Chronique #17 : Grossesse et féminité

Si mon corps n'a aujourd'hui plus grand-chose à voir avec la silhouette androgyne que je pouvais arborer avant ma grossesse, les principaux bouleversements ne s'en avèrent pas moins avant tout pour moi psychologiques. Il est vrai que depuis quelques mois, nombreuses sont les facettes de la féminité qui, après m'avoir longtemps laissé totalement indifférente, suscitent désormais mon intérêt...
Egon Schiele - Femme semi-nue assise avec les cheveux rouges
Moi qui depuis l'adolescence ne m'envisage qu'en buns et chignon coiffé/décoiffé, je me surprends de plus en plus à lâcher mes cheveux (sans les rattacher quelques minutes plus tard) et à m'inspirer de telle ou telle vidéo enseignant l'art de la couronne de tresses ou de la natte en épi (des sophistications capillaires que je croyais jusqu'ici réservées à ces filles ultra coquettes dont je ne faisais pas partie).

Après avoir été longtemps réfractaire à tout autre produit de maquillage qu'un tube de mascara, je n'ai jamais autant fréquenté les allées de Sephora que ces dernières semaines. Et si le fond de teint me fait toujours horreur et que mes pas continuent de me guider plus souvent au rayon "crèmes de soin" que "make up", blushs et discrètes ombres à paupières n'en revêtent pas moins à mes yeux une nouvelle désirabilité. J'aime en effet désormais m'amuser à ombrer légèrement mon regard et à souligner mes pommettes via un fin voile de poudre pigmentée.

J'ai beau trouver Monica Belluci sublime, je n'en suis pas moins heureuse de posséder une morphologie moins pulpeuse : autant je me sens à l'aise dans des tenues tomboy, autant les toilettes mettant en valeur les atouts féminins me paralysent. Oui mais voilà, en me dotant de nouvelles courbes, la grossesse me fait actuellement entrevoir une facette inédite de moi-même. En m'essayant peu à peu au "moulant" (une démarche que je m'étais toujours refusée), je réalise en effet à quel point cet épanouissement du corps - que j'ai pu juger un temps inesthétique - était porteur d'une beauté à la fois pleine et solaire qu'il était grand temps que j'exploite.

À l'instar du make-up, les bijoux n'ont jamais vraiment focalisé mon attention (à l'exception de ceux que l'on m'offre, qui revêtent alors une signification particulière). C'est donc avec étonnement qu'une fois de retour sur Paris, les vitrines de bijoux anciens m'apparurent plus attractives que celles de la confiserie Käramell. Et si je n'ai pas encore sauté le pas, je sais que je finirai un jour ou l'autre par craquer pour l'un des camées entrevus chez Bottazzi et Blondeel...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 19 avril 2013
Vous aimerez également
Chronique #80 : Calendrier Pirelli 2017
Il y a 2 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Chronique #79 : Souvenirs scolaires
Il y a 7 jours - 29
EN SAVOIR PLUS
Chronique #78 : Canada Goose or not ?
Il y a 14 jours - 112
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
25 commentaires
Tous les commentaires
SophiaIl y a 3 ans
Merci Coco pour ton temoignage! Peut-etre notre monde "parfait" n'est pas si parfait si on se contente de craindre changement et la mode plutot engluti la conscience artistique des femmes que de les faire plus heureuses - comme tu disait, on doit changer le corps pour se redecouvrir, on ne la fait pas par curiosite maligne pour la beaute non plus. Comme si la vie doit nous prendre compte de nous par force. Mais c'est beau quand elle nous inspire sans ne faire peur du changement! Pour le fond de ten je ne peut que te conseiller de trouver une consistence plus liquide, ceux ne donnent pas la sensation d'etre la (la plus derangeante sans doute). Si le prix n'est un question Dior et Givenchy font, selont moi, les plus "invisibles" fonds de teint (ou c'est possible). Et voila encore un site avec des tres bons avis pour tout sort de produit de maquillage (la plupart sont a vente en France aussi) www.makeupalley.com - Excuse-moi mon Francais, encore une fois un des plus beaux et vrais articles que j'ai lu depuis quelque temps..
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 3 ans
Je ne te connais pas très bien, même si je viens ici depuis des années, mais de ce que j'ai pu voir de toi (quelques photos) ou de ce que tu laisses transparaitre à travers tes articles, on sent bien que tu es une fille bien de ton époque, affranchie des stéréotypes de l'hyper féminité, bref tout le contraire d'une bimbo (et je te rejoins bien là !). Et je pense que le fait d'être enceinte enlève toute ambiguïté, d'où ton envie de te lâcher ! Pour ma part, je pense que l'on peut très bien adopter certains codes d'une féminité assumée sans pour autant tomber dans les travers de la fille qui cherche à tout prix à attirer les regards des hommes. Je crois que c'est d'ailleurs plus une question d'attitude que de façon de s'habiller.
RÉPONDRE
CaroIl y a 3 ans
Le dessin de Schiele est sublime et ta chronique encore une fois très touchante. c'est chouette que tu accueilles ces métamorphoses avec curiosité et bienveillance.
RÉPONDRE
OliveIl y a 3 ans
C'est vrai que le dessin est très fort.
RÉPONDRE
AnneIl y a 3 ans
Ca m'a fait exactement la même chose avec le maquillage : c'est enceinte que j'ai acheté mes premiers rouges à lèvres. Et depuis je suis devenue accro !
RÉPONDRE
mimiIl y a 3 ans
Bonjour.

