Défilé Rodarte - Automne/hiver 2013-2014

Puisant dans les souvenirs de leur enfance passée à Santa Cruz, les soeurs Mulleavy nous livrent cette saison une collection où se télescopent streetwear eighties, esthétique Far West et effluves peace&love...
Défilé Rodarte 2014
Cadavre exquis d'influences, la dernière collection Rodarte se fait forte de mêler sur une même tenue clin d'oeil au dress code des skateurs des années 80, références Wild West et emprunts à l'imagerie hippie. De quoi donner naissance à un vestiaire inattendu, aux multiples facettes...

On pense tout d'abord aux larges et sombres manteaux de cowboy ayant ouvert le show, qui se transformèrent rapidement en redingotes nude oscillant entre blazer oversize pour rappeur gangsta et veste de tenancier de saloon. Des volumes XXL réchauffant des ensembles mêlant body ultra échancré, pantacourt taille basse et leggings.
Défilé Rodarte 2014
À ces passages néo-street succédèrent bientôt des looks allégés, entre robes froufroutantes translucides, toilettes pour petit rat goth' et mix blouse belle de l'Ouest/jupon de danseuse moderne/leggings.

Par la suite, c'est la Californie peace&love et son champ lexical psychédélique qui se virent convoqués sur le catwalk, l'imprimé tie and dye infusant une poignée de longues robes de soie et l'effet bleaché recouvrant en all-over amples manteaux, blouses asymétriques et jupons froncés. Et si certaines silhouettes réussirent à sortir leur épingle du jeu, difficile néanmoins de trouver seyants les modèles affublés d'un plastron semi-rigide et ceux complètement ensevelis sous une avalanche de tissus javellisés...
Défilé Rodarte 2014
Hétéroclite, parfois maladroite, c'est au final une collection inégale que nous présentèrent les chouchoutes d'Anna Wintour. Il est vrai que si les pull-overs brodés en mode artisanal, les socquettes tatouées par le fameux Scott Campbell, les boucles d'oreilles en fil barbelé et les larges pardessus enthousiasmèrent les acheteurs, l'impression d'ensemble n'en reste pas moins décevante.

Que dire en effet des volumes peu flatteurs, du gimmick très peu chic consistant à dévoiler les hanches via un body pour beach girl aguicheuse ou encore des plastrons amidonnés contrariant la fluidité de quelque soies liquides ? Entre inspirations mal canalisées, bonnes idées insuffisamment développées et nécessité de rendre leurs créations un brin plus commerciales, les soeurs Rodarte ont une fois de plus bien du mal à rendre une copie convaincante...

Voir toute la collection : http://www.style.com/F2013RTW-RODARTE
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 février 2013 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Rodarte - Printemps/été 2014
Il y a 3 ans - 19
EN SAVOIR PLUS
Défilé Rodarte - Printemps/été 2013
Il y a 4 ans - 21
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
10 commentaires
Tous les commentaires
Dimitri.Il y a 3 ans
Je n'attends désormais plus les shows Rodarte comme j'ai pu le faire auparavant...

C'est un désastre un peu plus convaincant à chaque saison. Quelle déception.

Ces robes psychédéliques sont absolument affreuses, et je ne parle pas des derniers passages texturés house de couette des 90's.

Adieu les soeurettes.
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
Je pense sérieusement que RODARTE arrive au point mort. Anna n'a plus l'air de soutenir tant que ça, les mauvaises critiques et les mauvaises collections s’enchaînent.
Elles n'ont surtout pas réussie à faire de leur marque une entité bankable. En dehors des sweats RADARTE, je me demande encore qui achète du RODARTE.

Cette collection est comme plusieurs depuis quelques saisons: maladroite, too much et un peu prétentieuse. C'est le soucis avec la hype: on finit par se lasser.
J'ai beau aimé la blouse portée par Lindsay, j'ai du mal à voir RODARTE dans 10 ans...
RÉPONDRE
le cancre83Il y a 3 ans
Je suis completement d'accord après m’être quasi shooté dix collections de suite avec ce label.Depuis au moins trois saisons c'est la catastrophe si encore ce n’était que des collections commerciales, bon il faut bien qu'elles vivent mais là ça n'est même plus joli.Ces silhouettes n'apporte rien au paysage et ça en devient même gênant de nullité.
Non mais serieux les robes psyché qu'est ce qui a bien pu leur passer par la tête!
On prie trés fort pour que la Charmante kirsten ou la toute fraiche Elle n'aient pas l'idée de porter ces tentures de Jaja sur red carpet...
En plus ça sent un peu le déjà vu.Au demeurant dans quelques silhouettes on sent qu'ily a encore le feu sacré donc avant qu'il ne soit totalement eteint je leur conseille de dire fuck au marché et de se refaire un peu plaisir parcequ'a force de pondre des shows comme ça elles ne vont plus susciter l'envie de personne et donc ne plus vendre
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 3 ans
Je suis bien d'accord avec les commentaires, elles ont perdu le feu sacré. Cette collection est juste incompréhensible. Les soeurs Mulleavy devraient laisser derrière elles leur univers " ados-attardés" anecdotique si elles veulent prendre une place dans le paysage fashion.
RÉPONDRE
Flo'Il y a 3 ans
Encore une fois déçue.... mais où est passé le génie des soeurs Rodarte ?
RÉPONDRE
STLIl y a 3 ans
@Dimitri: Je me demande si c'est pas depuis le rachat de la marque par LVMH...

@...: Vu les dernières collections, Anna a du les lâcher.

Oui, moi non plus, je n'attendrai plus leurs shows. Sérieusement, il y a encore une fois trop d'idées. C'est vraiment le bordel pour les silhouettes "tie & dye" et "cowboys".
Mauvaise maitrise des imprimés. Seules les 3 premières silhouettes sont acceptables.

Je commence à me poser des questions sur leur longévité...

Mais leur marque arrive t-elle encore à vendre?
RÉPONDRE
KarenIl y a 3 ans
J'ai vraiment du mal... Elles devraient se contenter de faire des pièces en maille ( leur vrai point fort).
RÉPONDRE
K.Il y a 3 ans
Je trouve le défilé plutôt pas mal, sauf la fin, qui est assez atroce !
RÉPONDRE
SheighIl y a 3 ans
Je suis assez convaincu par cet univers un peu grunge 90, avec un esprit libre défiant ce qui se fait en ce moment. Les couleurs sont très intéressantes et les coupes attirent le regard! La première rangée a mes applaudissements, la dernière aussi, j'aime ce côté délavé flasque, un peu débauché. Les robes de la deuxième rangée sont des délices visuels!
Beau travail!
RÉPONDRE
Dimitri Il y a 3 ans
@STL : Rodarte, rachetée par LVMH ? Je n'en suis resté qu'au stade des rumeurs... Et le site du roi Arnault n'indique en rien la confirmation de cet achat.

Quoi qu'il en soit, si c'était/c'est le cas, cela supposerait de façon rigoureuse, du moins dans les premiers instants afin d'instaurer un minimum de stabilité financière, plus de conformisme, de sagesse et d'uniformité, ce qui est ici loin d'être le cas !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode