Les mannequins, victimes du politiquement correct ?

Conscient depuis plusieurs années de la montée en puissance au sein de l'industrie fashion de la vidéo en tant qu'outil de communication, Alexander Wang produit depuis 2011 des mini films ayant pour but de dévoiler la face cachée des mannequins en vogue...
Malgosia Bela
"Confessional Series" : si le titre chapeautant les vidéos réalisées par Alexander Wang et mettant en scène Shalom Harlow, Aymeline Valade ou encore Liberty Ross s'annonçait prometteur, le résultat est malheureusement loin d'être à la hauteur de nos espérances. Il faut dire que les "confessions" des mannequins tiennent ici bien plus de la déclaration ultra consensuelle que de la libre expression. Tout aussi insipide que ses prédécesseurs, le dernier opus de la série en est d'ailleurs le plus parfait exemple...

Le jour où l'on s'autorisera à poser de "vraies" questions aux mannequins en vogue (et où ces dernières accepteront d'y répondre sincèrement) ne semble donc pas encore venu. Il serait pourtant bon que le politiquement correct cher aux belles trustant podiums et magazines cède de temps à autre la place à un peu plus d'authenticité...

De notre côté, on rêve d'entendre les chouchoutes des rédactrices de mode répondre avec sincérité aux questions suivantes :

Quel est votre idéal féminin ?
Comment gérez-vous la solitude inhérente à votre métier ?
Avez-vous déjà été confronté à des actes d'harcèlement sexuel ?
Comment vivez-vous le fait que la taille mannequin soit passée en 15 ans du 38 au 32 ?
Backstage Alexander Wang
Que pensez-vous de l'affaire Galliano ?
Avez-vous déjà dû mentir sur votre âge pour décrocher un casting ?
Quels sont les diktats imposés par les agences en matière de régime alimentaire ?
En quoi votre statut - jeune mannequin ou top reconnu - joue-t-il sur le comportement des photographes, maquilleurs, coiffeurs et designers à votre égard ?
Êtes-vous souvent payée en vêtements ?
Conseilleriez-vous ce métier à votre fille?
Comment faites-vous pour tenir le coup en période de défilés, entre rythme infernal et alimentation chaotique ?
Est-il possible de vivre une vie équilibrée lorsque l'on est une mannequin ?
Si c'était à refaire, le referiez-vous ?
Comment définiriez-vous les relations entre les mannequins ? Jalousie ? Entraide ? Indifférence ?
Considérez-vous avec angoisse l'arrivée chaque saison de nouvelles concurrentes plus jeunes que vous ?
Quel est votre pire souvenir de backstage?
Aimez-vous votre corps ?
Partager l'article
Par Lise Huret, le 19 juillet 2013 dans Analyses
Vous aimerez également
Les dessous du mannequinat masculin
Il y a 5 mois - 33
EN SAVOIR PLUS
Les mannequins, anti-Photoshop ?
Il y a 3 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
28 commentaires
Tous les commentaires
ChanelleIl y a 3 ans
Salut Coco ! Dans la même veine, sais tu où l'on peut trouver Picture me en français sous titré ou anglais sous titré ?
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 ans
Je n'ai pas l'impression qu'il soit disponible en français (sous titré ou pas), par contre le dvd anglais propose des sous-titres en anglais :
http://www.amazon.com/Picture-Me-A-Models-Diary/dp...
RÉPONDRE
LouIl y a 3 ans
Mais c'est trop ça !!! vive la mangue de bois. Confession, ouais plutôt parlotte sans intérêt. Moi aussi j'aimerais bien qu'elles répondent à tes questions !
RÉPONDRE
CamilleIl y a 3 ans
Encore une fois Coco, 100% en accord avec ton article. Merci de donner des coups de pied dans la fourmilière aussi régulièrement. Peut être faut il, pour commencer à délier les langues, poser ces questions à celles qui sont sorties du business. Comme Marine Vacht? Si tu décroches ce type d'interview, bravo à toi!
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Je pense que dans tous les cas les tabous seront difficiles à briser. Bon nombre d'anciennes mannequins cultivent en effet leur relations avec les marques afin de rester dans la course et un jour peut-être poser sur telle ou telle campagne. Quant aux plus jeunes, elles préfèrent ne pas faire de vagues et ne pas être celle par qui le scandale arrive...
RÉPONDRE
GigiIl y a 3 ans
Olala c'est tragique cette omerta.