Très joli billet, plein de sensibilité et de vérité.

Cependant, ne craquez pas trop sur les CAMES, préférez-leur les CAMEES, ce sera plus politiquement correct.

J'arrête de vous taquiner...

J'ai le triple de l'âge de vos lectrices des "Conseils", mais je vous lis fidèlement et j'adore votre ton.

A bientôt,

Mimi.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 ans
C'est corrigé :)
RÉPONDRE
Zeste de citronIl y a 3 ans
C'est vrai qu'une grossesse apporte pas mal de changement, besoin de prendre soin de soi et de trouver une nouvelle féminité qui s'accorde avec ces nouvelles formes !
Pour ma part c'est pareil beaucoup de soins du corps et désormais je maquille mes yeux (en partie pour masquer la fatigue du dernier mois de grossesse).
Profite de cette période tes anciennes courbes tu les retrouvera plus vite que tu ne le penses ;)
RÉPONDRE
annaIl y a 3 ans
t'es trop mignonne :)
RÉPONDRE
amelieIl y a 3 ans
35 ans et un enfant: Je viens de prendre mon premier cours de maquillage chez MAC
Amelie
RÉPONDRE
SidhartaIl y a 3 ans
J’aurais aimé avoir ta sagesse quand j’étais moi-même enceinte, et prendre la peine de m’installer dans mon nouveau corps, de m’en préoccuper, de faire l’investissement de vêtements correspondant à mes goûts, mon image du moment.

Dans ce temps extraordinairement court de 9 mois, le corps se transforme d’une façon tellement radicale (pour se retransformer après l’accouchement en un corps « nouveau », différent de celui qui existait avant)… Ca nous rend très fragile, au moment même où tout le monde semble s’attendre à ce qu’on « assure » et qu’on donne le change.

En ce qui me concerne, je voulais me montrer raisonnable, face à ce qui m’apparaissait comme une folie. Mais la vraie folie est liée au fait que le corps devient habité, et habitacle pour un autre corps qui s’y développe. Il est nécessaire d'apprivoiser ce corps et de l'aimer.

Bref, j’espère que tu continueras à nous parler de ta grossesse et de tes états d’âme, car si ces chroniques constituent « ta thérapie », tes mots font aussi du bien à d’autres.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
Votre témoignage d'une nouvelle féminité est très touchant ; cette métamorphose physique et psychique, beaucoup de femmes doivent s'y retrouver.
Le choix du dessin semble traduire une sérénité et pourtant, pas tous les dessins de Schiele sont réconfortants.
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
Très bel article.
Finalement, tes obsessions se retrouvent dans "les pièces du jour". Je comprends un peu plus ton attrait pour les délicieuses robes (sages & sexy) de Rodier.
Ca sera intéressant de voir l’évolution de cette féminité après la grossesse.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 3 ans
C'est très joli, ce que tu écris. C'est émouvant. C'est formidable que tu t'autorises à être pleinement une femme.
De manière générale, la grossesse nous révèle aussi à nous-même, fait émerger des aspects de nous que nous ne connaissions pas encore ou que nous nous étions interdit d'exprimer. Et c'est encore plus vrai lorsque l'enfant est né.

Et surtout, en te lisant, on se dit que c'est enthousiasmant que la maternité donne des envies de séduction.

Depuis quelques temps, j'ai du mal à résister à la tentation du rouge à lèvres. Je n'en ai jamais porté auparavant. Serait-ce un signe ?
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Qui sait ? :)
RÉPONDRE
h&aimeIl y a 3 ans
Ton témoignage me donne beaucoup d'espoir. Je suis en conflit ouvert avec mon corps depuis mes 14 ans (j'en ai 17) mais en te lisant je me dis que tout est possible, qu'en grandissant les choses peuvent s'apaiser et ce que l'on croyait impossible pour soi peut devenir possible. Merci de partager ton expérience, tu n'imagines pas à quel point tu peux être un modèle.
RÉPONDRE
selkiIl y a 3 ans
Moi aussi je ne suis vraiment pas fan du maquillage, mais parfois j'ai l'impression d'être une extra terrestre ! Comme toi je déteste le fond de teint, je me demande comment on peut s'en tartiner des couches sur le visage tous les matins. Un peu je veux bien, mais certaines abusent franchement...
RÉPONDRE
JulieIl y a 3 ans
Le fond de teint sur 80% des filles/femmes ca fait affreux. On peut très bien s'en sortir avec deux ou trois touches d'illuminateur et un peu de poudre !
RÉPONDRE
Une pulpeuse modéréeIl y a 3 ans
Fan de ce site depuis pas très longtemps, je suis déçue d'apprendre que mon inspiratrice, la femme qui a un flair irréprochable question mode tout en sachant garder un regard critique sur ce que peuvent nous soumettre les podiums était de celles qui s'enorgueillissent de leur silhouette androgyne et méprisent quelque peu la féminité, que ce soit par rapport aux courbes ou aux tenues traditionnellement féminines...

En te souhaitant de rester femme après ton accouchement,
Je te souhaite bon courage et promets de rester fidèle admiratrice même après cette découverte quelque peu déstabilisante.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Je pense que je me suis mal faite comprendre : je n'ai jamais méprisé la féminité "traditionnelle", je pensais simplement qu'elle n'était pas faite pour moi (mon corps garda longtemps un aspect adolescent, avec notamment peu de poitrine, et j'ai toujours eu un fort côté "garçon manqué"), et la grossesse me fait prendre conscience du contraire.

Au passage, je tiens à préciser que lorsque je parle de "cet épanouissement du corps", je pense bien évidemment aux mutations engendrées par ma grossesse.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 3 ans
@ Une pulpeuse modérée : pour ma part, je n'ai pas du tout eu l'impression que Coco s'enorgueillissait d'une quelconque androgynie et méprisait la féminité. Ses propos m'ont semblé être d'avantage de l'ordre du constat. Constat du plaisir qu'il y a à lâcher prise dans son rapport à la féminité. C'est pour cela que j'ai été touchée par ce qu'elle a écrit, car nous, les femmes, nous sommes très tôt confrontée à une obligation de contrôle quasi absolu sur notre corps. Et ce qu'il y a de magique dans la grossesse, c'est qu'elle s'impose à nous (quoique les dénis de grossesse prouvent aussi le contraire, mais c'est un trop vaste sujet) et nous amène à reconsidérer notre rapport à notre corps, à l'accepter et, espérons-le, à l'aimer enfin après que tout ce qui flotte dans l'air du temps nous a contraintes à le détester et à le maltraiter.
RÉPONDRE
artoIl y a 3 ans
Article vraiment très intéressant, c'est passionnant de pouvoir capter quelques bribes de l'existence de quelqu'un qui est clairement à une étape clé de sa vie.

De mon côté j'ai également pu constater ce genre d'évolutions chez des amies enceintes, c'est parfois surprenant quand on les a toujours connu comme ci ou comme ca...
RÉPONDRE
...Il y a 3 ans
Coco, ce que j'aime de tes chroniques, c'est qu'il s'en dégage beaucoup de sincérité.
RÉPONDRE
GeeIl y a 3 ans
Je suis très touchée par cette chronique. J'aime ta façon de dire des choses simples d'une manière vraie, subtile, pas mièvre du tout. Ca change de lire quelque chose de plus pensé, pas "coup de tête" sur internet. Tout en restant personnel avec une impression de proximité rare. Merci!
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Merci beaucoup :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode