013 à 21:52Répondre
TE AMO PARIS!!!!!!!!!
ERES DE MORIR!!!!!
matchingpoints 18 janvier 2013 à 23:02Répondre
Nous ne sommes pas des parisiennes et nous apprécions chaque petit séjour dans cette ville; il y a tant de choses à voir et à faire. Et nous avons l'avantage de ne voir que le bon côté; celui qui y vit, travaille, doit subir les inconvénients.
andrea 18 janvier 2013 à 23:23Répondre
Malheureusement c'est de plus en plus souvent dans des gobelets en carton que l'on boit son café à paris...
patoune 05 février 2013 à 15:51
n importe quoi!!!!! avec tout les cafés que nous avons tu oses dire ça ? totalement faux
Pitchoune 19 janvier 2013 à 00:02Répondre
Je ne sais pas comment tu fais Coco, moi je ne pourrais pas vivre sans ma boulangerie!
Coco - Tendances de mode 19 janvier 2013 à 00:49
Ce n'est pas facile, mais on s'y fait ;)
Flewell 19 janvier 2013 à 01:53Répondre
C'est vrai qu'on a tendance à ne voir que le mauvais côté des choses... Ça fait du bien d'entendre ce genre de discours, on se rend compte que Paris n'est pas si mal qu'on le pense !
belva 19 janvier 2013 à 12:18Répondre
Personellement moi je vois très bien la chance que j'ai d'habiter dans cette ville et pourtant j'y vis depuis ma naissance hein! Paris c'est tellement beau, et ca me rend telement triste de ne pas être dans la capacité d'en profiter à 100% (dure d'être mineur :p, et de pas avoir des parents très "hype")
Après je suis d'accord avec july le paris que décrit Coco est quand même je trouve le paris "chic", faut pas oublier le Paris bobo/underground, le 9ème arrondissement avec pigalle le moulin rouge, les folies bergères, Montmartre et ses artistes, les promenades sur la canal saint-martin, Chatelet
et ses jeunes avec leur propres style et tout ces boutique mode (Kiliwatch,eleven paris, Royal Cheese) ses fripperies (Episode, Freep'star etc). Ou l'ambiance multi-ethnique de Belleville, Chateau rouge et chateau d'eau! Et puis les cafés etc...Bref voilà le Paris que j'aime.
bisou,bisou
madhattergirls.blogspot.fr
sue 19 janvier 2013 à 14:23Répondre
J'ai habité dans le 2ème et je vois tout à fait le Paris dont coco parle (sans ladurée, colette et co dont je ne raffole pas). Je suis partie un an au Canada et de retour à Paris je me suis installée dans le 19ème. Effectivement ce n'est pas le même Paris. Je me suis rendue compte que mon Paris du 2ème était un Paris touristique.
Je préfère incontestablement mon Paris du 19ème, n'étant pas touriste et ne payant pas l'ISF, mais je m'y sens bien plus à ma place.
jer_o_me 19 janvier 2013 à 15:23Répondre
"Si je peux, vous donner un conseil, Faites du Vélib' la nuit ... à Paris ..." (Katerine)
capucine 19 janvier 2013 à 15:59Répondre
J'ADORE tes chroniques coco, je t'en supplie continue !
Laure 19 janvier 2013 à 17:26
+ 10 000
Sophie 19 janvier 2013 à 17:33Répondre
Il y a longtemps que je ne vis plus à Paris, et même dans une grande ville. Mais j'adore passer 36 ou 48 h à Paris, y jouer aux touristes. En revanche, je ne pourrai plus jamais y vivre : trop cher, trop stressant pour moi. Je pourrai dresser le même inventaire que toi.
Jane 19 janvier 2013 à 18:35Répondre
Je vis au Brésil et à chaque fois que je reviens à Paris c'est un vrai coup de coeur.
Marie:) 19 janvier 2013 à 22:13Répondre
Le top dans la cour carrée du Louvre c'est lorsque un violoncelliste de rue y joue.... La musique + l'endroit , c'est magique.
Super chronique, encore, encore, encore !
Spunky 20 janvier 2013 à 14:35Répondre
Dés que je m'échappe de Paris, ce qui me plaît, c'est d'aller flâner du côté du Palais Royal, une vraie bulle, un vrai plaisir. Si après ça, j'ai envie d'aller dévaliser les friperies du Marais, en marchant ou en prenant le bus, pourquoi pas. Paris est une ville multiple et déguster une crêpe chaude à Barbès est également un plaisir autant que visiter les boutiques qui vendent des robes de mariées et des accessoires un peu bling. Paris, la nuit, à bord d'un taxi, où le compteur tourne trop vite reste enivrant et les soirées ou l'on sert du champagne et non un quelconque vin blanc, où l'on tient des bribes de conversations profondes entre gens du même microcosme. Paris est tellement élitiste que cela rend la ville populaire :-)
Pauline 20 janvier 2013 à 18:05Répondre
Pas trop dur de rentrer au Canada après tout ca ?
Julien - Tendances de mode 20 janvier 2013 à 21:53
Un peu oui, même si cela reste complètement différent :)
seul et fabuleux ! 20 janvier 2013 à 19:37Répondre
Il y a bien un an que je n'y suis pas retourné... Ce n'est pas l'envie qui me manque !
Peut être ce printemps...

Il y a peu de temps, en revisionnant le dvd 'Sonia Rykiel, l'intranquille", j'ai eus l'idée et l'envie de me trouver des lectures dont les histoires se dérouleraient à Paris, en écoutant Sonia Rykiel parler avec amour de Paris en général et de St Germain des prés plus précisement.
Des titres et auteurs à me proposer, peut être ? Mis à part "Le club des incorrigibles optimistes" que je commence seulement...
Céliane 20 janvier 2013 à 19:54
Bel Ami de Maupassant ?
Elisa 20 janvier 2013 à 22:51
Boris Vian ou bien René Fallet!
Guermante 21 janvier 2013 à 20:36
"Paris est une fête" (Hemingway), pas mal de romans de Zola ou Balzac et qq poèmes de Baudelaire : le spleen de Paris .
.... 21 janvier 2013 à 12:45Répondre
Je ne vis plus à paris depuis un peu plus de 5 ans maintenant mais à chaque fois que j'y vais (régulièrement d'ailleurs), je suis comme une touriste.
J'ai cependant tendance à me lasser très vite du Paris "hype" et "glamour". Le sud aussi a un côté Glamour :)
Sheigh 21 janvier 2013 à 13:38Répondre
J'ai tendance à voir de plus en plus que les défauts de cette ville qui a mesure du temps pour moi grossissent! Et étrangement toutes ces choses énumérées par Coco me paraissant tout à fait naturelles et bien agréables disparaissent à mes yeux! Et c'est dommage!
virginie/mode9 21 janvier 2013 à 15:59Répondre
J'adore ma ville et chaque fois que je vais ailleurs, je me dis qu'il n'y a qu'ici que je veux vivre. Chaque arrondissement a sa vie propre, une vraie vie de quartier. Comme pour toutes les choses de la vie, il faut rester éveiller et se rendre compte à chaque instant de ce que l'on a....
handMODE 21 janvier 2013 à 18:08Répondre
C'est un endroit unique mais je suis bien heureuse de ne pas y habiter! La boulangerie en France, il n'y a pas qu'à paname qu'on en trouve...
Julien - Tendances de mode 21 janvier 2013 à 18:12
Les boulangeries sont beaucoup plus rares en Amérique du nord :)
bellita 05 février 2013 à 15:56
tu es heureuse de ne pas y habiter c est tant pis pour toi tu ne sais pas ce que tu rates(heureusement sinon nous serions trop nombreuses )ouf
anna 22 janvier 2013 à 15:27Répondre
Comme l'a dit handMODE, la description faite par Coco ressemble plus à la France en général qu'à Paris.
D'ailleurs elle doit le savoir, car n'est-elle pas lyonnaise à la base?

En effet Julien, j'ai bien compris le parallèle avec l’Amérique du Nord, mais dans ce cas là pourquoi appeler l'article I love Paris et pas I love la France?

Bref, cet article me semble assez peu pertinent et un peu nian-nian, surtout sur un site qui a pour habitude d'être très pointu...drôle de choix éditorial.
julie 22 janvier 2013 à 17:46
Moi au contraire j'aime bien ce changement de ton pour les chroniques. Ca fait un bon mix entre les articles pointus :) C'est plus léger et j'aime ca !
titiparisien 05 février 2013 à 15:47
Etant parisienne j'assure qu' elle décrit bien Paris et que tu connais mal la capitale.
titiparisien 05 février 2013 à 15:41Répondre
Bien vu . C'est tout à fait ça . Ceux qui disent le contraire ne sont pas des vrais parisiens.
Noix de coco 23 mars 2013 à 12:42Répondre
Moi je vis juste à côté de Paris , je suis à 10 min ^^
J'adore en profiter pleinement l'été , aller voir la tour Eiffel , Montmartre ( et je n'oublie jamais d'acheter un croc-monsieur ou une petite barquette de frites , j'achète aussi toujours un porte-clé chien à un vieux monsieur qui les faits lui même ) , j'aime me balader sur les bords de la Seine ( que ce soit en bas de chez moi, ou à Paris ) , les métros bondés de touristes , bref .
Tout simplement j'aime prendre une journée , partir le matin et redécouvrir Paris !!!

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
Envoyer