(mais bon! c'est pour l'intérêt de tous apparemment! Chaque profession a ses travers.
Non mais sérieusement c'est pas valorisant pour les mannequins de se dire qu'elles ne peuvent compter que sur leur physique pour vivre quitte à renoncer à certains principes :/ )
RÉPONDRE
AliceIl y a 3 ans
J adore ! ce serait tellement intéressant d'avoir leurs réponses quant a ces questions !
Seul le témoignage anonyme est envisageable non?
RÉPONDRE
CocoIl y a 3 ans
C'est en tous cas le seul moyen pour elles actuellement de s'exprimer sans risquer de perdre un contrat ;)
RÉPONDRE
LucieIl y a 3 ans
Mais aussi -moins politique-

A quoi pensent-elles donc pendant qu'elles défilent sur le podium?!?
RÉPONDRE
LucieIl y a 3 ans
Sinon je viens de retrouver le nom d'un docu que j'ai vu sur arte il ya un petit moment. Ca s'appelle "Girl Model" (http://girlmodelthemovie.com/)... et ça montre une facette vraiment pas propre du mannequinat dans les pays de l'est.

Je me souviens d'un passage où la manager des apprenties modèles, qui a été elle-même ex-mannequin, sous-entendait que les filles de 12 ans qu'elle était chargée de recruter étaient très "appréciées" des professionnels. (ça m'a tout l'air d'être du proxénétisme)

Bon après ça m'étonnerait que les filles types Karlie Kloss & consorts fassent partie du même circuit mais en tout cas, ça m'a vraiment dégoûté que la manager du docu "chaperonne" ainsi ces jeunes filles de l'est qui tentent de subvenir aux besoins de leur famille en se lançant dans le mannequinat à corps et tête perdues.
RÉPONDRE
valentinaIl y a 3 ans
tres bien ton article et excellente tes questions, suis entièrement d'accord avec toi ! Et c'est tellement débile de faire du faux / face cachée, bref...
RÉPONDRE
R.Il y a 3 ans
Moi mon rêve c'est d'entendre les réponses aux questions que tu as posées, et aussi à celles-ci :
- comment peut-on permettre à un mannequin de ne pas sourire (ça rend le défilé plus attractif !)
- comment peut-on accepter Alexa Chung comme "icône de mode" pour des jeunes filles alors qu'elle fait peur à voir tellement elle est sous-alimentée ?
- comment peut-on accepter également que de jeunes mannequins se droguent publiquement et que tout le monde ferme les yeux (cf l'affaire avec le sachet de coke de Cara Delevingne)
- quand est-ce que "vivre pour manger" (ironie hein) est-il devenu "(se forcer à) manger pour survivre" ?
- pourquoi Crystal Renn est redevenue maigre ??
- pourquoi pensez-vous que les mannequins Daul Kim et Ruslana Korshunova se soient suicidées alors même qu'elles entraient dans leur 20ème ANNEE ?
- quand est-ce que Cindy, Naomi, Linda, Tatjana, Nadja, Claudia, Jerry Hall, Sophie Dahl et consorts reprendront le pouvoir sur le monde de la mode ? :)
- où est donc passée Agyness Deyn ? Cory Kennedy ? Peaches Geldof ?

Et surtout, celles que je n'oserai jamais poser :
Karl Lagerfeld : pourquoi vous n'aimez pas les grosses (les "38 et plus" en somme) ?
je trouve personnellement que vous êtes un génie, mais étant donné le pouvoir que vous avez, vous seul pourriez faire changer les moeurs !
Faites donc défiler Nabilla ou Beth Ditto ! ;)
RÉPONDRE
lolaIl y a 3 ans
daul kim souffrait de dépression.
RÉPONDRE
lolaIl y a 3 ans
"faites donc défiler nabilla"
...
RÉPONDRE
R.Il y a 3 ans
Oui enfin, de dépression due à quoi...
Et un peu d'humour hein, je ne suis pas pour la célébrité de Nabilla....
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
Vous proposez un vrai questionnaire avec de vraies questions. Mais ont-elles vraiment envie de se livrer ainsi au public ? Elles "vendent" leurs visages et leurs "corps" et c'est tout. Celles qui veulent partager leurs expériences, peuvent le faire, mais au risque de perdre leurs jobs. Donc, ne soyons pas déçues des réponses consensuelles, elles ont des contrats et ne s'appartiennent pas.
RÉPONDRE
MeltIl y a 3 ans
excellent Article mais je pense que ce franc parlé , à part Jourdan Dunn ...peu ose malheureusement , et je suis certain que des galères , elles en ont.
RÉPONDRE
vanessIl y a 3 ans
Quel est le rapport avec une confession franchement ? Alexander Wang a fumé la moquette, on apprends rien du tout dans ses vidéos, on se croirait au pays des bisounours. Quel courage....
RÉPONDRE
HannahIl y a 3 ans
"Considérez-vous avec angoisse l'arrivée chaque saison de nouvelles concurrentes plus jeunes que vous ?"
Je trouve cette question d'une cruauté sans fin. Pourtant ce n'est qu'une simple question. Mais se dire qu'en tant que mannequin à 23 ans, on est considéré comme une "ancienne" et que des gamines de 14, 15 ans qui ont à peine terminé leur adolescence viennent te prendre ta place, ça fait mal.

J'ai des questions relatives à leur futur:

-Voyez-vous le mannequinat comme une fin en soi (c-a-dire un métier durable) ou un tremplin/opportunité dans votre vie?

-Comment voyez-vous votre avenir ? Avez-vous prévue un plan de carrière ou comptez-vous vous "laisser" porter par le destin ?
RÉPONDRE
LydieIl y a 3 ans
Je peux vous dire ( je ne travaille pas dans la mode, mais j'ai aidé plusieurs fois en backstage), les mannequins, ou plutôt la mannequin 'standard' on va dire, celle qui n'est pas ultra médiatisée mais qui défile pour de nombreux défilés pendant la Fashion Week, oui ces mannequins représentent la majorité des mannequins dans le monde, et en backstage, je peux vous affirmer qu'elles ont la joie de vivre, elle mangent et boivent de tout (sandwichs, biscuits, fruits, coca, eau, jus, café) comme les autres qui travaillent en backstage, elles papotent entre elles, parfois avec des photographes ou même le créateur. Et puis il y a de la musique, des mannequins qui dansent avant un défilé etc. Un mannequin arrive en retard, ou les cheveux sales, pas de problème, quelqu'un va arranger ça!

Je sais qu'il y a l'envers du décors, je sais bien. Mais il ne faut pas généraliser, bon nombre de mannequins, à mon avis, s'amusent et profitent. Moi qui suis adolescente et lycéenne, je peux vous dire qu'on m'a accueillie très chaleureusement, les mannequins, et toute l'équipe backstage de même. J'étais même étonnée au début, mais après plusieurs saisons de Fashion Week à présent, je n'ai pas encore vécu, aperçu quoique ce soit de dérangeant et la mode est toujours un monde qui me fait rêver...

Ces mannequins, ce sont les mannequins qui méritent d'être connue, elles sont discrètes, mais pas non plus coincées. J'ai même fait du backstage en haute couture, ou habillé une mannequin qui faisait John Galliano et pleins d'autres défilés après. Bref, chaque métier a ses contraintes, le mannequinat a encore bien des secrets à percer, et ce depuis toujours je pense.
RÉPONDRE
BelvaIl y a 3 ans
Tes questions sont très pertinentes Coco, mais après je suis aussi d'accord avec Lydie.
Bon contrairement à Lydie je n'ai jamais été dans les backstage de défilé, mais je vous conseille à tous de regarder la série documentaire anglaise "The model Agency" c'est les coulisses de la fameuse agence londonienne Premier, et en plus de découvrir l'envers du décors des agences, on suit aussi quelques mannequins lors des fashion week, casting etc, c'est super intéressant!

Et il y a des mannequins qui parlent! Biensûr ce ne sont pas de top modèle mais contrairement à ce qu'à dit je sais plus qui, pas mal de jeunes mannequins aiment à faire partager lerus carrière.
Léomie Anderson? ca vous dit quelque chose? découverte dans model agency, je la suis depuis peu mais elle a écrit une lettre ouverte sincère et pas exagéré sur la condition des mannequins noirs dans la mode, et sur son blog et avec des vidéos elle nous fait partager son expérience dans la mode avec beaucoup d'humour, de joie!

bisou,bisou
madhattergirls.blogspot.fr
RÉPONDRE
BlandineIl y a 3 ans
http://www.youtube.com/watch?v=MbEZ5kHZlus&lis...

J'ai trouvé ce mini docu sur youtube qui suit quelques mannequins, il est intéressant^^. Bon il n'est pas récent donc peut être que beaucoup on pu déjà le voir.
RÉPONDRE
Agata (Mannequin)Il y a 3 ans
Salut tout le monde,

Je viens de lire votre article, très intéressant, et si je ne suis pas une Top, je peux au moins répondre de mon point de vue de mannequin (tout ce qui a de plus normale) a ces questions que je trouve pertinentes. Peut-etre que ça éclairera des doutes sur la vie backstage!

Quel est votre idéal féminin ?

J'en ai deux. J'ai cette fantaisie que les femmes font partie de deux grands groupes: Les mères et les guerrières. C'est comme ça que je définie mes femmes idéales:
La mere a un corps voluptueux, la douceur et la force. Reliée a la terre, c'est une déesse Demeter.
La guerriere est une femme androgyne, qui sait allier la féminité a une polarité très masculine. Musclée, c'est une déesse Artemis.

Comment gérez-vous la solitude inhérente à votre métier ?

Je garde un contact constant avec mes amis; ce sont eux qui me soutiennent émotionnellement. C'est très dur et déprimant de se sentir seule a l'autre bout du monde. Mais heureusement, je gère mieux grâce a Skype, Whatsapp, et les mails de mes meilleurs amis, ainsi que mes amies mannequins, éparpillées a travers le monde, qui savent ce que je ressentent. Et quand je n'en peux plus, j'écris a ma booker, et elle me fait relativiser.

Avez-vous déjà été confronté à des actes d'harcèlement sexuel ?

Jamais heureusement, mais je connais un photographe qui a la main plutôt baladeuse et me met parfois mal a l'aise; c'est très dur de mettre des distances sur notre corps qui est la pâte a modeler du monde de la mode. Parfois, certains hommes en profitent et la plupart savent rester dans l'ambiguité de la limite entre travail et abus. C'est extrêmement dur a gérer car on peut perdre du travail si on se plaint!

Comment vivez-vous le fait que la taille mannequin soit passée en 15 ans du 38 au 32 ?

Je ne suis pas vraiment impliquée dans cette course a l'anorexie car je travaille dans des marchés ou on ne demande pas un taille 32, et ou on me dit même parfois que je suis maigre, avec ma taille 36. Et puis, j'aime manger, alors je suis d'accord pour maintenir des mensurations correctes et d'y faire attention, (sport et alimentation) mais lutter contre mon corps au delà des limites de la maigreur, ça jamais! Mais je connais beaucoup de filles qui travaillent sur d'autres marchés et qui ont de graves problèmes; certaines ne s'arrêtent plus de maigrir, font de leurs mensurations une obsession. Ce qui me fait de la peine, c'est le fait qu'elles ne sont jamais satisfaites de leur corps. C'est une souffrance constante et je ressens cette souffrance même si je n'y participe pas. Et généralement, ce sont des filles… Plutôt jolies!!!


Que pensez-vous de l'affaire Galliano ?
Je l'ai suivi de très loin et je n'ai pas vraiment d'opinion tranchée. Je pense simplement que les attaques verbales a autrui sont le fruit d'une profonde tristesse et insatisfaction intérieure. Nous avons tous des imperfections et des moments de crise et de violence. Mais parfois notre notoriété ou notre statut social peut faire que les conséquences deviennent plus ou moins douloureuses et radicales.

Avez-vous déjà dû mentir sur votre âge pour décrocher un casting ?

Je mens constamment, on me le demande.
Je ne connais pas une seule fille de plus de 19 qui ne mente pas sur son âge.

Quels sont les diktats imposés par les agences en matière de régime alimentaire ?

Parfois, les bookers nous donnent des conseils, mais la relation de diktat est plutôt entre les nutritionnistes et les mannequins. L'agence demande seulement aux filles de perdre du poids, et les mannequins se débrouillent comme elles peuvent (elles voient des nutritionnistes plus ou moins raisonnables ou se lancent seules avec des recettes maisons). Je connais beaucoup de filles qui luttent avec des tas de régimes et dépriment parfois sévèrement a cause de la pression.

En quoi votre statut - jeune mannequin ou top reconnu - joue-t-il sur le comportement des photographes, maquilleurs, coiffeurs et designers à votre égard ?

Je suis plutôt connue au Mexique, moyennement au Chili, et pas du tout a Hong Kong.
Les gens au Mexique sont plutôt chaleureux et j'ai toujours eu un très bon contact avec tout le monde. Parfois, on me chouchoute un peu plus, et c'est agréable, j'avoue! Mais lorsque je défile avec des top models, c'est autre chose; on se sent un peu la figurante; ça peut être très dur psychologiquement, et pour l'ego, car on peut passer complètement en second plan pour les autres.
(Sauf si la top est Karolina Kurkova, qui est d'une incroyable amabilité et qui nous fait oublier cette différence! LOVE YOU KAROLINA!). Et puis le staff sépare toujours les tops du reste du groupe. Parfois ça fait de la peine de voir la top toute seule alors qu'on pourrait toutes rigoler en backstage.

A Hong Kong, c'est l'anonymat total et l'angoisse. Les gens sont très froids, et passer d'un pays ou on est reconnue a un pays ou on ne connait pas le moindre maquilleur est très difficile a gérer. On perd beaucoup de sa confiance en soi et de sa verve.

Êtes-vous souvent payée en vêtements ?

Régulièrement, on nous propose d'être payée en vêtement, et parfois, c'est de l'abus (une fois, je suis restée 6 heures a un défilé pour une paire de chaussures d'homme!) Les agences oublient parfois que nous devons vivre avec autre chose que du troc. Il faut vraiment mettre des limites, ou sinon, en 6 mois, on peut être amenée a manger des t-shirts!

Conseilleriez-vous ce métier à votre fille?

Je ne pense pas que je "conseillerais" ce métier a ma fille. En revanche, si elle était amenée a y mettre les pieds (par hasard, mais aussi par goût, car c'est atroce d'être mannequin et de ne pas aimer ça), alors, j'y verrais beaucoup de positifs: voyages, indépendance, repousser ses limites, découvrir des tas de choses, ne pas avoir de routine, savoir se débrouiller dans n'importe quelle situation, parler des langues étrangères, faire du monde son terrain de jeu, etc…
Je veillerais simplement a ce qu'elle soit prête émotionnellement, car c'est la ou "la blessure pourrait être mortelle"!

Comment faites-vous pour tenir le coup en période de défilés, entre rythme infernal et alimentation chaotique ?

Je prends des vitamines (Berocca), et j'essaie de me faire a manger pour la semaine (avec MA nourriture bonne, intégrale et bio!) et je bois tous les jours travaillés des milk shakes de protéines (bio). Je bois aussi beaucoup d'eau, de thé, ainsi que du café noir de bonne qualité, mais j'évite tout ce qui est redbull et autres mélanges de ce genre. Je termine sur les rotules, et après, je prends des compléments alimentaires (inneov) pour la peau et les cheveux pour réparer tout ca.

Est-il possible de vivre une vie équilibrée lorsque l'on est une mannequin ?

Je le pense oui, même si parfois, on sort un peu des rails. Pour moi, vie équilibrée rime avec:
Bon mental+sport+sommeil+alimentation de qualité .

Et on est capable de tout faire ou presque tout, si on a de la discipline.
Pour le sport: crossfit, (sans poids). Et course a pied. Ca se fait n'importe ou et ça requiert peu d'équipement.
Pour le mental: méditations guidées, ça reconnecte et ça fait relativiser.
Pour l'alimentation, je ne jure que par le Naturacoach dont j'ai suivi le programme (http://www.programme-naturacoach.com). C'est le meilleur, ça change la vie.
L'unique chose qui flanche, c'est le sommeil. Parfois, on ne dort pas, et ça, c'est l'horreur; car on doit être belles et fraiches, poser, bouger, et rigoler ou défiler alors qu'on a dormi deux heures.
Et si le sommeil manque, ça déséquilibre un peu le tout. Il faut faire avec et sauter sur l'opportunité de faire un petit somme dès qu'elle se présente.

Si c'était à refaire, le referiez-vous ?

Oui, je le referais, pour tout ce que ça m'a apporté, tant en développement personnel (apprendre a gérer des situations diverses, se débrouiller, lire dans les pensées des clients…) que sur le plan découvertes (cultures, pays, langues, monnaies)
On devient très bonne en psychologie et en géo-politique lorsqu'on est mannequin je crois!

Comment définiriez-vous les relations entre les mannequins ? Jalousie ? Entraide ? Indifférence ?

La plupart du temps, j'ai expérimenté de l'entraide, étrangement, alors que je m'attendais plus a des coups bas lorsque j'ai commencé.
La plupart des filles que j'ai croisé ont été généreuses, compréhensives, et matures, chacune a leur manière. J'ai eu beaucoup de chance. Je pense aussi que c'est parce que je suis très sociale, gentille avec les autres, et très enjouée. J'essaie d'être toujours sincère mais de ne pas blesser les autres.
Il y a parfois des filles avec lesquelles ça accroche moins, mais ça reste toujours cordial.
J'ai par contre été victime de jalousie; justement en devenant un peu plus connue au Mexique, certaines bonnes mannequins ont eu peur de se sentir dans l'ombre. (Et les agences qu'on quitte ne nous font pas de la pub non plus!) Pas de vengeances froides, mais des commentaires et surtout des gossips. Ca a mis un gros poids sur ma carrière l'année dernière.

Considérez-vous avec angoisse l'arrivée chaque saison de nouvelles concurrentes plus jeunes que vous ?

Je ne le vois pas avec angoisse, je suis plutôt pour l'entraide. J'estime que j'en ai assez vu et je m'arrêterai très bientôt, donc, je trouve que c'est beau de tendre la main aux nouvelles, même si parfois, on ne peut pas s'empêcher de se comparer physiquement et ça fait très mal. Moi c'est surtout au niveau du visage, je vois les nouvelles, très jeunes encore joufflue de l'adolescence et ça me fait parfois grincer des dents lorsque je me vois a coté! Mais je pense que c'est un sentiment normal. C'est quelque-chose qui m'appartient, donc je ne leur en veux pas a elle; je suis toujours aimable et je tente de gérer ce sentiment en moi, avec des techniques diverses. (Travailler sur son esprit, son intellect et son corps aide a gérer les situations de ce type. J'essaie de mettre toujours l'accent sur la force intérieure car je sais que la beauté ne peut pas se changer comme une pensée. Je suis comme je suis, je peux y faire quelques modifications, améliorer ma qualité de peau, ou perdre des cm de hanches, mais l'amplitude du changement reste limitée.)

Quel est votre pire souvenir de backstage?

Lorsqu'on m'a cousu des chaussures 36 sur mes pieds 40 avant un défilé et qu'on m'a menti en me disant que le défilé commençait dans 10 minutes. Je suis restée une heure et demie avec les pieds écrasés avant de sortir sur le podium. La, j'avoue, c'est la première fois que j'ai été VRAIMENT de mauvaise humeur en backstage. J'en pleurais presque et je ne sentais plus mes pieds lorsque j'ai défilé. C'est surtout le fait que les gens me mentent qui m'a fait le plus mal.

Aimez-vous votre corps ?

J'adore mon corps. Il est mon idéal. Je sais que j'ai beaucoup de chance. Je suis beaucoup plus critique sur mon visage sur lequel j'ai encore du travail a faire au niveau de l'acceptation. Mais mon corps, je l'aime dans son entièreté.
J'accepte tout, même si certains voient mes bras et mes abdos marqués ou mon sternum en carène comme des défauts.
J'ai une petite poitrine et je l'ai d'ailleurs acceptée grâce au mannequinat!
J'ai aussi des petites cicatrices que je considère comme des souvenirs et je ne possède pas de tatouages car j'aime que mon corps ne reçoive que les marques naturelles du temps et des éléments.

Voila, je ne peux pas être plus honnête.
J'espère que ça vous sera utile!

Grosses bises a tous,
Agata
(Mannequin chez GH Management, Mexico / WeLoveModels, Chili / Primo, Hong Kong)
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Chère Agata, je te remercie pour ton témoignage sincère et extrêmement instructif, je ne m'attendais pas à avoir une réponse à mes questions :)
RÉPONDRE
MGFIl y a 3 ans
Merci beaucoup pour ce témoignage ! cela fait plaisir à lire !
bonne continuation !
RÉPONDRE
FionaIl y a 3 ans
Secrètement j'espérais qu'une mannequin tomberait sur cet article et répondrait... Merci Agata tes réponses sont très intéressantes.
RÉPONDRE
SteldaIl y a 3 ans
Agata, c'est super d'avoir pris le temps de répondre de façon aussi détaillée. Un grand merci. Et merci à Coco pour cette interview ;-)
RÉPONDRE
MGFIl y a 3 ans
Ah ouai mais là avec ces questions, c'est plus Syrie qui est problématique, c'est Tendances de mode
Ces questions sont vraiment intéressantes. Mais je ne crois pas que les mannequins risqueraient leur paye pour y répondre
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode