Tendances de Mode

Défilé Louis Vuitton - Automne/hiver 2013-2014

Délicatement fragiles et un brin déphasées, les belles insomniaques qui arpentèrent l'interminable couloir de l'éphémère palace installé au coeur de la cour carrée du Louvre dévoilèrent une collection Louis Vuitton à la poésie délicieusement alanguie...
Défilé Louis Vuitton 2014
En s'échappant aléatoirement d'une des cinquante portes bordant le catwalk, les Edie Campbell, Saskia de Brauw et autres Lindsey Wixson formèrent un ballet particulièrement envoûtant.

Le teint pâle barré d'un trait de rouge à lèvres fatal et les cheveux surmontés d'une perruque courte et sombre à la Louise Brooke, celles-ci avaient alors tout d'une Virginia Woolf hitchcockienne contrainte de sortir précipitamment de sa chambre en pleine nuit, et qui n'aurait eu le temps de se saisir que d'un pardessus.  
Défilé Louis Vuitton 2014
Un parti pris narratif qui donne ici naissance à une garde-robe pour élégante noctambule télescopant lingerie esprit fifties et pièces masculines d'extérieur. On pense notamment aux combinaisons fleuries et satinées se réchauffant au creux de longs manteaux en astrakan, aux nuisettes en dentelle se lovant au sein d'opulentes fourrures ou encore au déshabillé à carreaux se glissant sous un peignoir Paul Poiret.

Sans oublier les pièces hybrides fusionnant glamour charnel et souffle boyish, à l'instar des déshabillés mixant dentelle et tissu de costume, des pardessus dévorés de paillettes ou bordés de plumes, mais aussi des robes du soir en tweed scintillant.
Défilé Louis Vuitton 2014
On note au passage que si ces héroïnes semblant surgir d'une production hollywoodienne des années 50 n'hésitent pas à sortir en lingerie, elles n'en oublient pas pour autant de s'emparer de leurs indispensables sacs. Des sacs qui boudent cette saison leur monogramme fétiche au profit d'un douillet nuage de plumes ou de vison, lorsqu'ils ne s'éprennent pas de tels ou tels cuirs exotiques.

Entre mise en scène grisante, stylisme inspirant et pièces féminines, c'est au final un défilé à la nonchalance esthétisée à l'extrême que nous livre Marc Jacobs, qui signe ici l'une de ses collections Louis Vuitton les plus abouties...

Voir toute la collection : http://www.style.com/F2013RTW-LVUITTON
Suivez Tendances de mode sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Par Lise Huret, le 06 mars 2013 dans Les Défilés

Conseils sur le même sujet :

Articles similaires :

Brèves sur le même sujet :

13 commentaires

Anna 07 mars 2013 à 00:08Répondre
Féminin, délicat, sophistiqué mais pas chichiteux. Une vraie réussite (et tu le dis tellement bien:)
Kiwi 07 mars 2013 à 00:56Répondre
Kate Moss est quand même moins convaincante que la dernière fois (c'était le défilé avec les ascenseurs je crois), ca ne lui va pas très bien !

Sinon le défilé en lui même est pas mal du tout!
STL 07 mars 2013 à 01:23Répondre
A chaque saison ses rebondissements. Cette collection est délicieuse. En plus, les sacs sans monogramme, j'adore :) J'aime ce MJ là!

Complètement d'accord @Coco. Rien à ajouter :)
STL 10 mars 2013 à 03:48
Euh par contre, la femme "prostistuée" LV dans la vidéo, je ne comprends pas, il vise qui...?
Pas "toujours" obligée de montrer des seins et/ou fesses pour vendre...Surtout si c'est du luxe...

http://vimeo.com/61278620...
Sheigh 07 mars 2013 à 09:18Répondre
Je trouve cela d'une simplicité triste!
Je n'aime pas du tout!
Kate Moss a une allure normale et saine enfin, mais dans ce défilé, elle fait vraiment out!
.... 07 mars 2013 à 13:02Répondre
Je suis plus contrastée sur cette collection. En vidéo, ça marche car on comprend l'histoire. La musique, l'ambiance, les mannequins, tout marche. On oublie presque les vêtements et on est transporté.
Là, en photo, je suis moins conquise. Les vêtements sont moins séduisants. On bascule presque vers le costume de film. Il manque cette modernité qu'on retrouve dans la collection MJ.
Cependant j'aime bien l'allure grunge, les chaussures et les sacs qui ressemblent un peu aux Chanel.

Je ne pense pas que c'est la collection de la saison ni un moment mémorable de MJ chez Vuitton. C'est une collection cinématographique que j'aurais vite fait d'oublier.
virginie/mode9 07 mars 2013 à 14:01Répondre
Par contre, je m'interroge saisons après saisons de la pertinence à garder 2 maisons distinctes pour Marc Jacobs puisque les propositions qu'il y fait sont de plus en plus jumelles !
Spunky 07 mars 2013 à 14:30Répondre
Je ne sais pas, j'ai la légère impression qu'il a traité les mêmes thèmes que pour sa collection mais avec un autre angle, plus Vuitton pour le coup. Les sacs sont à croquer !!! L'astrakan sera t-il de retour ? Collection féminine et glamour, donc très cinégénique.
STL 08 mars 2013 à 02:21
Oui, clairement. Ca se voit de plus en plus chaque saison. La collection MJ est devenu le "low-cost" de LV (toute proportion gardée bien sûr)
matchingpoints 07 mars 2013 à 17:19Répondre
Certes glamour, mais cette transparence à l'extrême, le style pyjama et nuisette réduisent la mettabilité. Certaines pièces sont à piocher...
lablonde 07 mars 2013 à 19:33Répondre
Les sacs style peluche sont sublimes, mais c'est vraiment destiné à être porté ? Je me vois mal les poser par terre...
La Friperie du Coin 08 mars 2013 à 17:04Répondre
Le défilé est vraiment très réussi ! ;)
Ju 11 mars 2013 à 15:48Répondre
c'est très beau j'adore
sauf Kate Moss!

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
Envoyer