Le rose, mode d'emploi

Généralement associé aux figurines Mattel et à l'univers poudré des aspirantes princesses, le rose tente cette saison une incursion au sein de la garde-robe des adultes en se pensant en mode plus contemporain que girly. Passage en revue des différents podiums printemps/été 2013 qui tentèrent de conférer au rose une certaine légitimité fashion...
Le rose
Sous les doigts de Raf Simons (Dior), la couleur chère aux fans d'Hello Kitty acquiert une dimension des plus modernes en se faisant aussi sensuelle que radicale. Qu'il soit apposé sur un top drapé doublé de jaune acide, marié à une mousseline écarlate ou travaillé en rayures satinées, le rose - pastel ou fluo - s'impose ici en toute évidence.
Dans la pratique, on se dirigera de préférence vers des pièces minimalistes dépourvues de toute coquetterie superflue, de manière à sublimer la nouvelle nature "Bauhaus" du rose.

Chez Burberry Prorsum, le rose se veut avant tout audacieux, infusant des textures oscillant entre transparence plastique et satin duchesse aux reflets Quality Street. Fuchsia ou bonbon, celui-ci se révèle alors incroyablement efficace pour twister sage bleu officier et tonalités nude ou pour composer d'insolents duos avec des teintes mandarine cuivrées.
Au quotidien, si l'on n'hésitera pas à conjuguer le rose en mode métallisé, celui-ci gagnera néanmoins à se voir apaisé au contact de pièces casual. On pourra ainsi opter pour le trio escarpins roses/slim destroy/tee-shirt loose blanc, pour le mix jupe pink/sweat bleu marine/New Balance ou encore pour l'ensemble robe rose satinée/veste kaki militaire/bottines fauve.
Le rose
De son côté, Clare Waight Keller (Chloé) ose flatter la nature girly du rose en lui associant mousseline évanescente et débauche de volants. Un choix certes osé, mais qui parvient néanmoins à éviter toute mièvrerie en misant sur des transparences sexy et des accessoires aux iridescences modernes. On note également que chez Marni, Consuelo Castiglioni fait du rose le meilleur allié du vert émeraude et que chez Sonia Rykiel, le rose layette se réinvente au contact de textures ajourées et de volumes tous terrains.
Dans la pratique, on retient qu'il sera plus prudent d'opter pour des pièces roses à la grammaire minimaliste que pour des modèles d'inspiration fillette et que le rose 2013 se mariera fort bien au rouge, à l'orange, au bleu ciel, au vert, au noir ou encore au jaune citron. Niveau accessoires, on pensera à atténuer la candeur des pigments rosés en les choisissant audacieusement métallisés.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 23 mai 2013 dans Mode d'emploi
Vous aimerez également
La petite robe rose
Il y a 4 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
GaimeIl y a 3 ans
Encore plein de bonnes idées !
RÉPONDRE
ClaireMarieIl y a 3 ans
J'adore ton style Coco, tes articles sont si bien écrits! Merci encore pour celui-là.
RÉPONDRE
xantiaIl y a 3 ans
J'adore la tenue burberry, même si je me vois mal la porter :p
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
Le modèle de Marni sur la photo n'est peut-être pas le meilleur exemple...
RÉPONDRE
OLIIl y a 3 ans
la robe chloé j adore ce pastel
RÉPONDRE
pink addictIl y a 3 ans
J'ai 22 ans et c'est toujours ma couleur préférée... c'est grave docteur ?
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Oui aux roses détournés/twistés ou renforcés par une couleur qui tranche. Les associations de Dior sont véritablement pertinentes. J'ai toujours besoin de contrastes!!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode